« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 7 avril 2018 

Gaza. « Cela s’appelle un massacre»

Nouvelle journée de sang à Gaza, le long de la frontière avec Israël

 gaza

Un bilan du ministère de la santé gazaoui fait état de dix morts et de plus de 400 blessés par balles lors d’une nouvelle manifestation de Palestiniens réprimée par l’armée israélienne.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2018/04/06/nouvelle-journee-de-sang-a-gaza-le-long-de-la-frontiere-avec-israel_5281948_3218.html

« Rien n’a de sens ici, près de cette palissade qui entoure cet immense camp de concentration appelé Gaza. Les habitants regardent impuissants l’approche des bulldozers qui intensifient l’état de siège et l’étranglement. Certains des conducteurs de cette lourde machinerie sont des Arabes israéliens. Ils utilisent leur gilet pare-balles phosphorescent comme tapis de prière. De l’autre côté, les Gazaouis s’agenouillent pour les mêmes prières de l’après-midi, tournés vers la même Mecque et priant le même Dieu. »

http://alencontre.org/moyenorient/palestine/a-la-frontiere-du-camp-de-concentration-appele-gaza.html

Des grenades lacrymogènes tombent au milieu des Palestiniens rassemblés pour protester le long de la frontière de la bande de Gaza avec Israël lors de la Journée de la Terre. Les soldats israéliens occupent des positions au premier plan. (Jack Guez / AFP / Getty Images)

extraits

 Le compteur de la mort s’égrenait dramatiquement. Une mort toutes les 30 minutes.

Encore une fois. Un autre. Un de plus. Israël était occupé à préparer la nuit du Seder [Pâque juive]. Les chaînes de télévision ont continué à diffuser leurs bêtises.

«Les affrontements à la frontière de Gaza reprennent alors que des milliers de personnes assistent aux funérailles de 15 Palestiniens tués lors des manifestations de vendredi.» «Des images de Gaza montrent un manifestant tué dans le dos alors qu’il fuyait le mur de la frontière israélienne.»

http://alencontre.org/moyenorient/palestine/gaza-cela-sappelle-un-massacre.html

**********************************************************************************

UK

 unnamed (2)

« nous appelons ça la survie »

les enfants malnutris remplissent les poches de nourriture

extraits en traduc google

Les chefs, de diverses régions d’Angleterre et du Pays de Galles, ont décrit des différences dans l’apparence de certains élèves.

« Mes enfants ont la peau grise, les dents pauvres, les cheveux pauvres, ils sont plus minces. »

Lynn, une enseignante en chef d’une ancienne ville industrielle de Cumbria, qui ne voulait pas donner son nom complet, était l’une des nombreuses enseignantes à parler à des journalistes lors de la conférence de l’Union nationale de l’éducation à Brighton.

 « Il y a trois semaines, de nombreuses écoles de notre région ont fermé à cause de la neige.

« J’ai gardé le nôtre ouvert parce que j’étais vraiment inquiet pour les enfants – qu’ils n’auraient pas un repas chaud à manger ce jour-là. »

Il a dit qu’environ 45% des élèves sont venus à l’école pour manger ce jour-là.

http://www.bbc.com/news/education-4361152

********************************************************
STATES

Une vague de grèves sauvages des enseignants se propage à l’Oklahoma et au Kentucky

extraits en traduc DeepL

« L’Amérique est sur le point de voir une vague de grève sauvage jamais vue depuis l’époque de la Grande Dépression, lorsque Woody Guthrie, originaire de l’Oklahoma, a fait le tour du pays en écrivant des chansons comme This Land is Your Land and Union Maid, inspirées par le rôle des femmes dans une grève des travailleurs du pétrole de l’Oklahoma en 1940. »

Vendredi, les enseignants du Kentucky se sont rendus coupables de grèves sauvages illégales dans plus de 25 comtés contre la volonté des dirigeants syndicaux de protester contre les changements draconiens apportés au régime de retraite de l’État.

https://www.theguardian.com/us-news/2018/apr/02/teachers-wildcat-strikes-oklahoma-kentucky-west-virginia

« Les grèves grandissantes de l’enseignant sont importantes pour plusieurs raisons. Le premier est qu’ils représentent des travailleurs qui n’ont souvent plus rien à perdre: de nombreux enseignants travaillent pour suppléer à leurs besoins, luttant pour rembourser leurs prêts étudiants. Cette lutte résonne avec les réalités vécues de millions d’Américains. Deuxièmement, la révolte croissante n’est pas seulement contre l’establishment républicain (qui a travaillé main dans la main avec les démocrates pour attaquer l’éducation publique), mais aussi contre la bureaucratie syndicale qui est devenue simplement un pipeline de cotisations ouvrières dans le Parti démocratique. Troisièmement, ces grèves montrent le pouvoir de l’auto-organisation, à la fois en termes de travailleurs organisant des manifestations et des sorties, en grande partie via des médias en ligne, mais aussi dans leur capacité à collecter de la nourriture et des fournitures dans les communautés environnantes, où de nombreux écoliers comptent. Enfin, les enseignants frappent non seulement leurs propres intérêts, mais ils se montrent également solidaires avec leurs élèves en demandant plus de financement pour les écoles et en exigeant que les autres employés de l’école, comme les conducteurs d’autobus, reçoivent des salaires plus élevés. »

http://libcom.org/news/oklahoma-kentucky-tens-thousands-strike-03042018

Manifestations d’enseignants américains pour des revalorisations salariales

extraits

Après la Virginie Occidentale, plusieurs milliers d’enseignants américains ont manifesté, lundi 2 avril, dans le Kentucky et l’Oklahoma pour réclamer une revalorisation de leurs salaires et un meilleur financement des écoles publiques.

De nombreux cours ont été annulés dans ces deux Etats républicains. Dans certains districts, les écoles étaient fermées en raison des vacances de printemps, mais dans d’autres les autorités n’ont pas été en mesure de trouver assez de remplaçants.

Les organisateurs attendaient quelque 30 000 personnes à Oklahoma City, la capitale de l’Etat du même nom, dans le sud du pays. Des images aériennes montraient une large foule rassemblée devant le parlement local de la ville.

Plusieurs milliers de personnes ont également manifesté à Frankfort, la capitale du Kentucky. Les 120 écoles publiques de l’Etat étaient fermées lundi, selon le journal local Courier-Journal. Cependant, la plupart d’entre elles l’étaient en raison des vacances de printemps.

Dans le Kentucky, les enseignants protestent en particulier contre un projet de modification de leurs conditions de retraite et pour demander un financement supérieur pour l’école publique.

Cette mobilisation est la dernière en date d’un mouvement lancé par les enseignants des établissements publics, après une grève de neuf jours en mars en Virginie Occidentale qui a permis aux instituteurs de cet Etat d’obtenir leur première hausse de salaire en quatre ans.

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/04/03/manifestations-d-enseignants-americains-pour-des-revalorisations-salariales_5279830_3222.html

En dehors des syndicats

Les professeurs de Virginie occidentale ont été entendus : l’Etat a voté une hausse de leurs salaires de 5 %. Dans l’Oklahoma, cela ne suffira pas. La ville d’Oklahoma City a bien proposé une augmentation de 16 %, financée notamment par la hausse des taxes sur l’essence ou le tabac. Mais les enseignants ont d’ores et déjà répondu que ce n’était pas assez. En moyenne, dans cet Etat, ils reçoivent 45.000 dollars par an (environ 3.000 euros par mois).

Le mouvement a surpris car il semble échapper aux syndicats, très affaiblis aux Etats-Unis, et aux organisations traditionnelles. Certaines manifestations ont ainsi été décidées sur les réseaux sociaux et les leaders sont souvent de jeunes professeurs, remontés contre la politique de Donald Trump et galvanisés par le récent  mouvement des lycéens et des étudiants contre les armes à feu .

https://www.lesechos.fr/monde/etats-unis/0301512904084-le-buzz-des-etats-unis-le-mouvement-des-enseignants-prend-de-lampleur-2165995.php#fYK4YsZi4dhqvlwz.99

« syndicats, très affaiblis aux Etats-Unis » ?

« Les syndicats ont tendu tout au long de leur histoire à être des forces qui recherchent la stabilité, pas des troubles »,a déclaré Joseph A. McCartin, historien du travail à l’Université de Georgetown. « Quand ils sont affaiblis, nous sommes plus susceptibles de voir la réapparition de l’instabilité et du militantisme, et le genre de modèle que nous voyons se produire en Virginie-Occidentale. »

ww.nytimes.com/2018/03/08/us/west-virginia-teachers-strike.html

**********************************************************************************

FRANCE

« Une gare c’est un lieu où on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien »

Macron Le 29 Juin 2017

« Face à ce gouvernement, les cheminots sont aujourd’hui comme les mineurs face à Thatcher »

http://www.liberation.fr/france/2018/04/03/a-marseille-ce-combat-on-ne-peut-pas-le-perdre-c-est-pourquoi-il-faut-s-organiser_1640783

« les votes ont ont donné une majorité pour le maintien du calendrier intersyndical, le début de la reconductible étant davantage discuté pour après la deuxième série de deux jours des dimanche 8 et lundi 9 avril (comme ça a été voté à Saint-Lazare). Même Sud qui a déposé un préavis de reconductible ne l’a que très exceptionnellement soumis au vote. Et ceux des participants aux AG qui en avaient envie – probablement parfois la moitié des AG – étaient hésitants pour un ensemble de raisons : ils avaient déjà choisi de se mettre sur un préavis ou sur un autre (la discussion semblait donc de fait close) pour ces premiers deux jours de grève, par ailleurs ils sentaient les hésitations et oppositions entre équipes syndicales. »

https://npa2009.org/actualite/entreprises/la-premiere-journee-de-greve-la-sncf-est-une-reussite

La manifestation parisienne du 3 avril des cheminots de la région parisienne, à laquelle appellent également de nombreuses AGs étudiantes et que d’autres secteurs en lutte

Environ 5000 personnes, et une playlist entre punk et Zebda au niveau de la tête!

et à lire

« Le problème des mouvements sociaux, c’est justement qu’ils restent sociaux, qu’à travers les luttes et les critiques qu’ils formulent de la société, ils restaurent en négatif toutes les catégories de cette société qui n’est alors infiniment critiquable que parce qu’elle est infiniment sauvable. C’est ainsi qu’ils marquent critiquement, tous les trois ou cinq ans, les évolutions du capital, cheminant main dans la main avec lui sur la route de son développement. C’est ainsi que, prolétaires, nous cheminons main dans la main avec ce qui simultanément nous tue et nous fait vivre.

Dans cette situation bloquée, c’est le débordement qui s’affirme comme la seule issue envisageable. 

Dans le mouvement qui s’annonce, la violence subie ou pratiquée, l’absence de revendication comme condition nécessaire à l’action, le dépassement rendu nécessaire du problème de la légitimité de la lutte par sa déligitimation effective, vont de nouveau faire apparaître la question du débordement comme contraire absolu de la convergence des luttes, comme force centrifuge. Le cortège de tête lui-même, désormais institutionnalisé et ritualisé, devient un frein à ce mouvement centrifuge, en ce qu’il désigne les individus par leur appartenance socio-politique (« chasubles rouges et K-Ways noirs »), et se voit réduit à une forme convergente, prise dans la dynamique du mouvement social. 

Mais nous n’en sommes pas encore là. Pour l’heure, on peut simplement constater le déclin des mouvements sociaux, leur incapacité à s’opposer à l’évolution du capitalisme, parce que du point de vue du travail, on n’est qu’un pôle de cette évolution, qui nous entraîne avec elle. »

https://carbureblog.com/2018/04/02/printemps-2018-sur-les-mouvements-sociaux-et-la-defense-du-service-public/

Après Whirlpool qui propose un sèche-linge aux salariés en guise d’augmentation

 foutage

Carrefour, pour apaiser les tensions, la direction propose un bon d’achat de 150 euros à ses salariés

la direction a évoqué auprès de l’AFP un dispositif « gagnant-gagnant », visant à « répondre aux préoccupations de pouvoir d’achat » des salariés, la somme étant aussi « réintroduite dans le chiffre d’affaires » de l’entreprise.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2018/04/05/greves-a-carrefour-pour-apaiser-les-tensions-la-direction-propose-un-bon-d-achat-de-150-euros-a-ses-salaries_5281268_3234.html

*******************************************************************************

« La Chine est une mer d’agitation ouvrière »

chine

photo septembre 2011 : émeute ouvrière dans le Guangdong, sud de la Chine

Extraits en traduc google

HONG KONG – La Chine est une mer d’agitation ouvrière. Au cours des 10 premières semaines de cette année, plus de 400 grèves ont été signalées au public, soit plus du double du nombre enregistré au cours de la même période l’an dernier. Le gouvernement du président Xi Jinping a répondu d’une main ferme: les militants syndicaux sont arrêtés et agressés simplement parce qu’ils demandent leur salaire.

Les experts disent que cinq à six millions de travailleurs pourraient perdre leur emploi dans les années à venir alors que l’économie continue de se moderniser. Si l’histoire est un guide, le résultat des pertes d’emplois est susceptible d’être plus d’agitation. Et un gouvernement qui refuse aux travailleurs pressés d’avoir un moyen légitime d’exprimer leurs griefs est une source d’ennuis. À mesure que les grèves se poursuivent, les travailleurs élargissent leurs exigences et sont poussés à des mesures plus extrêmes.

https://mobile.nytimes.com/2018/04/02/opinion/china-communist-party-workers-strikes.html

*************************************************************************************

Sortir du capitalisme – Ubérisation. Le travail à l’ère du capitalisme numérique de plateformes

uber

Une émission radio de critique émancipatrice du capitalisme et son dépassement libertaire.

Le capitalisme numérique des plateformes comme Uber, Deliveroo, ou encore Amazon Mechanics entraîne un bouleversement des conditions de travail et des modes de production du profit, obligeant à un ré-examen des analyses critiques du capitalisme et des stratégies de résistance. L’émission propose un examen approfondi de ce travail à l’ère d’une numérisation du capitalisme, une critique des lectures altercapitalistes de cette mutation et une présentation des luttes actuelles des travailleurs des plateformes – avec Marco, communiste libertaire, bon connaisseur de ces questions 😉

SORTIRDUCAPITALISME.FR

**********************************************************************************

INDE

Affrontements meurtriers entre des dalits et la police

 inde

Au moins quatre personnes ont perdu la vie lundi dans d’importantes manifestations de membres de basses castes à travers le nord de l’Inde contre une décision de la Cour suprême, ont annoncé les autorités locales.

La plus haute instance judiciaire de cette nation d’Asie du Sud a annulé le mois dernier l’arrestation automatique de suspects de discriminations ou violences contre les castes et tribus dites « répertoriées », considérées comme les plus défavorisées socialement, au motif que la loi pouvait être utilisée abusivement.

En réaction, plusieurs organisations de dalits (autrefois appelés « intouchables »), population de 200 millions de personnes sur le 1,25 milliard que compte le pays, ont appelé à un blocage général. Selon eux, l’assouplissement de la loi pourrait favoriser les exactions contre leur communauté.

Des heurts avec la police, des attaques de bus, de bâtiments publics et des blocages d’axes routiers ou ferroviaires étaient recensés dans un chapelet d’États du nord du pays, du Pendjab au Bihar en passant par le Rajasthan.

L’État du Madhya Pradesh (centre) était l’un des plus touchés par le mouvement. Quatre personnes y ont été tuées, a indiqué à l’AFP Rishi Kumar Shukla, un haut responsable de la police de l’État, sans préciser les circonstances des décès.

« La situation est maintenant sous contrôle« , a-t-il assuré.

Dans la ville de Meerut, située non loin de New Delhi, les émeutiers ont brûlé un commissariat de police selon les médias locaux. Des jets de pierres ont ciblé les forces de l’ordre.

Dans un autre district d’Uttar Pradesh, plusieurs bus publics ont été incendiés sans faire de blessés, a indiqué la police à l’AFP.

https://information.tv5monde.com/info/inde-4-morts-dans-des-manifestations-de-basses-castes-229426

******************************************************************************

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s