« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 17 avril 2021

image.png

***************************************************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog 

****************************************************************************************************************************

STATES

En moins de 103 jours, mappingpoliceviolence.org a enregistré jusqu’à présent 268 meurtres par la police américaine cette année, soit près de trois meurtres par jour.image.png

«Ce dont nous en avons assez, c’est la police qui tue régulièrement de jeunes hommes noirs.»

Minneapolis: la police et les manifestants s’affrontent pour la deuxième nuit après la mort de Daunte Wright

La police s’est affrontée avec des manifestants pour une deuxième nuit dans la banlieue de Minneapolis après la mort par un policier de Daunte Wright, 20 ans , dimanche.

https://www.theguardian.com/us-news/2021/apr/13/minneapolis-police-protesters-clash-second-night-death-daunte-wright-brookyln-center

****************************************************************************************************************************

UK

RESTRUCTURATION SANS FIN

Près de 40 % des travailleurs britanniques sont prévenus moins d’une semaine à l’avance de leurs horaires de travail.

« Une étude a révélé que près de deux cinquièmes des travailleurs britanniques ne sont prévenus que très peu de temps à l’avance de leurs heures de travail, les employés les moins bien payés étant les plus touchés par la pandémie, signe que les pratiques d’emploi précaire sont répandues dans l’économie.

Selon la campagne de la Living Wage Foundation, 38 % de l’ensemble des travailleurs – soit environ 10 millions de personnes dans la population active britannique – sont prévenus moins d’une semaine à l’avance de leurs horaires par leur employeur…

Les travailleurs à temps plein faiblement rémunérés issus de milieux noirs, asiatiques et de minorités ethniques, ainsi que ceux qui ont des enfants, ont également été touchés de manière disproportionnée. »

https://www.theguardian.com/business/2021/apr/15/almost-40-of-uk-workers-get-less-than-a-weeks-notice-of-shift-patterns

Aux mêmes causes les mêmes effets ?

« le taux de chômage de 40% des jeunes noirs similaire à l’époque des émeutes de Brixton, selon les données »

« Une analyse du Guardian montre que de jeunes travailleurs noirs sont touchés de manière disproportionnée par la pandémie de Covid

Quarante ans après les émeutes de Brixton, qui se sont propagées à travers le Royaume-Uni lors d’une récession au cours de laquelle les Noirs ont perdu leur emploi en nombre disproportionné, les experts avertissent que le coronavirus a révélé des inégalités profondément enracinées qui existent toujours sur le marché du travail.image.png

Le taux de chômage des jeunes noirs était le même au dernier trimestre de 2020 qu’au début des années 1980, à l’époque des émeutes.

Entre octobre et décembre 2020, 41,6% des Noirs âgés de 16 à 24 ans étaient au chômage – le taux le plus élevé depuis la dernière crise financière, révèle l’ analyse Guardian des données de l’ Office for National Statistics (ONS). Le chômage des travailleurs blancs du même âge s’élevait à 12,4%. »

https://www.theguardian.com/society/2021/apr/11/black-youth-unemployment-rate-brixton-riots-covid

****************************************************************************************************************************

La Chine enregistre une croissance économique trimestrielle de 18%image.png

« Le résultat sera sans aucun doute utilisé par le régime de Xi Jinping pour vanter le succès des mesures chinoises par rapport à d’autres grandes économies, y compris les États-Unis.

Annonçant les données, Liu Aihua, porte-parole du Bureau national des statistiques (NBS), a déclaré: «Nous sommes convaincus que la tendance actuelle à la reprise se poursuivra tout au long de l’année.»

Mais en même temps, on craint que, malgré le chiffre record de la croissance globale, la reprise économique chinoise ralentisse.

«La reprise intérieure n’est pas encore solide», a déclaré Liu. Elle a souligné les incertitudes dans le secteur manufacturier, qui ont un impact sur l’investissement et la hausse des taux de chômage des travailleurs migrants et des jeunes diplômés.

Le nombre de travailleurs migrants venus dans les villes à la recherche d’un travail a été inférieur de 2,5 millions pour le trimestre à celui d’avant la pandémie, reflétant les problèmes des petites entreprises et du secteur des services.

Le taux de chômage des travailleurs âgés de 16 à 24 ans à la fin du mois de mars était de 13,6%, en hausse de 0,3 point de pourcentage par rapport à l’année précédente et bien plus élevé que le taux de chômage urbain global de 5,3%. »

https://www.wsws.org/en/articles/2021/04/17/chin-a17.html

****************************************************************************************************************************

« La direction d’Algérie Poste a menacé, aujourd’hui jeudi, dans un communiqué rendu public en fin d’après-midi, les grévistes de licenciement dans le cas où ils ne reprendront pas le travail « immédiatement »

«L’entreprise informe que dans le cas où les travailleurs grévistes ne reprendront pas le travail sur le champ, la règlementation en vigueur sera appliquée, ce qui inclut un licenciement sans préavis ni indemnisation»

Les employés d’Algérie Poste ont observé ce mercredi leur troisième jour de grève

« Le ministre de la Poste et des télécoms s’est rendu hier  mardi, dans un certain nombre de bureaux de poste de la capitale dans une tentative, visiblement vaine, de convaincre les grévistes de reprendre le travail.

Après un passage éclair dans un bureau de poste du 1er Mai à Alger dans une scène surréaliste, Brahim Boumzar poursuit son périple durant lequel il improvise un tête-à-tête avec des employés en colère. Il s’est vite trouvé devant des grévistes plus déterminés que jamais à défendre leurs revendications…

« Nous ne pouvons pas jouer sur votre terrain, avec votre public et avec votre arbitre ! »image.png

L’employé accuse les anciens syndicalistes d’avoir « trahi » les travailleurs lorsque, en 2013, la direction d’Algérie Poste avait ouvert un dialogue avec les salariés. Ces derniers avaient alors observé une grève de 20 jours…

« La valeur du dinar a baissé de 23 % depuis janvier 2020. Cela signifie que le salarié qui percevait 50 000 DA touche aujourd’hui 33 500 DA », calcule l’interlocuteur du ministre. « Demain, si dialogue il y aura, qu’allons-nous gagner de plus ? Nous toucherons les mêmes salaires qu’avant. Si avec 50 000 DA en 2020 le salarié pouvait tenir un mois, aujourd’hui en 2021 ce ne sera pas plus de 20 jours »

L’homme poursuit de vider son sac, en déniant à la commission de participation le droit de discuter au nom des travailleurs de la prime d’encouragement. Lui et ses collègues ne reconnaissent pas les « représentants » avec lesquels l’administration d’AP souhaite dialoguer. »

https://www.tsa-algerie.com/quand-un-postier-lache-ses-verites-devant-le-ministre-des-telecoms/

ALGÉRIE: UNE NOUVELLE BOUSCULADE POUR SE PROCURER DE L’HUILE FAIT PLUSIEURS BLESSÉS

« Les images montrent plusieurs files d’attentes monstrueuses de milliers de citoyens venus se procurer de l’huile.image.png

 L’organisation de cette distribution «à la soviétique» a fini par créer une cacophonie et se transformer en une bousculade chaotique et a créé une hystérie collective indescriptible…

 Rappelons que cette pénurie en huile de table est l’une des conséquences de la crise financière que traverse l’Algérie. Pour faire face à celle-ci, les autorités ont décidé d’imposer aux commerçants détaillants une facturation, ce qui est synonyme d’une nouvelle taxe. Les petits commerçants ont en effet décidé de ne plus commercialiser les différents types d’huile de table, qui ne leur rapportent plus de bénéfices, alors même que le prix de vente au consommateur final est taxé par l’Etat. »

http://afrique.le360.ma/algerie/societe/2021/04/11/34111-algerie-une-nouvelle-bousculade-pour-se-procurer-de-lhuile-fait-plusieurs-blesses-34111

LES RAISONS POUR LESQUELLES L’ALGÉRIE N’EST PLUS CAPABLE DE METTRE DE L’HUILE À TABLE

Il y a deux raisons à cela. D’une part, contrairement à ce que prétend le régime, les réserves de changes ont atteint leur niveau critique, soit beaucoup moins que le chiffre de 40 milliards de dollars, sorti par Abdelmadjid Tebboune, lors d’une récente interview. L’autre raison est liée surtout à la hausse vertigineuse des cours de l’huile de palme sur les marchés internationaux…

l’huile est importée dans un dollar plus cher pour être vendue dans un dinar, devenu

littéralement une monnaie de singe. C’est dire qu’en tenant uniquement compte de facteur, même si les cours de l’huile à Kuala Lumpur n’avaient pas pris l’ascenseur, un importateur comme Cevital était censé revendre l’huile raffinée nettement plus cher qu’en 2020. Or, il se trouve que sur cette même période de dépréciation du dinar face aux devises étrangères, les cours de la matière première importée ne permettent pas non plus de maintenir des prix constants comme le veut le régime…

Enfin, l’autre problème qui se pose c’est que l’Etat algérien, qui subventionne les produits de grande consommation, est en manque de liquidités. Plus d’huile consommée par les Algériens, ce n’est pas bon pour les affaires du Trésor public, non plus pour les réserves de change, qui sont à un plus bas historique.

http://afrique.le360.ma/algerie/economie/2021/04/14/34133-les-raisons-pour-lesquelles-lalgerie-nest-plus-capable-de-mettre-de-lhuile-table-34133

*****************************************************image.pnghttps://www.youtube.com/watch?v=I81rfcu21z8&ab_channel=01Distribution

Eleanor Marx dansant sur les notes d’une chanson punk I’m enough (I want more) des Downtown Boys

******************************************************************************************************************************

ALLEMAGNE

Le plafonnement des loyers annulé par la justice à Berlin

« Berlin (dts) – Après la décision de la Cour constitutionnelle contre le plafond de loyer de Berlin, il y a eu des manifestations spontanées dans la capitale fédérale. Selon la police, plus de 10 000 personnes se sont rassemblées à Kottbusser Tor jeudi soir.

Il y a eu de violents affrontements avec la police, du gaz poivré a également été utilisé et plusieurs personnes ont été arrêtées. »

https://www.hasepost.de/demo-gegen-mietendeckel-urteil-in-berlin-randale-und-festnahmen-246351/

« BERLIN (Reuters) – La Cour constitutionnelle allemande a jugé jeudi invalide la loi instaurant le plafonnement des loyers pour les appartements à Berlin, estimant que les autorités de la ville n’ont pas le pouvoir de promulguer de telles règles.

Entrée en vigueur le 23 novembre dernier, la loi visant à contenir la flambée des coûts du logement dans la capitale allemande a contraint les propriétaires à réduire et geler les loyers de plus de 300.000 locataires pour cinq ans. »

*************************************************************************************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 10 avril 2021

image.png

****************************************************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog 

****************************************************************************************************************************

Hommage à Manet. Le déjeuner sur l’herbe. Bruxelles, 1 avril 2021.
image.png

***************************************************************************************************************************

SUISSE

Sur les émeutes de Pâques à Saint-Gall

« Que vais-je répondre si on me demande à l’avenir où j’ai passé ma jeunesse? En quarantaine. »

« Les 500 jeunes de la Place Rouge ne viennent pas seulement de Saint-Gall, mais de toute la Suisse orientale et d’ailleurs. La plupart ont entre 15 et 18 ans, on estime que les deux tiers des personnes présentes sont des hommes et un tiers des femmes. Beaucoup font un apprentissage, certains sont issus de l’immigration. Cela ressort également des rencontres: ce n’est pas une fête où se rencontrent des enfants aisés, qui vont passer un an à l’étranger pendant la pandémie. Des jeunes issus de familles pauvres qui craignent pour leurs perspectives sociales se sont réunis ici. »

https://www.woz.ch/2114/jugendkrawalle/in-pipilottis-gummizelle

****************************************************************************************************************************

UK

« regardez sous le capot »

« Si l’on regarde sous le capot, il y a des raisons d’être prudent et de ne pas annoncer trop tôt les pousses vertes de la reprise. Une grande partie des nouvelles positives provient du fait que près de 5 millions de travailleurs étaient toujours en chômage technique à la fin du mois de février.

des inquiétudes demeurent quant au fait que le chômage augmentera régulièrement plus tard cette année. Les congés devraient être rendus moins généreux à partir de juillet et fermés à partir de septembre – avant que l’économie ne revienne à son plein régime – une étude publiée lundi par la New Economics Foundation estime que 850000 emplois seront menacés de licenciement, des heures réduites. ou un salaire inférieur….

le passage à une économie de cols blancs travaillant à domicile augmentera l’emploi des cols bleus plus précaires en Grande-Bretagne, qui devenait déjà une caractéristique préoccupante de l’économie avant que la pandémie ne frappe… »

https://www.theguardian.com/business/2021/apr/05/while-few-jobs-were-lost-to-covid-a-closer-look-is-less-encouraging

 samedi 3 avril 2021image.png

Les manifestants de Kill the Bill affrontent la police alors que des «milliers» prennent d’assaut la place du Parlement

https://berthoalain.com/2021/04/04/kill-the-bill-affrontements-a-londres-3-avril-2021/

*****************************************************************************************************************************

MYANMAR

« Plus de 600 personnes ont été tuées par la junte militaire du Myanmar depuis qu’elle a pris le pouvoir il y a un peu plus de deux mois…

une série de petites explosions a été signalée mercredi à Yangon, tandis qu’une usine appartenant à des Chinois a été incendiée dans la banlieue industrielle occidentale de la ville. »

https://www.myanmar-now.org/en/news/another-20-killed-in-major-crackdowns-as-regime-reaches-a-new-milestone

 » des méthodes à l’ancienne pour diffuser leur message »image.png

« Alors que la junte militaire birmane continue de resserrer son emprise sur Internet, les militants se tournent vers des méthodes à l’ancienne pour diffuser leur message…

Avec des titres comme Towards, Molotov, The Voice of Spring et The Milestone of Spring, ces revues sont également l’expression de l’espoir radical d’une génération déterminée à récupérer la liberté relative de la dernière décennie

Diffusées dans les rues et sur les marchés par de jeunes militants, ces publications ont l’avantage supplémentaire de toucher des membres du grand public qui ne sont pas forcément pleinement engagés dans le mouvement. »

https://www.myanmar-now.org/en/news/pro-democracy-journals-become-latest-lifeline-for-a-movement-under-siegeimage.png  deux sites pour suivre la situation  

« une zone de guerre »

Les habitants affrontent les troupes de la police et de l’armée avec des fusils de chasse traditionnels Tumi, qui sont chargés à la bouche avec de la poudre à canon, autant dire avec rien

https://www.myanmar-now.org/en

**********************************************************************************************************************

« stoff, une critique marxienne du capitalisme au 21ème siècle »

Sur le site «Sortir du capitalisme »image.png

« Une émission autour du premier numéro de stoff, une revue de réflexion vivante et collective autour de la critique marxienne du capitalisme – avec des membres du collectif stoff

L’émission complète

http://sortirducapitalisme.fr/media/com_podcastmanager/heinrichstoff.mp3

L’émission (1 heure 10 minutes) comporte :

Une présentation du projet théorique et politique de stoff (notamment par rapport à Marx et au marxisme, au matérialisme, à l’Ecole de Francfort, à la communisation, à l’appelisme et à la critique de la valeur) et de son fonctionnement collectif ;

Une explication du concept de stoff ;

Une présentation de Michael Heinrich, de sa relecture de Marx, et une discussion à partir de son interview de ce qu’on peut faire aujourd’hui de la critique marxienne du capitalisme, de l’idée d’une crise finale du capitalisme, du poids respectif des dominations impersonnelles et de classe, des structures et des capacités autonomes des individus et des groupes sociaux, et des questions de genre et de racialisation. »

****************************************************************************************************************************

« Évoquant des voies de « reprise divergentes », le FMI a déclaré qu’elles créeraient probablement des « écarts plus larges » dans les niveaux de vie entre les pays par rapport aux conditions pré-pandémiques.

« Les inégalités vont augmenter, non seulement entre les pays mais en leur sein. En effet, « les jeunes travailleurs et ceux qui sont relativement moins qualifiés restent plus lourdement touchés, non seulement dans les marchés avancés, mais aussi dans les marchés émergents et les économies en développement ». »

Gita Gopinath économiste en chef du FMI

https://www.cnbc.com/2021/04/06/imf-world-economic-outlook-april-2021-global-gdp-to-hit-6percent.html

ITALIE

« près d’un million d’emplois ont été perdus entre février 2020 et le même mois de cette année »image.png

ESPAGNE

« … par rapport à février de l’année dernière, il y a 330 000 emplois de moins et 700 000 chômeurs inscrits de plus. À ces chiffres, il faut ajouter les 743 000 travailleurs qui étaient encore à ERTE à la fin du mois de mars (malgré la suspension totale ou partielle de leur emploi, ils sont répertoriés comme affiliés à la Sécurité sociale). »

https://www.lavanguardia.com/economia/20210407/6632373/empleo-paro-erte-espana-pandemia-impacto-datos.html

****************************************************************************************************************************

FRANCE

Un chômage qui ne dit pas son nomimage.png

Ce que l’Insee appelle alors le « halo du chômage » regroupe les personnes souhaitant travailler mais qui, ne vérifiant pas les critères du BIT, sont classées comme inactives (donc sorties des statistiques de la population active), soit parce qu’elles ne sont pas disponibles pour travailler sous quinzaine (y compris pour des motifs de santé, de formation, d‘obligations familiales, etc.), soit parce qu’elles ne recherchent pas/plus « activement » un emploi (ce dernier sous-ensemble formant ce que l’Insee appelle les « chômeurs découragés »).

https://blogs.mediapart.fr/yves-besancon/blog/090421/macron-le-president-du-halo-du-chomage

***************************************************************************************************************************

« Pour en finir avec le taux de profit, les capacités de production oisives et la crise de suraccumulation à venir »
image.png

« Les deux années à venir nous donneront des indications fortes sur les rouages effectifs du système capitaliste. Une crise économique significative viendrait corroborer les thèses développées dans cette série d’articles. À l’inverse, un maintien des marchés à leurs cours actuels, voire une reprise sans en passer par la case krach, tendrait à remettre en cause à la fois notre lecture, mais pourrait également en faire de même de la « loi de la valeur ». Dans ce cas, il conviendra alors de réexaminer à la fois nos hypothèses, mais également une partie de celles de Marx pour comprendre si elles peuvent être corrigées par quelques contre-tendances non prises en comptes, ou si elles s’avèrent fausses dans leur ensemble. Que cette crise ait lieu ou non, l’avenir économique proche promet de répondre au moins partiellement à de nombreuses questions anciennes tout en faisant émerger des implications nouvelles. Il conviendra de les décrypter avec attention tout en évitant la tentation de les expliquer par une simple application de préceptes sans questionner ces derniers ce qui pourrait nous pousser à dériver loin de la matérialité du capital actuel.

Il conviendra de les décrypter avec attention tout en évitant la tentation de les expliquer par une simple application litanique de préceptes postulés mais jamais démontrés. La critique radicale ne peut faire l’économie de questionner ses propres fondements, même les plus ancrés, sous peine de demeurer dans le ciel des idées et de dériver loin de la matérialité sociale et économique du monde vivant. »

http://dndf.org/?p=19468

*****************************************************************************************************************************

ALGÉRIE: DÉPASSÉ PAR LA REPRISE DU HIRAK, LE RÉGIME MENACE DE RENOUER AVEC LA RÉPRESSIONimage.png

Face aux marches du Hirak qui ont repris avec vigueur en février, le président Tebboune, régulièrement conspué par les manifestants, a dénoncé les « dérapages qui sortent du cadre de la démocratie et des droits de l’Homme », avertissant qu’à l’avenir « l’Etat sera « intransigeant ».

Le chef de l’Etat s’exprimait lors d’une réunion du Haut conseil de sécurité, qui regroupe les principaux hauts responsables de l’Etat, notamment le Premier ministre, le ministre des Affaires étrangères, son collègue de l’Intérieur et le chef d’état-major de l’armée et le patron de la gendarmerie.

http://afrique.le360.ma/algerie/politique/2021/04/07/34070-algerie-depasse-par-la-reprise-du-hirak-le-regime-menace-de-renouer-avec-la-repression-34070

****************************************************************************************************************************

AUSTRALIE

Les jours d’après..

« La suppression par le gouvernement libéral-national de son programme de subventions salariales JobKeeper et la réduction de l’indemnité de chômage JobSeeker la semaine dernière aggraveront la crise sociale.

La réduction de 100 dollars par quinzaine de JobSeeker par rapport à jeudi dernier poussera environ 155 000 personnes dans la pauvreté, portant le total à 4,5 millions, dont plus d’un million d’enfants, selon un rapport de l’Australian Institute. Cela représente une augmentation de 600 000 depuis le début de 2020.

Le groupe de réflexion n’a pas pris en compte l’impact supplémentaire des pertes d’emplois résultant de la fin de JobKeeper le 28 mars, ce qui signifie que les chiffres peuvent s’avérer être une sous-estimation. Le département du Trésor a prédit à la fin du mois dernier que 150 000 emplois et 110 000 petites entreprises pourraient être détruits avec la fin de JobKeeper.

Des recherches récentes menées par les analystes SGS Economics and Planning ont révélé que la dévastation économique de l’année dernière avait affecté de manière disproportionnée les zones les plus pauvres. À Sydney, les banlieues ouvrières de Fairfield et Campbelltown ont perdu un total de 5 267 emplois, tandis que 2 010 emplois ont été créés dans les riches Northern Beaches. À Melbourne, 14 259 emplois ont été détruits à Wyndham, Dandenong et Casey, tandis que les riches régions métropolitaines de Yarra et de Melbourne en ont gagné 2 188.

Dans une nouvelle attaque contre les ménages de la classe ouvrière, les moratoires sur les expulsions ont été levés la semaine dernière en Nouvelle-Galles du Sud, à Victoria et en Australie occidentale. Bon nombre des 75 000 ménages qui ont différé le paiement du loyer en raison de la perte de revenus pendant la pandémie sont maintenant confrontés à la possibilité de se retrouver sans abri. »

https://www.wsws.org/en

**************************************************************************************************************************

STATES

Les travailleurs de l’automobile dénoncent la semaine de travail de 84 heures pour les métiers spécialisés à l’usine de montage de Sterling Heights: «Cela ressemble à de la torture»image.png

Cet horaire brutal, également connu sous le nom de 12/7, implique 12 heures de travail pendant sept jours d’affilée sans rémunération des heures supplémentaires, suivies de sept jours de congé.

À l’intérieur de l’usine, la colère mijote à la fois parmi les métiers spécialisés et les travailleurs de la production, qui ont été soumis à des mois d’heures supplémentaires forcées alors même que le virus se propage de manière incontrôlable….

 «Tant que nous leur permettons d’imposer cela aux métiers spécialisés, ce n’est qu’une question de temps avant que cela revienne à tous les travailleurs de la production. Cela finira par arriver. »…

Les travailleurs de l’automobile vivent sous la menace constante de la direction et du syndicat «Personne ne veut recommencer. Nous avons besoin de nos emplois. Si l’un de nous fait un pas en avant, il a une cible sur le dos. Le syndicat exprime cette peur. Quiconque prend la parole en sera un exemple. Ils utilisent la peur et l’intimidation. Ce n’est plus comme ça qu’avant. »

https://www.wsws.org/en/articles/2021/04/08/shap-a08.html

Le syndicalisme ne fait pas son entrée chez Amazon aux Etats-Unis

« Plusieurs explications : d’abord, les salariés votent pour leurs intérêts directs et il n’y a manifestement pas eu de « convergence des luttes » entre les revendications salariales et le mouvement antiraciste Black Lives Matter, dans une usine où près de 80 % des salariés sont afro-américains. Amazon paye un salaire horaire supérieur à 15 dollars (12,60 euros) de l’heure, soit plus de deux fois le salaire minimum, qui n’est que de 7,25 dollars en Alabama.

Ensuite, l’entreprise offre de nombreux plans d’assurance-santé, qui permettent de couvrir les salariés dès le premier jour, ce qui est décisif dans ce Sud pauvre en période de Covid. Une grande partie des salariés sont des femmes afro-américaines et peut-être ont-elles voulu aussi assurer les arrières pour leurs familles, d’autant que nul n’osait exclure qu’Amazon ferme l’entrepôt géant qui emploie environ 5 600 personnes….

Amazon a mené une campagne agressive contre la syndicalisation de son site, qui aurait été une première sur le territoire des Etats-Unis : par le biais des réseaux sociaux, elle demandait à ses salariés l’intérêt qu’ils avaient à dépenser 500 dollars de cotisation par an. L’entreprise de Jeff Bezos a pu profiter aussi des scandales de corruption qui ont frappé depuis deux ans les syndicats de l’automobile à Detroit (Michigan)….

Il y avait quelque chose de dérangeant dans cette campagne, où le syndicat n’était capable de présenter que quelques salariés d’Amazon, dont l’Afro-Américain Darryl Richardson. Mais aussi des professionnels du syndicat, dont l’un, Michael Foster, travaille dans une société d’abattage de poulets et était le chef du mouvement de syndicalisation. Les deux hommes ont enchaîné les interviews et les séances de photographie pour les journalistes, américains et étrangers, qui ont accouru en Alabama…

Dès que l’on se rendait à la sortie du gigantesque entrepôt d’Amazon, les réponses étaient beaucoup plus mitigées. Les salariés blancs étaient clairement contre la syndicalisation et les Afro-Américains, qui représentent plus des trois quarts des effectifs, taiseux. Il était délicat d’aller plus loin, les services de sécurité d’Amazon expulsant aimablement les journalistes du parking privé, quelques minutes après leur arrivée. Il y avait toutefois un moment favorable pour les syndicats, qui avaient obtenu, avant Noël, que 30 % des salariés signent une pétition exigeant l’organisation d’un scrutin sur la syndicalisation, comme l’impose la loi fédérale américaine….

L’affaire est une victoire pour Amazon, deuxième employeur du pays, après Walmart, avec 950 000 salariés, qui reste une entreprise sans syndicat. Il s’agit d’une nouvelle défaite pour les entreprises du numérique, où les organisations syndicales ont le plus grand mal à s’implanter. Le vote marque aussi une nouvelle défaite pour les syndicats dans le Sud profond américain, où les consultations donnent inexorablement le même résultat, après les échecs de ces organisations à entrer chez Boeing, Mercedes, Volkswagen ou Nissan…. »

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/04/09/le-syndicalisme-ne-fait-pas-son-entree-chez-amazon-aux-etats-unis_6076243_3234.html

 *****************************************************************************************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 3 avril 2021

image.png

*****************************************************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog 

****************************************************************************************************************************

Les ouvriers d’usine fuient la ville pour un avenir incertain

«Travailler à l’étranger sera le seul choix pour de nombreuses personnes qui ont perdu leur emploi dans les zones industrielles du Myanmar.»

« Des centaines de milliers de travailleurs ont fui le chômage et la violence de l’État dans le canton de Hlaing Tharyar à Yangon, mais sans emplois en attente dans leurs villages d’origine, un exode massif vers les marchés du travail étrangers pourrait se profiler à l’horizon…image.png

« Les ouvriers s’entassent dans des camions qui retournent aux dortoirs des travailleurs dans la zone industrielle Shwe Lin Ban du canton de Hlaing Tharyar, le 28 octobre 2020 (Frontier) »

Déjà en difficulté à cause du COVID-19, le secteur du vêtement autrefois en plein essor du Myanmar a été décimé par les effets du coup d’État du 1er février, mettant en péril plus d’un demi-million d’emplois.

Des travailleurs en grève des secteurs public et privé – dont beaucoup du secteur de l’habillement – ont rejoint le mouvement de désobéissance civile , immobilisant les ports , les banques et les secteurs de la logistique du pays, rendant difficile pour les usines d’accéder aux matières premières ou d’envoyer des produits finis.

Ces dernières semaines, la violence a directement touché les banlieues industrielles de Hlaing Tharyar, Shwepyithar et South Dagon, avec des dizaines de manifestants tués et plus d’une douzaine d’usines incendiées. De plus en plus d’acheteurs étrangers ont suspendu temporairement les commandes en provenance du Myanmar et il n’est pas clair si cette activité reviendra….

La dévastation économique provoquée par le coup d’État et les grèves qui ont suivi était pleinement visible à Hlaing Tharyar fin février, lorsque les travailleurs migrants ont commencé à quitter la ville pour leurs villages d’origine. Avec des heures et des salaires réduits, ils n’avaient pas les moyens de payer un loyer en attendant la réouverture des usines. Mais des centaines de milliers d’autres sont partis après le 14 mars, lorsque la junte a déclaré la loi martiale dans le canton à la suite d’une répression brutale au cours de laquelle elle aurait tué plus de 50 personnes. »

Des centaines de travailleurs se mettent en grève dans les usines du ministère de la Défense fabriquant des pièces de véhicules militaires au Myanmar

« Les grèves ont commencé le 7 mars dans cinq usines à travers le pays, mais elles ont été partiellement interrompues après les visites du général de division Ko Ko Lwin, vice-chef des industries de la défense, qui fabrique des armes et d’autres équipements pour les Tatmadaw… 

Chez Htone Bo, qui emploie environ 600 personnes, au moins 193 travailleurs ont déclaré qu’ils étaient en grève, selon les chiffres compilés à partir des médias sociaux par Myanmar Now. 65 autres à Magway et 34 à Myaing ont déclaré qu’ils se joignaient aux grèves…

Beaucoup de ceux de l’usine de Htone Bo sont maintenant retournés au travail, mais d’autres ont démissionné et d’autres ont encore été arrêtés, ont déclaré des travailleurs à Myanmar Now, bien qu’ils n’aient pas été en mesure de donner des chiffres détaillés….image.png

Un travailleur de l’usine de Htone Bo a déclaré que même s’il avait été contraint de retourner au travail, il ne faisait toujours rien à l’usine.

«Nous ne travaillons pas. Je suis chez moi », a-t-il dit. «Je vais à l’usine uniquement les jours où je veux y aller. Même les jours où je suis à l’usine, je ne travaille pas. »

https://www.myanmar-now.org/en/news/hundreds-of-workers-go-on-strike-at-ministry-of-defence-factories-making-myanmar-military

*****************************************************************************************************************************

GRECE

« A propos de la grève de la faim de Dimitris Koufontinas »image.png

« Le 22 mars, deux articles[i] sur la grève de la faim de Dimitris Koufontinas ont été publiés dans lundi.am. Les deux articles développent un raisonnement qui est, à tout le moins, valide et qui aide à comprendre la situation récente ; en même temps, cependant, l’absence de certaines références nécessaires est tout aussi importante et doit donc être soulignée comme telle.

Comme il s’agit d’articles dont la cohérence interne s’est accrue et qui ont une corrélation valable avec l’histoire de la lutte des classes en Grèce, afin de décoder leur contenu, nous les mettrons en contact avec d’autres textes, dont la lecture est de toute façon recommandée par nous »

http://dndf.org/?p=19450

*****************************************************************************************************************************

Un nouveau blog : « Le serpent de mer »image.png

« Nous sommes issus de la mouvance anarcho-marxiste-autonome. Nous avions pour projet de créer une revue où il aurait été question de la crise de reproduction du capital. Ajournée, cette revue est devenue un blog.

On trouvera ici des analyses de la forme socio-économique capitaliste dans sa phase actuelle, mais aussi d’autres écrits qui ne s’inscrivent pas directement dans le champ cloisonné de la « théorie » : de la fiction, des documents historiques, de l’introspection, d’autres choses peut-être.

Nous pensons que la crise s’approfondit, mais nous n’en déduisons aucune téléologie. À défaut de traquer la vieille taupe, nous avons choisi de nourrir des serpents de mer. »

Harry Cover & John Duff

https://leserpentdemer.wordpress.com/

*****************************************************************************************************************************

BELGIQUE/ALLEMAGNE/SUISSE

« c’est quand même le signal d’une situation qui ne peut pas perdurer en termes de limitation des activités sociales »

BELGIQUEimage.png

Plusieurs milliers de personnes réunies au Bois de la Cambre pour faire la fête, au détriment des gestes barrières et des mesures sanitaires, terminant dans un affrontement entre police et participants

https://www.lalibre.be/belgique/societe/yves-coppieters-apres-la-boom-c-est-quand-meme-le-signal-d-une-situation-qui-ne-peut-pas-perdurer-en-terme-de-limitation-des-activites-sociales-6066d3d57b50a6051776bca2

ALLEMAGNE

Hambourg: manifestation spontanée après l’interdiction de manifester contre le couvre-feu

SUISSE

Heurts entre des jeunes et la police à Saint-Gallimage.png

Les jeunes s’étaient initialement rassemblés sur la Place rouge, un lieu traditionnel de rencontre pour les jeunes. Puis vers 21h00, la situation a dégénéré. Aux abords de la vieille ville, des jeunes ont attaqué la police, qui a répondu par des tirs de balles en caoutchouc

https://www.tdg.ch/heurts-entre-des-jeunes-et-la-police-a-saint-gall-632127243080

****************************************************************************************************************************

BELGIQUE

Les jours d’après…image.png

« pour sauver l’aéroport de Charleroi »

« Réduction du temps de travail, flexibilité pour tous, primes week-end revues à la baisse et suppression des bonus induits par les Conventions Collectives de Travail telles que la CCT 90 qui récompense l’atteinte de certains objectifs… Ce sont les efforts que la direction de l’aéroport de Charleroi demande à ses employés pour parvenir à réduire les coûts de dix millions d’euros par an »

https://www.7sur7.be/economie/voici-ce-qui-a-ete-propose-aux-syndicats-pour-sauver-laeroport-de-charleroi~ae4e4868/

***************************************************************************************************************************

STATES

L’économie américaine crée 916000 emplois en mars alors que le déploiement des vaccins alimente le boom de l’embauche…

Les derniers gains suggèrent que le pire de l’effondrement des emplois lié à la pandémie est peut-être passé – mais de gros problèmes demeurent.

Alors que le taux de chômage a fortement chuté à partir d’un sommet vertigineux de 14,8% en avril dernier, les États-Unis ont toujours 8,4 millions d’emplois de moins qu’avant la pandémie et les licenciements restent élevés. La semaine dernière, 719 000 personnes ont déposé des demandes de prestations de chômage, a annoncé jeudi le ministère du Travail. Le chiffre était de 658 000 la semaine précédente. Bien que le nombre de réclamations tienne à la baisse par rapport à des niveaux records, il est toujours plus de trois fois plus élevé qu’avant la pandémie.

Le taux de chômage «réel» pourrait être plus proche de 9%, selon une mesure plus large du taux de chômage qui est étroitement surveillée par la Réserve fédérale et inclut des personnes en marge du marché du travail qui ne recherchent pas activement du travail.

https://www.theguardian.com/business/2021/apr/02/us-economy-jobs-hiring-vaccine-rollout

***************************************************************************************************************************

FRANCE

Bruits de bottes !

Les forces armées françaises se préparent à une guerre de haute intensité

« Dans les forêts et les plaines de la région Champagne-Ardenne, où les grandes puissances se sont autrefois affrontées, les forces armées françaises commencent à se préparer au retour d’un grand conflit…

En janvier, l’état-major a discrètement créé dix groupes de travail pour examiner l’état de préparation du pays à une guerre de haute intensité. Les généraux français estiment avoir une dizaine d’années pour s’adapter. Les groupes englobent tout, des pénuries de munitions à la résilience de la société, y compris si les citoyens sont «prêts à accepter un niveau de pertes que nous n’avons jamais vu depuis la Seconde Guerre mondiale», déclare un participant…

dans sa vision stratégique pour 2030 publiée l’année dernière, le général Thierry Burkhard, chef de l’armée française, a souligné la nécessité de se préparer à un conflit interétatique de haute intensité… »

https://www.lavanguardia.com/internacional/20210330/6616738/fuerzas-armadas-francesas-preparan-guerra-alta-intensidad.html

****************************************************************************************************************************

Blog DDT 21« La fin du monde n’aura pas lieu »image.png

Le catastrophisme a le vent en poupe, teinté parfois de marxisme comme on l’a vu au chapitre précédent :

un monde en voie d’effondrement nous emporte avec lui, il est urgent d’agir… ou peut-être pas, s’il est déjà trop tard.

Mais de quel effondrement s’agit-il ?

https://ddt21.noblogs.org/?p=3206

***************************************************************************************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 27 mars 2021

image.png

**************************************************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog 

***************************************************************************************************************************

SÉNÉGAL

Des casseurs « qui ont faim »

« Le pillage et le saccage d’enseignes françaises mais aussi sénégalaises, qu’il déplore, seraient bien davantage le fait de casseurs « qui ont faim » que le résultat d’un acte aux « motivations politiques »…

Un évident effet d’aubaine a pu animer de nombreuses personnes à l’idée de repartir d’un supermarché les bras chargés de courses gratuites, alors que les restrictions imposées depuis un an pour juguler la pandémie de Covid-19 ont sérieusement affecté les bourses des ménages. »

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/03/25/au-senegal-une-colere-anti-francaise-ciblee_6074463_3212.html

« Il faut reconnaître que ces émeutes étaient aussi des émeutes de la faim. »

« Ousmane Sonko a été l’étincelle, mais il a été dépassé par l’ampleur des manifestations. Il faut reconnaître que ces émeutes étaient aussi des émeutes de la faim. Le secteur privé est sinistré. Le deuxième confinement a été le coup de grâce pour beaucoup de commerçants et on a vu aussi dans des quartiers plus nantis des fonctionnaires participer aux pillages des supermarchés »

« Il y a un an, notre gouvernement a paniqué, a parlé comme en Europe de guerre, mais avec les interdictions de circuler entre régions, la fermeture des frontières et le couvre-feu, notre économie a été mis en congés, dit-il. Le président a fait adopter un plan de 1 000 milliards de francs CFA mais où 60 % des ressources devaient venir de l’extérieur. La diaspora, dont les versements représentent entre 10 et 12 % du PIB, fait aussi face à ses propres problèmes. Le monde rural, en dehors du secteur de l’arachide, a été sinistré, comme le tourisme. En septembre 2020, déjà 85 % des familles interrogées par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie expliquaient que leurs conditions de vie s’étaient dégradées. Rien que pour le premier semestre 2020, on a recensé 2 millions de pauvres supplémentaires et 40 000 personnes ont perdu leur emploi. »

Le chômage des jeunes, en particulier, est une bombe à retardement, toujours prête à exploser dans les rues ou à se noyer en mer

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/03/19/la-pandemie-de-covid-19-element-mobilisateur-de-la-contestation-au-senegal_6073813_3212.html

« Faut-il craindre des émeutes de la faim ? » article de mars..2020

« Quand les mécaniciens ne voient plus de clients pour se faire quelques sous, quand les conducteurs ne sont plus hélés par les usagers, quand les marchés communaux ferment boutique pour cause de Covid-19, il ne faudra pas plus pour que la bombe sociale éclate. »

*****************************************************************************************************************************

LIBAN

« Le tarif du pain au kilo a plus que doublé depuis mai 2020. Selon les nouveaux prix annoncés mardi soir par le ministère de l’Economie, un sac de pain de 960 grammes coûtera désormais 3.000 livres libanaises –contre 2.500 livres auparavant, rapporte l’agence nationale d’information ANI….

L’inflation annuelle a atteint 145,8% fin 2020, selon des statistiques officielles. Début mars, le prix de la viande avait augmenté de 110% sur un an et celui du poulet de 65% (Banque mondiale). »

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/liban-le-prix-du-pain-augmente-encore-sur-fond-de-precarite-et-de-crise-economique-20210323

***************************************************************************************************************************

MYANMAR

Les militaires exercent une pression sur les banques privées pour qu’elles rouvrent – ou bien

Le gouvernement militaire et la Banque centrale du Myanmar multiplient les menaces contre les banques de briser une grève qui a paralysé le secteur, la plus grande banque privée du pays indiquant qu’elle fait face à des menaces de nationalisation ou de réouverture forcée…

la plus grande banque privée du pays, KBZ, a envoyé une lettre à ses 18 000 employés, suggérant qu’elle était confrontée à la perspective d’une nationalisation ou que la Banque centrale rouvrait de force ses succursales…

«Nous comprenons que beaucoup d’entre vous préféreraient que nous ne rouvrions pas. Cependant, la réalité est que vos intérêts et ceux de nos clients sont mieux servis si nous prenons la voie de l’ouverture de la banque nous-mêmes, et non par une partie externe, et restons en tant que banque privée. »

Même si les banques souhaitent rouvrir davantage de succursales, elles seront confrontées à d’énormes défis, notamment pour convaincre le personnel de revenir. Plusieurs d’entre eux ont déclaré à  Frontier  qu’ils n’avaient pas l’intention de retourner au travail tant que l’armée était toujours en charge….

Ceux qui choisissent de ne pas travailler bénéficieront de trois jours de congé payé, après quoi ils seront mis en congé sans solde. Après 30 jours de congé sans solde, le personnel «sera traité conformément à la législation du travail», indique la lettre, suggérant que leur emploi peut être résilié…

«Jusqu’à présent, nous avons été payés. »

« Les habitants de certains cantons de Yangon sont contraints d’enregistrer les personnes qui restent chez eux

Le canton est l’un des principaux centres industriels du Myanmar et abrite donc de nombreux militants syndicaux, qui ont été à l’avant-garde de la lutte pour renverser le régime de Min Aung Hlaing.

Aujourd’hui, après avoir subi la pire des violences militaires depuis le coup d’État, beaucoup ont reculé. La majorité des travailleurs qui ont émigré vers le canton depuis les zones rurales sont retournés dans leur ville natale depuis la semaine dernière.

«Il n’y a plus de jeunes, ils ont fui» »

https://www.myanmar-now.org/en/news/locals-in-some-yangon-townships-forced-to-register-people-staying-in-their-homes

La junte menace de suspendre le personnel de l’éducation en grève

« Le régime militaire a averti tous les travailleurs de l’éducation participant à la grève générale du Mouvement de désobéissance civile (CDM) qu’ils seraient temporairement licenciés s’ils ne retournaient pas à l’école lundi 23 mars. »  

https://www.myanmar-now.org/en/news/junta-threatens-to-suspend-striking-education-staff

Après une semaine de guerre, un silence abasourdi s’installe sur la périphérie ouest de Yangon

Une grande partie de Hlaing Tharyar, une commune de la banlieue ouest de Yangon, est étrangement calme ces jours-ci. La plupart des magasins sont fermés et de nombreuses rues sont vides. Ici et là, de la fumée noire monte dans le ciel à cause des pneus en feu, et à la plupart des intersections, des barricades rappellent qu’il s’agit d’une zone assiégée.

Des milliers d’habitants de Hlaing Tharyar l’ont abandonné pour la sécurité relative de leurs villes natales. La plupart sont des migrants des zones rurales, attirés par les usines des zones industrielles du canton. Maintenant qu’il est devenu davantage une zone de guerre, il n’y a guère de raisons pour eux de rester…image.png

Usines en flammes

Beaucoup pensent que Hlaing Tharyar a été pointé du doigt pour un traitement particulièrement brutal en raison des incendies qui ont éclaté dans un certain nombre d’usines appartenant à des Chinois dans les zones industrielles du canton. Mais les habitants rejettent les affirmations selon lesquelles des civils seraient responsables de ces incendies.

«Il y a des rumeurs selon lesquelles des gens qui vivent ici ont mis le feu à ces usines. Mais ils sont encerclés par des troupes qui tireront sur quiconque s’approche. Comment pourrions-nous faire le tour des usines incendiées? C’est évident si vous y réfléchissez »…

«Les gens ont peur de vivre ici maintenant. Certains sont partis parce qu’ils ont perdu leur emploi et d’autres parce qu’ils ne se sentent plus en sécurité. Ils ont commencé à retourner dans leur ville natale le week-end dernier, et vous pouvez voir par vous-même que beaucoup fuient encore »

https://www.myanmar-now.org/en/news/after-a-week-of-war-a-stunned-silence-settles-over-yangons-western-edge

  « La bataille de Hlaing Thar Yar »

« Dans cette banlieue de Rangoun, le fragile équilibre qui prévalait entre des milliers d’ouvriers birmans et des entreprises chinoises de textile a volé en éclats….

La bataille de Hlaing Thar Yar a marqué un tournant dans le mouvement de résistance birman. Le 14 mars, après plus d’un mois de grève générale, des centaines d’habitants du quartier et d’ouvrières s’étaient réunis pour manifester au milieu des usines, comme ils l’avaient déjà fait à plusieurs reprises. Certains étaient armés de sabres, de cocktails Molotov et de lance-pierres, prêts à en découdre avec les militaires.»

L’explosion de l’industrie textile

« Même si c’est un piège de l’armée, nous n’avons plus d’autre choix que de nous battre. Ils nous tirent dessus lorsque nous manifestons pacifiquement. Si nous ne gagnons pas, ceux qui sont morts l’auront été en vain », nous avait dit, la veille du défilé, Su Nwe, 25 ans, serveuse dans un restaurant chinois du quartier. Ce jour-là, Mahn Win Khaing Than, le vice-président du gouvernement en exil formé par les parlementaires de la Ligue nationale pour la démocratie (NLD), avait déclaré sur Facebook que « le peuple birman a le droit à l’autodéfense ». A la mi-journée, le 14, les manifestants ont été accueillis par des tirs de sniper et d’armes automatiques.

Hlaing Thar Yar abrite quelque 700 000 migrants, principalement des ouvriers du textile vivant dans le plus grand bidonville de Birmanie. Séparée de Rangoun par la rivière Hlaing, la banlieue se partage entre les imposants hangars gris des usines, qui ont poussé un peu partout ces dernières années, les dortoirs et huttes en bambou déployés le long des routes ou sur les berges de la rivière. Le district accueille également plusieurs terrains de golf, appréciés des militaires, et le luxueux condominium FMI City, où habitent les gérants chinois des usines et d’autres entreprises chinoises de Rangoun.

La zone est un condensé des effets de la démocratisation entamée en 2011 et brutalement stoppée par le coup d’Etat du général Min Aung Hlaing, le 1er février 2021. Les exportations de textile ont explosé, passant de 900 millions de dollars (657 millions d’euros) en 2012 à 5 milliards de dollars en 2019 et représentant 30 % des exportations totales du pays. Le secteur emploie 600 000 travailleurs, dont 80 % de femmes majoritairement venues des campagnes.

Si 60 % des investisseurs sont chinois, 75 % des exportations sont à destination de l’Union européenne et du Japon, facilitées par l’exemption de droits de douane vers l’Europe dans le cadre de l’accord « tout sauf les armes » de 2013, qui a marqué la fin des sanctions européennes. Rien n’incarne mieux la « démocratie disciplinée » voulue par l’armée que ces ouvriers birmans employés par des capitaux chinois, pour le marché européen, sous le regard des généraux jouant au golf, dans un équilibre fragile qui a désormais volé en éclats.image.png

Les conséquences d’un incendie dans une usine de confection chinoise à Hlaingthaya, Yangon. Photo: AFP

Usines brûlées

Car face aux canons des soldats, les grévistes ont pris pour cible les usines chinoises. Sur les réseaux sociaux, les travailleurs avaient prévenu avant la manifestation : « Pour chaque manifestant tué nous brûlerons une usine ». Selon le quotidien chinois Global Times« trente-deux usines ont été vandalisées » dans des attaques ce jour-là. Mais le chiffre n’a pu être vérifié, les journalistes locaux n’ayant pas pu s’y rendre. Le sentiment antichinois est largement partagé au sein de la population birmane, et la mauvaise réputation des patrons chinois (manque de toilettes, horaires prolongés et répression des syndicats) ne fait rien pour arranger les choses. »

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/03/23/la-bataille-de-hlaing-thar-yar-tournant-du-mouvement-de-resistance-en-birmanie_6074091_3210.html

Des ouvrières rebelles

« Les travailleurs des secteurs privé et public ont joué un rôle déterminant dans le mouvement contre le coup d’État. Les ouvriers du vêtement et autres ouvriers du commerce ont été à l’avant-garde de nombreuses manifestations, tandis que les fonctionnaires ont paralysé le gouvernement militaire en se mettant en grève en masse.

«Les ouvriers ont toujours combattu activement pour la justice. La dictature militaire est basée sur un système injuste et nous, ouvriers, avons un esprit puissant pour lutter contre toute injustice», dit-elle, ajoutant que les syndicats étaient déjà beaucoup plus organisés que les autres groupes civils…

Une militante féministe dit que les travailleuses sont « la seule force politique avec une base de masse » et convient qu’elles ont pu s’organiser beaucoup plus efficacement et beaucoup plus rapidement. …

« La majorité des travailleurs sont également des femmes, âgées d’à peine 16 ans, originaires de différentes régions du pays. (…) Le 6 février, celles qui sont sorties dans la rue pour lutter contre la junte militaire étaient ces jeunes ouvrières d’usine », dit-elle.

« Personne n’a reconnu que les ouvriers de l’usine avaient par la suite catalysé les manifestations de masse dans les rues de Yangon. » 

https://www.npr.org/2021/03/23/977818003/spirit-to-fight-inside-the-labor-minority-rights-roots-of-myanmars-protests?t=1616661674953

*************************************************************************************************************************

Lettre de Grèceimage.png

 « Depuis l’automne, le sujet social « jeunesse », expression mystifiée pour désigner le jeune prolétariat et la jeune classe moyenne, descend dans la rue de deux manières, brisant l’interdiction de manifester : D’une part, sous la forme de manifestations de quartier organisées par des associations de supporters de football ; d’autre part, sous la forme de manifestations d’étudiants contre les nouvelles mesures de maintien de l’ordre dans les universités, qui, entre autres, touchent directement la reproduction des médiations de gauche, puisque la plupart de leurs membres sont issus du monde universitaire. Et tout cela dans un contexte d’augmentation relative de la présence des « jeunes » dans l’espace public, sur les places, etc. en réaction à l’étouffement des mesures restrictives. »

http://dndf.org/?p=19430

**************************************************************************************************************************

UK

les manifestants « Kill the Bill » affrontent la police

troisième manifestation «tuer le projet de loi» en une semaine.

« Dix personnes ont été arrêtées vendredi 26 dans la ville de Bristol, dans le sud-ouest de l’Angleterre, après que les manifestations contre un nouveau projet de loi sur la police soient devenues violentes avec des personnes jetant des bouteilles en verre et des briques sur des policiers, a indiqué la police dans un communiqué.

Des milliers de manifestants ont convergé vers le centre-ville, ignorant les restrictions du COVID-19, pour protester contre un projet de loi du gouvernement soumis au parlement qui donnerait à la police de nouveaux pouvoirs pour restreindre les manifestations de rue

La police a utilisé des chiens, des chevaux, des fourgonnettes et un hélicoptère pour ramener les foules dans le centre-ville lors d’une opération qui a duré jusqu’à 1h du matin. Certaines personnes ont été traitées pour les effets du gaz poivré. »

https://www.theguardian.com/uk-news/2021/mar/26/hundreds-sit-down-outside-bristol-police-station-in-kill-the-bill-protest

« Les flics de Bristol admettent tranquillement qu’aucun officier n’a subi de fractures lors de la manifestation de dimanche contre le projet de loi »

My god !

« scènes horribles à Bristol »

image.png

« Une manifestation contre un projet de loi renforçant les pouvoirs de la police a dégénéré dimanche 21 mars à Bristol, dans l’ouest de l’Angleterre, et plusieurs policiers ont été blessés…

A la suite d’une manifestation contre un projet de loi prévoyant notamment d’accroître les pouvoirs de la police face aux manifestations non violentes, des centaines de personnes ont convergé autour du commissariat de Bridewell. Deux policiers ont été hospitalisés, l’un a eu un bras cassé et l’autre souffre de côtes cassées..

Deux véhicules de police ont été incendiés et des dégâts commis à l’extérieur du commissariat… »

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/03/22/royaume-uni-des-policiers-blesses-dans-une-manifestation-qui-degenere-a-bristol_6073986_3210.html

Réflexions sur l’émeute à Bristol

« On a déjà parlé de la « gauche optique ». Et oui, il a été sinistrement glaçant, bien que peu surprenant, de voir les députés travaillistes, si lents à condamner la violence policière lors de la veillée de la semaine dernière, se rendre indiscernables de Priti Patel. Nous ne devrions jamais oublier que l’actuel leader du parti travailliste a brutalement réprimé des émeutiers en 2011 lorsqu’il était directeur des poursuites publiques. Les condamnations disproportionnées et les tribunaux ouverts 24 heures sur 24 sont dans son sang »

Les émeutes de 2011

image.png

**************************************************************************************************************************

FRANCE

Avec la réforme de l’assurance-chômage, l’allocation de 1,15 million de demandeurs d’emploi pourrait baisser la première année

« L’une des dispositions prévues, qui doit entrer en vigueur à partir du 1er juillet, pourrait entraîner une baisse de l’allocation pour quelque 1,15 million de demandeurs d’emploi, au cours des douze premiers mois durant lesquels cette nouvelle règle s’appliquera. C’est ce qui ressort d’un document présenté mercredi 24 mars aux membres du bureau de l’Unédic, l’association paritaire copilotée par les partenaires sociaux qui administre le régime…

Parmi les chômeurs touchés par cette amputation de leurs ressources, 365 000 verraient leur allocation reculer de 885 euros net par mois à 662 euros, « en moyenne » toujours. »

https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/03/25/reforme-de-l-assurance-chomage-l-allocation-de-1-15-million-de-demandeurs-d-emploi-pourrait-baisser-la-premiere-annee_6074453_823448.html

**************************************************************************************************************************

Blog DDT21 : « Fugue en guerre civile »

« Il ne s’agit que d’un roman. Certes. Mais alors, mis à part le plaisir de la lecture, que ne procurent que rarement les livres politiques ou théoriques, à quoi peut bien servir un tel ouvrage pour un « révolutionnaire », un militant anarchiste ou un prolétaire qui cherche à comprendre le monde pour mieux participer à sa destruction ? À rien si l’on en croit les plus austères, à perdre un temps précieux pour les tièdes qui ne feuillettent que ces romans engagés (de gauche) fort « utiles » mais avec lesquels on ne risque pas trop de sortir des clous… activité pourtant fort appréciable. La littérature offre justement ce genre de possibilités, celle du pas de côté qui dévoile un angle de vue inédit, celle de l’irruption de questions incongrues, obscènes ou dérangeantes que la théorie critique ne peut croiser (et auxquelles, éventuellement, l’auteur n’aurait pas pensé). Davantage de questions que de réponses, voilà qui est stimulant, et voilà ce que nous offre Vivonne en surplus d’un récit fort bien ficelé et attirant ».

https://ddt21.noblogs.org/?p=3170

****************************************************************************************************************************

le Mexique est revenu à des niveaux de pauvreté correspondant à il y a 10 ans.

« La principale constatation est qu’en cette année de pandémie, une augmentation de 8,9 à 9,8 millions de personnes en situation de pauvreté monétaire est estimée ; Avec cela, nous avons qu’en 2020, le Mexique a accumulé 70,9 millions de pauvres par revenu (56,7% de la population)…

Cela signifie qu’un Mexicain sur quatre vit actuellement dans une pauvreté extrême en raison de son revenu. »

https://politica.expansion.mx/mexico/2021/02/09/el-coneval-estima-hasta-9-8-millones-de-nuevos-pobres-en-medio-de-la-pandemia?fbclid=IwAR2g3cPgBRuXOEjmYHyhKThlvLnWG40XwFel4bDrUe8d3grBUSpFyjMJ2KU

« Près de six Mexicains sur dix (plus de 57%) n’ont pas de sécurité sociale , un facteur qui protège leurs bénéficiaires dans des cas tels que maternité, maladie, invalidité, décès, risques professionnels et surtout en cas de départ à la retraite.

Des conditions telles que l’informalité et la précarité de l’emploi ainsi que les bas salaires conditionnent l’accès des Mexicains à la sécurité sociale. En août 2019, 56,3% de la population occupée occupait un emploi informel, selon les dernières données de l’Enquête nationale sur la profession et l’emploi des Inegi. »

*****************************************************************************************************************************

Coronavirus à Milan, file d’attente record pour un colis de nourriture devant le siège du Pane Giornaleimage.png

********************************************************************************************************************

liremarximage.png

« Site de diffusion de marxologie et de théorie critique matérialiste ayant pour but la mise à disposition d’un aperçu des publications, aussi complet et actuel que possible sur: les éditions de Marx et Engels, les publications sur les aspects politiques, philosophiques, économiques, entre autres, des travaux de Marx et Engels, des recherches biographiques sur Marx et Engels ainsi que du matériel permettant la lecture de ces auteurs. »

https://liremarx.noblogs.org/?cat=162

************************************************************************************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 20 mars 2021

image.png

*******************************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog 

********************************************************************************************************

MYANMAR

« Les employés des chemins de fer en grève sont désormais sans abri s’ils ne retournent pas au travail…

Les cheminots de Mandalay ont été menacés d’expulsion dans la dernière tentative de mettre fin à leur soutien au Mouvement de désobéissance civile (MDP) contre le régime militaire.

Des avis ont été publiés jeudi autour de trois complexes d’habitation pour les travailleurs et leurs familles, les avertissant qu’ils seraient obligés de partir s’ils continuaient à faire grève…image.png

 un conducteur de locomotive qui vit près de la gare de Mandalay, a déclaré que les travailleurs de ce pays décideraient lundi prochain de poursuivre ou non leur soutien.»

https://www.myanmar-now.org/en/news/mandalay-railway-workers-come-under-renewed-pressure-to-end-support-for-cdm

« Nous sommes comme des rats domestiques à la recherche de quelque chose à manger dans la cuisine d’une autre personne »

La répression déclenche l’exode de la plus grande ville du Myanmar

« Vendredi, les routes de la plus grande ville du Myanmar ont été étouffées par des personnes fuyant la répression meurtrière de la junte contre la dissidence anti-coup d’État, alors que les autorités de la Thaïlande voisine ont déclaré qu’elles se préparaient à un afflux de réfugiés…

cette semaine loi martiale dans six communes de Yangon, ancienne capitale et centre commercial du pays, plaçant ainsi près de deux millions de personnes sous le contrôle direct des commandants militaires. »

« On a pu voir des gens sur les routes à perte de rue (qui) fuient pour regagner leur région d’origine » 

https://actu.orange.fr/monde/birmanie-des-habitants-de-rangoun-fuient-apres-le-bain-de-sang-des-derniers-jours-CNT000001xNOVl.html

« Des milliers de résidents du canton industriel de Hlaing Tharyar, dans l’ouest de Yangon, ont commencé à évacuer mardi matin, après que le régime militaire l’a placé ainsi que cinq autres communes de Yangon sous la loi martiale à la suite d’affrontements meurtriers du week-end entre les manifestants et les forces de sécurité…

Avant la répression de dimanche, les manifestants ont menacé de brûler les usines voisines si la police tirait à balles réelles, brandissant des pancartes ce matin-là indiquant que pour chaque manifestant tué, une usine appartenant à des Chinois serait « transformée en cendres »

« Les épaisses fumées noires s’élevaient encore haut dans le ciel de Rangoun lundi après-midi. La veille, le quartier industriel de Hlaing Tharyar…  certains manifestants ont volontairement incendié plusieurs dizaines d’entreprises chinoises implantées dans ce quartier pauvre de la ville.«Trente-deux usines chinoises ont été vandalisées durant les attaques, avec un préjudice de 240 millions de yuans (36,89 millions de dollars)», indiquait lundi le média d’État chinois Global Times …

Craignant l’amalgame avec les entrepreneurs chinois, Taïwan, qui ne dispose d’aucune représentation diplomatique locale, conseillait à ses investisseurs implantés en Birmanie de dresser les drapeaux rouge et bleu de l’île, ainsi que des messages en birman portant la mention « Entreprise taïwanaise» pour« éviter tous malentendus ».»

https://www.lefigaro.fr/international/en-birmanie-la-junte-intensifie-la-repression-20210315

« Une foule de manifestants hostiles à la Chine, souvent accusée par les partisans du mouvement antijunte de soutenir le nouveau pouvoir birman, ont attaqué et incendié des usines textiles de la périphérie de Rangoun tenues par des entreprises chinoises, dimanche 14 mars, provoquant un carnage parmi les assaillants : vingt-deux protestataires ont été tués, fauchés par les tirs à balles réelles des forces de sécurité dans le quartier pauvre et industriel de Hlaing Thayar. »

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/03/15/birmanie-a-rangoun-la-colere-des-manifestants-se-tourne-vers-la-chine-accusee-de-soutenir-la-junte_6073145_3210.html

samedi 13

« Les forces de sécurité tirent à balles réelles sur des manifestants dans le quartier industriel de Hlaing Tharyar, à l’ouest de Yangon. Frontier a vu deux manifestants blessés et une épaisse fumée s’échappe de ce qui semble être deux grands incendies dans la région – cause inconnue. »

 la zone industrielle de Hlaing Thar Yar

700.000 ouvriers, dont 300.000 dans l’industrie textile

le loyer représente près d’un quart de leur salaire.

journée de travail, six jours par semaine

le salaire minimum ne permet pas de satisfaire les besoins vitaux des ouvriers et de leur famille.

http://www.solidaritycenter.org/myanmar-workers-win-rights-at-work/septembre 2016

Les craintes d’une crise économique se profilent alors que les prix des denrées alimentaires et du carburant s’envolent

« Le prix de détail de l’huile de palme avait augmenté de 20% depuis début février autour de la ville principale de Yangon, a indiqué le Programme alimentaire mondial (PAM), tandis que les prix du riz là-bas et à Mandalay avaient augmenté de 4% au cours des trois dernières semaines seulement.

Dans quelques communes de l’État de Kachin, comme Bhamo et Putao, le prix du riz avait augmenté jusqu’à 35%.

Le coût du carburant a augmenté de 15% dans tout le pays depuis le 1er février, tandis que dans le nord de Rakhine, le prix de l’essence a augmenté de 33%….

«De nombreuses personnes sont déjà sous le choc de l’impact de Covid-19. Il y avait déjà eu, avant cette crise politique, des fermetures d’usines et un grand nombre des plus pauvres avaient perdu leur emploi en raison des verrouillages dans leurs quartiers, et il y avait eu une baisse des envois de fonds de l’étranger »… »

https://www.theguardian.com/world/2021/mar/16/myanmar-protests-bystanders-among-20-killed-by-security-forces

******************************************************************************************************

Thaïlande: affrontements entre manifestants pro-démocratie et police

« Une manifestation pro-démocratie a été dispersée samedi devant le Grand Palais de Bangkok par la police qui a eu recours à des balles en caoutchouc, des gaz lacrymogènes et des canons à eau. «Vous êtes en train d’enfreindre la loi!», a lancé la police par haut-parleur à des manifestants qui ont réussi à jeter des cocktails molotov sur des dizaines de policiers, munis d’engins lanceurs d’eau pour les empêcher d’approcher. »

https://www.sudouest.fr/international/thailande-des-affrontements-entre-manifestants-pro-democratie-et-police-1749934.php

******************************************************************************************************

GRECE

Le vent se lève…

« Vendredi 12 mars 2021. Dimitris Koufontinas est encore vivant. Dix ans après le mouvement des places, la Grèce commence à redescendre dans la rue pour une autre société…

 il faudra du temps. Bien sûr, nous traverserons encore bien des épreuves et des échecs, mais il n’est plus question de tourner en rond, uniquement dans des bagarres enflammées ou, à l’inverse, uniquement avec des paroles en l’air. Nous avons besoin d’utopie, mais aussi de pragmatisme ; de pragmatisme, mais aussi d’utopie. Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles, les poings fermés pour nous défendre et ouverts pour nous entraider. La vie est là, à portée de main. »

http://blogyy.net/2021/03/12/les-quartiers-dathenes-se-soulevent/

image.png

 « Samedi et dimanche derniers, dans toute la Grèce, un puissant mouvement de protestation est descendu dans les rues.

Anarchistes, révolutionnaires, gauchistes de tous les courants, babs, écolos, militants multicartes, mais aussi personnes peu politisées qui en ont simplement marre, dont certaines ont évoqué le mouvement des Gilets Jaunes en France : les rues grecques ont vu défiler pas mal de monde, hier et samedi. Par contre, il y a eu moins d’occupations de places que prévu, mais ce n’est qu’un début. Pour le moment, le mouvement grandit, dans beaucoup de quartiers d’Athènes et dans d’autres villes de Grèce : Patras, Thessalonique, Héraklion, etc.

Car, au fond de nous, nous le savons bien : nous ne voulons pas une augmentation de salaire de 50 euros, ni une heure de moins de travail hebdomadaire, ni 5% de remboursement en plus à la sécu, ni quelques points de retraites, ni une amélioration des conditions de vie étudiantes, ni même une autre façon d’accueillir les pauvres gens venus d’ailleurs. Non, ce que nous voulons purement et simplement, c’est choisir nous-même la vie que nous désirons et nous organiser autrement pour mieux harmoniser nos désirs et l’entraide qui est le ciment de la société.

.

Alors, n’attendons plus, disons-le carrément, sans détour ni périphrase, sans y ajouter d’autres doléances superflues et, surtout, sans attendre : nous voulons prendre nos vies en mains. »

http://blogyy.net/2021/03/15/nombreuses-manifestations-contre-la-societe-autoritaire/

******************************************************************************************************

BELGIQUE

« Avec le vent du nord, écoutez-le craquer
Le plat pays qui est le mien » Jacques Brel

Une manifestation du mouvement « Black Lives Matter » a tourné à l’émeute samedi 13 mars dans le centre-ville de Liège.image.png

 « .. Il y avait des passants, des personnes âgées et tous ces casseurs »

 En cause, l’arrestation violente d’une femme noire lundi 8 mars.

La raison des échauffourées : une vidéo amateur où l’on voit deux policiers faire tomber une femme, la plaquer au sol et la maintenir allongée à l’aide de leurs genoux. Une scène qui rappelle l’interpellation de George Floyd aux États-Unis, en mai 2020.

La scène s’est passée à Liège lundi 8 mars. On ignore ce qu’il s’est passé avant le plaquage au sol, mais les images ont suscité interrogations et colère au sein de la population : une enquête a été ouverte. La femme est une aide-soignante qui aurait refusé de montrer ses papiers d’identité

https://www.rfi.fr/fr/europe/20210313-belgique-une-manifestation-contre-l-interpellation-violente-d-une-femme-noire-tourne-%C3%A0-l-%C3%A9meute

*********************************************************************************************************

LIBAN

Sur un barrage routier !image.png

« L’accalmie observée après l’intervention de l’armée pour rouvrir les routes en début de semaine n’aura pas duré longtemp…

Dans le centre-ville de Beyrouth, des affrontements ont éclaté en soirée entre les forces de l’ordre et des manifestants qui ont ouvert une brèche dans une fortification installée pour protéger le Parlement.  

Dans la région du Kesrouan, à 20 kilomètres du nord de Beyrouth, des dizaines de protestataires vêtus de noir ont attaqué un supermarché et pillé les rayons alimentaires. »

https://www.rfi.fr/fr/moyen-orient/20210313-liban-de-nouvelles-manifestations-parfois-violentes-dans-tout-le-pays-ce-samedi

*********************************************************************************************************

ESPAGNE

« La pandémie est une fenêtre sur l’avenir : le travail à l’heure dominera dans l’avenir »

Par certains indices, la pandémie peut avoir agi comme une fenêtre sur l’avenir. « Ce mois de décembre, j’ai vu beaucoup de serveurs livrer pour Amazon », a déclaré un observateur de Lloret de Mar. « Mes frères sont montés à Barcelone pour travailler dans les cuisines… » a déclaré un autre témoin à Salou. La livraison est une activité qui a le vent en poupe. Probablement parce que l’ennui d’être enfermé nous a appris à « cliquer » plus rapidement sur le téléphone portable pour acheter. La cuisine est une autre activité qui a de l’avenir. Aux heures de pointe et dans l’urgence (les plats doivent être prêts en six ou sept minutes) pour servir les repas commandés à Glovo ou Deliveroo. Cuisiner dans ce qu’ils appellent des « dark kitchens », des cuisines sombres, un nom qui n’a jamais été aussi approprié. Pour les femmes de ménage (nettoyeurs de chambres d’hôtel), l’alternative pendant la pandémie a été encore plus précaire : travail à l’heure, dispersé, dans les hôpitaux, les écoles, les maisons privées…

https://www.lavanguardia.com/internacional/20210314/6374166/donde-todos-empleos.html

image.png

Les chômeurs de la pandémie: femmes et jeunes

Selon les données de l’EPA – qui compare le dernier trimestre de 2020 à celui de 2019 – 7 nouveaux chômeurs sur 10 ont entre 20 et 39 ans et plus de 58% sont des femmes…

Au moment où la pandémie a éclaté, il y avait 3,24 millions de chômeurs en Espagne. Fin février dernier, le ministère du Travail a annoncé que ce chiffre avait dépassé 4 millions, un seuil qui n’avait pas été dépassé depuis 2016..

https://stories.lavanguardia.com/vida/20210314/36726/los-parados-de-la-pandemia-mujeres-y-jovenes

L’Espagne va lancer un essai de la semaine de travail de quatre jours

Saluée par ses partisans comme un moyen d’augmenter la productivité

«L’Espagne est l’un des pays où les travailleurs travaillent plus d’heures que la moyenne européenne. Mais nous ne sommes pas parmi les pays les plus productifs »

« …nous calculons que nous pourrions faire participer environ 200 entreprises, avec un total de 3 000 à 6 000 travailleurs»

«Il est clair que la façon dont nous travaillons rend les gens stressés, épuisés, surchargés de travail et cause d’énormes problèmes de santé mentale et de travail», a-t-il déclaré. «La semaine de quatre jours serait bonne pour l’économie, bonne pour les travailleurs et bonne pour l’environnement. Qu’est-ce qu’il ne faut pas aimer? »

https://www.theguardian.com/world/2021/mar/15/spain-to-launch-trial-of-four-day-working-week

******************************************************************************************************

Coup de chaud sur les matières premières

« Du cuivre, à l’étain, en passant par le blé, le maïs, l’huile de palme ou le soja, sans oublier le pétrole ou le fer, tous ces produits ont un point commun : leurs prix connaissent une forte poussée de fièvre. Depuis l’automne 2020, les cours des matières premières ont commencé à s’enflammer. Et la tendance se poursuit en ce début d’année 2021….

Les matières premières agricoles ne sont pas en reste. Les céréaliers français ont retrouvé le sourire, malgré une moisson de blé et d’orge plutôt maigre en 2020. Le cours du blé s’est apprécié de 22 % en six mois à la Bourse de Chicago. Mieux, celui du maïs a crû de 60 % et le soja est à son acmé en six ans. Même le sucre, longtemps à la peine, a repris des couleurs, avec une hausse de 20 %. En ce qui concerne les huiles, qu’elles soient issues de colza, de palme, de soja ou de tournesol, elles flambent

Ces évolutions se traduisent par une hausse continue du prix des denrées alimentaires de base, un indice publié tous les mois par la FAO, l’agence des Nations unies chargée de l’agriculture et de l’alimentation. Il a signé, en février, une nouvelle progression et ce, pour le neuvième mois d’affilée. Sur un an, l’indice a gagné 26 %… »

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/03/14/coup-de-chaud-sur-les-matieres-premieres_6073046_3234.html

*******************************************************************************************************

En Russie, l’inflation des denrées alimentaires nourrit la crise sociale

« …en un an, le sucre a grimpé de 70 %, l’huile de tournesol de 24 %, les pommes de terre de 40 %… De façon générale, les prix des produits alimentaires ont augmenté de 8,2 %, selon les chiffres fournis par l’agence publique de statistiques Rosstat.

Les raisons de ces augmentations sont multiples : hausse des prix sur les marchés mondiaux ; chute du rouble, qui augmente le prix des intrants et pousse les producteurs à choisir l’export… »

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/03/20/en-russie-l-inflation-des-denrees-alimentaires-nourrit-la-crise-sociale_6073826_3234.html

******************************************************************************************************

« Crise et paupérisation »image.png

Un camarade nous a fait parvenir la traduction d’un texte de Aaron Benanav and John Clegg ( de la revue anglophone « Endnotes ) qui n’est pas très récent (il est d’avant-Covid), mais qui résume de manière simple leur position par rapport au marxisme en général 

« Nous ne voulons pas être incompris : en proposant ces tâches pour la théorie, nous n’annonçons pas un rôle particulier pour les théoriciens. À notre avis, la meilleure façon de voir la théorie est de la considérer comme une thérapie face au désespoir qui accompagne toujours les temps morts dans la lutte de classe, qui durent souvent pendant des années. C’est un mode de réflexion explicite sur la production théorique implicite dans la lutte, qui porte son attention aux limites inhérentes aux luttes. Celles-ci, dans leur formalisation comme limites, peuvent donner naissance à un mouvement communiste. Ce désespoir

n’attend même pas toujours les temps morts de la lutte pour se manifester. Les militants désespèrent souvent des luttes dans leur déroulement même. On observe un clivage entre les militants d’une part, qui agissent sans réfléchir, et les théoriciens critiques d’autre part, qui pensent sans agir. La théorie doit permettre une pensée en action, une pensée qui connaît les limites de l’action, mais qui agit malgré tout. »

http://dndf.org/?p=19419

*****************************************************************************************************

ASIE, les jours d’après

« Dans les grands marchés émergents, le principal problème pourrait être le niveau record de la dette privée. De plus en plus d’entreprises ne génèrent pas suffisamment de bénéfices pour assurer le service de leurs dettes. Le soutien des pouvoirs publics les aide à se maintenir à flot, mais une grande vague de faillites d’entreprises pourrait suivre lorsque ce soutien sera supprimé, et en l’absence d’autres interventions. Cette vulnérabilité peut être particulièrement aiguë en Asie, si les conditions des marchés financiers mondiaux se durcissent au cours du processus de reprise, entraînant des sorties de capitaux et une pression supplémentaire sur le secteur des entreprises. »

La proportion d’entreprises « zombies » qui ne réalisent pas suffisamment de bénéfices pour couvrir les intérêts de leur dette est supérieure à 50 % dans de nombreux secteurs.

*********************************************************************************************************

Turquie. Erdogan et le taux de chômage: la moitié des chômeurs hors de la statistique… officielle

« L’Institut turc de la statistique, une agence gérée par le gouvernement, a finalement élargi la portée de ses données sur le chômage, admettant implicitement que les taux officiels camouflent jusqu’à 60% du chômage réel dans le pays….image.png

Le taux de chômage officiel oscillait autour de 13%, alors que le calcul plus large le situe à près de 29%… »

http://alencontre.org/asie/turquie/turquie-erdogan-et-le-taux-de-chomage-la-moitie-des-chomeurs-hors-de-la-statistique-officielle.html

**************************************************************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 13 mars 2021

image.png

**************************************************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog 

***************************************************************************************************************************

Un quart des femmes et des filles ont été maltraitées par un partenaire, selon l’OMS

« Le rapport, réalisé par l’ Organisation mondiale de la santé (OMS) et des partenaires des Nations Unies, a révélé que la violence domestique commençait jeune, avec un quart des filles et des jeunes femmes âgées de 15 à 19 ans qui auraient été maltraitées au moins une fois dans leur vie. . Les taux les plus élevés se trouvaient chez les 30 à 39 ans.image.png

Lorsque les chiffres de la violence non conjugale sont inclus, l’OMS estime qu’environ un tiers des femmes âgées de 15 ans ou plus – entre 736 millions et 852 millions – subiront une forme de violence sexuelle ou physique au cours de leur vie.

«La violence à l’égard des femmes est endémique dans tous les pays et cultures, causant des dommages à des millions de femmes et à leurs familles, et a été exacerbée par la pandémie du Covid-19» »

https://www.theguardian.com/global-development/2021/mar/09/quarter-of-women-and-girls-have-been-abused-by-a-partner-says-who

***************************************************************************************************************************

INDE

Grève sauvage des ouvrières de l’usine de pièces automobiles JNS à Manesarimage.png

Les ouvrières de JNS à Manesar ont pris des mesures sauvages aujourd’hui ( 8 mars). JNS fabrique des pièces automobiles, telles que des compteurs de vitesse, employant 2 200 travailleurs, la plupart des femmes. Le 8 mars, l’équipe A a entamé une grève d’occupation, la équipe B a suivi. La police est arrivée à l’usine, mais n’est pas intervenue. Les ouvrières sont restées à l’intérieur après leur quart de travail et ont refusé de monter dans les bus de l’entreprise. Les ouvrières sont restées ensemble toute la nuit. Elles réclament une augmentation de salaire et des contrats à durée indéterminée. Cette usine a une histoire d’actions non officielles des travailleurs.

*****************************************************************************************************************************

MEXICO 8 mars 2021image.png

j’ai retrouvé la mamie dans une vidéo avant que cela ne part en vrille

*****************************************************************************************************************************

LIBAN

« La situation économique actuelle devient intenable pour tout le monde, dit-il. Nous n’avons plus de quoi payer l’électricité, plus de quoi payer l’eau, plus de quoi acheter du pain. Pour l’instant, tout le monde ne meurt pas encore de faim, mais ça va venir, et nous attendons ce moment. Car quand vous avez faim, vous n’avez plus rien à perdre. »

https://www.rfi.fr/fr/moyen-orient/20210308-liban-une-journ%C3%A9e-de-col%C3%A8re-paralyse-le-pays-aoun-%C3%A9voque-une-d%C3%A9stabilisation

Septième jour de manifestations de rue

« Comment les gens peuvent-ils ne pas se révolter alors que le prix d’un dollar a dépassé les 10 000 livres libanaises en un jour, comment ne pas se révolter alors que le salaire minimum est de 70 dollars ? »

https://english.ahram.org.eg/NewsContent/2/8/405534/World/Region/Lebanons-deadlock-fuels-seventh-day-of-street-prot.aspx

***************************************************************************************************************************

Birmanie: raid des forces de sécurité contre des cheminots grévistes

« Les forces de sécurité birmanes ont lancé un raid mercredi 10 mars à Rangoun contre des cheminots grévistes qui participent au vaste mouvement de désobéissance civile anti-junte, faisant craindre de nouvelles arrestations…image.png

Les soldats bloquent une route pour arrêter le personnel ferroviaire impliqué dans le mouvement de désobéissance civile, à la gare de Ma Hlwa Gone, à Rangoun, le 10 mars. STR / AFP

quelques 800 cheminots sont impliqués dans le mouvement de désobéissance civile dans cette gare. »

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/03/10/en-birmanie-les-forces-de-securite-lancent-un-raid-contre-des-cheminots-grevistes_6072554_3210.html

« Le raid sur Ma Hlwa Gone fait suite à une série de tentatives infructueuses des Tatmadaw pour contraindre le personnel ferroviaire en grève à retourner au travail. À Mandalay, le 17 février, des soldats ont tenté de forcer les cheminots à retourner au travail sous la menace d’une arme, mais ont échoué…

À l’échelle nationale, environ 90% des 30 000 employés des chemins de fer du Myanmar ont rejoint le mouvement, interrompant le transit ferroviaire à travers le pays depuis début février…

Malgré les menaces de ne pas payer les grévistes, l’administration militaire a versé les salaires de février au personnel gréviste de Myanma Railways au début du mois de mars. »

La police birmane occupe les hôpitaux de Yangon avant la grève nationale

« un témoin oculaire a rapporté que des forces de sécurité armées étaient entrées et cherchaient à occuper l’hôpital général de Yangon Ouest par la force. Il a déclaré qu’il avait également des rapports selon lesquels l’hôpital général de Yangon, l’hôpital spécialisé du nord d’Okkalapa Waibagi, l’hôpital des femmes et des enfants du sud d’Okkalapa, l’hôpital général de l’est de Yangon et l’hôpital central des femmes étaient occupés par l’armée…image.png

 Une alliance de syndicats de travailleurs influents au Myanmar a appelé à une grève nationale prolongée à partir de lundi, avec l’intention de provoquer un «arrêt complet et prolongé» de l’économie du pays pour tenter de mettre un terme au coup d’État militaire.

Dans un communiqué, neuf organisations syndicales ont appelé «tout le peuple du Myanmar» à arrêter le travail pour tenter de renverser la prise du pouvoir par l’armée.

Les travailleurs de plusieurs industries ont rejoint le mouvement de protestation, notamment des chemins de fer publics et du secteur bancaire. »

https://www.theguardian.com/world/2021/mar/08/myanmar-police-occupy-hospitals-in-yangon-ahead-of-national-strike

«  Rien ne bouge » : le CDM* gèle le commerce extérieur, faisant craindre des pénuries

« Les premiers problèmes ont commencé à apparaître le 8 février, lorsque le personnel des banques privées a rejoint en masse le CDM, forçant la fermeture de pratiquement toutes les succursales. Cela a mis un terme aux transferts d’argent internationaux et a également rendu difficile le paiement des droits de douane sur les importations.  

Quatre jours plus tard, de nombreux chauffeurs de camions porte-conteneurs ont rejoint le mouvement, freinant la circulation des marchandises destinées à l’exportation et également des articles importés qui avaient été déchargés au port.

Presque tous les 2 800 camions relevant de la MCTA se sont joints à la grève, représentant environ 70% de tous les véhicules porte-conteneurs….image.png

Déjà, le manque d’importations a des effets visibles. Les usines de confection de Yangon ont commencé à manquer de matières premières, tandis que certains produits étrangers ont disparu des rayons des supermarchés.

Mais on craint que les pénuries ne s’étendent à des produits plus essentiels, en particulier l’huile de palme et le carburant. Le Dr Soe Tun, un homme d’affaires éminent impliqué dans les exportations de riz, a déclaré que si le commerce de ces deux produits était perturbé, «de plus gros problèmes pourraient survenir».

«Une pénurie de carburant arrêtera les machines industrielles, les engins de construction et les transports», a-t-il déclaré. «Les conséquences pourraient être vraiment alarmantes.»..

«Les volumes se sont effondrés, fondamentalement… rien ne bouge», a déclaré une source du secteur de la logistique, estimant une baisse de 95% des activités des ports depuis le coup d’État. »

* the civil disobedience movement (CDM)

 « Nous sommes en première ligne » : les jeunes bravent les balles et les arrestations pour maintenir les manifestations en vieimage.png

Frontier rencontre les jeunes hommes et femmes à la tête des colonnes de protestation, qui ont improvisé de nouvelles méthodes et de nouveaux outils en réponse à l’escalade de la violence policière et militaire.

« Je crois qu’une révolution ne se gagne pas sans effusion de sang, mais tant que les manifestants seront dans les rues, nous aiderons à les défendre »

*****************************************************************************************************************************

« Le test du communisme »

Traduction de la présentation d’un essai de Jasper Bernes sur la valeur, le capitalisme et le communisme.

image.png

« Le communisme est peut-être une issue, un dernier espoir, mais seul un fou pourrait penser qu’il est désormais inévitable. La théorie et la pratique de la lutte des classes dont nous héritons du dernier millénaire ne sont cependant pas compréhensibles, sauf à la lumière de cet idéal, sinon la garantie, du moins la possibilité du communisme. »

http://dndf.org/?p=19403

*************************************************************************************************************************

« La Grèce confinée prête à imploser » ( ? )

En Grèce, sous cloche depuis cinq mois, la population est à bout. Elle est inquiète du tournant autoritaire du gouvernement et d’un avenir incertain après une décennie de crise. Chaque jour apporte désormais un flot de violences.

Chaque jour, désormais, des défilés ont lieu dans le pays et virent souvent à l’affrontement, comme jeudi, à Thessalonique.image.png

 En Grèce, deux vidéos font le tour des réseaux sociaux depuis mardi soir. Sur la première, on voit un groupe de 200 jeunes apparemment prêts à en découdre et un policier qui est étendu au sol, le visage ensanglanté. Sur la deuxième, les scènes filmées par les habitants montraient, elles, des policiers armés, qui ciblaient des manifestants, déboulaient dans des ateliers pour débusquer des employés ou encore, matraquaient des jeunes en pleine rue. Dans une de ces séquences, un groupe de policiers à moto crie même, juste avant de démarrer : « Allons les défoncer ! Allons les buter ! » Ces deux vidéos ont été tournées mardi 9 mars à Néa Smýrni, une banlieue calme à cinq minutes du centre d’Athènes.

https://www.letelegramme.fr/monde/la-grece-confinee-prete-a-imploser-12-03-2021-12718101.php

article complet sur : https://www.liberation.fr/international/europe/en-grece-des-affrontements-eclatent-sur-fond-de-violences-policieres-20210310_4GHXJDS2DND5VI3QMPC6MRD2RY/

***************************************************************************************************************************

ITALIE

En 2020 une baisse de l’emploi sans précédent

plus d’un demi-million de plus ne cherchent pas de travail


« MILAN – Une baisse «sans précédent» de l’emploi a été enregistrée sur le marché du travail en 2020 par l’Istat. En pratique, 456 000 emplois ont été perdus, notamment parmi les plus fragiles: il s’agit pour la plupart de contrats à durée déterminée….

Le taux d’emploi, qui en 2018 et 2019 a atteint un niveau record, tombe à 58,1% (-1,0 point de pourcentage par rapport à 2019) et revient aux niveaux de 2017….

Toujours en moyenne sur l’année, ce sont les femmes qui souffrent le plus : parmi elles, la baisse de l’emploi a été plus importante avec -249 mille employés (-2,5% contre -1,5% chez les hommes) et -1,1 point du taux d’emploi (-0,8 point parmi les hommes)… »

https://www.repubblica.it/economia/2021/03/12/news/lavoro_nel_2020_un_calo_degli_occupati_senza_precedenti_456_mila_in_meno_nell_anno_del_covid-291900842/

« l’ Istat  enregistrait une augmentation de la pauvreté absolue en Italie en 2020: il y a plus de 2 millions de familles dans cette condition, soit un million de personnes de plus qu’en 2019. Mais l’institut souligne également que l’incidence de la pauvreté absolue augmente surtout parmi les familles avec une personne de référence occupée (7,3% contre 5,5% en 2019): 955 mille familles au total (227 mille familles de plus qu’en 2019), dont plus de la moitié ont un travailleur ou une personne assimilée »

https://www.fanpage.it/politica/no-confindustria-il-lavoro-non-e-mai-un-privilegio-e-scioperare-e-sempre-un-diritto/

https://www.fanpage.it/

« une journée de travail est un privilège »

La réaction à la grève déclenchée vendredi 5 mars par les dockers de Gênesimage.png

« Ici pas besoin de brandir des drapeaux pour couvrir les trous de participation et pour la concurrence habituelle entre syndicats, le port est bloqué car c’est la masse ouvrière qui sait ce qui est en jeu et sait ce qu’elle veut. L’objet du litige est une lettre adressée par les propriétaires des terminaux, associés à Confindustria, à l’autorité portuaire. Objet: les tarifs dus à la société unique et convenus chaque année, faisant valoir qu’ils devraient être revus à la baisse. Mais le plus frappant est de rappeler à tous que, puisque « une journée de travail est un privilège »

*****************************************************************************************************************************

« La capitale du Sénégal s’est réveillée, lundi 8 mars, avec des blindés de l’armée dans les rues »

image.png

https://www.lexpress.mu/article/389958/dakar-sous-protection-blindes-larmee-lheure-contestation

********************************************************************************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 6 mars 2021

image.png

*******************************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog 

********************************************************************************************************

MYANMAR

« Si vous allez au travail, vous aidez la dictature », a scandé la foule.

« au moins 55 personnes ont été tuées depuis le début de l’insurrection pacifique contre le coup d’Etat du 1er février

Les appels à la grève ont un impact important sur certains secteurs de l’économie déjà très fragile du pays, avec des banques incapables de fonctionner, des hôpitaux fermés et des bureaux ministériels vides.

Les médias d’Etat ont exhorté les fonctionnaires à reprendre le travail, faute de quoi « ils seront licenciés à partir du 8 mars ». »

https://actu.orange.fr/monde/birmanie-nouvelles-manifestations-l-onu-divisee-CNT000001xzDZp/photos/manifestation-contre-le-coup-d-etat-militaire-le-5-mars-2021-a-mandalay-en-birmanie-f5c3724224bf6befb6a560565f2897ed.html

la résistance au coup d’état de moins en moins pacifique !

« Des manifestants munis de boucliers de fortune se rassemblent derrière des barricades dans la rue Padonmar, dans le canton de Sanchaung alors que la police continue de sévir violemment contre les manifestations à Yangon. »image.png

Capture d’écran

«les travailleurs vont travailler pendant un jour, puis prennent deux jours de congé»  

« La semaine dernière, CLB (China Labour Bulletin) s’est entretenu avec des travailleurs de Yangon qui ont déclaré qu’au cours des premières étapes du CDM (civil disobedience movement), certains directeurs d’usine permettaient aux employés ayant un droit de congé de s’absenter du travail et de participer aux manifestations. Aujourd’hui, cependant, les règles régissant les congés ont été durcies.

Les travailleurs qui prennent trois jours de congé consécutifs seront licenciés, a expliqué un ouvrier du vêtement et syndicaliste de l’usine de vêtements de mode de Yangon Dishang. En conséquence, a-t-elle déclaré, «les travailleurs vont travailler pendant un jour, puis prennent deux jours de congé». Cependant, a-t-elle ajouté, la pression monte et certains travailleurs ont abandonné le mouvement. »

https://clb.org.hk/content/myanmar-military-intensifies-crackdown-trade-unions-and-labour-activists

Des employés de banque en grève mettent une industrie – et une économie – à genoux

« Le système bancaire du Myanmar a à peine fonctionné depuis que des dizaines de milliers de travailleurs du secteur privé ont quitté leur emploi il y a trois semaines dans le but de faire pression sur l’armée pour qu’elle renonce au pouvoir, paralysant de larges pans de l’économie…

Le Myanmar étant encore largement une société basée sur l’argent liquide, l’argent d’un compte doit souvent être retiré sous forme d’espèces pour payer les fournisseurs ou les employés, ou couvrir les frais de fonctionnement. Les guichets automatiques fonctionnent encore dans une certaine mesure, offrant un certain soulagement aux particuliers, mais la demande de retraits dépasse de loin l’offre…

Étant donné la dépendance du Myanmar vis-à-vis des liquidités, la fermeture des succursales bancaires a le potentiel de paralyser l’économie et de provoquer une crise financière…

La prochaine crise se profile

Mais que se passe-t-il si et quand les banques sont réellement en mesure d’ouvrir leurs portes?

Tout indique qu’ils pourraient être dans une course très difficile. Les déposants sont susceptibles de retirer au moins une partie de leurs liquidités lorsqu’ils en ont l’occasion, tandis que le ralentissement économique entraînera une augmentation des défauts de paiement, ce qui exercera toutes deux une pression sur les bilans des banques….

Mais la gravité potentielle de la situation ne doit pas être sous-estimée. La dernière fois que le Myanmar a introduit des limites de retrait aussi strictes sur le kyat, c’était en février 2003, lorsque l’effondrement des institutions financières non réglementées a conduit à une ruée sur les banques privées. Les limites de retrait n’ont fait que provoquer plus de panique; trois grandes banques se sont finalement effondrées et le secteur a mis environ une décennie à se redresser. »

*********************************************************************************************************

SÉNÉGAL

« Quatre morts dans les pires émeutes depuis des années »

scènes de guérilla urbaine entre les forces de l’ordre et des centaines de jeunes

« Pneus brûlés, magasins pillés – dont plusieurs enseignes françaises –, médias attaqués, autoroutes bloquées… Depuis l’arrestation d’Ousmane Sonko, principal opposant politique au président Macky Sall, le jeudi 4 mars, manifestations et émeutes se sont multipliées à Dakar et dans plusieurs villes du pays. Au total, quatre personnes sont mortes, a indiqué le ministère de l’intérieur vendredi soir…image.png

Les troubles qui secouent depuis trois jours la capitale sénégalaise sont en effet les plus graves depuis des années dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, considéré comme un îlot de stabilité….

« L’arrestation de Sonko a déclenché l’expression d’un mécontentement plus large dans un contexte économique difficile où beaucoup de jeunes du secteur informel ne peuvent plus travailler à cause de la pandémie de Covid-19. »

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/03/06/le-president-doit-se-ressaisir-et-prendre-soin-du-peuple-a-dakar-l-arrestation-de-l-opposant-ousmane-sonko-declenche-des-emeutes_6072163_3212.html

********************************************************************************************************

UK

Le racisme structurel du marché du travail britannique

« La pandémie de coronavirus a dressé un «miroir du racisme structurel» sur le marché du travail britannique, a déclaré le TUC , alors qu’une étude révèle que les taux de chômage parmi les groupes noirs, asiatiques et minoritaires (BAME) sont désormais le double du taux des blancs gens…image.png

 le taux de chômage global du BAME était passé de 5,8% à 9,5% entre le dernier trimestre de 2019 et la même période l’année dernière.

Sur la même période, le taux de chômage des travailleurs blancs est passé de 3,4% à 4,5%, selon l’étude….

«Lorsque les travailleurs du BME ont conservé leur emploi, nous savons qu’ils sont plus susceptibles d’occuper des emplois peu rémunérés et précaires qui les exposent à un risque accru de virus. C’est la preuve de la discrimination structurelle qui a conduit à un taux de mortalité BME disproportionné par le coronavirus »

https://www.theguardian.com/society/2021/feb/27/covid-job-losses-show-structural-racism-uk-labour-market-tuc

La plus forte augmentation trimestrielle de Neets depuis une décennie

« Les chiffres de l’ Office for National Statistics ont montré que les perspectives pour les moins de 25 ans devenaient plus sombres avant même que la nouvelle variante du virus n’oblige les quatre pays du Royaume-Uni à imposer des restrictions plus strictes à l’activité au cours de la nouvelle année.

L’ONS a déclaré que le nombre de personnes sans études, sans emploi ou sans formation (connu sous le nom de «Neets») a augmenté de 39 000 à 797 000 au cours des trois derniers mois de 2020 – une période qui a impliqué l’ouverture de l’économie pendant l’été. »

https://www.theguardian.com/business/2021/mar/04/sharp-rise-in-neets-shows-impact-of-covid-lockdowns-on-uk-youngsters

*****************************************************************************************************

Les demandes de chômage aux États-Unis augmentent

« Il y a eu 748 078 nouvelles «demandes initiales» pour l’aide au chômage la semaine dernière, soit une augmentation de 31 519 (ou 4,4 pour cent) par rapport à la semaine précédente, rapporte le ministère du Travail.

Cela signifie que les chiffres initiaux des demandes d’indemnisation ont dépassé 700000 chaque semaine pendant près de 12 mois – un niveau jamais vu avant le premier verrouillage en mars 2020. »

https://www.theguardian.com/business/live/2021/mar/04/bond-yield-worries-markets-deliveroo-uk-car-sales-construction-us-jobs-business-live

« Le dernier rapport sur l’emploi signifie que les États-Unis sont encore près de 10 millions d’emplois en moins par rapport à ce qu’ils étaient avant que la pandémie ne frappe et que des signes inquiétants persistent sur le marché de l’emploi…

La nette disparité du chômage par race demeure. Le taux de chômage des Américains blancs était de 5,6%, celui des Noirs de 9,9% et celui des Latinos de 8,5%. Le taux de chômage des adolescents était de 13,9%….

Selon Eliza Forsythe, économiste à l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign, environ 8 millions d’Américains au chômage n’ont pas encore reçu d’allocations, et les systèmes de chômage n’atteignent actuellement au plus que 30% de tous les chômeurs.»

https://www.theguardian.com/business/2021/mar/05/us-gains-jobs-states-reopen-economies

******************************************************************************************************

Des dizaines de milliers d’emplois menacés alors que Greensill Capital se rapproche de l’effondrement

« Le financier mondial Greensill Capital s’est rapproché d’un effondrement qui pourrait coûter des dizaines de milliers d’emplois dans les entreprises en Europe, aux États-Unis et en Australie, après qu’un tribunal a publié des documents qui jettent le doute sur son assurance de 10 milliards de dollars australiens (5,55 milliards de livres sterling) de prêts. émis à ses clients….

Greensill emploie 1 000 personnes à Londres mais est contrôlée par une société holding à Bundaberg, en Australie. Son effondrement pourrait mettre en péril le financement de l’activité sidérurgique internationale de Gupta, GFG Alliance, qui emploie 45 000 personnes dans le monde, dont 3 000 au Royaume-Uni et 7 000 en Australie – la plupart à l’aciérie de Whyalla. »

https://www.theguardian.com/australia-news/2021/mar/05/tens-of-thousands-of-jobs-at-risk-as-greensill-capital-moves-closer-to-collapse

*******************************************************************************************************

ESPAGNE

le chômage enregistré a dépassé la barre des quatre millions de personnes à la fin du mois de février. Un niveau de chômage qui n’avait pas eu lieu depuis mi-2016…

Outre 4 millions de chômeurs, 1,5 million de salariés et d’indépendants ont suspendu leur activité

https://www.lavanguardia.com/economia/20210303/6262697/tercera-ola-aumenta-paro-niveles-cinco-anos.html

Samedi 27 février : Nouveau jour de mobilisations à Barcelone et dans d’autres villes

« À Barcelone où cette fronde sociale est la plus marquée, de violentes manifestations viennent quasi quotidiennement dénoncer le taux de chômage des jeunes record au niveau de l’Union européenne (40,2%), la précarité, ou encore la hausse des loyers. »

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/espagne-nouvelles-echauffourees-a-barcelone-pour-protester-contre-l-arrestation-d-un-rappeur-20210227

 « Nouveau jour de mobilisations à Barcelone et dans d’autres villes. Une de plus depuis le 16 février dernier avec l’arrestation du rappeur Pablo Hasél a été faite. 

À Barcelone, trois colonnes de manifestants de différentes parties de la ville ont convergé peu après 18 heures sur la Plaza Universitat pour lancer une nouvelle manifestation qui cherchait à dénoncer le manque de liberté d’expression, les loyers élevés et la loi sur le bâillon, entre autres. »

https://www.lavanguardia.com/politica/20210227/6260872/nueva-jornada-altercados-barcelona-libertad-pablo-hasel.html

*****************************************************************************************************

Blog DDT21 : « Écologie / 05 / De l’anthropocène au capitalocène »image.png

 « En ce qui concerne ce feuilleton, c’est donc le capitalisme qu’il s’agit désormais d’analyser.

Mais, avant cela, un chapitre consacré à une autre école de pensée, très à la mode, celle de l’effondrement, ne sera pas de trop. »

*********************************************************************************************************

Il Lato Cattivo : « Encore à propos du Covid-19 et au-delà. Une mise à jour »image.png

 «Rien de vraiment décisif, ni dans le domaine de l’affrontement entre fractions opposées du capital ni dans celui de l’affrontement entre classes, ne s’est encore produit dans cette première phase de la crise. Cependant, les lignes de démarcation déjà existantes entre classes et fractions de classe s’approfondissent, tandis que d’autres se dessinent de manière à peine plus visible. En outre, les nœuds non résolus de tout un cycle d’accumulation en voie d’épuisement (cf. ci-dessus, la question noire aux États-Unis, la question allemande en Europe, la question paysanne en Inde et en Chine) font surface, rendant le tableau d’ensemble plus complexe et plus déchiqueté. Une aggravation de la crise aura lieu, bien qu’il soit difficile de dire sous quelle forme et sous quelles impulsions. Après la mise en veille de la mondialisation entre les crises de 2008 et 2020, il convient de se préparer – ne serait-ce qu’« intellectuellement » – à une phase de fragmentation du cycle mondial du capital, avec l’apparition d’un ou plusieurs rideaux de fer. Cela ne signifie pas que les blocs et sous-blocs actuellement en gestation deviendront des compartiments étanches du jour au lendemain. La démondialisation est un processus, et tout processus d’une telle envergure implique des accélérations, des coups d’arrêt et des reculs suivis de nouvelles accélérations. »

http://dndf.org/wp-content/uploads/2021/03/ILC-encore-a%CC%80-propos-de-Covid-19.pdf

*****************************************************************************************************

Algérie: Emeutes après la condamnation d’un militant dans le sud du pays

Des émeutes ont éclaté dimanche soir dans plusieurs quartiers de Ouargla, dans le sud algérien, après la condamnation à une lourde peine de prison d’un militant du mouvement de protestation populaire en Algérie, accusé d’« apologie du terrorisme », selon les réseaux sociaux et des médias.

D’après la correspondante du quotidien francophone El Watan à Ouargla, ville du nord du Sahara algérien, des manifestants ont bloqué plusieurs axes routiers et fait brûler des pneus après que le tribunal criminel local a condamné Ameur Guerrache, un blogueur, à sept années de prison ferme…

Quelque 700 personnes ont été interpellées en Algérie lors des marches du mouvement de protestation populaire du Hirak vendredi avant d’être toutes relâchées, selon des organisations de défense des droits humains.

https://www.20minutes.fr/monde/2988059-20210301-algerie-emeutes-apres-condamnation-militant-sud-pays

VERS LA FIN DE LA MANNE PÉTROLIÈRE

« L’Algérie fore moins, explore moins, produit également moins que les années précédentes. Des signes flagrants que le secteur pétro-gazier va vers son inéluctable effondrement. »

 http://afrique.le360.ma/algerie/politique/2021/03/05/33743-algerie-vers-la-fin-de-la-manne-petroliere-33743

****************************************************************************************************

LIBAN

Mercredi, c’est le prix de l’essence qui a flambé, entraînant une hausse de 30% du prix des transports publics.

« Plusieurs routes bloquées sur tout le territoire pour le 4e jour consécutif »image.png

 « C’est vraiment la galère totale, témoigne-t-il. Ça va toucher tout le monde au niveau du transport personnel, commun. Ça va toucher même le prix des biens comme les légumes parce qu’on a besoin de transports pour transporter ces biens. »

Une aggravation de l’inflation qui a au moins le mérite, selon le jeune homme, de faire descendre tous les Libanais dans la rue, quelle que soit leur religion ou leur couleur politique. « Il y a des militants de différents partis qui sont avec nous en route parce que la crise économique les touche aussi et ils font partie du peuple libanais »

https://www.rfi.fr/fr/moyen-orient/20210304-liban-le-prix-du-carburant-flambe-et-attise-la-col%C3%A8re-populaire

*******************************************************************************************************

FRANCE

L’information se trouve dans le très informé Canard Enchaîné.image.png

***************************************************************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 27 février 2021

image.png

*******************************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog 

*******************************************************************************************************

Une étude du FMI prévoit une vague d’explosions sociales après la pandémieimage.png

 Été 2022. Juste au moment où les gouvernements pensent que le pire est passé après avoir mené une campagne exhaustive de vaccins et de programmes de relance économique d’un milliard de dollars, le monde est soudainement en feu. Il y a des batailles rangées dans des centaines de villes entre des manifestants et des policiers anti-émeute habillés à la manière de Robocop . Des images de bâtiments en feu sont projetées sur des millions d’écrans de télévision. Les gouvernements tombent dans des élections tumultueuses.

Ce n’est pas le prochain épisode de la série dystopique Années et années, mais plutôt un scénario qui décrit ce qui pourrait se passer après la pandémie sur la base d’une analyse réalisée par les experts techniques du Fonds monétaire international (FMI)….

http://dndf.org/?p=19369

« Le COVID sur le long terme : les répercussions sociales des pandémies »image.png

https://www.imf.org/fr/News/Articles/2021/02/03/blog-covid-long-shadow-social-repercussions-of-pandemics

https://deskeco.com/2021/02/04/la-covid-sur-le-long-terme-les-repercussions-sociales-des-pandemies-tribune

**************************************************************************************************

ITALIE

« et un vieux mot puissant et terrible réapparaît: révolution »image.png

Illustration extraite de l’article « I rischi della tensione sociale durante la pandemia » du journal « Domani »

 « Les indicateurs économiques nous disent que l’économie des patrons ne décolle pas. Malgré les énormes sacrifices exigés des travailleurs par la détérioration systématique de leurs conditions de vie et de travail, malgré l’expulsion des processus de production de millions d’individus qui survivent au mieux grâce à de misérables allocations de chômage, l’économie ne montre aucun signe d’amélioration. La société actuelle n’est plus en mesure de fournir à la grande majorité de la population, même dans les pays dits «riches», le minimum d’éléments pour survivre.

Même la soi-disant classe moyenne, «pilier social» fondamental de la société patronale, est en crise profonde, aggravée par la pandémie. La part de la valeur produite par les travailleurs qui est allée aux classes moyennes diminue de plus en plus. Avec la crise économique, les privilèges des «petits entrepreneurs», commerçants, professionnels, salariés commencent à entrer en crise. La condition de beaucoup d’entre eux se rapproche de plus en plus en termes de revenus de celle des travailleurs.

Même certains journalistes, non sans inquiétude, commencent à sentir les incendies. D’après une enquête du 31 janvier sur « Domani», Le nouveau journal« de gauche » de De Benedetti, montre que « plus de 70% des Italiens disent ressentir la présence d’une forte tension sociale dans le pays ». Plus d’un tiers des personnes interrogées disent que « pour vraiment changer les choses, il faut faire des barricades ». Environ un tiers parlent ouvertement de révolution avec des pics de plus de 30% parmi les jeunes et les « classes populaires ».

Les «rapports de production» de la société des patrons commencent à craquer, les classes commencent à bouger. Chacun avec des objectifs et des idées directement liés à leurs intérêts matériels. 

 Le fait que nous commencions à parler de révolution et de barricades montre que l’illusion que le parlement peut jouer un rôle dans la représentation de divers intérêts est tombée. »

https://www.editorialedomani.it/economia/dati/i-rischi-della-tensione-sociale-durante-la-pandemia-ikgsyy73

 ********************************************************************************************************

CHILI

nouvelle journée de manifestations sociales 

Au moins 19 personnes ont été arrêtées et il y a 20 policiers blessés dans les émeutes qui se sont produites dans la journée du vendredi 19 février dans le cadre des mobilisations sociales qui secouent le pays andin depuis des mois…
image.png

 il a été signalé qu’une personne aurait été écrasée par un véhicule de police pendant la procédure des Carabineros pour disperser les manifestants…

«entre janvier 2020 et février de cette année, dans tout le Chili, 13 618 événements violents se sont produits, dont un peu plus de 9 000 sont des troubles et près de 2 000 sont des attaques directes contre la police, généralement avec des cocktails Molotov».

*********************************************************************************************************

STATES

Restructuration sans fin

Des quarts de douze heures pendant sept jours consécutifs

« L’opposition grandit parmi les travailleurs de l’automobile contre la décision de Stellantis, de concert avec l’United Auto Workers (UAW), d’imposer une rotation du travail de 12 heures et sept jours pour les métiers spécialisés à l’usine de montage géante (7200 employés) de Sterling Heights (SHAP) Fiat Chrysler dans la banlieue nord de Detroit.

La direction a annoncé qu’elle prévoyait d’imposer un nouvel horaire de travail à compter du 5 avril selon lequel quatre équipes de métiers spécialisés en alternance travailleraient par quarts de sept jours et 12 heures sur une rotation de deux semaines. Le nouvel horaire obligatoire élimine la rémunération des heures supplémentaires après huit heures et le temps et demi pour le travail du samedi, gains fondamentaux que les travailleurs ont gagnés au cours de plus d’un siècle de lutte. »

https://www.wsws.org/en/articles/2021/02/26/shap-f26.html

TEXAS

« low taxes low services » (« peu d’impôts, peu de services »)image.png

********************************************************************************************************

MYANMAR

A PROPOS DE LA GRÉVEGÉNÉRALE

« On ne sait pas qui est derrière la grève, mais cela survient deux jours seulement après la formation du Comité de grève générale . Le comité comprend une gamme de groupes militants qui ont été à l’avant-garde des manifestations jusqu’à présent, notamment des syndicats étudiants, des groupes professionnels et des partis politiques. Leur message est un peu plus radical que celui de nombreux manifestants, qui ont tendance à appeler au retour de la démocratie et à la libération d’Aung San Suu Kyi et d’autres prisonniers politiques. Parmi leurs quatre objectifs figure l’abolition de la constitution de 2008, à laquelle le Tatmadaw affirme avoir adhéré lorsqu’il a supprimé le gouvernement de la Ligue nationale pour la démocratie. Les autres objectifs sont de mettre fin à la dictature, de construire une union démocratique fédérale et de libérer ceux qui ont été détenus injustement.

La formation du comité a été assez controversée. La résistance anti-coup d’État a jusqu’à présent été largement sans chef – certains soutiennent que cela a été une force majeure – et la formation d’un comité d’organisation a déclenché des tensions entre diverses factions politiques anti-militaires. Certains ont accusé les membres du SGC d’être des opportunistes politiques qui tentent de se faire remarquer. 

Cette critique semble émaner davantage des partisans de la NLD, dont certains ont encouragé d’autres à signaler la page Facebook du GSC comme une arnaque. Ce soir, le parti a publié une déclaration énigmatique , expliquant sa position sur la constitution de 2008 telle qu’elle est exposée dans son manifeste électoral. Il a ensuite déclaré que le partage des vues individuelles sur la question n’était pas lié au parti. C’est tout ce que dit la déclaration – nous avons mentionné qu’elle était cryptique – mais le consensus semble être que le parti dit essentiellement qu’il ne soutient pas le SGC. »

« Gardez les rues: coup d’État, crise et capital au Myanmar »

« la transition capitaliste du Myanmar continue de saper l’agriculture de semi-subsistance dans les vastes zones rurales du pays, notamment en raison de la dépossession généralisée des terres. Les emplois à bas salaires, informels et précaires continuent de se développer dans les centres urbains de plus en plus petits. De nombreux travailleurs pauvres des zones rurales et urbaines du Myanmar continuent de chercher un emploi en tant que travailleurs migrants surexploités dans les pays voisins, en particulier en Thaïlande. En l’absence de fuite dramatique des capitaux asiatiques (là encore, très improbable), il n’y a aucune raison de s’attendre à une rupture sérieuse de ces conditions d’accumulation. De plus en plus, les classes ouvrières rurales du Myanmar – le segment le plus important de loin – sont confrontées à une situation où leurs terres sont nécessaires, mais pas leur main-d’œuvre. Écrit en grand, l’histoire de la transition capitaliste du Myanmar est l’histoire de cette population excédentaire émergente. C’est une histoire liée à la désindustrialisation dans le monde surdéveloppé, ainsi qu’à la baisse des parts de l’emploi industriel dans une grande partie de l’Asie, de l’Afrique et de l’Amérique latine. »

https://spectrejournal.com/keep-the-streets-coup-crisis-and-capitalism-in-myanmar/

*****************************************************************************************************

« TEMPS LIBRE II »: « L’actualité de la question des classes sociales »

 « Contribution à la théorie des classes », dont le pdf est disponible gratuitement sur le site de « Temps Libre », et qui sera disponible en format papier dans les librairies militantes parisiennes d’ici quelques semaines.image.png

« Pour résumer, le cycle de luttes précédent identifiait le prolétariat à la classe ouvrière et c’est ce qui masquait le problème de sa conceptualisation ; l’action historique du prolétariat agissant comme classe ouvrière réglait constamment la question. Or, du moment que la reproduction de l’identité ouvrière n’est plus quelque chose d’acquis, tombe avec elle la (fausse) résolution pratique du problème. Et c’est ce qui est arrivé : l’identité ouvrière, sur la base de laquelle toutes les grandes luttes du prolétariat ont été menées à travers le XXe siècle et qui permit à celui-ci d’être considéré par l’État capitaliste comme un interlocuteur légitime, a vu sa base matérielle supprimée par la restructuration du capital 20 des années 70-80, en ce que cette restructuration mit fin à la confirmation de l’identité ouvrière dans la reproduction du capital lui-même. On assista, en Occident, à l’éclatement des grands bastions ouvriers qui garantissaient au prolétariat une grande cohésion sociale et culturelle (en le concentrant spatialement dans l’usine et dans les quartiers ouvriers) de même qu’on assista à l’affaiblissement des grandes organisations syndicales et ouvrières au moyen desquelles le prolétariat était parvenu, au fil de ses luttes, à s’offrir une certaine stabilité, un état de bien-être économique relatif. À travers la contre-offensive de la classe capitaliste, tout ce qui pouvait représenter un obstacle au face-à-face entre le prolétariat et le capital (programmes sociaux, assurance-chômage, assurance-santé, rigidité des grilles salariales, congés payés, etc.) fut affaibli ou brisé ; la figure stéréotypée de l’ouvrier qualifié, homme et blanc fut, à son tour, relégué au registre du folklore. »

*************************************************************image.png

***************************************************************************************************

« l’orage se fait attendre » lorage.org

12 févr.

Petit teaser sous forme de graphique avant la sortie du prochain épisode de « Karl Marx à Wall Street »image.png

********************************************************************************************************

LIBAN

« DANS LEURS YEUX »

« Quelles luttes menées qui ne soient rengaines ? La crise, notre crise, économique, sociale, « structurelle », n’est pas comme nous l’avions résolument pensée, la fameuse clé, le sésame ouvre-toi. Tout au contraire, elle est une des pièces maitresses dans l’arsenal de l’ordre régnant, même « chez nous », ce foutoir sans nom, mais un foutoir très clair dans son insatiable volonté de tirer profit de cela aussi, à défaut de l’avoir provoquée avant l’heure pour mieux l’endiguer, et proposer in fine un misérable pansement. Oui, quelles luttes entreprendre qui ne soient une impasse tendue de plus, quelles luttes qui puissent les surprendre, les désarçonner profondément ? »

https://lundi.am/Dans-leurs-yeux

******************************************************************************************************

ALGÉRIE

Des milliers de manifestants à Alger : « Le Hirak est de retour ! »

«Ce ne sont pas les millions des premières marches de février-mars 2019, du 5 juillet ou du 1er novembre de la même année, mais il est certain qu’il y a plus de monde que lors du creux du mouvement pendant l’été 2019.

Des dizaines de milliers, au moins. « Et encore il faut relativiser tout ça », lâche un jeune, visiblement un habitué des marches. « On est un lundi, jour ouvrable, il pleut et le Covid est toujours parmi nous », explique-t-il. De quoi prévoir le retour des  manifestations monstres ? C’est ce qu’il insinue en tout cas et ce qu’il dit n’est pas insensé. Quelques groupes improvisent des forums de discussion….

On se perd dans les analyses, les prédictions, les propositions, mais on est d’accord sur l’essentiel : Alger a bien renoué avec les grandes manifestations de rue et le Hirak n’a jamais quitté l’esprit des Algériens. La preuve par cette marche dont le succès est pour beaucoup une surprise. »

https://www.tsa-algerie.com/des-milliers-de-manifestants-a-alger-le-hirak-est-de-retour/

l’auteure ne donne pas les fameux « indices » qui prédisent cette seconde vague

 « La seconde vague du Hirak inclura des revendications sociales et économiques »

Classes moyennes et marginalisées

« En face, le raz-de-marée du rassemblement du 16 février à Kherrata laisse présager une seconde vague de protestation plus puissante que la première. Si la première vague avait mis l’accent sur des revendications politiques, portées surtout par les classes moyennes plus au moins politisées, la deuxième inclura désormais des revendications sociales et économiques.

La pandémie et la chute du prix du pétrole sur le marché mondial ont fait basculer des milliers de familles algériennes dans la précarité. D’ailleurs, même les dites classes moyennes, de par leur nature rentière et leurs revenus fortement liés à l’économie de bazar, se voient gagnées par l’appauvrissement.

Ainsi, beaucoup d’indices laissent prédire que la seconde vague du Hirak va non seulement mobiliser les couches moyennes anxieuses, mais aussi les couches marginalisées, pauvres et dépolitisées. C’est l’alliance de ces deux couches qui fait la force de tous les mouvements révolutionnaires et qui sera, en l’espèce, la hantise des pouvoirs formel et informel en Algérie. »

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/02/22/algerie-la-seconde-vague-du-hirak-inclura-des-revendications-sociales-et-economiques_6070800_3212.html

« Nous sommes en danger, SOS », graffiti sur un mur d’Oran, juin 2019 (Jean-Pierre Filiu)

L’impasse politique en Algérie relance l’émigration illégale vers l’Europe

« Alors que les perspectives ouvertes en Algérie par la contestation du Hirak, en 2019, avaient entraîné un déclin sensible de l’émigration illégale vers l’Europe, celle-ci est relancée par l’impasse politique de la présidence Tebboune…

En janvier 2019, le ministre algérien de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, en tournée d’inspection dans le port d’Alger, dénonce une « émigration suicidaire ». Les autorités s’avèrent alors incapables d’enrayer le phénomène des harragas, ces jeunes qui « brûlent » leurs papiers pour tenter la traversée vers l’Europe, souvent sur des embarcations de fortune…

Les autorités algériennes ont annoncé avoir arrêté, en 2020, « 8184 candidats à l’émigration clandestine via des embarcations de confection artisanale ». Les gardes-côtes et la gendarmerie démantèlent à intervalles réguliers des réseaux de passeurs dans les régions d’Oran et de Tipaza. Mais cette vigilance sécuritaire ne saurait endiguer ce qui est une vague de fond, elle-même conséquence directe de la répression de la vague contestataire…

le lien désormais avéré entre, d’une part, la répression de la contestation en Algérie et, d’autre part, la pression migratoire de ce pays vers l’Europe, et en particulier la France. »

*********************************************************************************************************

ESPAGNE

« Ils ont également attaqué le bâtiment de la Bourse de Barcelone »image.png

20 février 2021 – Des manifestants bombent des graffitis et incendient le bâtiment de la Bourse de Barcelone lors d’une nouvelle nuit de manifestations contre l’arrestation du rappeur Pablo Hásel Image: Albert Gea / Reuters

violences et pillages lors de la cinquième nuit de manifestations

« Des manifestations de colère ont éclaté pour la première fois mardi après que la police ait arrêté Pablo Hasél, 32 ans, et l’emprisonne pour commencer à purger une peine de neuf mois dans une affaire de liberté d’expression très controversée.

Depuis lors, des manifestants sont venus tous les soirs, affrontant la police lors de troubles qui ont commencé dans la région d’origine de Hasél, en Catalogne , mais qui se sont depuis propagés à Madrid et au-delà….

Plusieurs milliers de manifestants ont commencé à se rassembler vers 19 heures à Barcelone et des affrontements ont éclaté alors qu’ils commençaient à marcher vers le siège de la police….

D’autres se sont frayés un chemin dans les magasins de l’avenue commerçante Passeig de Gracia de Barcelone, pillant des magasins tels que Nike, Versace, Tommy Hilfiger, Hugo Boss et Diesel.

Ils ont également attaqué le bâtiment de la bourse de Barcelone »

https://www.theguardian.com/world/2021/feb/20/spain-braces-for-fifth-night-of-protests-over-rappers-arrest

*********************************************************************************************************

 « L’Argentine sous Covid – Un rapport de camarades »

« Les soupes populaires de quartier, contrairement à 2001, n’ont pas été érigés comme une instance d’organisation et de lutte pour faire face à la situation, mais principalement pour la simple survie »

extraits en traduc google

« le salaire réel a nettement baissé en 2020, avec des coupes dans de nombreux secteurs ou est passé complètement sous l’inflation. La monnaie nationale a continué de se dévaluer à un rythme rapide, ce qui a eu un impact sur les prix. Cette situation, accélérée en 2020, se répète de manière cyclique depuis des décennies. Au cours des 4 dernières années, le coût du panier alimentaire de base pour une «famille type» a été multiplié par 4,5, ainsi que de nombreux aliments de base ont augmenté de 1200% en 10 ans. Outre cette attaque sur les salaires, l’énorme masse de chômeurs a augmenté l’an dernier, ce qui constitue un enjeu central dans la région. Des millions de personnes vivent dans la pauvreté, n’atteignant même pas le panier alimentaire de base. Selon les chiffres officiels, un Argentin sur trois est pauvre (plus de 14,3 millions de personnes, un chiffre qui représente pratiquement la moitié de la population si l’on prend en compte la tranche d’âge des 0-14 ans). La pauvreté s’est intensifiée l’année dernière, ce qui est indéniable dans les rues de la ville où le nombre de personnes mendiant et passant à la poubelle a augmenté. La faim est une conséquence inévitable, qui ajoute à la détérioration de la qualité des aliments et aux problèmes nutritionnels….image.png

En 2020, le gouvernement a versé trois misérables subventions dans l’une des plus longues quarantaines du monde. Ce «revenu familial d’urgence» a atteint 9 millions d’habitants (travailleurs de l’économie informelle, personnes à un seul revenu, travailleurs domestiques salariés et chômeurs). D’autres aides économiques tout aussi insuffisantes et bien moins importantes ont été accordées aux travailleurs indépendants dans des secteurs particuliers. Le gouvernement a également défini des lignes directrices relatives aux services publics et à l’immobilier, comme le gel des loyers, des frais et la suspension des expulsions pour défaut de paiement. Il a également cherché à préserver certains prix des denrées alimentaires et des produits de base avec le programme «Prix prudents» et à encourager la consommation avec des plans de financement par tranches…

L’État a repris les contributions des patrons et une partie des salaires de la plupart des travailleurs légaux du pays à travers ce qu’on a appelé le «Programme d’aide d’urgence pour le travail et la production», qui s’est poursuivi du début de la quarantaine jusqu’en décembre 2020. Zéro- taux, des crédits à taux subventionnés et d’autres avantages ont également été lancés. Néanmoins, dans de nombreux secteurs, une réduction des salaires, c’est-à-dire la part de l’employeur, a été convenue avec la complicité des syndicats. Dans le même temps, de nombreux travailleurs ne reçoivent qu’une partie de leur salaire versée légalement, et une autre partie est payée «sous la table» de sorte que les réductions de salaire étaient plus faciles à faire pendant cette partie de la journée de travail. Il convient de noter que cela fait référence aux travailleurs légaux, étant donné qu’environ 40% de la population économiquement active du pays sont des travailleurs informels. Avec un si grand nombre de travailleurs dans le secteur informel, l’isolement social signifiait une attaque directe contre les moyens de subsistance de millions de familles qui dépendent de la possibilité de sortir dans la rue chaque jour. La répression a coûté la vie à des dizaines de travailleurs qui sont descendus dans la rue parce qu’ils avaient besoin de travailler, d’aider un membre de leur famille ou simplement parce qu’ils avaient besoin de retrouver un être cher….

Les forces armées ont également assumé ce rôle, distribuant de la nourriture dans les quartiers, tout en renforçant le contrôle pour garantir le respect de la quarantaine et briser la sociabilité prolétarienne. Les soupes populaires de quartier (dont beaucoup sont gérées par des organisations politiques pro-gouvernementales) ont continué à fonctionner malgré les difficultés, et de nouvelles soupes populaires ont vu le jour grâce à la solidarité des voisins. Cette fois-ci, contrairement à 2001, ces points de rencontre n’ont pas été érigés comme une instance d’organisation et de lutte pour faire face à la situation, mais principalement pour la simple survie….

Sur la question des manifestations de rue, nous avons déjà exprimé quelques points dans la réponse précédente sur l’institutionnalisation de la lutte. Les manifestations ont tendance à être organisées en fonction de ce qui se passe à l’intérieur des bâtiments de l’État, dans leur propre langue, même avec leurs propres organisations. Cette forte canalisation est présentée comme un résultat inévitable de la récupération des dernières expressions radicales de lutte dans la région par l’État, les mass media ayant à leur tour joué un rôle prépondérant en période d’isolement, contribuant à la suppression de toutes les expressions de critique pensée, reproduisant un discours d’unité nationale pendant les premiers mois de quarantaine qui condamne brutalement toutes les expressions de désobéissance… »

https://t.co/kyhXC4EzWA?amp=1

*******************************************************************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 20 février 202

image.png

*******************************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog 

********************************************************************************************************

UK

Le dernier verrouillage du Covid met fin au travail de 700 000 travailleurs indépendants  britanniques

« Le nombre de travailleurs indépendants qui ont cessé de travailler pendant le verrouillage actuel est déjà 50% plus élevé que le nombre de sans travail pendant le premier verrouillage, et 41% ont connu une baisse significative de leurs revenus, selon une étude de la Resolution Foundation.

Révélant le bilan des travailleurs indépendants, dont beaucoup se trouvent dans les régions les plus durement touchées de l’économie, l’étude montre qu’environ 700 000 personnes ont complètement cessé de travailler pendant les restrictions actuelles, contre 460 000 en mai dernier. Les coiffeurs, les nettoyeurs et les personnes qui sont devenues des travailleurs indépendants avant que la pandémie ne frappe font partie de ceux qui ont manqué de soutien après que les réformes gouvernementales n’ont pas réussi à couvrir 1,5 million des 5 millions de travailleurs indépendants du Royaume-Uni. »

https://www.theguardian.com/society/2021/feb/14/latest-covid-lockdown-ends-work-for-700000-uk-freelancers

********************************************************************************************************

STATES

« La faim était un problème grave au Texas avant même la pandémie »

les banques alimentaires du Texas en crise

« Les épiceries sont vides, les programmes de repas scolaires suspendus et les livraisons interrompues par des routes traîtres non traitées qui ont laissé des millions de Texans piégés dans des conditions de vie précaires avec des approvisionnements alimentaires en baisse….image.png

En plus des habitués, les défenseurs s’attendent à une augmentation des travailleurs mal payés du secteur des services – qui sont souvent à seulement un ou deux chèques de paie de la faim et ne seront pas payés cette semaine car de nombreux restaurants et bars ont été contraints de fermer.

La faim était un problème grave au Texas avant même la pandémie et la dernière catastrophe météorologique, avec environ 4,3 millions de Texans aux prises avec la faim en 2019, dont un enfant sur cinq….

Près des deux cinquièmes des Américains n’ont pas suffisamment de liquidités ou d’économies pour faire face à une dépense inattendue de 400 $ telle que des tuyaux éclatés ou un toit effondré,  »

https://www.theguardian.com/us-news/2021/feb/18/texas-food-banks-crisis-storm-freezing-supplies

et à lire ou relire

« Lutte des glaces (à propos de « Snowpiercer, le Transperceneige ») »

Les travailleurs américains se mettent en grève dans 15 villes pour réclamer un salaire minimum de 15 dollars de l’heure

« «Nous vous entendons applaudir les travailleurs essentiels. Nous voyons le grand spectacle que vous faites pour nous remercier. Mais pour être honnête, cela ne s’est pas traduit par des changements dans ma vie. Nous vivions sur le fil du rasoir bien avant que Covid-19 ne frappe la Caroline du Sud. Et nous en vivons toujours »…

Selon une analyse récente de la Brookings Institution, 47% des travailleurs essentiels exercent des professions où le salaire médian est actuellement inférieur à 15 $ l’heure. Augmenter progressivement ce taux à 15 dollars de l’heure augmenterait le salaire de 32 millions de travailleurs aux États-Unis , dont 59% des travailleurs dont le revenu familial total est inférieur au seuil de pauvreté. Avec l’augmentation du salaire minimum fédéral, 31% des travailleurs noirs et 26% des travailleurs latinos aux États-Unis recevraient une augmentation. »

https://www.theguardian.com/us-news/2021/feb/16/minimum-wage-strikes-us-cities-15-dollar

« Le salaire minimum fédéral américain s’élève aujourd’hui à 7,25 $ l’heure, inchangé depuis 2009. Pendant ce temps, nous avons traversé un krach économique, une lente reprise d’une décennie et un autre krach économique, et après tout cela, il est toujours légal de payer un employé à temps plein travaillant 40 heures par semaine pendant 50 semaines à moins de 15 000 $ par année….

Même si les démocrates réussissent sur cette question, que ce soit dans le projet de loi de secours ou avec la loi autonome «Augmenter le salaire» qui a également été présentée au Congrès, cela pourrait prendre jusqu’en 2025 avant que le salaire minimum de 15 dollars ne soit pleinement mis en place. En attendant, nous sachez que si le salaire minimum avait suivi la hausse de la productivité des travailleurs au cours des 50 dernières années, il serait de plus de 24 $ l’heure aujourd’hui. Une victoire ne sera pas vraiment une victoire »

https://www.theguardian.com/us-news/commentisfree/2021/feb/17/federal-minimum-wage-increase-moral-issue

« LE COUP D’ÉTAT QUI N’EN ÉTAIT PAS UN »

« Au-delà du grotesque sidérant d’images qui demeureront comme son principal résultat, l’envahissement du Capitole, avec le recul de quelques semaines, doit être replacé dans ses vraies dimensions. C’est ce à quoi peut nous aider l’article paru dans la revue The Brooklyn Rail…image.png

Dans le chaos actuel de l’information, de la désinformation, de la peur de la catastrophe et du désir de vivre, c’est sur des tentatives de créer une nouvelle façon de vivre, et non de préserver ou de raviver l’ancienne, que nous devons nous concentrer. Il n’y aura pas de retour en arrière, mais seulement une marche en avant, nous précipitant dans l’abîme ou nous permettant de le franchir. »

Paul Mattick Jr, New York, 20 janvier 2021

https://lundi.am/Le-coup-d-Etat-qui-n-en-etait-pas-un

*****************************************************************************************************

« Le coup d’État au Myanmar assombrit l’avenir de l’industrie cruciale du vêtement »

« Le secteur du vêtement appartient en grande partie à des intérêts étrangers, bien que les intérêts économiques tentaculaires de l’armée se chevauchent avec certains acteurs du secteur.

Tel que rapporté par Nikkei en 2019, plusieurs usines de confection opèrent dans des zones industrielles appartenant à l’armée . Le conglomérat militaire Myanmar Economic Holdings Ltd. possède également l’usine de confection Pyin Oo Lwin, selon le site Web de MEHL….

L’instabilité pose également des problèmes pour attirer les travailleurs étrangers nécessaires à certains emplois plus qualifiés et techniques. Si les exigences en matière de visa sont renforcées, les usines pourraient ne pas avoir l’expertise pour continuer à fonctionner, a déclaré Bissinger, l’économiste.

« Il y a tellement d’incertitude maintenant qu’il est difficile de dire où cela ira », a ajouté Bissinger. »

https://asia.nikkei.com/Spotlight/Myanmar-Coup/Myanmar-coup-clouds-future-of-country-s-crucial-garment-industry

 « depuis 2009 environ, il y a eu des grèves récurrentes, principalement dans les zones industrielles autour de Yangon. Les travailleurs des usines ont exprimé à plusieurs reprises leur indignation face aux vols de salaires, aux heures supplémentaires imposées, au harcèlement des cadres, au licenciement des syndicalistes et aux mauvaises conditions de travail. En outre, l’inflation continue d’augmenter le coût de la vie au Myanmar, ce qui a érodé la valeur des salaires des travailleurs et forcé nombre d’entre eux à s’endetter lourdement pour couvrir leurs frais de subsistance de base. Tous ces facteurs ont motivé les révoltes persistantes des travailleurs au Myanmar ».

« Ils détruisent leur propre économie »

«Un nouveau gouverneur adjoint de la Banque centrale a critiqué les manifestants et le personnel des banques qui ont rejoint le mouvement de désobéissance civile et contraint les banques privées à fermer leurs succursales…

Les banques privées ont été contraintes de fermer la plupart de leurs succursales depuis le coup d’État militaire parce que le personnel de base et une partie de la direction ont rejoint le MDP. En conséquence, les déposants n’ont pas été en mesure de retirer de l’argent de leurs comptes et certaines entreprises sont confrontées à des problèmes de trésorerie. Les transactions internationales sont au point mort.

Dans une interview exclusive avec  Frontier , Win Thaw a admis que si les banques privées restaient fermées pendant une période prolongée, cela aurait un impact significatif sur l’économie. 

«Les banques jouent un rôle important dans le développement économique d’un pays. Si un boycott par les employés est à long terme, cela aurait un impact négatif important sur l’économie », a déclaré Win Thaw. »

*******************************************************************************************************

Baisser les coûts de main-d’œuvre

« Les fabricants japonais recherchent déjà une baisse des coûts de main-d’œuvre et une diversification de la chaîne d’approvisionnement en transférant une partie de la production hors de Chine depuis des années alors que les salaires ont augmenté et que les infrastructures de pays comme le Vietnam et le Bangladesh se sont améliorées. Au cours des 10 dernières années, le nombre d’entreprises japonaises opérant au Bangladesh a triplé… »

et à lire ou relireimage.png

*********************************************************************************************************

ESPAGNE

 « barricades enflammées contre tirs de balles en caoutchouc »

La colère gronde en ce moment en Catalogne pour demander la libération de Pablo Hasel, artiste emprisonné ce matin en raison de ses textes contre le roi et le gvt espagnol / la police recule

Quatrième nuit consécutive d’émeutes

Depuis mardi dernier, date à laquelle les premières concentrations ont été enregistrées, plusieurs villes espagnoles ont été le théâtre d’émeutes et de charges policières qui ont provoqué de violents affrontements entre manifestants et d’importants dégâts.

https://www.lavanguardia.com/politica/20210219/6256426/cuarta-noche-consecutiva-disturbios-protestas-encarcelamiento-pablo-hasel.html

 « Plus de 200 artistes ont signé une pétition contre son emprisonnement, affirmant que cela équivaut à une persécution de la liberté d’expression, et des milliers de personnes sont descendues dans la rue mardi dans plusieurs villes catalanes pour montrer leur soutien au rappeur.

Dans la capitale régionale de Barcelone, des foules immenses ont défilé dans les rues de la ville pour réclamer la libération de Hasel. Des affrontements ont également éclaté là-bas, les manifestants lançant divers projectiles sur la police et transformant les bennes à ordures en barricades enflammées tandis que les flics anti-émeute tiraient des balles en caoutchouc pour disperser la foule. »

https://news-24.fr/la-police-espagnole-tire-des-balles-en-caoutchouc-apres-que-la-manifestation-de-barcelone-exigeant-la-liberation-du-rappeur-se-transforme-en-emeutes-videos/

Nouvelles émeutes à Barcelone et Madrid dans les manifestations pour Hasél

« les pavés, les pierres et les bouteilles ont de nouveau explosé et les barricades et les conteneurs ont brûlé. »

https://www.lavanguardia.com/politica/20210218/6251219/disturbios-barcelona-madrid-protestas-pablo-hasel.html

*****************************************************************************************************

FRANCE

Gagnants contre perdants : la crise du Covid-19, terreau d’une grogne sociale

« Les aides de l’Etat perfusent l’économie et retardent les faillites, mais le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, redoute, après la crise sanitaire, une crise sociale potentiellement explosive….image.png

 Et depuis le début de cette étrange crise, le locataire de Bercy présage le pire. A savoir un effondrement de l’économie comparable à la crise de 1929, la référence absolue, le benchmark du chaos : krach boursier, faillites de banques, dépression économique, contraction du commerce mondial, vagues de suicides, explosion de la pauvreté, montée des extrêmes… »

https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/02/14/gagnants-contre-perdants-la-crise-du-covid-19-terreau-d-une-grogne-sociale_6069939_3232.html

Banques alimentaires : la moitié des bénéficiaires ont recours à l’aide depuis moins d’un an

« Plus de la moitié des bénéficiaires (52%) se rendent à l’association d’aide alimentaire au moins une fois par semaine. Les personnes aidées ont en moyenne 48 ans, et 70% sont des femmes. Plus de 80% sont de nationalité française. Par ailleurs, près d’un quart des bénéficiaires ont au minimum le niveau bac. En moyenne, les ressources des bénéficiaires s’élèvent à 839 euros. 80% n’ont pas d’emploi: parmi eux, plus d’un quart (27%) des bénéficiaires sont chômeurs, 17% sont retraités. Plus de 85% d’entre eux ont un logement stable. L’aide alimentaire représente pour ces personnes une économie de 92 euros par mois en moyenne. »

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/banques-alimentaires-la-moitie-des-beneficiaires-aides-depuis-moins-d-un-an-20210215

« Pour la création de collectifs autonomes universitaires »

« au plus proche des réalités merdiques du monde, l’acte de la critique pour être vivant, doit faire coïncider dans un même mouvement, l’observation précise et sans compromission des mécanismes de la société, à la critique en acte, réelle et communicative, de ces mêmes mécanismes. »

https://lundi.am/Appels-aux-etudiants-et-professeurs

*********************************************************************************************************

ALGÉRIE

Des procès à tour de bras

« Selon le Comité national de libération des détenus, une association algérienne de soutien aux prisonniers d’opinion, plusieurs dizaines de personnes sont actuellement emprisonnées pour leur participation au mouvement de protestation. Selon cette structure, dans l’immense majorité des cas, les poursuites font suite à des publications critiques envers l’exécutif sur les réseaux sociaux…

image.png

« Une manifestante algérienne s’adresse aux forces de l’ordre, à Alger, le 25 juin 2019. »

Depuis le début de l’année 2021, les procès de militants liés au Hirak se succèdent à un rythme effréné à travers le pays. Ainsi, le 13 janvier, le tribunal de Timimoun (sud) a condamné à six mois de prison ferme trois d’entre eux, Yasser Kadiri, Khelil Kheyi et Saïd Zegar. Accusés d’offense au président de la République et de diffusion de fausses nouvelles, ils étaient en détention depuis septembre 2020…

 Le 18 janvier, lors d’une journée marquée par de nombreuses comparutions de hirakistes, Dalila Touat, connue comme la porte-parole des chômeurs de Mostaganem (nord-ouest), a écopé de dix-huit mois de détention, assortis d’une amende, pour outrage à corps constitué, diffamations et publications portant atteinte à l’ordre public. »

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/02/16/algerie-que-reste-t-il-du-hirak-deux-ans-apres-la-naissance-de-ce-mouvement-de-contestation_6070076_3212.html

******************************************************************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 13 février 2021

image.png

*******************************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog 

********************************************************************************************************

UK

Les jours d’après

Merci mon prince !!

« La décision de réduire les coûts entraînera une baisse des salaires des 19000 employés de la division aérospatiale civile..

Rolls-Royce propose de fermer temporairement ses usines de moteurs à réaction pendant deux semaines cet été, car elle gère les coûts dus à l’impact de la pandémie de Covid-19…

Le personnel a été informé que le salaire de deux semaines qu’il perdrait serait réparti sur l’année afin de minimiser l’impact sur ses revenus…

Cette décision devrait toucher les 19 000 employés de la division aérospatiale civile internationale de Rolls, dont 12 500 au Royaume-Uni, qui fabriquent des moteurs à réaction pour les avions de ligne »

https://www.theguardian.com/business/2021/feb/07/rolls-royce-proposes-short-summer-shutdown-of-jet-engine-plants

« Le PIB britannique a diminué de 9,9% l’année dernière au milieu des verrouillages du Covid-19, le pire depuis le début des records modernes, et seulement battu par le grand gel de 1709 »

https://www.theguardian.com/business/live/2021/feb/12/uk-gdp-economy-growth-covid-19-slump-ftse-pound-business-live

***************************************************************************************************

ITALIE

le secteur de la métallurgie emploie environ 1.600.000 personnes, ce qui en fait le deuxième en Europe après l’Allemagne.

La productivité dans le secteur de la métallurgie en Italie a augmenté de 25% au cours de la période 2009/2019, au cours de la même période, il y a eu une diminution de 8 points de la part du travail humain sur le coût total du travail (Source: site Web Federmeccanica).image.png

25, 25, 27, 35 euros bruts et ils le font passer pour un excellent résultat.

« Métallurgistes, contrat renouvelé: 112 € d’augmentation pour 1,5 million de salariés »

« des augmentations de salaire de 112 euros par mois » ??

« Les métallurgistes italiens ont un nouveau contrat. Pour plus de 1,5 million de travailleurs, qui représentent le cœur de l’industrie italienne, il y a des augmentations de salaire de 112 euros par mois pour tous les minimums du cinquième niveau et de 100 euros pour le troisième. Le contrat est valable de janvier 2021 à juin 2024 et l’augmentation de la masse salariale sera divisée en plusieurs tranches: à partir de juin 2021 25 €, 25 € en juin 2022, 27 juin 2023, 35 € en juin 2024…. »

« Un grand résultat pour les travailleurs et pour tout le pays »

https://www.repubblica.it/economia/2021/02/05/news/metalmeccanici_rinnovato_il_contratto_aumento_di_112_euro_per_1_5_milioni_di_lavoratori-286226315/

******************************************************************************************************

UK

« un Britannique sur trois susceptible de réduire ses produits essentiels et un sur 10 susceptible d’utiliser les banques alimentaires »

La Financial Conduct Authority a déclaré qu’il y avait maintenant 27,7 millions d’adultes au Royaume-Uni présentant des caractéristiques de vulnérabilité – telles qu’une mauvaise santé, une faible résilience financière ou des événements négatifs récents dans leur vie…image.png

Pour faire face aux difficultés auxquelles ils s’attendaient, pas moins de 33% des adultes – 17,5 millions de personnes au Royaume-Uni – ont déclaré qu’ils étaient susceptibles de réduire les produits de base, tandis que jusqu’à 5,6 millions devraient utiliser une banque alimentaire. Environ 8,1 millions devraient s’endetter davantage pour s’en sortir.

https://www.theguardian.com/money/2021/feb/11/covid-fuels-huge-rise-in-britons-at-financial-risk-warns-regulator

*******************************************************************************************************

Le taux de chômage turc passe à 12,9%

« Le taux d’activité en Turquie, ou le nombre de personnes occupant un emploi ou recherchant activement un emploi, est tombé à 49,3% de la population en âge de travailler, ou de 1,4 million à 31,1 millions de personnes, au cours des trois mois se terminant en décembre par rapport à l’année précédente. . Le taux était de 50% en novembre et de 52,5% en décembre 2019….

Le taux de chômage des jeunes – défini comme la proportion de personnes âgées de 15 à 24 ans sans emploi ni éducation – s’élevait à 27,1%, passant de 27,6% au cours des trois mois à novembre. Le taux était de 25,2% un an plus tôt. »

https://ahvalnews.com/turkey-unemployment/turkish-unemployment-rate-increases-129-percent

*******************************************************************************************************

MYANMAR 

Défections dans la police

« À Loikaw, la capitale de l’État de Kayah, une quarantaine de policiers se sont joints aux manifestants mercredi et ont brandi une banderole disant: «Les membres des forces de police du Myanmar (État de Kayah) se tiennent aux côtés des civils.»

D’autres officiers ont agité des affiches qui disaient: «Nous n’avons pas besoin d’une dictature militaire» et ont soulevé des salutations à trois doigts, symbole de la résistance contre les militaires.

Lors d’une autre manifestation dans la ville de Mawlamyine, un seul officier s’est déplacé pour rejoindre les manifestants. Mardi, une vingtaine de policiers ont changé de camp sur quatre sites différents – à Pathein, Naypyidaw, Myeik et Magway. »

https://www.theguardian.com/world/2021/feb/10/myanmar-protesters-streets-naypyitaw-yangon-police-coup-violence

« lors d’une manifestation dans la ville de Magway plusieurs policiers ont rompu les rangs avec leurs collègues officiers pour se joindre aux manifestants…

Les transfuges, boucliers anti-émeute toujours en main, se tournent pour affronter la police et les canons en solidarité avec la foule. »image.png

Vêtements et équipement de protection recommandésimage.png

*******************************************************************************************************

SOUDAN

Reprise des émeutes contre la hausse du coût de la vie

« Non aux prix élevés, non à la faim« , ont scandé les manifestants à Nyala, capitale de l’Etat du Darfour-Sud (ouest), incendiant des boutiques et jetant des pierres contre la police qui a dispersé la foule à coups de gaz lacrymogènes, a constaté un correspondant de l’AFP.

https://information.tv5monde.com/afrique/soudan-nouvelles-manifestations-contre-la-vie-chere-395637

 Des actions contre la hausse du coût de la vie en raison de l’aggravation de la crise économique au Soudan ont commencé. Des manifestations ont eu lieu hier dans de nombreuses régions du Soudan, en particulier au Darfour. Leurs actions ont déclenché des augmentations soudaines des coûts des principaux ingrédients utilisés dans la fabrication du pain.

*******************************************************************************************************

ALGÉRIE

« La tolérance de l’armée et du gouvernement à l’égard des troubles pourrait diminuer »

« La Coface estime que la pauvreté et le manque de perspectives sont une bombe à retardement pour l’Algérie, dans un contexte où tous les indicateurs sont au rouge. Du coup, le régime pourrait se montrer beaucoup plus répressif qu’il ne l’est actuellement….image.png

Après les Etats-Unis qui ont fait passer le pays d’Afrique du Nord au niveau d’insécurité le plus élevé, c’est autour de l’assureur français de lui dresser un sombre tableau.

Selon cet assureur, qui est une référence dans la couverture des crédits sur les échanges internationaux, le pays nord-africain est dans une situation plus que délicate. Le tableau qu’il dresse est plus qu’édifiant. « La prévalence de la pauvreté, le manque d’opportunités d’emplois et le contexte économique difficile, exacerbés par la crise sanitaire, ainsi que le sentiment que rien ne change vraiment dans la gouvernance, alimenteront probablement le mécontentement », estiment les experts de la Coface….

Et il faut dire que les statistiques sur la précarité, le chômage, le commerce extérieur, le budget ou encore l’inflation montrent une situation alarmante. En effet, d’après la direction générale algérienne des impôts, 45% des travailleurs algériens perçoivent moins de 30.000 dinars, soit quelque 212 dollars selon le cours de change officiel et seulement 176 dollars si l’on s’en tient au cours de change en vigueur à Square Port Saïd. Or, à ce niveau de salaire, il suffit d’avoir 2 à 3 personnes à charge pour entrer dans les critères de pauvreté de la Banque mondiale…

Pour la Coface, le régime algérien pourrait devenir plus répressif qu’il ne l’est déjà. « La tolérance de l’armée et du gouvernement à l’égard des troubles pourrait diminuer et les mesures de sécurité être renforcées », affirme l’assureur français dans des propos plutôt édulcorés. »

http://afrique.le360.ma/algerie/economie/2021/02/09/33469-algerie-risque-pays-apres-la-mise-en-garde-americaine-la-coface-enfonce-le-clou-33469image.png

A lire ou relire même si ces deux textes sont d’aout 2019

« Dans le premier épisode Ouitis expliquait pourquoi l’Algérie était restée relativement calme en 2011 et replaçait les causes du mouvement dans l’histoire sociale et économique de la rente. Dans le second épisode, elle décrit la manière dont les manifestants s’organisent le vendredi, et débute son analyse de la composition de classe du hirak en décrivant le rôle des femmes et des féministes dans le mouvement. »

« La révolte de la génération sans peur » (premier épisode)

 http://dndf.org/?p=17970

« La révolte de la génération sans peur » (épisode 2)

http://dndf.org/?p=17991

*********************************************************************************************************

TUNISIE

REPRISE DES PROTESTATIONS À TATAOUINE POUR RÉCLAMER DES EMPLOIS

« Quelques dizaines de jeunes ont bloqué vendredi des routes à Tataouine dans le sud de la Tunisie pour dénoncer les promesses non tenues du gouvernement qui s’était engagé à fournir des emplois et des investissements….image.png

 La veille, l’armée était intervenue pour empêcher une dizaine de membres de cette coordination d’accéder au site pétrolier d’El-Kamour où ils menaçaient de fermer un pipeline, a indiqué la coordination sur sa page Facebook.

Ce pipeline transportant la moitié de la production pétrolière de la Tunisie a été bloqué à plusieurs reprises, notamment en 2017 par des sit-ins qui ont dégénéré en heurts avec les forces de sécurité »

https://www.urdupoint.com/en/world/fresh-tunisia-protests-break-out-in-impoveris-1166913.html

http://afrique.le360.ma/tunisie/politique/2021/02/12/33509-tunisie-reprise-des-protestations-tataouine-pour-reclamer-des-emplois-33509image.png
 Une manifestation dans le Bardo, un quartier ouvrier, organisée en coordination avec le groupe Wrong Generation pour donner une voix à la classe ouvrière et aux pauvres dans les lieux où ils vivent, pas seulement devant les bâtiments gouvernementaux…  

«The Wrong Generation» est un jeune collectif anarchiste et antifasciste tunisien qui rompt avec la gauche orthodoxe. Ils ne veulent pas d’un système de parti, ils ne veulent pas d’un chef ou d’un porte-parole; ils veulent un changement radical. L’une des devises qu’ils ont popularisée est «Tahet zliz fama takriz» (il y a de la colère sous terre) – soit inspiré du poète tunisien Abou El Kacem Chebbi, qui s’est battu contre la colonisation, s’adressant aux colonisateurs français avec le slogan «Attention, il y a du feu sous les cendres! ou bien par la devise du soulèvement de mai 1968 en France, «Sous les pavés, la plage ! » 

https://fr.crimethinc.com/2021/02/09/tunisia-from-the-revolution-of-2011-to-the-revolt-of-2021-new-stirrings-in-north-africa

*******************************************************************************************************

Blog Troploin : « L’année où le monde est devenu viral »image.png

« Les choses étant ce qu’elles sont, la plupart des personnes vivent la pandémie selon leurs anciennes croyances, et leurs convictions sont plus renforcées que remises en question. Le partisan de gauche conclut que la solution réside dans des services publics de qualité, le néo-libéral que l’État a une fois de plus prouvé son incompétence, l’électeur d’extrême droite que les frontières doivent être fermées, le trans-humaniste qu’il est temps d’aller vers une humanité renforcée, le chercheur que la recherche devrait être mieux financée, l’archi-pessimiste que nous n’avons prise sur rien. Le prophète de malheur grogne qu’il faut se préparer au pire, le militant répète qu’il est urgent de dynamiser les luttes… Et les prolétaires ? Ils pensent et penseront ce que leurs actes et leurs luttes les amèneront à comprendre. »

http://dndf.org/?p=19356

********************************************************************************************************