« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 22 février 2020

oiseaux nouveau

*************************************************************************************

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

************************************************************************************

L’économie japonaise recule au rythme le plus rapide depuis 2014, alimentant les craintes de récession

JAPON

L’épidémie de coronavirus est une menace claire pour l’économie japonaise, étant donné que de nombreux fabricants japonais comptent sur les entreprises chinoises dans leurs chaînes d’approvisionnement. Des dizaines de grandes entreprises ont déjà fermé leurs usines à travers la Chine, ce qui nuira rapidement à la production.

https://www.theguardian.com/business/live/2020/feb/17/japans-economy-shrinks-at-fastest-pace-since-2014-fuelling-recession-fears-business-live

***********************************************************************************

CHINE

« Cette épidémie représente le défi le plus grave pour les autorités depuis 1989 [le mouvement pro-démocratie de Tiananmen] », a-t-il déclaré. «Je n’ai jamais vu autant de demandes de liberté d’expression – les gens comprennent maintenant que c’est une question de vie ou de mort. Les autorités ont peur que les gens se réveillent. »

Johnny Lau, un vétéran des commentateurs de la politique chinoise, a déclaré que l’intensification du contrôle du parti communiste sur la liberté d’expression visait à renforcer le pouvoir du régime mais entraînerait finalement une instabilité politique et sociale.

« Quand les gens sont tenus dans l’ignorance et qu’ils ne font pas confiance au gouvernement, leur [mécontentement] se transformerait en protestations », a déclaré Lau.

https://www.theguardian.com/world/2020/feb/19/dissent-becomes-another-victim-of-coronavirus-as-china-cracks-down Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 15 février 2020

************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

CHINE

La Chine retourne au travail alors que l’épidémie de coronavirus se poursuit

« De nombreuses entreprises du secteur des services ont été gravement touchées par les restrictions de voyage et les craintes d’infection des employés et des clients. Environ la moitié des entreprises interrogées par la  Guangdong Catering Industry Association prévoyaient de supprimer du personnel et environ un quart des personnes interrogées ont déclaré qu’il y aurait des licenciements importants au cours des prochains mois »

https://clb.org.hk/content/china-staggers-back-work-amid-continued-coronavirus-outbreak

la crainte de la Chine de perdre des emplois en masse menace alors que Covid-19 pèse sur l’économie

« Le site de recrutement Zhaopin a déclaré cette semaine qu’environ 10% des entreprises interrogées étaient « au bord de la mort », avec environ 30% prévoyant des suppressions d’emplois et 30% disant qu’elles ne pouvaient pas payer leurs employés à temps…..

En 2003, qui comprenait le syndrome respiratoire aigu sévère (Sars) épidémie, environ 8 millions de personnes ont perdu leur emploi, selon les données officielles chinoises, bien que les pertes d’emplois réelles aient pu être beaucoup plus élevées parce que les données gouvernementales ne couvraient pas la plupart des travailleurs migrants. »

https://www.scmp.com/economy/china-economy/article/3050510/coronavirus-chinas-fear-mass-job-losses-looms-large-covid-19

Les choix difficiles de la Chine: contenir le virus ou soutenir l’économie?

https://www.aljazeera.com/ajimpact/chinas-tough-choices-virus-support-economy-200214032804066.html

« Nous éviterons les licenciements à grande échelle »

image.png

 

« La télévision d’État chinoise rapporte que le président Xi Jinping s’est engagé à empêcher le licenciement massif de travailleurs, en raison des perturbations économiques causées par le coronavirus. »

https://www.theguardian.com/business/live/2020/feb/10/chinese-inflation-eight-year-high-coronavirus-economy-factories-investor-confidence-stock-markets-business-live

l’inflation s’emballe (+5,4%), envolée des prix alimentaires

Une poussée de fièvre due surtout aux prix alimentaires, qui se sont envolés le mois dernier de 20,6% sur un an…..

«la hausse sur un an des prix à la consommation a été affectée, outre les facteurs liés aux vacances du Nouvel an, par l’épidémie du nouveau coronavirus», a insisté le BNS dans un communiqué. La Chine a adopté des mesures drastiques adoptées à partir du 23 janvier pour endiguer la propagation de l’épidémie de pneumonie virale: la province du Hubei coupée du monde, des barrages routiers omniprésents, de nombreuses restrictions de déplacement et le confinement de populations de villes entières.

De quoi désorganiser largement les réseaux de distribution de biens agricoles à travers le pays: les prix des légumes frais ont bondi en janvier de 17,1% sur un an……

De leur côté, les prix à la production (prix sortie d’usine) sont restés quasi-stables, grimpant d’un maigre 0,1% sur un an en janvier. Ils évoluaient auparavant en repli –c’est-à-dire en déflation– depuis juillet. Le chiffre de janvier reflète une demande toujours atone et une conjoncture sous pression, alors que l’activité économique, déjà plombée par la guerre commerciale sino-américaine, est désormais paralysée du fait de l’épidémie.

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/chine-l-inflation-s-emballe-5-4-envolee-des-prix-alimentaires-20200210

*******************************************************************************

« LIBAN : « DE LA VIOLENCE » »

image.png

  « Il est trop tard pour être calme. »  

Les manifestations continuent au Liban. Comme partout ailleurs, il semblerait que les vitrines des banques se fassent les réceptacles symboliques de la dignité populaire ; et comme partout ailleurs, le pouvoir s’époumone à dénoncer les

« les violences ». Ce texte de Ghassan Salhab que nous publions et qui a d’abord paru sur le média libanais indépendant Megaphone tente d’éclaircir ce concept très étrange et polysémique : la violence.

https://lundi.am/Liban-De-la-violence

Le Liban va demander l’aide du FMI pour restructurer sa dette

Selon des recommandations du FMI publiées en 2019, le pays doit relever sa taxe sur la valeur ajoutée, couper les subventions à la compagnie d’électricité nationale, prendre des mesures concrètes contre la corruption et mettre en place des réformes structurelles.

https://www.lorientlejour.com/article/1206168/le-liban-va-officiellement-demander-laide-du-fmi-pour-restructurer-sa-dette-publique-annonce-une-source-gouvernementale.html

**********************************************************************************

CHILI

« Sa normalité est notre esclavage »  [Santiago, février 2020]

image.png
***************************************************************************

FRANCE

« Comment les luttes actuelles ont finalement rejoint leur « canal historique » »

image.png

 « Ce mouvement est prédéterminé par des présupposés de « l’ancien monde » qui l’inscrivent dans des négociations entre partenaires sociaux. Un paritarisme qui est, de fait, réduit comme peau de chagrin par les tenants du « nouveau monde » ; dès lors, le mouvement ne pouvait même plus représenter une force syndicale. Il ne pouvait agir que comme groupe de pression et de défense des « acquis sociaux » dont la retraite par répartition, les régimes spéciaux et les services publics. Cela n’impliquait pas forcément son échec, mais restant sourd aux transformations fondamentales du capital seulement considérées comme néo-libérales, il y a trouvé sa limite : l’incapacité à entraîner avec lui les fractions les plus prolétarisées de la force de travail. Par ailleurs, la masse des Gilets jaunes ne s’y est pas plus reconnue, même si sa fraction la plus résistante a essayé de jouer son rôle au sein des cortèges de tête. »

http://blog.tempscritiques.net/archives/3469

***********************************************************************************

Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 8 février 2020

oiseaux nouveau

***********************************************************************************

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

L’épidémie de coronavirus a stoppé net l’économie de la Chine

L’impact sur l’économie, qui dépend du rythme de propagation du virus et de son traitement, est toutefois difficile à prévoir. Pour l’instant, vingt-quatre provinces chinoises ont décidé d’allonger les congés du Nouvel An jusqu’au 9 février inclus. Ensemble, elles représentent 80 % du PIB chinois et 90 % des exportations du pays

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/02/04/coronavirus-l-economie-chinoise-est-a-l-arret_6028357_3234.html

 les usines chinoises à l’arrêt, l’industrie européenne s’inquiète

« Après le choc de la demande, voici donc venu le choc de l’offre. Les entreprises européennes qui doivent faire face à une chute de la consommation en Chine pourraient voir leur production sérieusement perturbée par des problèmes d’approvisionnement. »

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/02/07/coronavirus-les-usines-chinoises-a-l-arret-l-industrie-europeenne-s-inquiete_6028771_3234.html

CHINE CORONA

« La Chine est l’atelier du monde. C’est de là que viennent la plupart des appareils électroniques grand public occidentaux. Et si vous craigniez que les fournitures de biens numériques ne s’épuisent, n’ayez crainte. Le mastodonte de la production capitaliste continue.

Foxconn, la société d’électronique qui fournit Apple, a commencé à fabriquer ses propres masques chirurgicaux, permettant aux travailleurs chinois de produire des iPhones sans interruption alors que la crise des coronavirus continue, rapporte Rob Davies . »

https://www.theguardian.com/technology/2020/feb/07/foxconn-makes-masks-for-its-iphone-workers-amid-coronavirus-crisis-apple Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 1er février 2020

oiseaux-de-la-tempete

***********************************************************************************

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

MEXIQUE

comment Amlo est devenu un agent d’immigration

MEXIQUE 1

Lorsqu’un groupe de familles d’Amérique centrale a franchi à gué la rivière Suchiate vers le Mexique la semaine dernière, ils ont été accueillis par un mur de gardes nationaux qui ont verrouillé des boucliers anti-émeutes et tiré des gaz lacrymogènes dans la foule….

Le président, généralement appelé Amlo, a une fois dénoncé les mauvais traitements infligés aux migrants. Dans l’opposition, il a plaidé pour que le Mexique offre un passage sûr aux personnes se dirigeant vers la frontière américaine.

Mais 13 mois après sa présidence – et sous la menace imminente des tarifs américains – Amlo a assumé un nouveau rôle: agent d’immigration……

« Le gouvernement mexicain doit encore sauver la face, ou du moins prétendre qu’il le peut, malgré le fait que Trump dicte la politique migratoire mexicaine – que le Mexique a accepté de devenir le mur de Trump », a déclaré Carlos Bravo Regidor, expert politique à Mexico.

https://www.theguardian.com/world/2020/jan/26/mexico-immigration-amlo-enforcement-trump

************************************************************************************ Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 25 janvier 2020

image.png
************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog
************************************************************************************

« L’automatisation n’efface pas le travail. C’est que notre moteur de croissance tire à sa fin »

image.png

« Les pertes d’emplois induites par l’automatisation vont-elles déchirer la société? »

« C’est le vrai problème: une stagnation économique omniprésente et de plus en plus mondiale – affectant l’industrie en particulier – caractérisée par de faibles taux d’investissement, de faibles taux de croissance économique et donc de faibles taux de création d’emplois…..

La meilleure explication de cette aggravation de la stagnation économique est que, depuis les années 1970, de plus en plus de pays ont adopté des stratégies de croissance tirées par les exportations, construit des secteurs manufacturiers et commencé à rivaliser sur les marchés mondiaux.

Cela a conduit à son tour à une concurrence accrue, ce qui rend l’expansion industrielle au rythme rapide – et la croissance économique rapide – beaucoup plus difficiles à réaliser….

À partir des années 1970, lorsque la concurrence industrielle a commencé à s’intensifier et que les taux de croissance économique se sont détériorés, le taux de chômage dans de nombreux pays a d’abord augmenté puis refusé obstinément de baisser. Les politiciens ont commencé à faire pression pour une protection de l’emploi affaiblie et des allocations de chômage réduites.

Le workfare est devenu la principale réponse à la perte d’emplois. En dehors de quelques pays qui accordent encore de généreuses prestations aux chômeurs, comme la France, peu de travailleurs peuvent se permettre de rester longtemps sans emploi. Les perdants d’emploi ont tendance à rejoindre les jeunes entrants sur le marché du travail dans des emplois à temps partiel, temporaires ou sans contrat.

Dans la plupart des pays, ces travailleurs «atypiques» bénéficient de peu de protections juridiques et sont économiquement précaires. Ils sont obligés de modérer leurs demandes dans les économies à croissance lente. Les travailleurs qui ne sont pas protégés par des syndicats puissants ou des lois du travail ont du mal à faire pression sur les employeurs pour qu’ils augmentent leurs salaires ou améliorent leurs conditions de travail.

Tant que le sous-emploi persiste, les inégalités vont probablement s’intensifier. Un écart croissant entre la croissance des salaires réels et les niveaux de productivité a contribué à un transfert de 9% du revenu du travail vers le revenu du capital dans les pays du G20 au cours des 50 dernières années. »

https://www.theguardian.com/commentisfree/2020/jan/23/robots-economy-growth-wages-jobs

**********************************************************************************

 LIBAN

 

  « Si les gens ont faim, ils mangeront leurs dirigeants »  

vu sur une grande banderole à l’un des rassemblements

image.png

 Des manifestants anti-gouvernementaux se heurtent à la police anti-émeute sur une route menant au bâtiment du Parlement à Beyrouth, Liban, samedi 18 janvier 2020. (AP) »

http://english.ahram.org.eg/NewsContent/2/8/359785/World/Region/Lebanon-security-forces-face-off-against-protester.aspx

« les gens sont désormais favorables à la violence dans la rue »  

Les manifestations dans le centre de Beyrouth ont été marquées samedi et dimanche par des affrontements d’une violence inédite avec les forces de sécurité.

Le temps des manifestations bon enfant, en musique et en famille, sous le regard des forces de sécurité, serait-il définitivement révolu au Liban ? Les rassemblements de protestation, organisés samedi 18 et dimanche 19 janvier dans le centre de Beyrouth, ont été marqués par des affrontements d’une violence inédite avec les forces de sécurité……

la violence s’invite donc dans la crise. D’abord rejeté, ce moyen d’action est désormais ouvertement revendiqué par une partie des contestataires, lassés des tactiques dilatoires de la classe politique.

« L’état d’esprit dans la rue a changé, les gens sont désormais favorables à la violence car le pouvoir nous prend pour des imbéciles, témoigne Nadine, une coach de vie de 49 ans, venue manifester dimanche avec un casque de moto sur la tête en guise de protection. Ce n’est que le début. Ca va peut-être nous faire mal, mais on doit en passer par là, si l’on veut construire un nouveau Liban. On fait du sur-place depuis quarante ans, il est temps d’agir. »

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/01/20/la-violence-nouveau-parametre-dans-la-crise-libanaise_6026568_3210.html

Les forces de sécurité libanaises et les manifestants s’affrontent pour la deuxième nuit

« Dimanche, les forces de sécurité libanaises ont tiré des canons à eau, des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes pour tenter de briser les manifestants qui lançaient des pierres à Beyrouth, qui a été secouée par certaines des pires violences depuis le début des troubles en octobre…..

« Il est clair que plus ils (les forces de sécurité) intensifient leur violence, plus la force et la détermination des gens augmentent. » »

http://english.ahram.org.eg/NewsContent/2/8/359863/World/Region/Lebanese-security-forces,-protesters-clash-for-sec.aspx

« Des jets de pierres, de feux d’artifice, de panneaux de signalisation et de pots de fleurs du côté des manifestants ; des lacrymogènes et des canons à eau du côté de la police antiémeute. A Beyrouth, le quartier du Parlement s’est dissipé dans un nuage de gaz, samedi 18 janvier, lors d’affrontements parmi les plus violents depuis le début du mouvement de contestation anticorruption, qui dure depuis trois mois. Près de 400 personnes ont été blessées, selon les secouristes. »

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/01/18/au-liban-les-heurts-entre-manifestants-et-forces-de-l-ordre-font-une-centaine-de-blesses_6026456_3210.html

**********************************************************************************

SOUDAN

Comment dit-elle la patronne du FMI ? à oui :  » les 10 prochaines années seraient caractérisées par des troubles sociaux « 

«Arrêtez cette faim»

image.png

Une foule d’écoliers ont manifesté lundi 20 janvier dans la principale ville portuaire du Soudan contre la flambée des prix des denrées alimentaires, dans un pays touché par une crise économique aiguë….

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/port-soudan-des-ecoliers-manifestent-contre-la-hausse-des-prix-20200120

************************************************************************************

IRAN

Hier, le Statistical Center a annoncé un taux d’inflation annuel de 38,9% pour le mois persan de Dey (22 décembre-20 janvier). Selon le rapport, l’inflation des denrées alimentaires telles que la viande et les légumes a atteint 70%. L’inflation dans le logement et le loyer est d’environ 23% tandis que les soins de santé ont atteint 26,4%. Le rapport indique que les tarifs de transport ont augmenté de 3% par rapport au mois dernier et atteignent désormais 46,6%.

https://irannewswire.org/iranian-workers-cant-afford-70-of-minimum-needs/

************************************************************************************

« Contre et au-delà l’opposition citoyen-infiltré : sur la rébellion en Inde »

image.png

« En concomitance du mouvement de grève que traverse la France, l’Inde est secouée depuis le début du mois de décembre dernier par un mouvement de très grande ampleur contre deux projets de lois visant à exclure de la citoyenneté toute une série de minorités dont les musulmans (notamment les réfugiés Rohingya). Ces deux textes s’appellent Citizenship Amendment Act (CAA) et National Register of Citizens (NRC). Ils s’inscrivent dans la politique ethno-nationaliste Hindoue et néo-libérale du Bharatiya Janata Party (BJP) au pouvoir. Le mouvement s’est étendu à travers tout le pays jusqu’à se transformer en une grève générale avec 250 millions de personnes dans la rue et un fort degré d’antagonisme. Nous publions donc ce court texte du groupe City Notes Inquiry qui tente de condenser l’ampleur et la portée politique de ce mouvement. »

http://www.platenqmil.com/blog/2020/01/21/contre-et-au-dela-lopposition-citoyen-infiltre–sur-la-rebellion-en-inde?fbclid=IwAR1vLjn4gTNDuBm2xa61j1vF_yMSAnx3TtHtxYdLaEkR9rpmLtdXVWtdKZY

*************************************************************************************

FRANCE

« LES GILETS JAUNES ET LA CRISE DE LÉGITIMITÉ DE L’ÉTAT »

« Pourquoi les Gilets jaunes ont été si durement touchés par la répression policière et cela, globalement dans l’indifférence ? » [par Temps Critiques]

« Ce qui demeure, comme à l’état brut, c’est que malgré le déclin du mouvement des Gilets jaunes et la discontinuité que nous avons pu noter à partir de cet été [8], ces Gilets jaunes qui alimentent aujourd’hui en nombre et en vigueur les cortèges de tête en se mêlant à qui le voudra, témoignent d’une force qui en font, d’une certaine manière, le métronome de l’insubordination face à l’État. Ils auront permis de concentrer en un seul mouvement toutes les révoltes de la ZAD, du mouvement des places et des cortèges de tête de la lutte contre le projet de loi El Khomri. Espérons que toute l’obstination à lutter et ne pas céder qui se fait jour depuis quelques années et se poursuit aujourd’hui, s’appuie sur cette nouvelle donne comme élément de la lutte contre le capital. Elle nécessitera certes un bond en avant dans le niveau de détermination et de lutte, mais passe d’abord par des pas de côté par rapport à ce qui est attendu par le pouvoir. Et puisque les fonctionnaires et assimilés sont très présents dans cette lutte, tout en étant les principaux agents de la reproduction, outre la grève, l’objectif pourrait maintenant être d’arrêter « de fonctionner » en saisissant toutes les opportunités [9]. »

https://lundi.am/LES-GILETS-JAUNES-ET-LA-CRISE-DE-LEGITIMITE-DE-L-ETAT

image.png

Mobilisation contre la réforme des retraites : la RATP prend au sérieux l’émergence de syndicats alternatifs

Créées récemment dans l’entreprise de 43 000 salariés, le Rassemblement syndical, surtout présent au département bus et l’association La Base, constituée en majorité de conducteurs de métro et de RER, s’opposent aux syndicats historiques. Fondée fin 2018, La Base, qui n’a pas encore participé à des élections professionnelles, revendique 200 adhérents sur 4 000 opérateurs du métro et du RER. Le Rassemblement syndical souligne, de son côté, avoir récolté 1 725 voix lors de l’élection des représentants au conseil d’administration de la RATP en 2019 – le syndicat y détient deux sièges sur neuf, derrière l’UNSA mais à hauteur de la CGT.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/01/22/mobilisation-contre-la-reforme-des-retraites-la-ratp-prend-au-serieux-l-emergence-de-syndicats-alternatifs_6026823_823448.html

***********************************************************************************

HAÏTI : « LA LUTTE A ATTEINT UN TEL NIVEAU QU’ELLE NE VA PAS S’ARRÊTER »

image.png

 « Mais ce qui est nouveau aujourd’hui, c’est la participation en masse de jeunes issus des quartiers populaires ; quartiers qui se sont formés à Port-au-Prince et autour des grandes villes pendant la dictature. Moi, je les ai vus naître, je les ai vus grandir ces quartiers. Et ces quartiers ont des revendications. Ce qui est aussi nouveau, c’est la quantité d’armes qui circulent. Des gens armés, des gangs participent aux mobilisations, mais sans vision claire. Certains tournent parfois leurs armes contre les quartiers même où ils vivent. Sans compter le risque d’être manipulés par les dealers et hommes politiques qui veulent contrôler ces quartiers. »

https://lundi.am/Haiti-La-lutte-a-atteint-un-tel-niveau-qu-elle-ne-va-pas-s-arreter

« Les manifestations contre la corruption en Haïti ont généralement été menées par des organisations de la classe ouvrière traditionnelle.

Mais le paysage politique actuel est plus compliqué, avec l’émergence de nouveaux acteurs de la classe moyenne. Ce sont des professionnels de la fin de la vingtaine à la fin de la trentaine, dont beaucoup ont fait des études supérieures et dont certains ont vécu ou étudié à l’étranger, en France, aux États-Unis et au Canada. Les PetroChallengers ont grandi sous la terreur des groupes paramilitaires qui protégeaient la junte militaire qui a déposé le président Aristide en 1991. Ils sont, au mieux, ambivalents à l’égard du leader déchu qui a introduit des réformes néolibérales à son retour d’exil. C’est une génération dont les livres d’histoire des écoles primaires et secondaires ont négligé les réalités de la dictature de Duvalier et de la guerre froide en Haïti. »

https://communemag.com/chase-those-crazy-baldheads-out-of-town/

 

***************************************************************************

ALGÉRIE

CA BOUILLONNE

« Le front social connait depuis quelques jours, des tensions qui touchent plusieurs secteurs et régions du pays. Les protestataires qui agissent avec violence parfois, réclament des logements, des routes, du gaz et du travail……

La protestation touche également des établissements scolaires. Des élèves observent des arrêts de travail pour réclamer des chauffages dans plusieurs écoles et CEM……

image.png

De leur côté, les enseignants des écoles primaires promettent de passer à une autre étape dans leur mouvement de protestation qui dure depuis le mois de novembre dernier. Le dernier communiqué de la Coordination nationale des enseignants du primaire appelle les enseignants à observer une grève de trois jours chaque semaine. Une action qui vise à accentuer la pression sur la tutelle pour qu’elle donne une suite favorable aux revendications exprimées. »

https://maghrebemergent.info/des-actions-de-protestation-signalees-dans-differentes-regions/

***********************************************************************************

UK

Jaguar Land Rover supprimera jusqu’à 500 emplois à l’usine de Halewood

« JLR, qui appartient à l’Inde Tata Motors, a déclaré que les réductions étaient liées à l’amélioration de l’efficacité plutôt qu’à la réduction des volumes de production…..

JLR a déclaré qu’il passerait à un modèle de travail en « deux équipes plus », avec des équipes en début et en fin de journée, ainsi que la possibilité d’heures plus longues si la demande augmentait. Le nouveau modèle de travail par équipes a été convenu lors des négociations salariales avec les syndicats l’année dernière. »

https://www.theguardian.com/business/2020/jan/22/jaguar-land-rover-to-cut-up-to-500-jobs-at-halewood-factory

*************************************************************************************

Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 18 janvier 2020

image.png
***********************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog
************************************************************************************

Les oracles ont parlé !

Le patron du FMI affirme que l’économie mondiale risque le retour de la Grande Dépression

….de nouvelles recherches du FMI, qui comparent l’économie actuelle aux «années folles» qui ont culminé avec le grand krach du marché de 1929, ont révélé qu’une tendance similaire était déjà en cours…..

les 10 prochaines années seraient caractérisées par des troubles sociaux et la volatilité des marchés financiers….

Mais elle a mis en garde contre les excès qui ont conduit à la crise financière mondiale de 2008 et a noté que, pour beaucoupla crise n’a jamais pris fin, un jeune sur quatre en Europe risquant de tomber dans la pauvreté. »

https://www.theguardian.com/business/2020/jan/17/head-of-imf-says-global-economy-risks-return-of-great-depression

image.png

« La recherche est basée sur une gamme d’indices de risque de l’entreprise, y compris ceux qui tracent les troubles civils, les forces de sécurité et les droits de l’homme.

«La rage refoulée qui s’est transformée en manifestations de rue au cours de la dernière année a surpris la plupart des gouvernements», a déclaré le rapport, ajoutant que même s’ils étaient traités immédiatement, «la plupart des griefs sont profondément ancrés et prendraient des années à être réglés « …..

« Avec les manifestations qui continuent de faire rage à travers le monde, nous nous attendons à ce que l’intensité des troubles civils, ainsi que le nombre total de pays en proie à des perturbations, augmentent au cours des 12 prochains mois », indique l’étude. »

https://www.theguardian.com/global-development/2020/jan/16/one-in-four-countries-beset-by-civil-strife-as-global-unrest-soars

***********************************************************************************

  » les 10 prochaines années seraient caractérisées par des troubles sociaux  »  

INDONÉSIE

« projet de loi Omnibus

En octobre 2019, le président indonésien Joko Widodo a proposé de rationaliser les lois indonésiennes qui se chevauchent en deux projets de loi omnibus sur la création d’emplois et la fiscalité, dans le but principal d’attirer l’investissement étranger direct, d’assurer la croissance économique et de créer des opportunités d’emploi. Les deux projets de loi modifieront au total 82 lois indonésiennes et 1 194 articles…………..

«  parmi les questions les plus contestées figurent la suppression du système d’indemnités de licenciement supporté par les employeurs, l’augmentation de la flexibilité du travail et l’élimination des sanctions pénales à l’encontre des employeurs….

la révision du système de salaire minimum au taux horaire pour ceux qui travaillent moins de 35 heures par semaine est une décision régressive qui alimentera l’économie informelle et appauvrir les travailleurs. Iqbal craint que les travailleurs ne perdent le salaire minimum mensuel pour être en congé de maladie ou pour s’acquitter d’une obligation religieuse. »

http://www.industriall-union.org/indonesia-fears-new-bill-will-destroy-workers-welfare?utm_source=Newsletters+in+English&utm_campaign=ab5d850a78-EMAIL_CAMPAIGN_2020_01_16_04_26&utm_medium=email&utm_term=0_65751b77d5-ab5d850a78-19099377

*************************************************************************************

FRANCE

Plus de 2200 peines de prison prononcées, fermes ou avec sursis contre des gilets jaunes

image.png

 « ….Le système ne sait plus comment faire pour contenir la colère sociale, alors il enferme même des gens avec un profil « intégré ». Jusqu’au jour où ça explosera encore plus fort. » 

« …. 440 gilets jaunes condamnés à de la prison ferme avec mandat de dépôt, selon le dernier bilan du Ministère de la Justice en novembre, qui comptabilise 1000 peines de prison ferme allant d’un mois jusqu’à trois ans. Sur ce total, 600 peines ont été prononcées sans mandat [1], aménageables avec un bracelet électronique ou un régime de semi-liberté.

En plus de ces 1000 condamnations fermes, aménagées ou non, 1230 gilets jaunes ont été condamnés à de la prison avec sursis. Une telle répression judiciaire d’un mouvement social est inédite dans les dernières décennies. Seules les révoltes des banlieues en 2005 ont fait l’objet de plus d’incarcérations, avec 763 personnes écrouées sur 4402 garde-à-vue »

https://www.bastamag.net/gilets-jaunes-prisonniers-politique-colere-sociale-detention-justice

combat sur les retraites, on en est où ?

Les conducteurs du métro parisien en grève ont voté vendredi 17 janvier dans la plupart de leurs assemblées générales la suspension de leur mouvement à partir de lundi, a annoncé samedi l’Union nationale des syndicats autonomes (UNSA). Très mobilisée depuis quarante-cinq jours, l’UNSA-RATP, premier syndicat dans l’entreprise de transports francilienne, a appelé à « réorienter, dès lundi, le mouvement illimité pour s’engager sur une autre forme d’action ».

https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/01/18/ratp-greve-suspendue-a-partir-de-lundi-sur-une-majorite-des-lignes-de-metro_6026444_823448.html

image.png

« Mais force est de constater que « ça ne prend pas » dans le privé, et que ça reste cantonné à quelques secteurs dans le public. Certes des délégations parfois importantes lors des journées d’action, certes des blocages de zones industrielles ou commerciales comme pendant la loi travail, mais le pays n’est (malheureusement) pas en grève. Dans les régions, on se rend parfois à peine compte du conflit. Et tous les militants un peu conscients le savent : si ça ne part pas dans le privé, ça va être dur. »

http://ouvalacgt.over-blog.com/2020/01/39-jours-de-combat-sur-les-retraites-on-en-est-ou.html

Pécho sur le cpte  twitter de mes cdes de carbure (@carbureblog) | Twitter

« QUELQUES ÉVIDENCES LARGEMENT PARTAGÉES, ET D’ AUTRES QUI LE SONT MOINS »

1/14.Tout le monde l’a bien compris : la réforme des retraites vise moins à l’allongement du temps de travail qu’au raccourcissement de la période de versement des retraites.

2/14.Ici encore, la question économique, réputée abstraite, est une question de vie et de mort, et dans ce cas particulier, une spéculation sur la mort.

3/14.Et il faudrait ajouter : sur la mort des ouvriers, dont l’espérance de vie est la première concernée par les espérances de mort des serviteurs de l’équilibre budgétaire. Pour les autres : qu’ils vivent, s’ils peuvent se le payer.

4/14.Autre évidence : il n’y a non seulement pas d’égalité possible dans une société de classe, mais la notion d’égalité elle-même devient une arme contre les pauvres. Marx l’a dit, il y a longtemps.

5/14.La société capitaliste, à son stade le plus avancé, devient identique à l’entreprise capitaliste. Tout ce qui n’y concourt pas d’une manière ou d’une autre à l’accumulation de valeur est un coût superflu qui gêne l’optimisation des profits, et doit être supprimé.

6/14.L’effondrement historique définitif de la perspective socialiste, même sous l’aspect simplement fonctionnel du keynésianisme social, pose une situation où chaque conflit social, même le plus anodin, ne semble plus avoir comme horizon que la guerre civile, ou l’écrasement.

7/14.C’est que structurellement, la reproduction de la force de travail des prolétaires n’est plus intégrée au cycle de la valorisation, comme le posait le compromis fordiste. Cette époque est révolue.

8/14.Ceci n’est pas une simple décision politique, mais s’incarne dans l’appareil productif lui-même. L’usine de 2020 n’est plus celle de 1928. Par conséquent, la société, c’est-à-dire les rapports de classes, non plus.

9/14.Dans le cycle de lutte actuel, la bataille autour de la reproduction de la force de travail qu’a toujours été la lutte des classes se livre sans la possibilité d’une « victoire » pour les prolétaires.

10/14.Les victoires du prolétariat – ce que les syndicats, qui sont eux-mêmes une survivance de cette époque révolue, appellent « acquis sociaux » – étaient le résultat de l’intégration (toujours contradictoire) de la force de travail et de sa reproduction à la création de valeur.

11/14.L’époque des victoires prolétariennes est révolue, pas celle des luttes. Ce que posent les luttes de la période où nous sommes, ce n’est pas la domination du prolétariat sur l’économie, mais l’abolition de l’économie.

12/14.Ce que posent les luttes de la période où nous sommes, ce n’est pas la victoire du prolétariat, mais son abolition, c’est-à-dire l’abolition des classes, c’est immédiatement le communisme.

13/14.L’élévation actuelle des niveaux de répression partout dans le monde reflète la radicalité de ces enjeux, qui dépasse la conscience qu’en ont les acteurs. Partout et de plus en plus, ceux qui luttent devront s’attendre à être traités en criminels.

14/14.L’idéologie s’enracine dans les limites des luttes, elle se fixe autour de leur légitimité au sein des rapports capitalistes existants. La théorie doit au contraire poser la possibilité du dépassement, à partir de ces rapports eux-mêmes. Ça n’est pas gagné d’avance.

image.png

 Radiation, allocation supprimée… Un décret publié le 30 décembre durcit les sanctions encourues par les chômeurs

Ils seront radiés pendant un mois en cas de non-respect d’un rendez-vous

Leur allocation ne sera pas versée dès le premier manquement à la recherche d’emploi

Ils ne pourront plus refuser une offre d’emploi parce qu’elle engendre une baisse de salaire

image.png

 Pôle emploi décidera seul des sanctions

Les demandeurs d’emploi devront tenir un « journal de bord numérique »

https://mobile.francetvinfo.fr/economie/emploi/chomage/controle-des-chomeurs/un-decret-publie-le-30-decembre-durcit-les-sanctions-visant-les-chomeurs_3125399.html?fbclid=IwAR2jRMubA1uHjUX61mSuQXpxTGHkUQXoZCr8DKUBMm_rpKnDztKVrx88O-Q#xtref=http://m.facebook.com/

Seuls 32,2% des 60-64 ans ont un emploi en France

« Si les réformes des retraites successives ont contribué à retarder l’âge moyen de départ à la retraite des Français, cela s’est souvent soldé par une hausse du chômage chez les seniors. Le taux d’emploi des 60-64 ans atteint ainsi 32,2% en France, contre 45% dans l’Union européenne, et le nombre de chômeurs de plus de 50 ans a été multiplié par trois depuis 2008 pour atteindre plus de 916.000 personnes chez Pôle emploi en 2019 ! Pis, les chances de retrouver un job chutent brutalement après 52 ans. Si le taux de retour à l’emploi est proche des 50% à 50 ans, il n’est plus que de 30% à 58 ans et de 20% à 60 ans. Les chômeurs de plus de 50 ans passent en moyenne 673 jours au chômage, contre 388 jours pour l’ensemble des chômeurs. »

https://blogs.mediapart.fr/edition/le-travail-en-question/article/150120/seuls-322-des-60-64-ans-ont-un-emploi-en-france

***********************************************************************************

IRAN

« Ils nous disent le mensonge que c’est l’Amérique, mais notre ennemi est ici »

image.png

 « Les autorités iraniennes semblent avoir tiré à balles réelles pour disperser des manifestants à Téhéran, blessant plusieurs personnes, selon les témoignages fournis au Guardian et des images circulant sur les réseaux sociaux……

La résurgence des manifestations antigouvernementales menace de faire basculer le régime iranien dans une crise au moment où il surfait sur une vague de sentiments nationalistes après le meurtre du haut général Qassem Suleimani par une frappe de drones américains le 3 janvier. »

https://www.theguardian.com/world/2020/jan/13/iran-protests-witnesses-live-ammunition-fired-disperse-crowds-tehran

 

Les Téhéranais et les étudiants manifestent aux cris de « A bas la dictature religieuse » et « A bas Khamenei »

La manifestation des étudiants de la faculté Amir-Kabir dans la capitale iranienne, rejoints par de larges groupes de Téhéranais s’est étendue aux rues alentour. Des milliers de personnes dans la rue Hafez et les rues avoisinantes manifestaient en criant : « A bas le dictateur », « 1500 tués en novembre »……

En même temps, un groupe important d’étudiants de la faculté des sciences industrielles Charif a manifesté. Ils criaient « A bas Khamenei », « Khamenei assassin, son régime est illégitime », « A bas le régime du guide suprême », « réformateurs, conservateurs, le jeu est terminé »…

https://www.ncr-iran.org/fr/communiques-cnri/iran-protestations/22174-les-teheranais-et-les-etudiants-manifestent-aux-cris-de-a-bas-la-dictature-religieuse-et-a-bas-khamenei?fbclid=IwAR2EaCCRDxMefqf2pnsXm_niOu0ioXjH9oEUkqed-CtlatTgSlSD7bDBDmg

image.png

 

« L’Iran déploie une police anti-émeute alors que la réaction contre le gouvernement augmente

La police anti-émeute a été déployée dans certaines parties de Téhéran après que des gaz lacrymogènes ont été utilisés pour nettoyer les rues des manifestants en colère contre l’aveu du gouvernement selon lequel il avait abattu par erreur un jet de passagers tuant les 176 personnes à bord…..

Des images de la capitale iranienne montrent des policiers en tenue anti-émeute et sur des motos massées sur les places publiques et bordant les entrées de l’Université de Téhéran, l’un des sites où des centaines de manifestants se sont rassemblés samedi soir en scandant des poursuites et un référendum sur les théocratiques du pays. »

https://www.theguardian.com/world/2020/jan/12/iran-riot-police-anti-government-backlash-ukraine

« IRAN : CHOISIR SON CAMP »

« Nous gardons nos larmes pour les révolté-e-s d’Aban mah, ces prolétaires qui ont mis le feu aux institutions du capitalisme et du régime iraniens en novembre 2019, assassiné-e-s par centaines et emprisonné-e-s par milliers. »…..

Le 11 janvier, à Téhéran, Ispahan, Babol, Hamedan et Rasht, des Iranien.n.es se rassemblent déterminé.e.s dans la rue, devant les universités, [5] en hommage aux victimes de cette « erreur » pour crier leur rage contre les dissimulations du Sepah, rappelant qu’il y deux mois des femmes et des hommes se sont levées et se sont fait massacrer. Ils hurlent leur rage contre les crimes du Sepah, et finalement contre le régime dont ils confrontent les milices en hurlant :

Mâ bache-hâye djangim / bedjang tâ bendjangim
Nous sommes les enfants de la guerre [6] / Fais nous la guerre, tu verras ce qu’est une guerre.

[6] Guerre Iran-Irak de 1980 à 1988.

https://lundi.am/Iran-Choisir-son-camp

************************************************************************************

VIETNAM

quatre morts dont trois policiers lors d’affrontements contre l’aggrandissement d’un aéroport

« Trois policiers et un villageois sont morts jeudi ( 9 janvier) dans des affrontements pour le contrôle de terres que se disputent la population locale et l’armée vietnamienne près d’Hanoï, selon les autorités.

Les villageois contestent depuis plusieurs années la légalité de la confiscation par les militaires de terrains entourant l’aéroport de Mieu Mon (Nord). Les affrontements, événement rare dans ce pays communiste, ont éclaté jeudi au petit matin lorsque les autorités ont tenté d’ériger une clôture autour des terres revendiquées par les habitants. Les forces de l’ordre ont alors rencontré des habitants «munis de grenades, de cocktails Molotov et de couteaux», selon un communiqué du ministère de la Sécurité publique. »…

Les flics et militaires auraient saisi :

«8 grenades, 38 cocktails Molotov, 20 litres d’essence, 12 tubes de fer pointus, 3 boîtes de fusées éclairantes, 1 pistolet à impulsion électrique, 1 épée et 1 marteau» !

https://www.infolibertaire.net/dong-tam-vietnam-quatre-morts-dont-trois-policiers-lors-daffrontements-contre-laggrandissement-dun-aeroport/

*************************************************************************************

LIBAN

La Banque mondiale a mis en garde contre une récession qui pourrait faire passer la proportion de personnes vivant dans la pauvreté d’un tiers à la moitié de la population.

http://english.ahram.org.eg/NewsContent/2/8/359349/World/Region/Hundreds-protest-in-Lebanon-as-crisis-deepens.aspx

« La pauvreté entre dans tous les foyers »

« Selon plusieurs études, le panier moyen des produits de consommation courante (riz, céréales, huile…) a déjà flambé de plus de 30 %. ……

La crise économique et financière qui couvait depuis plusieurs mois est bien là désormais, avec des centaines d’entreprises qui licencient et imposent à leurs salariés le paiement de demi-salaires, faute d’activité, voire mettent la clé sous la porte…..

Même du temps de la guerre civile, nous n’avons pas vécu de moments aussi difficiles », assure-t-il. « La pauvreté entre dans tous les foyers »

https://www.la-croix.com/Monde/Moyen-Orient/Au-Liban-pauvrete-entre-tous-foyers-2020-01-17-1201072339

« attaques de banques et affrontements près de la banque centrale hier à Beyrouth, pierres et mortiers contre lacrymos. Plusieurs blessé.e.s. Pendant la journée, blocages de routes près de plusieurs villes avec des feux de pneus et de poubelles…. »

image.png

https://twitter.com/i/status/1217401018264276992

****************************************************************

« L’état des relations de travail en Chine, 2019 »

image.png

 Il se pourrait que 2019 marque un changement fondamental dans les valeurs des cols blancs en Chine. De nombreux jeunes travailleurs ne sont plus disposés à travailler de longues heures ni à accepter le genre de difficultés que leurs parents ont endurées afin de chasser les rêves illusoires d’une vie meilleure; ils se concentrent plutôt sur un salaire décent pour un travail décent et un équilibre sain entre vie professionnelle et vie privée.

Pour la plupart des cols bleus, cependant, l’année dernière, il y avait des préoccupations plus fondamentales comme le simple fait d’être payé.

Sur les 1 386 manifestations collectives de travailleurs enregistrées sur la carte des grèves du China Labour Bulletin l’ année dernière, 1 159 (environ 84 pour cent) concernaient des demandes de paiement de salaires en souffrance. Et encore une fois, c’est l’industrie de la construction, qui représentait 43% de toutes les manifestations, où les problèmes étaient les plus graves. Malgré les promesses répétées du gouvernement de résoudre le problème des arriérés de salaires des travailleurs de la construction, 99% de tous les incidents enregistrés l’année dernière étaient liés au non-paiement des salaires. Il existe encore des problèmes systémiques profondément enracinés dans le secteur de la construction qui sont devenus encore plus apparents à mesure que l’économie ralentit et que le crédit devient plus difficile à obtenir. Rapport 2019 du BEC sur l’industrie de la construction fait valoir que le seul moyen de sortir de ce bourbier est de créer un nouveau système de syndicats sectoriels pouvant garantir des salaires et des conditions de travail décents aux travailleurs de la construction par le biais de négociations collectives avec les représentants de l’industrie……

L’une des tendances les plus notables dans la répartition sectorielle des protestations des travailleurs a été la croissance des protestations collectives dans le secteur des services en plein essor et le déclin relatif des protestations des travailleurs d’usine. Au cours des six dernières années, la proportion de protestations des travailleurs d’usine a régulièrement diminué, passant d’un sommet de 41% en 2014, tandis que les protestations des travailleurs des services et du commerce de détail sont passées d’un creux de 9,7% en 2014 à 23% l’année dernière. Voir le graphique ci-dessous . L’augmentation du secteur des services a été particulièrement forte l’année dernière, passant de 16% à 23% de tous les incidents.

Il est clair que les troubles des travailleurs en Chine se détournent des usines, dont beaucoup ont fermé ou délocalisées au cours de la dernière décennie, et se tournent vers les employés de magasin et les agents de vente, le personnel de la restauration et de l’hôtel, les nettoyeurs de rue, le personnel hospitalier et les employés en Chine. l’industrie des loisirs. »

https://clb.org.hk/content/state-labour-relations-china-2019

« RED DUST 2° partie »

image.png

Nous continuons la publication de la traduction du dossier de la revue CHUANG sur la transition de la Chine vers le Capitalisme.

Frontières

Conditions intérieures 1960-1980

http://dndf.org/?p=18279

*********************************************************************************

Lire la suite

Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 11 janvier 2020

image.png
**********************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog
************************************************************************************
********************************************************************************
MOYEN-ORIENT

Mort du général iranien Soleimani : « Les conséquences sont terrifiantes pour la région »

image.png

 

« C’est un coup de poignard pour le mouvement de contestation chiite qui s’opposait depuis trois mois aux autorités irakiennes et à l’Iran. Ce mouvement ne va plus pouvoir s’opposer au camp chiite pro-iranien, car il risquerait d’être accusé d’être inféodé aux Américains.

Les États-Unis n’ont pas anticipé que tuer Soleimani va pousser l’Irak vers le chaos, en détruisant le mouvement qui voulait dépasser les clivages confessionnels, qui voulait remettre en cause la Constitution de 2005, la classe politique qui en est issue et son parrain iranien. Au contraire, chaque irakien va être renvoyé à sa communauté, à sa confession religieuse.

Tous les chiites vont resserrer les rangs autour de l’Iran. Cela a déjà commencé. »

https://www.ouest-france.fr/monde/iran/entretien-mort-du-general-iranien-soleimani-les-consequences-sont-terrifiantes-pour-la-region-6676490?fbclid=IwAR14nQVzjarQLRfK8ejfJJHuX_GVZDVikcXmktgqO-obxKiUTOHFAzh5ML0

En Irak, des milliers de manifestants contre l’ingérence de l’Iran et des Etats-Unis

Le mouvement, inédit parce que spontané, a été émaillé par des violences et réprimé par les forces de l’ordre. Il y a eu environ 460 morts – presque tous des manifestants – et plus de 25 000 blessés, dont beaucoup resteront handicapés à vie…..

Mais alors que les regards du monde entier se tournent vers l’Irak, épicentre de la crise entre Washington et Téhéran, les Irakiens en colère entendent bien reprendre la main en renvoyant dos à dos Américains et Iraniens…..

Ils réclament surtout une amélioration des conditions de vie dans le deuxième pays producteur de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), où un jeune sur quatre est au chômage et un habitant sur cinq vit sous le seuil de pauvreté.

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/01/10/en-irak-des-milliers-de-manifestants-contre-l-ingerence-de-l-iran-et-des-etats-unis_6025454_3210.html

Et à lire ou relire les épisodes 1 et 2 ( en attendant la conclusion) sur https://ddt21.noblogs.org/

« Irak, de l’émeute à l’impossible réforme. 2018-2019. »

******************************************************************************

A la radio : « Révolutions, contre-révolutions et guerres de l’Algérie à l’Iran et de Syrie au Yémen (2011-2019) »

image.png

 

L’émission (1 heure 40 minutes) comporte :

Une définition des caractéristiques communes de l’espace allant de l’Algérie à l’Iran et de la Syrie au Yémen, aux racines des soulèvements de cette région : héritage colonial ou semi-colonial, sous-industrialisation, prédominance du capitalisme d’Etat et rentier (hydrocarbures, construction, tourisme), dépendance aux importations, à l’envoi d’argent des diasporas et aux institutions internationales (FMI), chômage et travail informel massifs, fortes inégalités ;

Une description du cycle révolutionnaire et contre-révolutionnaire en Egypte (2011-2013) et de ses composantes : prolétariat urbain, prolétariat industriel, classes moyennes, commandement militaire, président et ses proches, classe politique, capitalistes de connivence, capitalistes indépendants ;

Une analyse du rôle contre-révolutionnaire des impérialismes régionaux et internationaux depuis 2011 ;

Une critique du conspirationnisme d’Etat et de gauche « anti-impérialiste » et des lectures orientalistes des soulèvements et des conflits, vus sous un prisme confessionnaliste, ethniciste, romantique révolutionnaire, sécuritaire ou encore islamophobes ;

Une analyse des positions de l’extrême-droite soralienne et des rouges-bruns vis-à-vis des soulèvements ;

Une évaluation critique des réalisations du PYD au Rojava ;

Une discussion des luttes et des problèmes écologiques (correctif à ce sujet), des gauches et des perspectives politiques dans cette région du monde ;

Une analyse des causes de l’échec des modernisations de rattrapage « socialistes » des années 1960-1970 en Égypte, en Syrie, en Irak et en Algérie ;

Une description des modalités d’intégration au capitalisme mondial des pays de cette région du monde ;

Une analyse de Daech comme un État de milices rebelles islamistes armées plutôt que comme fasciste, et de l’islamisme comme mouvement d’opposition néo-conservateur, interclassiste, hégémonique face à un nationalisme arabe en crise de légitimité, et promoteur d’un dépassement illusoire des difficultés socio-économiques au travers d’un capitalisme pieux, donc « vertueux », « moral » et charitable ;

Une conclusion sous forme d’un bilan des révolutions et des contre-révolutions, avec des perspectives au sujet de l’évolution politique future de cette région.

http://sortirducapitalisme.fr/emissions/304-revolutions-contre-revolutions-et-guerres-de-l-algerie-a-l-iran-et-de-syrie-au-yemen-2011-2019

*************************************************************************************
FRANCE
 
Tout est dit !!

«Quand tu casses tu obtiens des choses, même petites. On ne voudrait pas en arriver là»

image.png

 

Sous le ballon de la CGT-RATP, Rémi, Pascal et Rachid sont à l’arrêt, stickers du syndicat sur le manteau….

Face au gouvernement, toujours impassible, ils redoutent un durcissement de la contestation. «On l’a vu l’année dernière avec les gilets jaunes, quand tu casses tu obtiens des choses, même petites. On ne voudrait pas en arriver là», estiment-ils.

https://www.liberation.fr/direct/element/quand-tu-casses-tu-obtiens-des-choses-meme-petites-on-ne-voudrait-pas-en-arriver-la_107552/

Manif du 9 janvier à Paris

« Dans le cortège parisien, le défilé RATP-SNCF, issue de la coordination du même nom entre grévistes syndiqués et non-syndiqués, a fait une apparition très combative…

Le cortège RATP-SNCF en tête de manifestation a réuni jusqu’à un millier de grévistes dans la manifestation parisienne ce 9 janvier. Celui-ci réunissait des grévistes de la RATP et de la SNCF, toutes catégories confondues, syndiqués et non-syndiqués….

La coordination RATP-SNCF est un regroupement de grévistes en région parisienne, syndiqués ou non syndiqués, qui s’organisent à la base pour contrôler le mouvement. En l’absence de tout plan des directions syndicales durant les vacances, la coordination a initié des journées de manifestation et d’action qui ont permis de dynamiser la grève »

https://www.revolutionpermanente.fr/A-Paris-grosse-determination-du-cortege-RATP-SNCF-en-tete-de-manifestation-malgre-la-forte

image.png

 « Comment et pourquoi le cortège de tête s’est fait massacrer ? »

Publié le 11 janvier 2020

« Jeudi 9 janvier, nous étions un certain nombre en tête de cortège a avoir été supris par la manière dont les flics ont facilement scindé le cortège au niveau de Saint Lazare. Quelques tentatives d’explications. »

https://paris-luttes.info/comment-et-pourquoi-le-cortege-de-13278

Suivi de la manif retraites/GJ du 11 janvier

https://paris-luttes.info/suivi-de-la-manfi-retraites-gj-du-13283

 

image.png

« Les grévistes de la première heure veulent «un relais», sous peine de plier »

(Médiapart)

 

« En assemblée générale, on se laisse porter par les discours galvanisants et chacun lève la main pour reconduire la grève, mais pour quelle stratégie ? Nous sommes au final une infime minorité à faire grève en continu dans le pays »

« …Nous ne voulons pas durcir, nous ne voulons pas de problèmes, mais il nous reste quoi comme solution ? »

https://www.google.com/search?q=Les+gr%C3%A9vistes+de+la+premi%C3%A8re+heure+veulent+%C2%ABun+relais%C2%BB%2C+sous+peine+de+plier&oq=Les+gr%C3%A9vistes+de+la+premi%C3%A8re+heure+veulent+%C2%ABun+relais%C2%BB%2C+sous+peine+de+plier&aqs=chrome..69i57j69i64l3.1833j0j8&sourceid=chrome&ie=UTF-8

A la raffinerie de Feyzin, l’opposition prudente des grévistes à la réforme des retraites

« Il n’y a pas de blocage »

A l’entrée du site Total de la banlieue lyonnaise, aucun piquet de grève n’est installé. Une habituelle fumée blanche s’échappe des cheminées, signe que l’exploitation d’hydrocarbures se poursuit. « Contrairement à ce que disent le gouvernement et certains journalistes, il n’y a pas de blocage dans les raffineries »

https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/01/08/a-la-raffinerie-de-feyzin-l-opposition-prudente-des-grevistes-a-la-reforme-des-retraites_6025228_823448.html

Sur le mvt gréviste en France

« Le mouvement contre les retraites est pris dans une contradiction depuis son début : le fait qu’il soit porté par les syndicats de la fonction publique (les seuls à pouvoir encore faire grève) qui défendent les régimes spéciaux de leurs adhérents et luttent contre le projet dans son ensemble de ce point de vue-là contribue à rendre crédible le discours gouvernemental sur les corporatismes, et à effacer l’enjeu principal, qui est bien le régime général, alors que le gouvernement cède petit à petit sur certains régimes spéciaux, qu’il sera toujours temps d’aligner plus tard. Le rythme ultra-classique de la grève modèle 1995, imposé par la base, se déroule dans un isolement complet des syndicats de la fonction publique par rapport au reste du monde du travail. La grève des transports n’est au bout du compte qu’un problème logistique, les entreprises et les salariés se sont organisées en mois de 15 jours pour pouvoir continuer à bosser. A Paris, le blocage le plus effectif ne bloque plus grand-chose, dans la mesure où les gens sont près à se lever une ou deux heures plus tôt pour aller bosser. Là aussi, les mieux lotis s’en sortent le mieux : il faut galérer pour aller sur un chantier, là où les petits cadres télétravaillent en survêt de la maison. Il faut bien le dire : ce mouvement est parti pour échouer, comme en 2016, comme en 2018, comme tous les mouvements menés par les syndicats depuis au moins 10 ans, quelle que soit la combativité de la base, cette base étant désormais socialement trop étroite pour impacter la société dans son ensemble. Le reste de la société, justement, semble assister sans hostilité, avec tristesse même, à la fin des mouvements sociaux qui avaient jusqu’ici en France joué le rôle de régulateur social, et s’apprête à contre-cœur, mais avec le sentiment de l’inéluctable, à entrer dans une période purement libérale, dans laquelle on se sait pas encore comment on va bien pouvoir continuer à se bagarrer. »

« On est aujourd’hui quelques-uns à penser que poser la grève générale comme « arme des travailleurs » sans considération de l’état actuel de la structuration de la force de travail est une erreur théorique qui conduit à des erreurs politiques. Pour le dire clairement, je ne crois pas que quoi que ce soit doive être maintenu comme un principe hors de toute effectivité, ça s’appelle du normativisme. S’il n’y a plus de grève générale, si la classe ouvrière n’apparaît plus comme un bloc uni et homogène, le problème qui se pose n’est pas de savoir comment faire pour qu’il y ait la grève QUAND MÊME et que la classe soit unie QUAND MÊME, mais celle de savoir pourquoi c’est comme ça, si c’est accidentel ou structurel, et en tirer les conclusions qui s’imposent afin de pouvoir agir dans cette réalité-là, au lieu de sans cesse poser des normes répondant à une autre réalité, qui n’existe plus. »

AC le 7 janvier

commentaires et réponses d’AC sur https://www.facebook.com/alain.cornedieu.9/posts/2509430885941576?from_close_friend=1&notif_id=1578393184379710&notif_t=close_friend_activity

 

image.png

« CES FORCES QUI COMPOSENT ET RECOMPOSENT LES LUTTES AUTOUR DES RETRAITES »

[Temps Critiques]

« La question des retraites pose celle du travail plus que celle de l’État-providence. C’est une des différences essentielles avec le mouvement de 1995. Le mouvement actuel contre la réforme des retraites n’est pas, comme le pense Laurent Jeanpierre (Libération du 12 décembre 2019) une attaque contre le néo-libéralisme en sauvegarde d’un État qui, de toute évidence, a maintenu des services publics tout en les rendant indéfendables de par leur restructuration. Le « Tous ensemble » ne peut donc plus se réfugier autour de la défense du service public et de l’État-providence quand, comme en 1995 c’était tout le système de protection sociale qui était remis en cause. C’est là que la défense des régimes spéciaux apparaît particulièrement décalée alors qu’il est question des conditions de vie en général comme l’ont bien porté les Gilets jaunes et comme ils continuent à le porter dans les « interpros » et dans la rue. »

https://lundi.am/Ces-forces-qui-composent-et-recomposent-les-luttes-autour-des-retraites

Au micro de RTL ce mardi matin, le Premier ministre Edouard Philippe a fait plusieurs commentaires sur la réforme des retraites…..

Évoquant une autre «situation illégale», celle d’agents de la SNCF ou de la RATP «qui souhaiteraient se placer en arrêt maladie pour faire grève», il a dit avoir «demandé à la SNCF et à la RATP d’accélérer et d’accroître leurs contrôles» sur ces arrêts.

https://www.liberation.fr/direct/element/reforme-des-retraites-edouard-philippe-declare-netre-ferme-sur-aucune-modalite-concernant-lage-pivot_107400/

************************************************************************************

CHINE

« RED DUST – La transition vers le capitalisme en Chine » INTRODUCTION

image.png

 

dndf commence aujourd’hui la traduction et la publication en français et sous forme de feuilleton, du passionnant numéro spécial de la revue CHUANG qui analyse l’historique de la transition de la Chine vers son intégration mondiale dans le capitalisme moderne. Ce premier article est l’introduction du texte dont on peut trouver la version en anglais ICI. En tapant “CHUANG” dans le moteur de recherche en haut à droite, vous aurez accès à tout ce que dndf a publié d’eux en français depuis le premier numéro de cette revue.

http://dndf.org/?p=18257

« RED DUST 1° partie »

Les rives du Pacifique –  Les conditions internationales – 1890-1970

image.png

 

http://dndf.org/?p=18266

*******************************************************************************

HONG KONG

« WATER IS COMING »

Retour de Hong Kong

« Des amis nous ont envoyé cet article après avoir voyagé à Hong Kong en septembre dernier. Alors que le mouvement ne faiblit pas (environ un million de personnes manifestaient encore le 1er janvier), cet article revient sur quelques points qui donnent à réféchir. Il ne s’agit pas d’une chronologie mais d’une tentative pour voir ce que le mouvement éclaire en dehors des aspects les plus connus. On y trouvera également de nombreux éléments de réponse aux différents articles d’Alain Brossat sur Hong Kong publiés sur lundimatin.

Si tout va bien, cet article devrait être complété plus tard par un autre, qui éclairera davantage le rôle et la place de la Chine dans le conflit en cours et plus largement…..

image.png

 

Parce que la contradiction n’est pas binaire, parce que la dialectique n’est pas une affaire simple, nous avons rencontré et trouvé des voix qui luttaient à la fois contre les hégémonies occidentale et chinoise. Les entretiens et les sites auxquels nous renvoyons en début de cette partie en donnent une image assez claire : qu’il s’agisse de la place des domestiquesdes travailleurs migrantsdes prostitués ou encore la lutte contre les deux impérialismes (par ici et ), il faut vraiment faire des efforts pour ne voir dans ce mouvement que des drapeaux américains et des manifestants naïfs. Une première objection pourrait être : oui, mais ces tendances sont ultra-minoritaires. Certes, sans doute, mais qui ne l’est pas, dans le camp révolutionnaire ? Et surtout, à quoi bon s’intéresser à un mouvement si ce n’est pour en garder qu’une image simple et préfabriquée par les grands médias ? »

https://lundi.am/Water-is-coming

*******************************************************************************

UKRAINE

De l’uniformisation des conditions d’exploitation !

un nouveau projet de loi sur le travail

image.png

Ses dispositions actuelles porteraient gravement atteinte aux droits fondamentaux des travailleurs, permettant des licenciements abusifs; contrats de travail individuels à court terme et contrats de zéro heure; les heures supplémentaires sont devenues la norme, elles sont payées au cinquième des taux actuels et les heures normales de travail devraient dépasser huit heures par jour; suppression de certaines garanties sociales et réduction de la protection des mères de jeunes enfants, ce qui facilite encore plus leur licenciement; la possibilité de transférer un employé vers un autre lieu de travail sans son consentement; interdiction de la négociation collective; et l’exclusion des syndicats du lieu de travail.

http://www.industriall-union.org/draft-labour-law-in-ukraine-restricts-union-activities

***********************************************************************************

INDE

grève de 24 heures

Les incidents les plus graves ont eu lieu à Calcutta, dans l’Etat du Bengale occidental, où la police a tiré en l’air à balles réelles pour disperser des manifestants qui incendiaient des véhicules et jetaient des pierres, a déclaré une source policière à l’AFP.

https://www.lepoint.fr/monde/greve-en-inde-incidents-entre-manifestants-et-forces-de-l-ordre-08-01-2020-2356787_24.php

image.png

Une grève de 24 heures a perturbé une grande partie de l’ Inde alors que des travailleurs sont descendus dans la rue dans plusieurs grandes villes pour protester contre l’aggravation du ralentissement économique du pays.

Mercredi, au moins 10 syndicats ont appelé leurs employés à manifester contre ce qu’ils ont qualifié de politique «anti-populaire» du gouvernement nationaliste hindou de Narendra Modi

La grève a eu lieu un jour après que les statistiques officielles prévoyaient une croissance de 5% pour cette année, la plus lente en 11 ans. Les syndicats demandent la fin des contrats de travail à court terme, des salaires plus élevés et l’arrêt de la privatisation des entreprises publiques.

À Calcutta, des manifestants ont mis le feu à des véhicules, dont une camionnette de police, et ont saccagé des biens et des bus du gouvernement. La police a riposté avec une matraque et a tiré des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc…..

 La morosité face au chômage chronique augmente depuis bien avant que Modi ne soit réélu pour un deuxième mandat en mai dernier . Les chiffres de l’année dernière ont montré le chômage le plus élevé en 45 ans…

https://www.theguardian.com/world/2020/jan/08/india-towns-and-cities-grind-to-halt-as-workers-stage-24-hour-strike

**********************************************************************************

EGYPTE

La contraction du secteur privé non pétrolier égyptien a ralenti en décembre pour la première fois en trois mois, suggérant une atténuation d’un ralentissement qui a commencé en août, a révélé une enquête lundi….

image.png

 

«Cela dit, les vents contraires demeurent sur le front extérieur, les nouvelles commandes à l’exportation chutant au rythme le plus élevé depuis plus de trois ans.»

Les pertes d’emplois ont été enregistrées à leur rythme le plus rapide depuis mai.

http://english.ahram.org.eg/NewsContent/3/12/358965/Business/Economy/Contraction-in-Egypts-nonoil-private-sector-activi.aspx

*****************************************************************

Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 4 janvier 2020

image.png
***********************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog
***********************************************************************************
Etats-Unis. Salaire et chômage: des statistiques «irréelles»

« Ils retournent au travail parce qu’ils ne peuvent plus joindre les deux bouts lorsqu’ils prennent la retraite »

image.png

 

« La dernière enquête de Bankrate (Bankrate.com), publiée le 19 décembre 2019, a montré que 51% de tous les salarié·e·s (environ 82 millions) aux Etats-Unis n’ont pas du tout bénéficié d’une augmentation de salaire l’année dernière. Et 22% des 49% restants, qui ont obtenu une augmentation, l’ont arrachée en changeant d’emploi et non pas en ayant reçu une hausse de leur salaire. De plus, l’employeur chez qui ils se sont engagés n’a peut-être pas appliqué une hausse du salaire pour ce nouvel emploi, même si le travailleur qui a changé d’emploi a obtenu un salaire plus élevé comparé au précédent. Mais le ministère du Travail (Labor Department) considère cela comme une augmentation de salaire, même si dans l’économie réelle aucun salaire n’a été réellement augmenté. Donc pour l’économie dans son ensemble, y compris ce 22% est probablement surestimé aussi, même si le travailleur individuel a obtenu un salaire plus élevé.

La même enquête de Bankrate a montré que l’année dernière (2018) près des deux tiers (62% ou 99 millions) des travailleurs et travailleuses des Etats-Unis ont déclaré n’avoir obtenu aucune augmentation salariale.

Selon les économistes du courant dominant, la théorie économique standard dit qu’un marché du travail aussi tendu qu’aujourd’hui (3,7% de chômage) devrait entraîner une forte demande de main-d’œuvre et donc une forte hausse des salaires. Mais ce n’est pas le cas, ce qui doit signifier soit que les chiffres de l’augmentation des salaires de 3,1% sont faux, soit que les chiffres du chômage (3,7%) sont erronés et que le marché du travail n’est pas aussi «tendu» qu’ils le disent, soit que la théorie des économistes sur la relation entre les salaires et l’emploi n’est qu’une connerie. Ou peut-être tout cela, en même temps! »

https://alencontre.org/ameriques/americnord/usa/etats-unis-salaire-et-chomage-des-statistiques-irreelles.html

L’activité des usines américaines a le plus diminué en 10 ans et demi

L’ISM manufacturier aux États-Unis est tombé à 47,2 en décembre, le plus bas depuis juin 2009, contre 48,1 en novembre et bien en deçà des attentes du marché qui étaient de 49. Cette lecture a indiqué un cinquième mois consécutif de baisse de l’activité manufacturière, alors que les nouvelles commandes, la production, l’emploi et les nouvelles commandes à l’exportation ont diminué à un rythme plus rapide et que les pressions sur les prix se sont accrues.

https://www.facebook.com/Michael-Roberts-blog-925340197491022/

**********************************************************************************

UK

le gouvernement a déclaré que le salaire vital national des plus de 25 ans passerait de 8,21 £ de l’heure à 8,72 £ à partir du début du mois d’avril……

« Les salaires moyens en Grande-Bretagne restent inférieurs à ceux d’avant la crise financière, une fois l’inflation prise en compte, après l’une des pires décennies de croissance des salaires depuis la fin des guerres napoléoniennes il y a 200 ans . »

« la dernière fois que la Grande-Bretagne a connu une décennie de croissance de la productivité aussi faible que depuis 2007, c’était dans la période de 10 ans qui a commencé en 1812 – l’année de l’invasion de la Russie par Napoléon. La croissance des salaires au cours des 10 dernières années a été la pire depuis la période commençant en 1825. »

https://www.theguardian.com/society/2019/dec/31/boris-johnson-to-raise-minimum-wages-by-four-times-inflation

***********************************************************************************

La récession de Hong Kong s’aggrave

Le Financial Times a un article sur la façon dont les détaillants de Hong Kong ont subi une mauvaise période de Noël:

image.png

 

Il était clair même en novembre, lorsque les manifestants ont mis le feu à un arbre de Noël dans le centre commercial Festival Walk, que cette saison allait être brutale pour les détaillants de Hong Kong – le centre commercial sera fermé jusqu’à un certain temps au premier trimestre de l’année prochaine, selon son propriétaire Mapletree North Asia Commercial Trust.

Depuis le début des manifestations en avril, le nombre de visiteurs s’est effondré. En octobre, dernier mois pour lequel des données sont disponibles, les arrivées à Hong Kong ont diminué de 43,7% par rapport à l’année précédente, privant les entreprises de la ville de plus de 2,5 millions de touristes, la grande majorité d’entre eux venant de Chine continentale.

Les visiteurs d’une nuit ont dépensé en moyenne 6614 HK $ (850 $ US) chacun pour leurs séjours en 2018, selon l’Office du tourisme de Hong Kong. Outre les hôtels, les restaurants et les commerçants en ont été les principaux bénéficiaires, et la chute du tourisme a frappé les détaillants.

« L’augmentation de salaire et le bonus au début de 2020 seront les pires d’une décennie« , a déclaré Gordon Tsui Luen-on, président de la Hong Kong Securities Association.

De nombreuses sociétés de courtage ont gelé les salaires et réduit les primes au début de 2009 après que la crise financière mondiale a frappé l’économie locale et que l’indice Hang Seng a plongé. Tsui pense que la même chose se produira en 2020, certaines sociétés de courtage réduisant même les salaires ou mettant à pied des personnes.

https://www.theguardian.com/business/live/2019/dec/30/hong-kong-recession-protests-markets-nikkei-ftse-business-live

*********************************************************************************

« Revue Chuang : « Enfin notre propre analyse du mouvement à HongKong » (texte complet) »

image.png

 

Le dieu divisé

Une lettre à Hong Kong

Depuis le printemps arabe de 2011, le monde a été rongé par des changements tectoniques abrupts dans le paysage du potentiel politique. La certitude qui brodait autrefois chaque discussion sur l’économie mondiale est devenue, après une décennie de crise, un après-coup risible. Rétrospectivement, on pourrait dire que la “renaissance de l’histoire ” a commencé en Algérie ou en Égypte, mais aujourd’hui l’histoire commence à s’agiter même dans les pays riches, sous les villes tentaculaires et brillantes construites sur des décennies de spéculation. Des lieux autrefois considérés comme stables – ne nécessitant guère plus que des soins périodiques de la part de la direction technocratique des banques centrales et des groupes de réflexion – se révèlent aujourd’hui baties sur des lignes de faille.

http://dndf.org/?p=18246

*********************************************************************************
« L’INSURRECTION DES « ENFANTS DE LA DDASS » CHILIENS »

 

J’ai entendu le mot pour la première fois il y a quelques jours, dans une vidéo d’internet où un jeune homme, filmé sur une grande avenue de Santiago, crie : « Le SéNaMé viole, le SéNaMé maltraite, le SéNaMé tue … le SéNaMé est une merde ! ». Sé Na Mé, pour Servicio Nacional de Menores, soit l’équivalent chilien de la Ddass en France……

image.png

Et c’est là que le Chili nous réveille. Quel plaisir de comprendre que le gros des contingents des Primera Línea (le cortège de tête chilien) provient du SéNaMé ! Tout le travail de sape, de relégation, de fabrication d’ennemis à disposition s’écroule d’un coup, d’un seul. Les personnes appelées à ne rien attendre de rien, à détester toujours, détestent et n’attendent rien. Mais elles le font désormais la tête haute et ensemble. Applaudies par les milliers de manifestants reconnaissants pour le courage de ces visages cachés par des fichus ou des capuches, brandissant d’improbables boucliers, faits d’antennes satellitaires ayant enfin trouvé une utilisation saine, de morceaux de taule et de panneaux de signalisation. Ils et elles protègent un mouvement rebelle attaqué par la bande de violeurs et assassins en charge de la répression d’Etat. Ils et elles sont tellement belles. Et ces grandes sœurs et grands frères font rêver les petits encore enfermés dans les geôles du SéNaMé

https://lundi.am/L-insurrection-des-enfants-de-la-Ddass-chiliens

« Image de l’année »

2019 a été une année de troubles planétaires, avec des luttes de masse qui ont éclaté dans des endroits aussi divers que Haïti, la France, l’Équateur et l’Iran. Pourtant, ce sont les luttes au Chili, déclenchées par une hausse de 4% du prix d’un trajet en métro, qui ont été les plus emblématiques de ce nouveau cycle de mobilisation de masse. Dans cet article, Joshua Clover lit l’image saisissante d’un train en feu dans la station Elisa Correa du métro de Santiago et demande ce qu’il peut nous dire sur notre nouvelle ère d’émeutes et de protestations. »

image.png

 

A lire en français « L’Émeute prime, La Nouvelle Ère des soulèvements » aux éditions Entremonde paru en 2018

https://www.versobooks.com/blogs/4544-image-of-the-year

*****************************************************************************

« COLOMBIE : LE MOUVEMENT AUTOCHTONE DANS LE « BLOCAGE NATIONAL »

image.png

Les périodes de fêtes ne sont pas toujours aussi calmes que nos gouvernements le souhaiteraient. Le Paro Nacional (ou « Blocage National ») dure désormais depuis plus d’un mois en Colombie en réaction à une serie de réformes que le gouvernement d’extrême droite de Ivan Duque a mis en avant ces mois-ci : réforme du travail, réforme fiscale (déjà votée) et réforme des retraites, toutes selon une orientation libérale et de manière brutale. Dans toutes les grandes villes : manifestations et blocages plusieurs fois par semaine, concerts de casseroles, danses, chants et rencontres au sein des cortèges, réunions avec des membres du gouvernement colombien pour tenter de mettre en place un véritable espace de négociation, etc. Voici quelques nouvelles du mouvement colombien et en particulier de la place qu’y occupent les populations autochtones ainsi que la traduction d’un communiqué du « bureau permanent de concertation avec les peuples et organisations autochtones », et de la « commission des droits de l’homme des peuples autochtones ».

Cet article nous a été transmis par un membre de l’association Igapo Project, proche de l’ONIC (Organisation Nationale des Peuples autochtones de Colombie) qui milite pour la défense des droits des peuples autochtones. Pour d’autres informations sur la situation des autochtones en Colombie, voir par exemple cet article dans Reporterre.

https://lundi.am/Colombien-le-mouvement-autochtone-dans-le-Blocage-National

**************************************************************************
FRANCE
 

« Capitalisme. Le retour du tâcheronnage »

« Sur 45 millions de contrats de travail créés en France chaque année, 40 millions sont courts (83% d’entre eux durent moins d’un mois). Et ce sont essentiellement des chômeurs qui les occupent : sur les 6,3 millions d’inscrits à Pôle emploi, près de 2 millions d’allocataires travaillent. »

http://alencontre.org/societe/capitalisme-le-retour-du-tacheronnage.html

Samedi 4 janvier : La gare du nord envahie !

image.png

Pendant que la manifestation se disperse devant la gare de l’Est, des manifestant.e.s sont entré.e.s dans la gare du Nord voisine. Ca chante dans le hall, la sécurité est dépassée. Y a une ambiance de fou !

https://paris-luttes.info/samedi-4-janvier-manifestation-13207

 

Manifestation samedi 28 à Paris

« On n’a jamais vu une manifestation entre noël et le jour de l’an avec tant de monde. »

image.png

Entre 5 000 et 10 000 personnes. C’est un record entre Noël et le nouvel an. Parmi les manifestants, un bon millier de Gilets jaunes ont rejoint le cortège syndical. Ambiance calme pour le moment.

https://paris-luttes.info/manifestation-samedi-28-pas-de-13177

Reste que…..

Reste que les mouvements de grèves plus ou moins massifs ont été pour l’instant cantonnés à des secteurs précis. Il est clair que des entreprises du privé ont été touchées, notamment le 5 décembre. On comptait 5% de grévistes chez Renault par exemple ce qui n’est pas ridicule. On sait aussi qu’il y a eu un black-out médiatique afin de masquer le plus possible ces grèves touchant les secteurs privés. Néanmoins, c’est uniquement par l’extension de la grève au privé que cette grève sera victorieuse. Les stratégies avec un ou deux secteurs en lutte censés à eux seuls porter tout le mouvement social sont évidemment perdantes. C’est celle qui nous a perdu durant le mouvement de 2010.

https://paris-luttes.info/la-greve-doit-s-etendre-13188

************************************************************************************

ALGÉRIE

tous les voyants de l’économie nationale sont au rouge.

https://www.elwatan.com/edition/actualite/des-defis-herculeens-pour-une-economie-en-lambeaux-02-01-2020

image.png

L’économie algérienne vue par un cabinet d’analyse français

selon les chiffres de l’Office National des Statistiques algérien, 29% des jeunes de 16 à 24 ans étaient au chômage en septembre 2018, c’est plus du double de la moyenne nationale et si les chiffres de 2019 ne sont pas encore connus, ils devraient connaître une nette détérioration d’après les déclarations alarmantes faites en novembre dernier par le président du Forum des chefs d’entreprise, la principale organisation patronale du pays. En outre, sur les 1,5 million de chômeurs algériens, 408.000 soit quasiment 28% sont diplômés de l’enseignement supérieur et 386.000 de la formation professionnelle, soit 26%. Plus d’un chômeur sur deux est donc diplômé…..

Les entreprises publiques qui génèrent encore près de la moitié de la valeur ajoutée industrielle sont moribondes. En 2018, le niveau de la production manufacturière publique représentait à peine plus de la moitié de celle de 1989, quant au taux d’utilisation des capacités de production, il montre une sous-utilisation structurelle des installations….

Tant que la rente pétrolière et gazière permettait d’acheter la paix sociale à coûts de subventions, tout le système tenait. Mais c’est un système construit sur la seule performance du secteur des hydrocarbures, donc de leurs cours. Il suffit donc que les prix du Brent, pris comme proxy de l’ensemble des prix internationaux des hydrocarbures chutent, pour que le solde courant vire au rouge. Or, les cours ont commencé à devisser en 2014, année où il sont passés de près de 110 dollars en janvier, à 60 en décembre. 2014, année où le solde courant algérien a entamé sa descente aux enfers. 2014-2019, ce sont donc six années de plomb du jamais vu depuis le début des années 80 et 2020 ne s’annonce pas mieux. A ce rythme-là, les réserves de changes s’épuisent très vite,  passant de 194 milliards de dollars en 2013 (soit l’équivalent de 3 années et demie d’importations) à moins de 80 en 2018 (soit moins de 2 années d’imports)…..

https://www.tsa-algerie.com/video-leconomie-algerienne-vue-par-un-cabinet-danalyse-francais/

*************************************************************************************

 

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 28 décembre 2019


oiseaux alger

**********************************************************************************

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

************************************************************************************

« La révolte au Liban et ses racines historiques »

LIBAN 28

Une émission autour du soulèvement libanais en cours depuis mi-octobre 2019 et de ses racines historiques – avec Joey Ayoub, écrivain, chercheur, ex-rédacteur à Global Voices et Ifex, et participant actif au soulèvement en cours et à celui de 2015

http://www.sortirducapitalisme.fr/media/com_podcastmanager/liban.mp3

«Alors que le secteur privé est de plus en plus dévasté en raison de l’impasse politique et des contrôles des capitaux, y compris sur les importations, une crise humanitaire se profile.»

L’ampleur de l’effondrement économique a été montrée à travers le pays à l’approche de Noël, avec près de 400 restaurants fermant, les centres commerciaux qui regorgeaient généralement d’expatriés à la maison pour les vacances vides et les entreprises locales signalant une chute des échanges allant jusqu’à 80 %.

https://www.theguardian.com/world/2019/dec/25/lebanon-heads-for-meltdown-as-protesters-keep-returning-to-streets Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 21 décembre 2019

image.png
*************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog
*************************************************************************************
FRANCE

« LES MANIFESTATIONS QUI NE DÉGÉNÈRENT PAS N’ONT PAS D’INFLUENCE SUR LE GOUVERNEMENT »

Cette déclaration vient de Raymond Soubie à la télévision le 17 décembre. Soubie est l’ancien conseiller de Sarkozy, qui a notamment aidé le gouvernement Fillon à faire passer la réforme des retraites de 2010.

Une autre citation éclairante émanant du gouvernement est passée inaperçue à propos de la grève générale du 5 décembre :

« C’est une journée à l’initiative des syndicats, organisée par les syndicats. On sait à qui on a affaire. Je préfère avoir un million de gens dans la rue avec une manifestation syndicale, donc un truc cadré, plutôt que 100 000 Gilets jaunes qu’on ne connaît pas et qu’on ne maîtrise pas »

La personne qui prononce cette phrase est un « ponte de la majorité » selon le journal Le Parisien, le 24 novembre 2019.

http://www.leparisien.fr/economie/retraites/retraites-derniere-tentative-de-conciliation-avant-l-epreuve-de-force-24-11-2019-8200860.php

image.png
 

« LA RÉVOLTE DOMESTIQUÉE ? »

« Mardi (10 décembre), pour la première fois, on a vu un black bloc de plusieurs centaines de manifestants marchant tranquillement de Montparnasse à Denfert en étant constamment entouré de policiers. Une nasse mobile….

si cette pratique de la nasse mobile du cortège de tête persiste, c’est probablement la fin même du cortège de tête. Car mardi, il y avait souvent plus de vie et de joie à l’arrière du cortège de tête, voir même au début du cortège syndical, là où il n’y avait pas de policiers. 

A travers ce constat, l’idée n’est pas d’inciter à la violence. Mais c’est un constat : ce cortège de tête était l’un des plus apathique et triste de l’histoire. Et la présence proche et intrusive de la police y est sans aucun doute pour beaucoup. La préfecture a été totalement satisfaite de cette journée du 10 décembre. Il y a donc fort à parier qu’elle reconduira cette technique. Manif après manif, le cortège de tête pourrait devenir de moins en moins un espace de liberté et d’expression, mais l’endroit où on marche entouré de policiers. Jusqu’à n’être plus assez massif pour exister.»

https://cerveauxnondisponibles.net/2019/12/12/la-revolte-domestiquee/

Manifs du 17 décembre

nombre de manifestants en France

https://rapportsdeforce.fr/classes-en-lutte/nombre-manifestants-17-decembre-12175364

PARIS

« Le cortège de tête est ÉNORME, plusieurs dizaines de milliers de personnes, syndiqué.es ou non, avec les secteurs les plus déterminés : cheminots, RATP, hôpitaux, éduc… La tête a dépassé Bastille depuis longtemps et se trouve sur l’avenue Daumesnil, et la queue arrive à Bastille, ainsi que le « carré de tête », les chefs du cortège syndical, qui dans le passé ouvraient les manifs, sont derrière, d’autres cortèges suivent, et tout le monde se mélange dans un joyeux bazar bien encadré par la police. »

https://paris-luttes.info/suivi-de-la-manifestation-13115

Nantes Révoltée

Sans doute la plus grosse manifestation à Nantes depuis les cortèges monstres de 2010 contre la réforme des retraites de Fillon.

Et comme en 2010, un cortège désespérément discipliné.

image.png

Quand les mots ne veulent plus rien dire !!

« La grève de masse déferle » 

« Mais dans le privé, la grève se réduisit souvent à de simples débrayages. »…

« Les manifestations? Elles furent massives et nombreuses. Moins importantes? Sans doute. En général, d’importance moitié moindre: 5000 à Saint-Nazaire, par exemple, au lieu de 10’000 le 5 décembre; 20’000 à Lyon au lieu de 40’000…..

Simultanément, se développe en continu la grève à la RATP et à la SNCF. Dans ces deux secteurs, quel que soit le rôle que peuvent jouer les Assemblées générales quotidiennes (dans les dépôts, centres, etc.), la mobilisation est «cadrée» nationalement par les syndicats qui, dans ces deux secteurs, ne sont pas dans une logique de «temps forts»…. »

https://alencontre.org/europe/france/france-decembre-2019-la-greve-de-masse-deferle-2.html

***********************************************************************************

Un Hongkongais sur cinq vivait sous le seuil de pauvreté en 2018

 image.png

Le nombre de personnes sous le seuil de pauvreté est le plus élevé depuis une décennie

« L’économie locale s’est visiblement affaiblie, ce qui aura probablement des répercussions sur les revenus et les perspectives d’emploi de la base », a déclaré le gouvernement.

Les secteurs du commerce de détail et du tourisme de la ville ont été durement touchés par plus de six mois de manifestations anti-gouvernementales, qui, selon les autorités, coûteraient à la ville 2 points de pourcentage sur son produit intérieur brut.

https://www.scmp.com/news/hong-kong/society/article/3042039/one-five-hongkongers-living-below-poverty-line-2018

******************************************************************************
LIBAN

 

les travailleurs migrants touchés de plein fouet par la crise

« Depuis le début de la contestation, 160 000 personnes auraient perdu leur emploi, et des centaines d’entreprises ont fermé. Une grande partie des travailleurs migrants souffre également de la situation.

La population des travailleurs migrants est ainsi la plus touchée. Avec les restrictions imposées par les banques pour le retrait de devises fortes, et la pénurie de dollars qui en résulte, beaucoup d’employeurs ont commencé à verser les salaires en livres libanaises, selon le taux officiel, c’est-à-dire 1 500 livres pour un dollar. Mais sur le marché parallèle, le dollar est 30% plus cher. Ce qui signifie que les salaires des travailleurs migrants, qui viennent surtout d’Ethiopie, des Philippines, du Sri Lanka et d’autres pays africains, ont perdu le tiers de leur valeur. »

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20191216-liban-travailleurs-migrants-touches-plein-fouet-crise

image.png

 

« Ils n’ont rien compris, même après soixante jours de révolte »

Au Liban, nouvelles scènes de violence dans le centre de Beyrouth

Plusieurs dizaines de personnes ont été blessées, samedi et dimanche, au cours d’affrontements entre forces de sécurité et manifestants

« La violence des forces de sécurité ne nous intimide pas. Nous sommes en colère contre le pouvoir, nous avons le droit de nous exprimer, notre mouvement est non violent », défend Ahlam, formatrice de théâtre, un masque de ski sur le front, « au cas où ». D’autres sont venus avec des lunettes de piscine ou des casques de chantier.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/12/16/nouvelles-scenes-de-violence-dans-le-centre-de-beyrouth_6023034_3210.html

******************************************************************************
IRAN
image.png

« Nous ferons du massacre de novembre votre cauchemar! »

« We’ll turn November massacre into your nightmare! »

# IranProtests

******************************************************************************

INDE

« L’Inde est-elle menacée par une crise des « subprimes » digne de celle qui secoua les Etats-Unis en 2007 et déclencha une crise financière mondiale, l’année suivante ? Dans le sous-continent, les experts de l’immobilier résidentiel sont formels : la « bulle » gonflait depuis trois ans et menace aujourd’hui d’exploser. Entre les mois d’avril et septembre 2019, les ventes de logements ont baissé de 11 % sur un an et les mises en chantier ont chuté de 47 %, « en raison du manque de liquidités des promoteurs », calcule le cabinet PropTiger. »

https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/12/21/en-inde-l-immobilier-residentiel-est-au-bord-du-gouffre_6023694_3234.html

 «Ce gouvernement ne considère pas que les musulmans peuvent avoir les mêmes droits que les autres»

La nouvelle loi ne concerne pas directement les Indiens de confession musulmane, mais a cristallisé les peurs et colères de cette minorité après cinq ans de gouvernement Modi. Ces derniers, qui représentent 14 % de la population (près de 200 millions de personnes), sont la cible régulière du gouvernement. Les nationalistes hindous veulent en faire des citoyens de seconde zone, privés de droits.

image.png

New Delhi’s JMI University

Les rassemblements ont été interdits, et les réseaux mobiles coupés dans plusieurs Etats, à la suite du vote de la loi accordant la nationalité sur des critères religieux.

Alors que la contestation contre la réforme de la nationalité s’amplifie de jour en jour en Inde, le premier ministre, Narendra Modi, a décidé de répondre par la force. Jeudi 19 décembre au matin, les manifestations ont été interdites dans New Delhi et dans de nombreuses villes du pays, sur la base de l’article 144 du code pénal qui interdit tout attroupement d’au moins quatre personnes. Les opposants avaient prévu une journée de mobilisation nationale contre cette loi, votée le 11 décembre par le Parlement, qui marginalise un peu plus les musulmans et accorde la nationalité sur des critères religieux, contrairement au principe de laïcité inscrit dans la Constitution.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/12/19/manifestations-en-inde-les-reseaux-mobiles-suspendus-dans-des-parties-de-new-delhi_6023426_3210.html

image.png

la religion pourra devenir un facteur d’acquisition de la nationalité indienne – et un nouveau critère de discrimination envers les musulmans, visés par les nationalistes hindous au pouvoir…..

«Cette loi vise une minorité. Et c’est ce que fait ce gouvernement depuis le début : isoler l’ »autre » dans la communauté…. »

https://www.liberation.fr/planete/2019/12/16/inde-ce-gouvernement-ne-considere-pas-que-les-musulmans-peuvent-avoir-les-memes-droits-que-les-autre_1769558

***********************************************************************************

UK

« l’augmentation du salaire vital national pourrait être suspendue si l’économie faiblit, suggère le gouvernement »

Comme le révèle le document d’information du gouvernement (pdf) sur le discours de la Reine, l’augmentation nationale du salaire vital n’aura lieu «que si les conditions économiques le permettent». Cela implique qu’en cas de récession, la hausse ne se poursuivra pas.

https://www.theguardian.com/politics/live/2019/dec/19/queens-speech-boris-johnson-jeremy-corbyn-blames-corbyns-advisers-for-election-defeat-and-suggests-they-should-be-sacked-live-news?page=with:block-5dfb83b78f087e8308e6110e#block-5dfb83b78f087e8308e6110e

****************************************************************************

CHILI

 «rétablir le respect dû à nos policiers et nos gendarmes»

Répression policière brutale sur la Plaza de la Dignidad de Santiago . Un manifestant a été écrasé entre deux véhicules de police. Le manifestant a été transporté à l’hôpital après l’incident

Nous avons communiqué avec la famille du jeune homme frappé par des policiers sur la Plaza de la dignidad. Il est à la clinique Las Condes. Jusqu’à présent, il a 4 fractures (bassin), des saignements internes, une atteinte de la vessie. Les médecins continuent d’effectuer des examens.

nos hemos comunicado con la familia del joven atropellado por Carabineros en Plaza de la dignidad.

Está en la clínica Las Condes.

Hasta ahora tiene 4 fracturas (pelvis), hemorragia interna, compromiso de vejiga.  Los médicos continúan realizando exámen.

https://twitter.com/i/status/1208248695038369792

image.png

Alors que le Haut-Commissariat des Nations Unies s’inquiète, dans un rapport, des « multiples violations des droits humains » commises par les forces de l’ordre, le président Piñera n’a pas encore trouvé de porte de sortie à la crise. En attendant, il s’apprête à durcir les sanctions contre les auteurs d’agressions visant des policiers. Le projet de loi déposé devant le Parlement en début de semaine, considère notamment comme circonstance aggravante le fait que ces actes ont été commis en réunion ou par des personnes encagoulées. La durée des nouvelles peines prévues n’a pas encore été rendue publique, mais il y a peu de chances qu’un tel texte ne désamorce la crise qui a déjà fait 24 morts et des milliers de blessés

Autre tour de vis : les personnes reconnues coupables et condamnées ne pourront prétendre à la liberté conditionnelle qu’une fois les deux tiers de leur peine accomplie…

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/chili-le-president-veut-durcir-les-sanctions-contre-les-agresseurs-de-policiers-20191216

*****************************************************************************

  Comprendre la situation en Bolivie  

image.png

« VERS UNE CONTRE-RÉVOLUTION ? »

Depuis maintenant plus d’un mois, la Bolivie vit une crise politique et sociale majeure. Il est cependant difficile d’avoir une vision claire tant la plupart des analyses restent prisonnières d’une rhétorique stéréotypée, éloignée de la complexité sociale et politique du pays, et aussi du vécu de nombreux Boliviens. Il ne s’agit pas ici d’exposer une quelconque vérité sur la situation bolivienne mais de déconstruire un certain nombre de clichés alimentés par la polarisation dans laquelle s’enfonce le pays depuis plusieurs semaines. Nous sommes ainsi coincés entre deux « histoires » concurrentes, celle du coup d’Etat réactionnaire et celle du soulèvement populaire et démocratique. Or il semble que la situation ne corresponde à aucun de ces archétypes politiques si pratiques. C’est en tous cas ce que tend à démontrer cet article que nous a fait parvenir un jeune ami Bolivien.

https://lundi.am/Vers-une-contre-revolution

***********************************************************************************