« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 28 mars 2020

ENTETE

***********************************************************************************

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

C’est la faute du virus ..

Michael Roberts sur le COVID-19 et la crise qui vient, en français :

FAUTE VIRUS

« Le COVID-19, tout comme le krach financier [de 2008] ne surgit pas de nul part — un soi-disant “choc” pour une économie capitaliste qui se trouve ailleurs en croissance harmonieuse. »

https://www.dropbox.com/s/0cmbmhbwz4f9fqq/Cest-la-faute-du-virus%20%281%29.pdf?dl=0

************************************************************************************* Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 21 mars 2020

image.png
*************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

«  le COVID-19 a contraint les capitalistes à affronter une vérité qui dérange: l’accumulation de capital ne peut se produire sans travail. »

************************************************************************************

Coronavirus : A propos des grèves sauvages en Italie

image.png

 

« Les confédérations syndicales (comme le CIGL, le CISL, etc.) se sont présentées comme médiateurs des grèves spontanées, tandis que les différents acronymes des syndicats de base (Cobas) ont affirmé avoir déclenché ces grèves. Ils veulent reprendre les grèves d’une part, ou prétendre avoir inventé le slogan « nous ne sommes pas des agneaux à l’abattage » d’autre part, ou même dire que les travailleurs ont rejoint la grève qu’ils ont déclenchée, etc. des sites des syndicats traditionnels et de base et vous trouverez un large éventail d’exemples écoeurants de la façon dont le paroissialisme syndical (en plaçant les intérêts de son propre acronyme avant ceux de la classe dans son ensemble) est la seule chose qui compte pour leur. Pour le syndicat, la spontanéité des travailleurs est une bête à apprivoiser et à monter, et la lutte des classes n’est qu’un phénomène qui doit être exploité pour engraisser et légitimer son acronyme. Pour les syndicats, ce qui importe n’est pas la lutte des classes, mais la lutte contre leurs rivaux. La division des travailleurs par les initiales les empêche de se regrouper en classe. »

http://www.leftcom.org/en/articles/2020-03-14/italy-we-re-not-lambs-to-the-slaughter-class-struggle-in-the-time-of-coronavirus

« ITALIE : SUR L’ÉPIDÉMIE D’URGENCES, PHASE 3 »

et puis ce fut le tour de la lutte des usines et de la classe ouvrière…

« L’Etat et les entrepreneurs, individuellement ou à travers leurs associations, ont jeté le masque. Sans hésiter une seconde. Ils nous l’ont jeté au visage, ce que Marx et Engels affirmaient déjà il y a presque 200 ans, dans le Manifeste du Parti communiste  : « le gouvernement moderne n’est qu’un comité qui gère les affaires communes de la classe bourgeoise tout entière. » (21 février 1848). C’est le défenseur et le promoteur de ces intérêts. En paix comme en guerre ou bien durant une épidémie. Et dans certaines de ces situations, il ne peut pas le cacher.

Les ouvriers, en revanche, tous sevrés de théorie qu’ils soient, vérifient à leurs propres dépens que la blague de la communauté des intérêts nationaux ou du « bien commun » n’est que ça, une blague. Ils le comprennent à leurs dépens et aux dépens de leurs proches, et même s’il est vrai que dans certaines situations, ils ont pu être détournés de leurs intérêts par de vagues promesses relatives à leur travail, leurs emprunts et le bien-être partagé, ils ne peuvent faire autrement que réagir. L’altérité absolue de leurs intérêts par rapport à ceux des employeurs et du capital dans son ensemble apparaît. »

https://lundi.am/Italie-Sur-l-epidemie-d-urgences-phase-3

**********************************************************************************

ESPAGNE

les ouvrières et ouvriers de Mercedes Benz ont fait fermer l’usine  

image.png

À Vitoria, dans le Pays basque espagnol, les ouvrières et ouvriers de Mercedes Benz ont fait fermer l’usine. La direction a dû céder – un cas avéré de coronavirus et 23 ouvrier·es en quarantaine. On va attendre ce genre de situations avant d’arrêter de produire des bagnoles ?

« La colère est telle que dans le navire sud de la gigantesque usine les opérateurs ont montré leur gêne et leur refus de travailler normalement à coups. Il y a également eu un sit-in. Il y a eu une grande salve d’applaudissements de la part de nombreux opérateurs de certaines lignes pour soutenir la grogne. »

« El cabreo es tal que en la nave sur de la gigantesca factoría los operarios han mostrado su malestar a golpes y su negativa a trabajar con normalidad. También se ha realizado una sentada. Ha habido una gran salva de aplausos de buena parte de los operarios en algunas líneas para secundar el plante »

https://www.eldiario.es/norte/euskadi/sindicatos-Ertzaintza-intervenga-Mercedes-Benz-Euskadi_0_1006499405.html

https://twitter.com/eldiarioes/status/1239490573100363776

C’est contagieux !

Iveco Valladolid

« Les ouvriers d’Iveco Valladolid plantent et arrêtent la production à l’usine. Les salariés de l’entreprise ont décidé de paralyser spontanément et conjointement afin de ne pas continuer « faute de mesures préventives », selon ce que la CGT a indiqué dans un communiqué. La décision des employés de l’usine intervient après que les syndicats ont quitté la table pour ne pas avoir conclu un accord avec la direction »

https://diariodevalladolid.elmundo.es/articulo/valladolid/trabajadores-iveco-plantan-paran-produccion/20200316144607376161.html

image.png

  DHL en Espagne   

 Les travailleurs de DHL en Espagne en grève en raison du manque d’équipements de sécurité et de désinfectants. Ils organisent la logistique chez Mercedes, donc toute la production automobile est affectée.

DHL workers in Spain on strike due to lack of safety equipment and disinfectants. They organise the logistics at Mercedes, so the whole car production is affected.

https://twitter.com/i/status/1239494727415877632

*************************************************************************************

CANADA

Après les grèves sauvages de FIAT en Italie maintenant chez FIAT au Canada, le mécontentement des travailleurs sera-t-il plus contagieux que le virus?

image.png

« Un arrêt de travail pour cause de craintes de coronavirus ferme temporairement l’usine Fiat Chrysler au Canada 

Les travailleurs de l’usine de l’Assemblée de Windsor sont sortis en milieu d’après-midi jeudi, et l’installation a été inactive jusqu’à 15 h vendredi »

https://www.cnbc.com/amp/2020/03/13/coronavirus-fiat-chrysler-plant-workers-walk-out-in-canada.html?__twitter_impression=true

*****************************************************************************

BELGIQUE

Grève sauvage chez Audi Brussels

« Plusieurs salariés du site Audi Brussels, implanté à Forest en Belgique, ont entamé un mouvement de grève spontané le lundi 16 mars 2020. Ils protestent contre le manque de sécurité sur les chaînes de montage »

image.png

L’usine Audi Brussels est une usine automobile du constructeur allemand Audi, située à Forest, à Bruxelles en Belgique. Environ 3 000 personnes y travaillent..

https://pro.largus.fr/actualites/coronavirus-lusine-belge-audi-brussels-en-greve-10264399.html

 

situation «incontrôlable» dans plusieurs Brico, dont certains ferment spontanément

« des gens partaient avec de la marchandise sans payer », « c’était incontrôlable »

https://www.lesoir.be/287965/article/2020-03-17/coronavirus-situation-incontrolable-dans-plusieurs-brico-dont-certains-ferment?from_direct=true

********************************************************************************

STATES

Coronavirus ou capital

« Selon Moody’s Analytics, près de 80 millions d’emplois aux États-Unis sont actuellement menacés en raison du coronavirus, soit plus de la moitié des emplois dans l’économie américaine. »

https://www.theguardian.com/world/2020/mar/19/coronavirus-workers-employees-staff-wages

image.png

Fermeture d’usines automobiles partout en Amérique du Nord en réponse à une vague de grèves sauvages

Les arrêts de travail ont commencé à Sterling Heights Assembly Plant dans la banlieue de Detroit mardi soir, peu de temps après que le groupe de travail conjoint UAW-management a annoncé que toutes les usines des constructeurs automobiles de Detroit continueraient à fonctionner selon des horaires légèrement modifiés malgré plusieurs tests positifs, dont deux travailleurs positifs à l’usine de Sterling Heights. Après avoir échoué à forcer les travailleurs à redémarrer la ligne, la direction a renvoyé les travailleurs à la maison tôt, à 22h30.

Mercredi matin, la scène s’est de nouveau déroulée, lorsque le quart de travail suivant s’est assis et a refusé de travailler, permettant à des véhicules inachevés de passer la file. «Cela n’aurait jamais dû prendre autant de temps», a déclaré un jeune travailleur de l’usine au WSWS. «Il y a plus de 7 000 travailleurs dans notre usine, interagissant constamment les uns avec les autres, se penchant et rampant à l’intérieur des mêmes camions. Comment sommes-nous censés rester séparés là-dedans?

https://www.wsws.org/en/articles/2020/03/19/auto-m19.html

« Les ouvriers arrêtent la production dans les usines automobiles du Michigan et de l’Ohio, au mépris de l’UAW et de la direction

Les ouvriers des usines d’assemblage de Fiat Chrysler Sterling Heights (SHAP) et Jefferson North (JNAP) dans la région métropolitaine de Détroit ont pris les choses en main la nuit dernière et ce matin et ont forcé un arrêt de la production pour arrêter la propagation du coronavirus. »

https://www.wsws.org/en/articles/2020/03/18/shap-m18.html

la pandémie de coronavirus pourrait faire grimper le chômage à 20%

“Le secrétaire américain au Trésor a averti que la pandémie de coronavirus pourrait faire grimper le chômage à 20% sans l’intervention continue de la Réserve fédérale et l’approbation du Congrès d’un plan de relance économique de 1 milliard de dollars….

image.png

Le taux de chômage aux États-Unis était de 3,5% en février. Alors que les décideurs s’appuient généralement sur les données que le ministère du Travail publie au début du mois, la vitesse à laquelle l’économie a ralenti signifie que même les données récentes sont devenues obsolètes. Un lot de données sur les demandes de chômage obtenues auprès de plusieurs États par les médias locaux ces derniers jours suggère que le marché du travail américain commence à voir de fortes hausses du chômage. »

https://www.ft.com/content/81e86ca6-68bf-11ea-800d-da70cff6e4d3?fbclid=IwAR18ixcRvq1rcP4ZPHdCiXm_c6ObNAByEjTSwk5waaFiGdI_hdzfT_34Ym0

**********************************************************************************

Démonstration est faite que nous pourrons changer tout cela !!

image.png

« Des fabricants britanniques tels que Vauxhall et Airbus prévoient d’imprimer en 3D des pièces pour ventilateurs pour traiter les patients atteints de coronavirus, dans le cadre d’un effort en temps de guerre pour construire des milliers de dispositifs médicaux .

 Plus de 60 entreprises ont commencé à répondre mardi à une demande de Boris Johnson, faite lors d’une conférence téléphonique lundi soir, pour aider à produire 20 000 ventilateurs en aussi peu que deux semaines. »

https://www.theguardian.com/business/2020/mar/17/uk-manufacturers-regear-factories-build-ventilators-nhs

************************************************************************************

Les plus pauvres de Chine paient le prix d’une épidémie de coronavirus

Les données suggèrent que l’épidémie de coronavirus, qui a infecté plus de 80 000 personnes en Chine, est en train d’être maîtrisée. Cependant, des mois de restrictions sur les voyages, le travail et la vie quotidienne exercent une pression énorme sur les familles en marge de la société chinoise.

Un cinquième des ménages chinois ne peut survivre que 2,3 mois sans aucun revenu, tandis que 40 % ne peuvent pas tenir plus de trois mois, selon une enquête menée la semaine dernière auprès de 120 000 personnes par le China Household Finance Survey and Research Centre, un cabinet de conseil indépendant respecté de Chengdu….

La colère face à la perte de revenus et à la précarité de l’emploi commence à se faire sentir. La semaine dernière, les propriétaires de magasins ont organisé des manifestations de petite envergure dans au moins six villes, du nord-est industriel de la Chine au centre manufacturier de Guangdong, dans le sud du pays.

Une vidéo d’une récente manifestation à Shenzhen, qui borde Hong Kong, montre des commerçants scandant « Coupez les loyers » et brandissant des pancartes faites maison, alors même que la police utilisait des haut-parleurs pour avertir les manifestants que des foules importantes risquaient de propager le virus.

Il est peu probable que les manifestants soient une exception. Les magasins familiaux, les échoppes de rue, les restaurants clandestins et autres petites entreprises emploient 230 millions de personnes et sont particulièrement vulnérables aux chocs car elles disposent de moins de capital et sont moins en mesure d’emprunter.

Le secteur des petites entreprises représente environ un tiers de la consommation chinoise de biens de consommation courante, selon un rapport du service de recherche de Ant Financial, société sœur d’Alibaba.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

https://www.ft.com/content/eaa3d7c2-629c-11ea-b3f3-fe4680ea68b5

Les manifestations collectives recommencent à éclater alors que la Chine retourne au travail

Après un mois pendant lequel il n’y a eu pratiquement aucune manifestation de travailleurs en Chine parce qu’une grande partie du pays était en lock-out, les travailleurs recommencent à prendre des mesures collectives. De nombreuses manifestations ont été liées à la détresse économique causée par l’épidémie de Covid-19….

 les travailleurs qui luttent déjà après des mois de perturbation économique seront plus déterminés que jamais à garantir que leurs droits à la rémunération, à l’assurance sociale et à l’indemnisation ne sont pas violés. »

https://clb.org.hk/content/collective-protests-begin-flare-again-china-returns-work

**********************************************************************************

FRANCE

Hier et les jours d’après aussi !

« le masque a aujourd’hui une valeur»

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a déclaré sur Europe 1 ce jeudi matin

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/confinement-la-periode-de-15-jours-pourra-etre-reconduite-dit-castaner-20200319

image.png

Les enfoirés

« Sibeth Ndiaye salue les salariés qui vont travailler «la boule au ventre» »

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a salué jeudi les salariés qui vont travailler «avec la boule au ventre» mais estime que le droit de retrait ne s’applique pas, dès lors que l’employeur assure «la sécurité sanitaire qui leur est due».

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/sibeth-ndiaye-salue-les-salaries-qui-vont-travailler-la-boule-au-ventre-20200319

« Macron exhorte les entreprises et les salariés à poursuivre leur activité »

https://www.lefigaro.fr/sciences/2020/03/19/01008-20200319LIVWWW00001-en-direct-coronavirus-confinement-etat-urgence-sanitaire-France-BCE-mesures-hopitaux-patients-malades-cas.php

Le patronat préoccupé par « le changement d’attitude extrêmement brutal des salariés »

« Les entreprises ne sont plus en mesure de poursuivre leur activité sous la pression des salariés »

« Le président délégué du Medef a également mis en garde mercredi contre un arrêt de l’activité économique. « Il y a eu dans tous les secteurs d’activité, y compris dans ceux très nombreux dont l’exploitation n’est pas interdite par les mesures sanitaires, un changement d’attitude extrêmement brutal des salariés » , a expliqué Patrick Martin à l’AFP. »

https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/coronavirus-les-entreprises-ne-sont-plus-en-mesure-de-poursuivre-leur-activite-sous-la-pression-des-salaries-denonce-le-medef-7ed8ab0111679154127cfd7380aa6ce4?fbclid=IwAR183-geoeldthgJy0vxqpvIqYq8o24_NQrrD2zDXer2n-435Gx0tPusAMs

Air France va avoir recours au chômage partiel pendant 6 mois maximum

« Air France demandera une autorisation de recours au dispositif pour une période de six mois, pour l’ensemble des personnels jusqu’à hauteur de 50% du temps de travail en moyenne sur les six mois considérés », ont indiqué à l’AFP deux sources syndicales.

 Cette annonce a été faite aux organisations syndicales lors d’un comité social et économique central (CSEC) extraordinaire qui s’est tenu lundi matin à Roissy.

Le chômage partiel indemnise le salarié à hauteur de 70% du salaire brut et 84% du salaire net.

Air France emploie environ 45.000 personnes. La compagnie néerlandaise KLM, avec laquelle elle a fusionné en 2004, a annoncé vendredi qu’elle allait supprimer jusqu’à 2.000 emplois (sur 33.000) et réduire le temps de travail de son personnel pour faire face à l’impact de la pandémie provoquée par le nouveau coronavirus.

https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/air-france-va-avoir-recours-au-chomage-partiel-pendant-6-mois-maximum-e2e3592e015189783e24c439fd80636e

« Confronté à la chute libre du trafic aérien à Orly et à Charles-de-Gaulle, le gestionnaire des aéroports parisiens ADP va mettre 80% de ses 6 300 salariés au chômage partiel à partir de lundi. Le plan, présenté ce jeudi matin aux syndicats, prévoit une demande d’autorisation pour «six mois» »

https://www.liberation.fr/direct/element/coronavirus-adp-va-mettre-80-de-ses-salaries-au-chomage-partiel_110894/

***********************************************************************************

ALGÉRIE

En grève depuis 1 mois, ils refusent de reprendre le travail !

« Les travailleurs du Groupe public de l’industrie de papier et d’emballage « TONIC Industrie » de Tipasa poursuivent toujours leur grève ouverte enclenchée depuis le 17 février dernier, malgré les appels pour la reprise du travail lancés par la section syndicale de l’UGTA, rapporte l’agence officielle….

les travailleurs au nombre de prés de 2.400, campent toujours sur leur position et refusent de reprendre le travail,»

https://www.algerie-eco.com/2020/03/16/tonic-industries-les-2400-travailleurs-du-groupe-en-greve-depuis-un-mois/

************************************************************************************

Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 14 mars 2020

oiseaux nouveau

**********************************************************************************

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

L’Italie en état d’exception !

Tous les Italiens devront «éviter les déplacements» sauf pour aller travailler !

ITALIE 14

« interdiction de rassemblement »

Pour éviter les déplacements à caractère professionnel, les entreprises, publiques et privées, sont invitées à mettre leur personnel en congé. Ces mesures ne prévoient toutefois pas « de limiter les transports publics, afin de garantir la continuité » de l’activité économique « et de permettre aux gens d’aller travailler »

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/03/10/coronavirus-l-italie-etend-les-mesures-d-isolement-a-tout-son-territoire_6032416_3210.html Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 7 mars 2020

oiseaux nouveau

***********************************************************************************

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

« MEXIQUE : DU CÔTÉ DES FEMMES »

MEXIQUE 7

Pour en finir avec les féminicides au Mexique, des femmes s’organisent.

Le féminicide au Mexique n’est pas un problème récent. Dans les années 90 l’état du Chihuahua a attiré l’attention au moment où l’on commençait à connaître des cas de violences brutales envers des femmes, notamment des disparitions, viols et étranglements à Ciudad Juarez. À ce moment-là, les nouvelles des femmes assassinées étaient perçues dans le reste du pays comme des faits isolés. Mais le journaliste américain Charles Browden [1], qui désignait cette ville frontalière comme le laboratoire d’expérimentation où le capitalisme testait le futur, a fini par avoir raison. On peut observer aujourd’hui, au Mexique, comment ce problème, loin de se dissoudre, s’est répandu sur tout le territoire avec pour résultat la précarisation des vies de millions de femmes mexicaines qui subissent chaque jour différentes formes de harcèlement

https://lundi.am/Mexique-du-cote-des-femmes

************************************************************************************ Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 29 février 2020

image.png
***********************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

***********************************************************************************

INDE

« Delhi brûle-t-il ? »

« On a vu passer des images effrayantes de musulmans tabassés dans un déchaînement de violence extrême dans certains quartiers du nord de la capitale. Beaucoup de gens sont inquiets, proposent de l’aide: « si vous devez aller à Delhi, appelez moi, dans quel quartier êtes vous?« , etc. Les affrontements de cette nuit, dont on ne sait pas encore grand chose, il faut les comprendre comme s’inscrivant dans une séquence qui dure depuis plus de six mois, depuis la réélection de Narendra Modi. Et plus généralement, ils s’inscrivent ensuite dans une idéologie, celle de l’Hindutva. »

https://www.franceculture.fr/emissions/les-enjeux-internationaux/les-enjeux-internationaux-emission-du-mardi-25-fevrier-2020?fbclid=IwAR39DgL4uUEw58Pbz8k0uBOM3zyOPCSjfpV_5dldpK5o8o_ihVfHTyETfSg

image.png

 Depuis trois jours, les quartiers denses où vivent une majorité de musulmans au nord-est de la capitale sont le théâtre d’une extrême violence.

Des hordes d’émeutiers casqués, armées de bâtons, de pierres, de sabres ou de pistolet, portant des drapeaux safran – la couleur des nationalistes hindous – ont pris d’assaut cette zone. Des véhicules, des échoppes, ainsi que des maisons appartenant à des musulmans ont été incendiés sous les yeux d’une police totalement passive. Le bilan provisoire s’élevait, mercredi 26 février au matin, à 20 morts et plus de 250 blessés. Les écoles ont été fermées.

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/02/26/inde-new-delhi-en-proie-a-de-violents-conflits-intercommunautaires_6030862_3210.html

« RÉFLEXIONS SUR LA SITUATION ACTUELLE À DELHI »

Posté sur 27 février 2020par angryworkers

Compte tenu des tristes événements de la violence actuelle à Delhi, la réponse largement humaniste de la gauche au Royaume-Uni est compréhensible – mais à courte vue. Nous n’avons eu que de brèves interactions avec des camarades à Delhi, les pensées suivantes sont donc de nature générale. Du point de vue de la classe ouvrière, une réponse de la gauche libérale qui cible le «BJP fasciste» comme principal agresseur contre «la communauté musulmane» est dangereuse pour les raisons suivantes:

a) Parce que cela permet à l’État «démocratique» et à ses partis représentatifs comme le Congrès de décrocher. La situation actuelle est mauvaise, mais rien à voir avec le massacre que le Parti du Congrès «démocratique» a organisé contre les Sikhs en 1984, ou la violence du CPI (M) contre quiconque s’opposerait à leurs plans d’investissement industriel. Il ne s’agit pas de comparer le «mal», il s’agit de souligner que les «pogroms» et la «règle d’État démocratique» ne s’excluent pas mutuellement et que, par conséquent, une réponse «antifasciste» ne va que jusqu’à présent.

b) Parce qu’elle néglige l’influence de la «classe moyenne musulmane» et de ses représentants politiques et religieux. Ces forces ont intérêt à dépeindre les «musulmans» comme une communauté dont les intérêts inter-classes l’emportent sur ses contradictions internes de classe. Ces forces ont mobilisé des protestations anti-gouvernementales en réponse à la nouvelle «législation anti-musulmane» et ont intérêt à la violence de l’État contre elles. Au lieu de se rallier derrière eux et d’autres profiteurs politiques (partis «démocratiques» comme le CPI, etc.), nous devons proposer la légitime défense de la classe ouvrière.

c) Parce qu’il manque la chance de renforcer l’unité de la classe ouvrière contre la politique religieuse ou de caste. Dans les quartiers populaires comme Faridabad, Kapashera et Okhla, les travailleurs «hindous» et «musulmans» vivent et travaillent côte à côte, en particulier dans le secteur de l’habillement. Actuellement, il y a peu de tension dans ces domaines. La violence se déroule en grande partie dans les zones à forte classe musulmane. Ces dernières années, nous avons assisté à des vagues de luttes qui ont sapé la politique de division, en particulier la division entre les hommes et les femmes. Face à un État qui veut provoquer des sentiments communautaires (le BJP a récemment perdu les élections régionales), c’est ce sur quoi il faut insister.

https://angryworkersworld.wordpress.com/2020/02/27/thoughts-on-current-situation-in-delhi/

************************************************************************************

Coronavirus ou Kondratiev ?

  ITALIE  

« Le fabricant italien MTA, qui fabrique des pièces électriques pour voitures, a été contraint de fermer son usine de Codogno après l’éclosion de Covid-19 dans le nord de l’Italie. Il a déclaré que la fermeture aurait un effet d’entraînement sur la production dans les usines de Fiat Chrysler dans le pays avant de se propager à d’autres constructeurs automobiles à travers l’Europe.

La fermeture de l’usine dans la région de Lombardie forcerait immédiatement Fiat à fermer les lignes de production de quatre usines dès mercredi, a indiqué le MTA. La fermeture continue signifierait que toutes les autres usines Fiat en Europe et celles de Renault, BMW et Peugeot fermeraient à partir du 2 mars. »

https://www.theguardian.com/business/2020/feb/26/coronavirus-lufthansa-imposes-hiring-freeze-as-diageo-profits-suffer-danone

UK

« Les fonds de pension britanniques perdent 5% de leur valeur dans la peur des coronavirus

Les personnes sur le point de prendre leur retraite seront les plus durement touchées par une semaine de troubles sur les marchés boursiers mondiaux…

Après le krach financier de 2008, de nombreux 65 ans ont été contraints de retarder leur retraite après avoir vu leurs pots de retraite décimés par la chute des marchés boursiers. Il a fallu cinq ans pour que le cours des actions revienne à son niveau de crise financière. »

https://www.theguardian.com/business/2020/feb/28/uk-pension-funds-lose-5-of-their-value-in-coronavirus-scare

ALLEMAGNE

« Lufthansa a annoncé un gel des embauches et propose aux employés des congés sans solde dans le cadre d’une série de mesures d’économies pour tenter de limiter l’impact financier de la propagation du coronavirus…..a également annoncé qu’elle élargirait les options de travail à temps partiel »

https://www.theguardian.com/business/live/2020/feb/26/markets-selloff-ftse-low-diagio-danone-profits-coronavirus-business-live

FRANCE

Air France lance la chasse aux coûts pour réduire l’impact du coronavirus

poursuite du gel des embauches

Contacté par l’AFP, la compagnie s’est bornée à déclarer qu’elle est « déjà engagée dans un plan d’amélioration de sa compétitivité et de réduction de ses coûts »

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/air-france-lance-la-chasse-aux-couts-pour-reduire-l-impact-du-coronavirus-6754608

image.png

« Le coronavirus «pourrait provoquer des dommages à l’échelle de la crise financière de 2008» »

Mais avant l’arrivée du fameux virus, il y ça !!

« le niveau d’endettement a dépassé le sommet précédent atteint avant la crise financière, atteignant un niveau record de 188 milliards de dollars . Le Fonds monétaire international a sonné à maintes reprises l’alarme concernant la hausse des niveaux d’endettement mondiaux et la fragilité du système financier, en particulier en Chine….

Les récents tests de résistance des banques centrales en Chine ont indiqué que jusqu’à 17 des 30 grandes banques du pays échoueraient si la croissance économique ralentissait à 4,15%. La croissance de la deuxième économie du monde est tombée à 6,1% l’année dernière, le rythme le plus faible depuis 1990, alors que la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine a frappé la demande de biens et services…. »

https://www.theguardian.com/business/2020/feb/27/coronavirus-could-trigger-damage-on-scale-of-2008-financial-crisis-covid-19

« La croissance des États-Unis a ralenti en 2019, à 2,3% contre 2,9% en 2018, les entreprises ayant ralenti leurs investissements et l’inflation ayant été plus contenue, selon les données du département du commerce publiées jeudi. »

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/usa-la-croissance-a-ralenti-en-2019-a-2-3-2e-estimation-officielle-20200227

*******************************************************************************

« D’une manière ou d’une autre, nous porterons tous un jour des masques. »

image.png

L’activité manufacturière en Chine tombe à un plus bas historique en février

https://www.lesoir.be/283576/article/2020-02-29/lactivite-manufacturiere-en-chine-tombe-un-plus-bas-historique-en-fevrier

L’activité manufacturière en février plonge plus vite que lors de la crise financière de 2008

Alors que la NBS a annoncé que les moyennes et grandes entreprises avaient un «taux de reprise du travail» de 78,9 pour cent, le groupe bancaire ANZ a déclaré qu’elles fonctionnaient probablement bien en dessous de cela en termes d’utilisation des capacités.

Sur la base des données de migration, ANZ a déclaré que l’économie chinoise fonctionnait à 20% de sa capacité, avec environ 50% de travailleurs de retour à leur poste ce week-end.

https://www.ft.com/content/749c9ed4-5ab7-11ea-a528-dd0f971febbc?fbclid=IwAR2O-5fWhJqdFL7HSjuQ-pW4xbSZ8UYTAh_PT5ylQ9TDYoZmma5nvVjB8Kc

 

Des millions de Chinois sont renvoyés au travail 

Les autorités chinoises tentent de ramener le pays au travail, un mois après avoir annoncé la mise en quarantaine sans précédent de millions de personnes . Mais ils sont confrontés à un difficile équilibre entre contenir le virus et soutenir une économie défaillante…

Dans l’ensemble, moins d’un tiers des quelque 300 millions de travailleurs migrants du pays , qui alimentent tout, des usines aux réseaux de messagerie et aux restaurants, sont rentrés dans les villes après des vacances dans leurs villes et villages d’origine, a déclaré le ministre des Transports du pays la semaine dernière.

https://www.theguardian.com/world/2020/feb/23/scared-china-workers-halt-firms-return-to-business

image.png

Perdre la vie à la gagner !

« Environ 6 000 travailleurs de Wuhan Iron & Steel Corp., la branche sidérurgique de Baowu dans la ville, épicentre de l’épidémie, ont toujours des horaires de travail normaux depuis le début de l’épidémie à la fin de l’année dernière.

Wuhan Iron and Steel est basée dans le district de Qingshan, l’une des zones de la ville les plus touchées par l’épidémie. Au 13 février, Wuhan Iron and Steel avait signalé 69 infections confirmées dans l’entreprise, tandis que Baowu Steel avait signalé 119 infections, deux décès et 51 cas suspects à son siège à Wuhan, dans la province du Hubei en Chine centrale, selon un document de Baowu Steel. obtenu par Caixin. Le document indique également que 915 travailleurs ont été mis en isolement. »

https://www.caixinglobal.com/2020-02-22/concerns-emerge-about-steel-giants-workers-in-coronavirus-epicenter-101519145.html

« Journal du siège »

« WUHAN : ETAT D’URGENCE ÉPIDÉMIQUE [1/4] »

Témoignages du « chaos systémique » 组织性失序et chronologie

« Depuis décembre 2019, une épidémie, qui serait partie de la ville de Wuhan, se propage en Chine, créant un immense chaos, bouleversant la vie de la population et décimant des familles. Loin des discours médiatiques froids et chiffrés, souvent teintés de fascination morbide, ayant donné libre cours à des relents de racisme anti-asiatique en France et ailleurs, loin de la propagande de « gestion de crise », un projet collectif s’est monté pour traduire des témoignages, des journaux de bord et des articles écrits en Chine ces dernières semaines. Ce projet est né de l’initiative d’un groupe d’étudiant.e.s chinois.e.s en Chine et dans la diaspora, qui ont monté une plateforme de traduction collaborative en ligne, en plusieurs langues. »

https://lundi.am/Wuhan-Etat-d-urgence-epidemique-1-4

image.png

« WUHAN : ETAT D’URGENCE ÉPIDÉMIQUE [2/4] »

« Ici les journaux de bord des internautes exposent la vie quotidienne des personnes dans une ville, Wuhan, et une province, le Hubei, entièrement bouclées par les autorités. Ces journaux de bord ont été appelés par leurs auteur.e.s 封城日 à savoir « journaux quotidiens de la ville bouclée/fermée », que nous avons traduit par « journaux de siège », qui est devenu un nouveau genre littéraire et numérique de publication sur la toile. »

https://lundi.am/Wuhan-Etat-d-urgence-epidemique-2-4

*************************************************************************************

L’industrie de la construction de Hong Kong est sur le point de s’arrêter, et le syndicat affirme que le coronavirus a laissé 50 000 travailleurs sans emploi

image.png

Quelque 250 000 personnes travaillent dans l’industrie à Hong Kong, et le syndicat a déclaré qu’un cinquième avait été licencié tandis qu’un tiers des personnes assez chanceuses pour avoir encore un emploi avaient été réduites à travailler un ou deux jours par semaine. »

https://www.scmp.com/news/hong-kong/hong-kong-economy/article/3052113/hong-kongs-construction-industry-grinds-halt-and

*************************************************************************************

STATES

Pour les États-Unis, ce n’est pas si mais quand, disent les responsables fédéraux.

image.png

https://www.nytimes.com/2020/02/25/world/asia/coronavirus-news.html#link-22e138a7

Les inégalités du système de santé américain mettent en danger la lutte contre les coronavirus

L’agence de santé américaine qui supervise le coronavirus a déclaré aux Américains que pour freiner la propagation inévitable des maladies respiratoires, ils n’avaient qu’à prendre des mesures simples: se laver les mains, rester à la maison du travail si vous vous sentez malade et parler à un médecin si vous avez des symptômes de la maladie.

Mais dans le système de santé américain , les choses ne sont jamais aussi simples qu’elles le semblent…..

« Pour de nombreux Américains qui ont une assurance et qui ont un bon travail avec un employeur compréhensif, et je ne suis pas un expert du marché du travail, ces recommandations sont plausibles », a déclaré David Blumenthal, président du groupe de réflexion sur la santé mondiale du Commonwealth Fund. Gardien.

« Ils ne sont pas nécessairement réalisables pour les personnes qui n’ont pas d’assurance maladie ou une mauvaise assurance maladie – c’est donc environ un cinquième de la population américaine. »…

Pour les personnes occupant des emplois à faible salaire accessibles au public, rester à la maison loin du travail est rarement une option…………

« Ce sera une population de personnes qui gagneront des salaires inférieurs, qui sont souvent des personnes de couleur, qui sont souvent des femmes, qui seront les plus durement touchées par le coronavirus »

https://www.theguardian.com/world/2020/feb/27/coronavirus-outbreak-us-healthcare-sick-leave

************************************************************************************

IRAK

«Le coronavirus ne nous arrêtera pas»

« Je sais que le coronavirus est dangereux, mais je ne pouvais pas rentrer chez moi. Rentrer chez nous signifie que nous perdons la révolution pour laquelle nous avons passé des jours et des nuits à lutter », a expliqué à MEE Ali Laith, un manifestant de 17 ans portant un masque chirurgical.

Des milices plus dangereuses que le virus

« Le gouvernement et ses milices ont utilisé toutes sortes d’armes pour nous tuer. Des milliers de blessés et des centaines ont été tués. Ils [les forces gouvernementales et les milices soutenues par l’Iran] sont plus dangereux qu’un virus. »

https://www.middleeasteye.net/news/coronavirus-wont-stop-us-iraqis-vow-continue-protests-despite-spread-lethal-virus

*************************************************************************************

UK

L’espérance de vie diminue…pour les prolétaires !

L’espérance de vie est au point mort pour la première fois depuis plus de 100 ans et s’est même inversée pour les femmes les plus démunies de la société, selon une étude historique…

«De l’augmentation de la pauvreté infantile et de la fermeture de centres pour enfants, à la baisse du financement de l’éducation, à une augmentation du travail précaire et des contrats zéro heure, à une crise de l’accessibilité au logement et à une augmentation du sans-abrisme, aux personnes n’ayant pas suffisamment d’argent pour mener une vie saine et avoir recours aux banques alimentaires en grand nombre, à des communautés ignorées, dans de mauvaises conditions et peu d’espoir… L’ austérité jettera une ombre sur la vie des enfants nés et grandissant sous ses effets. »

https://www.theguardian.com/society/2020/feb/24/austerity-blamed-for-life-expectancy-stalling-for-first-time-in-century

****************************************************************

 

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 22 février 2020

oiseaux nouveau

*************************************************************************************

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

************************************************************************************

L’économie japonaise recule au rythme le plus rapide depuis 2014, alimentant les craintes de récession

JAPON

L’épidémie de coronavirus est une menace claire pour l’économie japonaise, étant donné que de nombreux fabricants japonais comptent sur les entreprises chinoises dans leurs chaînes d’approvisionnement. Des dizaines de grandes entreprises ont déjà fermé leurs usines à travers la Chine, ce qui nuira rapidement à la production.

https://www.theguardian.com/business/live/2020/feb/17/japans-economy-shrinks-at-fastest-pace-since-2014-fuelling-recession-fears-business-live

***********************************************************************************

CHINE

« Cette épidémie représente le défi le plus grave pour les autorités depuis 1989 [le mouvement pro-démocratie de Tiananmen] », a-t-il déclaré. «Je n’ai jamais vu autant de demandes de liberté d’expression – les gens comprennent maintenant que c’est une question de vie ou de mort. Les autorités ont peur que les gens se réveillent. »

Johnny Lau, un vétéran des commentateurs de la politique chinoise, a déclaré que l’intensification du contrôle du parti communiste sur la liberté d’expression visait à renforcer le pouvoir du régime mais entraînerait finalement une instabilité politique et sociale.

« Quand les gens sont tenus dans l’ignorance et qu’ils ne font pas confiance au gouvernement, leur [mécontentement] se transformerait en protestations », a déclaré Lau.

https://www.theguardian.com/world/2020/feb/19/dissent-becomes-another-victim-of-coronavirus-as-china-cracks-down Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 15 février 2020

************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

CHINE

La Chine retourne au travail alors que l’épidémie de coronavirus se poursuit

« De nombreuses entreprises du secteur des services ont été gravement touchées par les restrictions de voyage et les craintes d’infection des employés et des clients. Environ la moitié des entreprises interrogées par la  Guangdong Catering Industry Association prévoyaient de supprimer du personnel et environ un quart des personnes interrogées ont déclaré qu’il y aurait des licenciements importants au cours des prochains mois »

https://clb.org.hk/content/china-staggers-back-work-amid-continued-coronavirus-outbreak

la crainte de la Chine de perdre des emplois en masse menace alors que Covid-19 pèse sur l’économie

« Le site de recrutement Zhaopin a déclaré cette semaine qu’environ 10% des entreprises interrogées étaient « au bord de la mort », avec environ 30% prévoyant des suppressions d’emplois et 30% disant qu’elles ne pouvaient pas payer leurs employés à temps…..

En 2003, qui comprenait le syndrome respiratoire aigu sévère (Sars) épidémie, environ 8 millions de personnes ont perdu leur emploi, selon les données officielles chinoises, bien que les pertes d’emplois réelles aient pu être beaucoup plus élevées parce que les données gouvernementales ne couvraient pas la plupart des travailleurs migrants. »

https://www.scmp.com/economy/china-economy/article/3050510/coronavirus-chinas-fear-mass-job-losses-looms-large-covid-19

Les choix difficiles de la Chine: contenir le virus ou soutenir l’économie?

https://www.aljazeera.com/ajimpact/chinas-tough-choices-virus-support-economy-200214032804066.html

« Nous éviterons les licenciements à grande échelle »

image.png

 

« La télévision d’État chinoise rapporte que le président Xi Jinping s’est engagé à empêcher le licenciement massif de travailleurs, en raison des perturbations économiques causées par le coronavirus. »

https://www.theguardian.com/business/live/2020/feb/10/chinese-inflation-eight-year-high-coronavirus-economy-factories-investor-confidence-stock-markets-business-live

l’inflation s’emballe (+5,4%), envolée des prix alimentaires

Une poussée de fièvre due surtout aux prix alimentaires, qui se sont envolés le mois dernier de 20,6% sur un an…..

«la hausse sur un an des prix à la consommation a été affectée, outre les facteurs liés aux vacances du Nouvel an, par l’épidémie du nouveau coronavirus», a insisté le BNS dans un communiqué. La Chine a adopté des mesures drastiques adoptées à partir du 23 janvier pour endiguer la propagation de l’épidémie de pneumonie virale: la province du Hubei coupée du monde, des barrages routiers omniprésents, de nombreuses restrictions de déplacement et le confinement de populations de villes entières.

De quoi désorganiser largement les réseaux de distribution de biens agricoles à travers le pays: les prix des légumes frais ont bondi en janvier de 17,1% sur un an……

De leur côté, les prix à la production (prix sortie d’usine) sont restés quasi-stables, grimpant d’un maigre 0,1% sur un an en janvier. Ils évoluaient auparavant en repli –c’est-à-dire en déflation– depuis juillet. Le chiffre de janvier reflète une demande toujours atone et une conjoncture sous pression, alors que l’activité économique, déjà plombée par la guerre commerciale sino-américaine, est désormais paralysée du fait de l’épidémie.

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/chine-l-inflation-s-emballe-5-4-envolee-des-prix-alimentaires-20200210

*******************************************************************************

« LIBAN : « DE LA VIOLENCE » »

image.png

  « Il est trop tard pour être calme. »  

Les manifestations continuent au Liban. Comme partout ailleurs, il semblerait que les vitrines des banques se fassent les réceptacles symboliques de la dignité populaire ; et comme partout ailleurs, le pouvoir s’époumone à dénoncer les

« les violences ». Ce texte de Ghassan Salhab que nous publions et qui a d’abord paru sur le média libanais indépendant Megaphone tente d’éclaircir ce concept très étrange et polysémique : la violence.

https://lundi.am/Liban-De-la-violence

Le Liban va demander l’aide du FMI pour restructurer sa dette

Selon des recommandations du FMI publiées en 2019, le pays doit relever sa taxe sur la valeur ajoutée, couper les subventions à la compagnie d’électricité nationale, prendre des mesures concrètes contre la corruption et mettre en place des réformes structurelles.

https://www.lorientlejour.com/article/1206168/le-liban-va-officiellement-demander-laide-du-fmi-pour-restructurer-sa-dette-publique-annonce-une-source-gouvernementale.html

**********************************************************************************

CHILI

« Sa normalité est notre esclavage »  [Santiago, février 2020]

image.png
***************************************************************************

FRANCE

« Comment les luttes actuelles ont finalement rejoint leur « canal historique » »

image.png

 « Ce mouvement est prédéterminé par des présupposés de « l’ancien monde » qui l’inscrivent dans des négociations entre partenaires sociaux. Un paritarisme qui est, de fait, réduit comme peau de chagrin par les tenants du « nouveau monde » ; dès lors, le mouvement ne pouvait même plus représenter une force syndicale. Il ne pouvait agir que comme groupe de pression et de défense des « acquis sociaux » dont la retraite par répartition, les régimes spéciaux et les services publics. Cela n’impliquait pas forcément son échec, mais restant sourd aux transformations fondamentales du capital seulement considérées comme néo-libérales, il y a trouvé sa limite : l’incapacité à entraîner avec lui les fractions les plus prolétarisées de la force de travail. Par ailleurs, la masse des Gilets jaunes ne s’y est pas plus reconnue, même si sa fraction la plus résistante a essayé de jouer son rôle au sein des cortèges de tête. »

http://blog.tempscritiques.net/archives/3469

***********************************************************************************

Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 8 février 2020

oiseaux nouveau

***********************************************************************************

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

L’épidémie de coronavirus a stoppé net l’économie de la Chine

L’impact sur l’économie, qui dépend du rythme de propagation du virus et de son traitement, est toutefois difficile à prévoir. Pour l’instant, vingt-quatre provinces chinoises ont décidé d’allonger les congés du Nouvel An jusqu’au 9 février inclus. Ensemble, elles représentent 80 % du PIB chinois et 90 % des exportations du pays

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/02/04/coronavirus-l-economie-chinoise-est-a-l-arret_6028357_3234.html

 les usines chinoises à l’arrêt, l’industrie européenne s’inquiète

« Après le choc de la demande, voici donc venu le choc de l’offre. Les entreprises européennes qui doivent faire face à une chute de la consommation en Chine pourraient voir leur production sérieusement perturbée par des problèmes d’approvisionnement. »

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/02/07/coronavirus-les-usines-chinoises-a-l-arret-l-industrie-europeenne-s-inquiete_6028771_3234.html

CHINE CORONA

« La Chine est l’atelier du monde. C’est de là que viennent la plupart des appareils électroniques grand public occidentaux. Et si vous craigniez que les fournitures de biens numériques ne s’épuisent, n’ayez crainte. Le mastodonte de la production capitaliste continue.

Foxconn, la société d’électronique qui fournit Apple, a commencé à fabriquer ses propres masques chirurgicaux, permettant aux travailleurs chinois de produire des iPhones sans interruption alors que la crise des coronavirus continue, rapporte Rob Davies . »

https://www.theguardian.com/technology/2020/feb/07/foxconn-makes-masks-for-its-iphone-workers-amid-coronavirus-crisis-apple Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 1er février 2020

oiseaux-de-la-tempete

***********************************************************************************

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

MEXIQUE

comment Amlo est devenu un agent d’immigration

MEXIQUE 1

Lorsqu’un groupe de familles d’Amérique centrale a franchi à gué la rivière Suchiate vers le Mexique la semaine dernière, ils ont été accueillis par un mur de gardes nationaux qui ont verrouillé des boucliers anti-émeutes et tiré des gaz lacrymogènes dans la foule….

Le président, généralement appelé Amlo, a une fois dénoncé les mauvais traitements infligés aux migrants. Dans l’opposition, il a plaidé pour que le Mexique offre un passage sûr aux personnes se dirigeant vers la frontière américaine.

Mais 13 mois après sa présidence – et sous la menace imminente des tarifs américains – Amlo a assumé un nouveau rôle: agent d’immigration……

« Le gouvernement mexicain doit encore sauver la face, ou du moins prétendre qu’il le peut, malgré le fait que Trump dicte la politique migratoire mexicaine – que le Mexique a accepté de devenir le mur de Trump », a déclaré Carlos Bravo Regidor, expert politique à Mexico.

https://www.theguardian.com/world/2020/jan/26/mexico-immigration-amlo-enforcement-trump

************************************************************************************ Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 25 janvier 2020

image.png
************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog
************************************************************************************

« L’automatisation n’efface pas le travail. C’est que notre moteur de croissance tire à sa fin »

image.png

« Les pertes d’emplois induites par l’automatisation vont-elles déchirer la société? »

« C’est le vrai problème: une stagnation économique omniprésente et de plus en plus mondiale – affectant l’industrie en particulier – caractérisée par de faibles taux d’investissement, de faibles taux de croissance économique et donc de faibles taux de création d’emplois…..

La meilleure explication de cette aggravation de la stagnation économique est que, depuis les années 1970, de plus en plus de pays ont adopté des stratégies de croissance tirées par les exportations, construit des secteurs manufacturiers et commencé à rivaliser sur les marchés mondiaux.

Cela a conduit à son tour à une concurrence accrue, ce qui rend l’expansion industrielle au rythme rapide – et la croissance économique rapide – beaucoup plus difficiles à réaliser….

À partir des années 1970, lorsque la concurrence industrielle a commencé à s’intensifier et que les taux de croissance économique se sont détériorés, le taux de chômage dans de nombreux pays a d’abord augmenté puis refusé obstinément de baisser. Les politiciens ont commencé à faire pression pour une protection de l’emploi affaiblie et des allocations de chômage réduites.

Le workfare est devenu la principale réponse à la perte d’emplois. En dehors de quelques pays qui accordent encore de généreuses prestations aux chômeurs, comme la France, peu de travailleurs peuvent se permettre de rester longtemps sans emploi. Les perdants d’emploi ont tendance à rejoindre les jeunes entrants sur le marché du travail dans des emplois à temps partiel, temporaires ou sans contrat.

Dans la plupart des pays, ces travailleurs «atypiques» bénéficient de peu de protections juridiques et sont économiquement précaires. Ils sont obligés de modérer leurs demandes dans les économies à croissance lente. Les travailleurs qui ne sont pas protégés par des syndicats puissants ou des lois du travail ont du mal à faire pression sur les employeurs pour qu’ils augmentent leurs salaires ou améliorent leurs conditions de travail.

Tant que le sous-emploi persiste, les inégalités vont probablement s’intensifier. Un écart croissant entre la croissance des salaires réels et les niveaux de productivité a contribué à un transfert de 9% du revenu du travail vers le revenu du capital dans les pays du G20 au cours des 50 dernières années. »

https://www.theguardian.com/commentisfree/2020/jan/23/robots-economy-growth-wages-jobs

**********************************************************************************

 LIBAN

 

  « Si les gens ont faim, ils mangeront leurs dirigeants »  

vu sur une grande banderole à l’un des rassemblements

image.png

 Des manifestants anti-gouvernementaux se heurtent à la police anti-émeute sur une route menant au bâtiment du Parlement à Beyrouth, Liban, samedi 18 janvier 2020. (AP) »

http://english.ahram.org.eg/NewsContent/2/8/359785/World/Region/Lebanon-security-forces-face-off-against-protester.aspx

« les gens sont désormais favorables à la violence dans la rue »  

Les manifestations dans le centre de Beyrouth ont été marquées samedi et dimanche par des affrontements d’une violence inédite avec les forces de sécurité.

Le temps des manifestations bon enfant, en musique et en famille, sous le regard des forces de sécurité, serait-il définitivement révolu au Liban ? Les rassemblements de protestation, organisés samedi 18 et dimanche 19 janvier dans le centre de Beyrouth, ont été marqués par des affrontements d’une violence inédite avec les forces de sécurité……

la violence s’invite donc dans la crise. D’abord rejeté, ce moyen d’action est désormais ouvertement revendiqué par une partie des contestataires, lassés des tactiques dilatoires de la classe politique.

« L’état d’esprit dans la rue a changé, les gens sont désormais favorables à la violence car le pouvoir nous prend pour des imbéciles, témoigne Nadine, une coach de vie de 49 ans, venue manifester dimanche avec un casque de moto sur la tête en guise de protection. Ce n’est que le début. Ca va peut-être nous faire mal, mais on doit en passer par là, si l’on veut construire un nouveau Liban. On fait du sur-place depuis quarante ans, il est temps d’agir. »

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/01/20/la-violence-nouveau-parametre-dans-la-crise-libanaise_6026568_3210.html

Les forces de sécurité libanaises et les manifestants s’affrontent pour la deuxième nuit

« Dimanche, les forces de sécurité libanaises ont tiré des canons à eau, des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes pour tenter de briser les manifestants qui lançaient des pierres à Beyrouth, qui a été secouée par certaines des pires violences depuis le début des troubles en octobre…..

« Il est clair que plus ils (les forces de sécurité) intensifient leur violence, plus la force et la détermination des gens augmentent. » »

http://english.ahram.org.eg/NewsContent/2/8/359863/World/Region/Lebanese-security-forces,-protesters-clash-for-sec.aspx

« Des jets de pierres, de feux d’artifice, de panneaux de signalisation et de pots de fleurs du côté des manifestants ; des lacrymogènes et des canons à eau du côté de la police antiémeute. A Beyrouth, le quartier du Parlement s’est dissipé dans un nuage de gaz, samedi 18 janvier, lors d’affrontements parmi les plus violents depuis le début du mouvement de contestation anticorruption, qui dure depuis trois mois. Près de 400 personnes ont été blessées, selon les secouristes. »

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/01/18/au-liban-les-heurts-entre-manifestants-et-forces-de-l-ordre-font-une-centaine-de-blesses_6026456_3210.html

**********************************************************************************

SOUDAN

Comment dit-elle la patronne du FMI ? à oui :  » les 10 prochaines années seraient caractérisées par des troubles sociaux « 

«Arrêtez cette faim»

image.png

Une foule d’écoliers ont manifesté lundi 20 janvier dans la principale ville portuaire du Soudan contre la flambée des prix des denrées alimentaires, dans un pays touché par une crise économique aiguë….

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/port-soudan-des-ecoliers-manifestent-contre-la-hausse-des-prix-20200120

************************************************************************************

IRAN

Hier, le Statistical Center a annoncé un taux d’inflation annuel de 38,9% pour le mois persan de Dey (22 décembre-20 janvier). Selon le rapport, l’inflation des denrées alimentaires telles que la viande et les légumes a atteint 70%. L’inflation dans le logement et le loyer est d’environ 23% tandis que les soins de santé ont atteint 26,4%. Le rapport indique que les tarifs de transport ont augmenté de 3% par rapport au mois dernier et atteignent désormais 46,6%.

https://irannewswire.org/iranian-workers-cant-afford-70-of-minimum-needs/

************************************************************************************

« Contre et au-delà l’opposition citoyen-infiltré : sur la rébellion en Inde »

image.png

« En concomitance du mouvement de grève que traverse la France, l’Inde est secouée depuis le début du mois de décembre dernier par un mouvement de très grande ampleur contre deux projets de lois visant à exclure de la citoyenneté toute une série de minorités dont les musulmans (notamment les réfugiés Rohingya). Ces deux textes s’appellent Citizenship Amendment Act (CAA) et National Register of Citizens (NRC). Ils s’inscrivent dans la politique ethno-nationaliste Hindoue et néo-libérale du Bharatiya Janata Party (BJP) au pouvoir. Le mouvement s’est étendu à travers tout le pays jusqu’à se transformer en une grève générale avec 250 millions de personnes dans la rue et un fort degré d’antagonisme. Nous publions donc ce court texte du groupe City Notes Inquiry qui tente de condenser l’ampleur et la portée politique de ce mouvement. »

http://www.platenqmil.com/blog/2020/01/21/contre-et-au-dela-lopposition-citoyen-infiltre–sur-la-rebellion-en-inde?fbclid=IwAR1vLjn4gTNDuBm2xa61j1vF_yMSAnx3TtHtxYdLaEkR9rpmLtdXVWtdKZY

*************************************************************************************

FRANCE

« LES GILETS JAUNES ET LA CRISE DE LÉGITIMITÉ DE L’ÉTAT »

« Pourquoi les Gilets jaunes ont été si durement touchés par la répression policière et cela, globalement dans l’indifférence ? » [par Temps Critiques]

« Ce qui demeure, comme à l’état brut, c’est que malgré le déclin du mouvement des Gilets jaunes et la discontinuité que nous avons pu noter à partir de cet été [8], ces Gilets jaunes qui alimentent aujourd’hui en nombre et en vigueur les cortèges de tête en se mêlant à qui le voudra, témoignent d’une force qui en font, d’une certaine manière, le métronome de l’insubordination face à l’État. Ils auront permis de concentrer en un seul mouvement toutes les révoltes de la ZAD, du mouvement des places et des cortèges de tête de la lutte contre le projet de loi El Khomri. Espérons que toute l’obstination à lutter et ne pas céder qui se fait jour depuis quelques années et se poursuit aujourd’hui, s’appuie sur cette nouvelle donne comme élément de la lutte contre le capital. Elle nécessitera certes un bond en avant dans le niveau de détermination et de lutte, mais passe d’abord par des pas de côté par rapport à ce qui est attendu par le pouvoir. Et puisque les fonctionnaires et assimilés sont très présents dans cette lutte, tout en étant les principaux agents de la reproduction, outre la grève, l’objectif pourrait maintenant être d’arrêter « de fonctionner » en saisissant toutes les opportunités [9]. »

https://lundi.am/LES-GILETS-JAUNES-ET-LA-CRISE-DE-LEGITIMITE-DE-L-ETAT

image.png

Mobilisation contre la réforme des retraites : la RATP prend au sérieux l’émergence de syndicats alternatifs

Créées récemment dans l’entreprise de 43 000 salariés, le Rassemblement syndical, surtout présent au département bus et l’association La Base, constituée en majorité de conducteurs de métro et de RER, s’opposent aux syndicats historiques. Fondée fin 2018, La Base, qui n’a pas encore participé à des élections professionnelles, revendique 200 adhérents sur 4 000 opérateurs du métro et du RER. Le Rassemblement syndical souligne, de son côté, avoir récolté 1 725 voix lors de l’élection des représentants au conseil d’administration de la RATP en 2019 – le syndicat y détient deux sièges sur neuf, derrière l’UNSA mais à hauteur de la CGT.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/01/22/mobilisation-contre-la-reforme-des-retraites-la-ratp-prend-au-serieux-l-emergence-de-syndicats-alternatifs_6026823_823448.html

***********************************************************************************

HAÏTI : « LA LUTTE A ATTEINT UN TEL NIVEAU QU’ELLE NE VA PAS S’ARRÊTER »

image.png

 « Mais ce qui est nouveau aujourd’hui, c’est la participation en masse de jeunes issus des quartiers populaires ; quartiers qui se sont formés à Port-au-Prince et autour des grandes villes pendant la dictature. Moi, je les ai vus naître, je les ai vus grandir ces quartiers. Et ces quartiers ont des revendications. Ce qui est aussi nouveau, c’est la quantité d’armes qui circulent. Des gens armés, des gangs participent aux mobilisations, mais sans vision claire. Certains tournent parfois leurs armes contre les quartiers même où ils vivent. Sans compter le risque d’être manipulés par les dealers et hommes politiques qui veulent contrôler ces quartiers. »

https://lundi.am/Haiti-La-lutte-a-atteint-un-tel-niveau-qu-elle-ne-va-pas-s-arreter

« Les manifestations contre la corruption en Haïti ont généralement été menées par des organisations de la classe ouvrière traditionnelle.

Mais le paysage politique actuel est plus compliqué, avec l’émergence de nouveaux acteurs de la classe moyenne. Ce sont des professionnels de la fin de la vingtaine à la fin de la trentaine, dont beaucoup ont fait des études supérieures et dont certains ont vécu ou étudié à l’étranger, en France, aux États-Unis et au Canada. Les PetroChallengers ont grandi sous la terreur des groupes paramilitaires qui protégeaient la junte militaire qui a déposé le président Aristide en 1991. Ils sont, au mieux, ambivalents à l’égard du leader déchu qui a introduit des réformes néolibérales à son retour d’exil. C’est une génération dont les livres d’histoire des écoles primaires et secondaires ont négligé les réalités de la dictature de Duvalier et de la guerre froide en Haïti. »

https://communemag.com/chase-those-crazy-baldheads-out-of-town/

 

***************************************************************************

ALGÉRIE

CA BOUILLONNE

« Le front social connait depuis quelques jours, des tensions qui touchent plusieurs secteurs et régions du pays. Les protestataires qui agissent avec violence parfois, réclament des logements, des routes, du gaz et du travail……

La protestation touche également des établissements scolaires. Des élèves observent des arrêts de travail pour réclamer des chauffages dans plusieurs écoles et CEM……

image.png

De leur côté, les enseignants des écoles primaires promettent de passer à une autre étape dans leur mouvement de protestation qui dure depuis le mois de novembre dernier. Le dernier communiqué de la Coordination nationale des enseignants du primaire appelle les enseignants à observer une grève de trois jours chaque semaine. Une action qui vise à accentuer la pression sur la tutelle pour qu’elle donne une suite favorable aux revendications exprimées. »

https://maghrebemergent.info/des-actions-de-protestation-signalees-dans-differentes-regions/

***********************************************************************************

UK

Jaguar Land Rover supprimera jusqu’à 500 emplois à l’usine de Halewood

« JLR, qui appartient à l’Inde Tata Motors, a déclaré que les réductions étaient liées à l’amélioration de l’efficacité plutôt qu’à la réduction des volumes de production…..

JLR a déclaré qu’il passerait à un modèle de travail en « deux équipes plus », avec des équipes en début et en fin de journée, ainsi que la possibilité d’heures plus longues si la demande augmentait. Le nouveau modèle de travail par équipes a été convenu lors des négociations salariales avec les syndicats l’année dernière. »

https://www.theguardian.com/business/2020/jan/22/jaguar-land-rover-to-cut-up-to-500-jobs-at-halewood-factory

*************************************************************************************

Lire la suite