« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 25 juin 2022

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable.» Carbureblog
*******************************************************************************************

Dans un commentaire publié sur Bloomberg, le président de la Réserve fédérale de New York de 2009 à 2018, Bill Dudley, a écrit : « Si vous gardez encore l’espoir que la Réserve fédérale sera en mesure d’organiser un atterrissage en douceur de l’économie américaine , abandonnez-le. Une récession est inévitable dans les 12 à 18 prochains mois. »

https://www.wsws.org/en/articles/2022/06/24/yaxm-j24.html

« la récession américaine est plus probable qu’improbable à court terme

Le directeur général de Tesla, Elon Musk, a averti que l’économie américaine pourrait bientôt tomber en récession. »

Le président de la Fed, Jay Powell, explique clairement quel est l’objectif de la hausse des taux d’intérêt lors d’une conférence de presse post

« Alors en principe… , en modérant la demande, nous pourrions … faire baisser les salaires et ensuite faire baisser l’inflation sans avoir à ralentir l’économie et avoir une récession et le chômage augmente matériellement. Il y a donc un chemin vers ça. »

https://www.facebook.com/Michael-Roberts-blog-925340197491022/

********************************************************************************

« la Cour suprême révoque le droit à l’avortement »

« Dans une volte-face historique, la Cour suprême des États-Unis à majorité conservatrice a enterré ce vendredi 24 juin un arrêt qui, depuis près d’un demi-siècle, garantissait le droit des Américaines à avorter mais n’avait jamais été accepté par la droite religieuse. »

https://www.lefigaro.fr/international/etats-unis-la-cour-supreme-revoque-le-droit-a-l-avortement-20220624

16/05/2022

Entretien réalisé par C. C.

« Le lundi 2 mai 2022, un projet de décision de la Cour Suprême américaine a fuité, publié par le média Politico. Ce document propose la révocation de Roe v. Wade, une décision adoptée en 1973 qui garantit le droit à l’avortement aux États-Unis. Si la fuite de ce document a fait l’effet d’une bombe, les conséquences d’une telle révocation pouvant avoir des effets désastreux pour le droit à l’avortement, les attaques sur l’accès à l’avortement sont en réalité loin d’être une nouveauté, comme nous l’a expliqué May, qui est impliquée dans des groupes féministes qui aident directement des femmes à avoir accès à l’avortement, en défendant leurs droits, mais aussi en les soutenant dans leurs démarches. »

https://tousdehors.net/Droit-a-l-avortement-aux-Etats-Unis-resistances-et-feminisme-autonome

*****************************************************************************************

Dix-huit migrants meurent en tentant d’entrer dans l’enclave espagnole de Melilla depuis le Maroc

« Dix-huit migrants d’origine africaine sont morts lors d’une tentative d’entrée vendredi 24 juin de près de 2 000 d’entre eux dans l’enclave espagnole de Melilla, au nord du Maroc, selon un bilan actualisé des autorités marocaines, énième drame de la migration aux portes de l’Union européenne. « Treize migrants en situation irrégulière blessés lors de l’assaut contre la ville de Melilla sont décédés dans la soirée des suites de leurs graves blessures », a indiqué vendredi soir à l’Agence France-presse (AFP) une source des autorités de la province de Nador. »

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2022/06/24/plus-de-400-migrants-tentent-d-entrer-dans-l-enclave-espagnole-de-melilla-depuis-le-maroc_6131873_3212.html

*********************************************************************************************
INDE

Des milliers de personnes saccagent la gare alors que les protestations s’intensifient contre le plan d’embauche de l’armée indienne

Des milliers de jeunes hommes ont attaqué des wagons de train, brûlé des pneus et se sont affrontés avec des fonctionnaires dans une gare de Bihar, l’un des États les plus pauvres de l’Inde, samedi 18…


« Environ 2 000 à 2 500 personnes sont entrées dans la gare de Masaurhi et ont attaqué les forces »

https://www.theguardian.com/world/2022/jun/19/thousands-ransack-railway-station-as-protests-intensify-over-indias-military-hiring-plan

**********************************************************************************************

Les jours d’après…

« Quatre personnes sur cinq au Sri Lanka ont commencé à sauter des repas car elles n’ont pas les moyens de manger »

https://www.theguardian.com/world/2022/jun/19/sri-lankan-troops-open-fire-to-contain-unrest-over-fuel-shortages

« ceux qui n’ont jamais eu à réfléchir à deux fois au carburant ou à la nourriture ont du mal à gérer trois repas par jour »

« Notre économie s’est complètement effondrée »

« L’économie sri-lankaise s’effondre sous le poids de lourdes dettes, de la perte de revenus touristiques et d’autres effets de la pandémie, ainsi que de la flambée des prix des matières premières. Le résultat est un pays qui se précipite vers la faillite, avec très peu d’argent pour importer de l’essence, du lait, du gaz de cuisine et du papier toilette…

La crise a commencé à toucher la classe moyenne sri-lankaise, estimée à 15 à 20 % de la population urbaine du pays. La classe moyenne a commencé à gonfler dans les années 1970 après que l’économie s’est ouverte à davantage de commerce et d’investissement. Il n’a cessé de croître depuis.

Jusqu’à récemment, les familles de la classe moyenne jouissaient généralement d’une sécurité économique. Maintenant, ceux qui n’ont jamais eu à réfléchir à deux fois au carburant ou à la nourriture ont du mal à gérer trois repas par jour

« Si la classe moyenne se débat comme ça, imaginez à quel point les plus vulnérables sont durement touchés » »

https://www.theguardian.com/world/2022/jun/23/sri-lanka-prime-minister-economy-completely-collapsed

********************************************************************************************

« En Iran, la classe moyenne malmenée par une inflation galopante

La hausse vertigineuse de produits alimentaires et l’augmentation des loyers provoquent des manifestations presque quotidiennes à Téhéran et dans le reste du pays…

Selon le Centre des statistiques iranien, l’indice d’appauvrissement, qui combine le taux de chômage et le taux d’inflation, a atteint son plus bas niveau depuis vingt-cinq ans. Fin mars, l’inflation annuelle atteignait 40,1 % (contre 36,4 % un an plus tôt) et le chômage 9,2 %, des chiffres sous-évalués selon de nombreux économistes. »

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/06/23/en-iran-la-classe-moyenne-malmenee-par-une-inflation-galopante_6131737_3210.html

*******************************************************************************************

UK

« l’inflation au Royaume-Uni est passée à 9,1 %, le taux le plus élevé en 40 ans au milieu de la flambée des prix des aliments et des prix record de l’essence et du diesel. »

https://www.theguardian.com/business/live/2022/jun/22/higher-energy-food-costs-expected-push-uk-inflation-40-year-peak-cost-living-crisis-business-live

Près de la moitié des adultes en Grande-Bretagne ont réduit leurs dépenses alimentaires

« Preuve flagrante de l’effet de la hausse de l’inflation sur les habitudes de dépenses, l’ Office for National Statistics a déclaré que 44% des adultes interrogés le mois dernier ont déclaré qu’ils achetaient moins de nourriture, contre 18% au début de l’année. »

https://www.theguardian.com/business/2022/jun/24/retail-sales-fall-as-shoppers-in-great-britain-cut-back-on-food-spending

« les gens complètent leur salaire avec un travail supplémentaire en période de crise du coût de la vie…

Les plateformes d’économie de gig profitent de la demande des travailleurs qui cherchent à augmenter leur salaire pendant leur temps libre, plusieurs plateformes signalant une augmentation des inscriptions depuis que les prix ont commencé à augmenter au début de l’année. »

https://www.theguardian.com/business/2022/jun/19/i-have-no-free-time-people-top-up-wages-with-extra-work-in-cost-of-living-crisis

Grèves, inflation, marasme… retour aux années 70 ?

« Les grèves ferroviaires de cette semaine sont le dernier élément déclencheur des craintes que la Grande-Bretagne ne revienne aux années 70 et à ses essais de pouvoir syndical. Mais aujourd’hui, il n’existe pas d’industrie unique, telle que les mines de charbon, dont dépend le pays et qui puisse être utilisée par un syndicat pour faire pression sur les négociations salariales ; il n’existe pas d’énormes sites d’emploi de masse vulnérables aux grèves ; et surtout, les taux de syndicalisation ont diminué de moitié. Cette semaine sera gênante pour beaucoup, mais les trois jours de grève ressembleront à trois lockdowns miniatures plutôt qu’à une semaine de trois jours où les familles se serrent autour de bougies de gouttière…

Les centaines de milliers de personnes de plus de 50 ans qui démissionnent du monde de plus en plus désagréable du travail à haut niveau de stress constituent une autre dimension de cette quête du mieux-être. Si l’on ajoute les ressortissants de l’UE qui rentrent chez eux, cela signifie que la population active a diminué de près d’un million de personnes. Comme l’a noté la Banque d’Angleterre dans le compte rendu de la réunion de son comité de politique monétaire la semaine dernière, les 1,3 million d’offres d’emploi non pourvues correspondent largement au nombre de chômeurs, ce qui est un indicateur de l’étroitesse du marché du travail (accentuée par la fin de la libre circulation des travailleurs en tant que membres de l’UE). »

https://www.theguardian.com/commentisfree/2022/jun/19/strikes-inflation-slump-back-to-the-70s-more-like-the-unwinding-of-thatcherism

************************************************************************************************

CHRONIQUES D’UKRAINE #1

Documenter la guerre

paru dans lundimatin#344, le 20 juin 2022

« Habitué des zones de conflit, le chercheur français Romain Huët s’est rendu pendant un mois en Ukraine afin de documenter le vécu quotidien de la guerre, cette « expérience de l’écroulement du monde ». Nous publions cette semaine ses trois premières Chroniques d’Ukraine et nous le retrouverons lundi prochain dans un lundisoir spécial qui tentera de reprendre la discussion entamée au lendemain du déclenchement de la guerre avec des chercheurs et des activistes s’étant rendus sur place. »

https://lundi.am/Chroniques-d-Ukraine-1

CHRONIQUES D’UKRAINE #2

L’art face à la guerre

https://lundi.am/Chroniques-d-Ukraine-2

CHRONIQUES D’UKRAINE #3

Volontaire pour entrer en guerre

https://lundi.am/Chroniques-d-Ukraine-3

******************************************************************************

BRUITS DE BOTTES

« L’Allemagne doit « normaliser » ses relations avec l’armée et apprendre à assumer un rôle de leader en Europe après « presque 80 ans de retenue », a déclaré le co-dirigeant du Parti social-démocrate (SPD) au pouvoir….

Lars Klingbeil a déclaré qu’il était important de reconnaître la force militaire comme une mesure politique légitime pour un gouvernement luttant pour la paix…

Dans son discours de mardi, le co-dirigeant social-démocrate Klingbeil a déclaré que le budget de la défense nouvellement augmenté de l’Allemagne signifierait non seulement que son armée finirait par devenir la plus grande d’ Europe , mais que le pays devait apprendre à devenir une « puissance de premier plan ». »

https://www.theguardian.com/world/2022/jun/21/germany-must-normalise-relationship-with-military-says-spd-co-leader

**************************************************************************************

Equateur : la police disperse des manifestants qui tentent d’envahir le Parlement

« Venus de la Maison de la culture équatorienne (CCE) voisine, un centre culturel indigène évacué peu avant par la police, des manifestants, menés par femmes, se sont dirigés vers le bâtiment officiel pour tenter d’y pénétrer. »

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/equateur-la-police-disperse-des-manifestants-qui-tentent-d-envahir-le-parlement-20220623

Plus d’infos sur : https://www.facebook.com/indyecuador

En traduction DeepL

« Petit commentaire critique sur les manifestations actuelles dans la région équatorienne »

https://www.facebook.com/ProletariosHartosDeSerlo/

« Cette citation s’applique comme un anneau au contenu tiède des luttes interclassistes, populistes et de négociation actuelles qui caractérisent la période historique anti-révolutionnaire encore en vigueur dans le monde et, par conséquent, dans la région équatorienne, en ce moment même. Nous nous référons spécifiquement aux 10 demandes de la CONAIE, quelle que soit la valeur qu’elles prétendent avoir, et quelle que soit l’ampleur, la violence et l’enthousiasme des protestations dans leur forme – protestations que nous soutenons certainement. Oui, car la lutte des classes, la révolte et la révolution sociale ne sont pas une question de forme, mais de contenu.

La racine du conflit de classe actuel dans cette région n’est pas le coût élevé de la vie, mais le fait que la vie a un coût ou un prix en échange de l’esclavage salarial précaire d’aujourd’hui. Ce n’est pas un banquier voleur, répressif et répréhensible comme Lasso qui gouverne, mais le Capital et l’État. En un mot : ce n’est pas le néolibéralisme, mais le capitalisme.

Par conséquent, ce que les 10 revendications de la CONAIE (l’organisation qui dirige ces protestations, dont le programme maximal est l’État plurinational capitaliste et paternaliste, et qui a pactisé avec l’État bourgeois lors de la révolte d’octobre 2019), pour lesquelles il y a des protestations massives dans les rues, ne cherchent pas, c’est de rompre et de dépasser les relations capitalistes et de classe, mais de continuer à les reproduire, mais dans des conditions moins mauvaises. Une utopie, en fin de compte, une utopie conservatrice, très typique de toute gauche du Capital qui représente la masse polyclassiste appelée  » peuple  » – dans le cas équatorien, en plus, avec un aspect ethnique -, et qui pour couronner le tout gère un discours social-démocrate, populiste, nationaliste, pacifiste et civique ( » nous ne sommes pas des paresseux ou des vandales, mais des citoyens qui luttent pour les droits du peuple pour faire avancer le pays « , etc.)

Mais le fait fondamental n’est pas cela, mais que la majorité du prolétariat de cette région (dans laquelle nous sommes inclus comme un de plus), même s’ils soutiennent la grève, ne protestent pas, mais travaillent coûte que coûte pour gagner de l’argent afin de pouvoir manger et nourrir leur progéniture. C’est l’esclavage salarial de masse, précaire et encore intact, qui soutient tout ce système, avec ou sans protestations.

Que ces masses se joignent à la lutte, que la base déborde leurs directions, et qu’elles subvertissent en actes le sacro-saint ordre Travail/Capital/Etat, comme cela s’est produit partiellement dans la révolte prolétarienne mondiale de 2019, pour le moment ce n’est qu’une idée et une attente radicale qui ne correspond pas aux faits en cours.

Mais tout cela s’apprend davantage dans la pratique, en travaillant et en se battant dans la rue, qu’en théorie ou dans les livres. C’est pourquoi il y a encore un long chemin à parcourir avant que les masses prolétariennes de la ville et de la campagne fassent elles-mêmes une critique pratique, radicale et consciente du capitalisme, ainsi que de leur propre condition de classe exploitée et dominée, ici et partout. Malgré les protestations existantes, l’ordre capitaliste règne toujours.

𝗣.𝗗. Nous publierons bientôt notre évaluation critique des protestations actuelles dans la région équatorienne. Nous les soutenons certainement. Mais, dans le même temps, nous ne nous laissons pas emporter par l’émotion, l’illusion, la sensiblerie ou le moralisme lorsque nous procédons à une analyse objective et critique de cette situation. Romantiser les luttes ne leur rend pas service lorsqu’il s’agit d’assumer et de dépasser leurs propres limites. »

 ******************************************************************************************

ARGENTINE

« Les protestations, avec des blocages de rues et de camps sur de grandes avenues, se sont multipliées ces derniers mois, dans le feu de la flambée des prix des denrées alimentaires, en partie à cause de l’impact de la guerre russe en Ukraine.

L’Argentine a enregistré une inflation de 5,1 % en mai, la plus faible depuis février, même si les analystes économiques prédisent qu’elle va s’accélérer et que l’année se terminera par une hausse du coût de la vie de plus de 70 %. »

https://www.latimes.com/espanol/internacional/articulo/2022-06-16/argentina-protestas-de-organizaciones-sociales-se-redoblan?fbclid=IwAR2hpyFsvXbtbjjudXzzZFHQtJMezEeZb-sU6ZMOYHleevJJNnSazPR3UM4

*************************************************************************************

ESPAGNE

« Une douzaine d’employés de Mercedes mènent la marche qui a débuté à 11 heures du matin à l’usine Mercedes Benz de Vitoria et appelle à l’unité du comité d’entreprise dans la négociation de la convention collective. « Comité divisé, entreprise victorieuse », telle est la devise improvisée qui résume aussi le malaise du personnel face à ses délégués syndicaux qui marchent derrière après avoir participé à deux précédentes concentrations le premier jour de grève…

Les travailleurs rejettent l’augmentation de la flexibilité du travail réclamée par l’entreprise avec un sixième jour de travail de nuit par rapport aux cinq actuels et ils demandent également la consolidation des augmentations salariales avec l’IPC comme référence »

https://www.elmundo.es/pais-vasco/2022/06/22/62b2e828fdddff89338b45a6.html

***************************************************************************************

« Le taux d’inflation annuel de la Grèce a atteint 11,3 % en mai, un record en 29 ans.

La télévision publique grecque a suscité des critiques à la suite d’une séquence montrant aux téléspectateurs comment siphonner l’essence des voitures alors que les prix des carburants s’envolent. »

https://www.theguardian.com/world/2022/jun/24/greek-state-tv-broadcasts-advice-on-how-to-siphon-gasoline

*********************************************************************************************

BELGIQUE

« explosion des prix et de l’inflation, qui a atteint un taux record de 9 % au mois de mai, son plus haut niveau depuis 1982. »

https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/06/18/les-belges-dans-la-rue-pour-reclamer-des-mesures-en-faveur-du-pouvoir-d-achat_6130942_3234.html

*******************************************************************************************

Un Canadien sur cinq mange moins en raison de la hausse des prix des aliments

«Les banques alimentaires de la plupart des régions du Canada connaissent un afflux de Canadiens qui visitent les banques alimentaires pour la première fois: un nombre qui a augmenté jusqu’à 25% dans certaines régions, ce que nous n’avions pas vu depuis les premiers mois de la pandémie»

Selon Statistique Canada, les consommateurs ont payé leur épicerie 9,7% de plus en avril qu’il y a un an, soit la plus forte augmentation en une année depuis septembre 1981. Le prix des pâtes a augmenté de 19,6 pour cent, celui des produits céréaliers de 13,9 pour cent, celui du pain de 12,2 pour cent et celui des fruits frais de 10 pour cent.

https://www.wsws.org/fr/articles/2022/06/23/cana-j23.html

***************************************************

FRANCE

*******************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 18 juin 2022

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable.» Carbureblog
********************************************************************************************

La hausse des prix alimentaires au Royaume-Uni pourrait atteindre 15% au cours de l’été

https://www.theguardian.com/business/2022/jun/16/uk-food-price-rises-inflation-summer-report-ukraine-china-brexit-wheat

« L’inflation et l’agitation industrielle au Royaume-Uni menacent de provoquer des troubles.

…les actions de grève peuvent encore être limitées à des poches particulières de l’économie. Après des décennies de déclin, le nombre de membres de syndicats n’a jamais été aussi bas, passant d’un pic de plus de 13 millions dans les années 1970 à 6,4 millions l’année dernière, soit moins d’un quart de la population active. La baisse des effectifs s’est accompagnée d’une diminution des grèves, le nombre de jours perdus pour cause d’action industrielle étant l’un des plus bas depuis le début des statistiques dans les années 1890. Cette tendance devrait s’inverser cette année, mais elle ne s’approchera pas des records établis dans les années 1970 et lors de la grève générale de 1926. »

https://www.theguardian.com/business/2022/jun/12/inflation-and-industrial-unrest-in-uk-threaten-a-timetable-of-trouble

Alors qu’une action revendicative ferroviaire se profile…

« Ne risquez pas de vous faire virer du travail »

Interrogé par la suite, Shapps a déclaré que les mots n’étaient « pas une menace, c’est une déclaration de réalité ».

Il a réitéré l’idée que les travailleurs intérimaires pourraient être utilisés si les grèves devaient se prolonger. « Les compétences transférables, parfois appelées travail intérimaire, seront quelque chose qui deviendra également disponible dans ce conflit particulier. »

https://www.theguardian.com/uk-news/2022/jun/16/grant-shapps-rail-staff-strike-unions-accuse-threats

« Le gouvernement envisage des changements juridiques pour permettre aux travailleurs intérimaires de remplacer le personnel en grève, afin de réduire les perturbations des services…

Selon le Sunday Telegraph, il s’agirait d’annuler une restriction empêchant les employeurs d’engager des travailleurs intérimaires pour remplacer le personnel en grève, et cette mesure s’appliquerait à tous les secteurs. »

https://www.theguardian.com/politics/2022/jun/12/grant-shapps-says-law-change-could-allow-agency-workers-to-break-strikes

Les travailleurs font face à une «année de douleur» alors que les salaires réels chutent au rythme le plus rapide en 20 ans

Ce graphique montre à quel point les salaires ont chuté par rapport à l’inflation en avril


https://www.theguardian.com/business/live/2022/jun/14/uk-unemployment-real-regular-pay-falls-markets-ftse-pound-oil-business-live

« Le taux de chômage au Royaume-Uni augmente alors que le salaire de base est en retard sur l’inflation

Il y a toujours près de 450 000 personnes de plus qui ne travaillent pas ou ne cherchent pas de travail qu’avant la pandémie, malgré une légère baisse de l’inactivité économique en avril….

Ainsi, en termes réels (corrigés de l’inflation), le salaire total a augmenté de 0,4 % au cours du trimestre, tandis que le salaire régulier a chuté de 2,2 % sur l’année.

Il s’agit de la plus forte baisse du salaire régulier réel depuis fin 2011, ce qui ajoute à la pression sur les familles qui ont du mal à payer leurs factures d’alimentation et d’énergie. »

https://www.theguardian.com/business/live/2022/jun/14/uk-unemployment-real-regular-pay-falls-markets-ftse-pound-oil-business-live

*******************************************************************************************

En 2021, près de 48 millions d’Américains ont participé au mouvement de la « grande démission ». Et cette année encore, les départs sont massifs : 4,5 millions en mars, 4,4 millions en avril…

Great Resignation, Big Quit, Great Reshuffle

« Trente-huit millions de salariés américains ont quitté leur emploi, en 2021. Cela a donné naissance au concept de « grande démission », qui désigne le désenchantement des salariés postérieur à la pandémie. Le confinement et le télétravail ayant « révélé », par contraste, la médiocrité des conditions de travail, voire sa « perte de sens ». Le phénomène n’épargne pas la France, avec 400 000 démissions d’un CDI au troisième trimestre 2021 »

https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/06/10/tristan-dupas-amory-grande-demission-ou-grande-retention_6129709_3232.html

*******************************************************************************************

« Réflexions après 100 jours de carnage »

– une autre contribution à notre débat, y compris un rapport de camarades qui ont rendu visite aux mineurs en Ukraine. »

Extrait en traduction DeepL

« Visite des camarades à Kryvyi Rih »

« Certains d’entre nous ont récemment rendu visite à nos camarades de l’IP (Initiative des travailleurs) à Poznan, où ils ont rendu compte d’un convoi de soutien aux travailleurs des mines et de l’acier à Kryvyi Rih, en Ukraine. Ils ont principalement rencontré les dirigeants du syndicat des mines et de la police locale. Kryvyi Rih est une grande ville (autrefois environ 615 000 habitants) de mines de charbon et de minerai de fer. On y trouve également d’énormes aciéries, principalement gérées par la multinationale Arcelor Mittal et SCM, qui appartient à l’oligarque Rinat Akhmetov. Sur les 50 000 travailleurs miniers locaux, environ 2 000 sont allés se battre en première ligne, les autres continuent à travailler en équipe de 13 heures pour deux tiers du salaire. Les hauts responsables des aciéries ont quitté la région et gèrent les usines « à distance ». 

Les dirigeants syndicaux ont indiqué que le mouvement Maidan a surtout renforcé l’extrême droite et affaibli la gauche. Depuis lors, ils ont eu de durs combats avec l’État ukrainien, notamment sur la question de la santé et de la sécurité dans les mines, de la pollution et des droits syndicaux. Ils ont été menacés et attaqués par les forces des services secrets ukrainiens et la sécurité des oligarques privés à plusieurs reprises.

Plusieurs dirigeants syndicaux se sont enrôlés pour combattre dans le Donbass après 2014, mais avec le recul, ils ont déclaré que c’était un conflit inutile et une provocation de l’État ukrainien. Lorsque la guerre a commencé, ils se sont enrôlés dans la force de défense territoriale. Ils ont dit que cela était également nécessaire pour avoir accès à l’aide, car l’aide officielle était vendue, plutôt que distribuée par la classe politique locale. Ils ne reçoivent pas de fournitures militaires officielles, ils doivent s’organiser par le biais des syndicats. Pour le moment, il n’y a pas de présence majeure de l’armée ukrainienne dans la région. La ligne de front se trouve à environ 30 ou 40 kilomètres de là, à Kherson. Un gazoduc qui transporte encore du gaz russe se trouve à proximité de la zone minière. Les travailleurs craignent qu’une fois cette alimentation en gaz coupée, les bombardements de l’armée russe deviennent plus probables. Ils sont en contact avec les travailleurs miniers du Donbass – la connaissance des conditions qui y règnent les aura également motivés à résister à l’occupation par l’armée russe. »

******************************************************

Trop Loin : « La paix, c’est la guerre »

« Comme toute crise grave, une guerre met en mouvement les fondements d’une société, mais elle ressoude des fractures autant qu’elle aggrave de divisions, et tout peut en sortir à condition de paraître offrir une solution : le parti bolchévik dans la Russie de 1917, les fascistes en Italie en 1922. Le choc d’une guerre n’entraîne pas ipso facto une réaction anti-guerre – laquelle est susceptible de prendre les formes les plus opposées, révolutionnaires, conservatrices ou réactionnaires. Voici exactement cent ans, Lénine, qui en matière de défaitisme révolutionnaire parlait d’expérience, affirmait que « la question nationale » était « destinée à être inéluctablement tranchée par la classe ouvrière en faveur de sa bourgeoisie. » Le siècle écoulé lui a plutôt donné raison.

En 2022, des anarchistes russes ont détruit des centres de recrutement  de l’armée, des cheminots biélorusses ont saboté des voies ferrées convoyant  troupes et matériels russes vers l’Ukraine, et des dockers américains, suédois et britanniques se sont opposés au déchargement de navires russes. Si ces mouvements pouvaient se poursuivre, et que monte en Russie et parmi les troupes d’invasion un rejet d’une guerre impopulaire en raison du piétinement sur le terrain et du retour  de trop nombreux « cercueils de zinc », alors des défections, des mutineries, voire des fraternisations deviendraient possibles. A cette date (juin 2022), ce n’est pas (encore ?) le cas. » 

https://www.troploin.fr/node/104?fbclid=IwAR1T21zIYg5Rra3xvu8PrB35JQV5mPS6rLBSCxrkz2lkUxuE-YGi-OZ7jfU

**************************************************************

« celui-ci est assez bon, sur la politique communiste comme celle d’un « traître national » en réponse aux événements de 2014 en Ukraine.

(bien qu’il s’adresse à la gauche russe moderne et ne fait que suggérer ce qui est nécessaire pour les ukrainiens maintenant). »

https://twitter.com/solutionicist?fbclid=IwAR0nbtHLJ0GgG7aXOnwhjZu-CLGuP6WGkuf3kGAZcIovOj8kya4zY0ojwAQ

Ne pas avoir peur d’être traité de « traître national »

« En tant que communiste et qu’Ukrainien, j’ai décidé que mon devoir était de critiquer mon propre gouvernement, mon armée et mon nationalisme. Quelqu’un devait parler publiquement des faits les plus désagréables. Dire que l’ennemi sur le front n’était pas tant les militaires et les mercenaires russes que nos compatriotes ukrainiens. Que l’artillerie bombardait les quartiers résidentiels. Que l’armée ukrainienne dans le Donbas ne serait pas accueillie avec des fleurs. Que des bataillons de volontaires commettaient des atrocités contre la population civile. Que les membres du gouvernement se sont enrichis pendant la guerre. Que l’ennemi principal se trouvait dans notre propre pays. »

*********************************************************************************************

Signes avant-coureurs de la détresse du marché du travail chinois

Apparemment, les impératifs de stabilité sociale ne sont plus ce qu’ils étaient en Chine.


« Le taux de chômage urbain en Chine est passé à 6,1% en mai 2022, atteignant presque le même taux enregistré lors du déclenchement initial de la pandémie, selon les données publiées par le Bureau national des statistiques.

 Le taux de chômage des 16-24 ans est particulièrement élevé, atteignant 18,2% en avril, le plus haut niveau de l’histoire et presque le double du deuxième taux le plus élevé enregistré, en avril 2019 (9,9%). » 

https://clb.org.hk/content/high-unemployment-rate-indicates-bleak-job-prospects-university-graduates

« Les centaines de millions de consommateurs de nouilles dans le monde sont confrontés à une augmentation du prix de leur plat préféré alors que les producteurs semblent prêts à imposer aux consommateurs la flambée des coûts du blé, de l’énergie et du transport…

Les prix de la farine raffinée ont déjà augmenté de plus de 10 % en Chine depuis le début de l’année, pour atteindre des niveaux record, selon les données de Mysteel, un cabinet de conseil basé en Chine, et pourraient encore augmenter si les prix du blé continuent d’augmenter…

Les nouilles sont un aliment de base pour des millions de personnes dans le monde, mais surtout en Asie. Selon la World Instant Noodles Association , 290 millions de portions de nouilles instantanées sont consommées chaque jour, ce qui signifie 106,4 milliards de portions par an. »

https://www.theguardian.com/business/2022/jun/16/noodle-prices-heat-up-as-wheat-supply-goes-to-pot

***************************************************************************************

« Le mouvement des gilets jaunes et le soulèvement chilien présentent nombre de similarités dans la mesure où ce sont tous deux des soulèvements qui ont émergé à partir des échecs de ces mouvements sociaux passés qui valorisaient la « démocratie participative » contre le néolibéralisme et les inégalités. Lors des manifestations de 2008-2012, ceux qui occupaient les places publiques et parlaient de démocratie étaient principalement des étudiants et, paradoxalement, plus ils discutaient du « peuple » dans leurs assemblées, moins leurs manifestations étaient suivies par des personnes n’appartenant pas au secteur universitaire. En revanche, le « mouvement des gilets jaunes » et « Evasion Masiva » ont tous deux été lancés par des protestations contre des lois spécifiques qui sont devenues le point de départ d’une protestation généralisée d’une ampleur et d’une intensité qui ne pouvaient pas être canalisées dans des assemblées de citoyens »

https://tousdehors.net/La-danse-des-laisses-pour-compte-au-Chili-Soulevement-au-Chili-Partie

**********************************************************************************************

Des trains et des pneus brûlent alors que les Indiens protestent contre la perte de la sécurité de l’emploi… dans l’armée.

« L’annonce a été un choc pour les jeunes ruraux qui se sont habitués à l’idée de s’engager dans l’armée pour obtenir la sécurité de l’emploi, un revenu stable et un statut social.

Les protestations ont été alimentées par la montée en flèche du chômage et de l’inflation. »

https://www.theguardian.com/world/2022/jun/16/young-indians-protest-against-loss-of-army-job-security

*****************************************************************************************

FRANCE

« L’inflation est au plus haut en France, et les mobilisations pour des hausses de salaire se multiplient

Des conflits éclatent dans des entreprises chaque semaine, de la PME à la multinationale, tous secteurs d’activité confondus. L’inflation a atteint, en mai, son plus haut niveau depuis 37 ans »

https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/06/14/ici-on-travaille-plus-pour-gagner-moins-face-a-l-inflation-de-multiples-mobilisations-pour-des-augmentations-de-salaire_6130199_3234.htmlJe n’ai pas vu ce film

« BOUM BOUM »

Le soulèvement des gilets jaunes s’impose (enfin) au cinéma

« Le film n’essaie pas de montrer qui sont les gilets-jaunes, ce qui était la lubie de tous les journalistes depuis l’apparition de ce mouvement informe. Il ne s’agit pas non plus, dans sa version militante, d’expliquer ce mouvement impure qui à surpris les révolutionnaires professionnels. Le film ne cherche ni à comprendre ni a expliquer les gilets-jaunes, il témoigne d’une expérience des gilets-jaunes et essaie de la partager. C’est pourquoi ce film à de quoi surprendre à son tour, à l’image du mouvement, il fait un pas de côté énorme avec toute la tradition médiatique, sociologique, militante du cinéma documentaire. Il est lui aussi surgissement, apparition, saut, dépassement. Ici le film réussi un troisième pari : être fidèle au soulèvement populaire, donner à voir de quel bois il se chauffe, montrer la vie qui coule dans ses veines, boum boum : fidélité à l’évènement, au mouvement réel du prolétariat. »

https://lundi.am/Boum-Boum

******************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 11 juin 2022

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable.» Carbureblog
*************************************************************************************************

Retour vers le futur

« La Banque a déclaré que son rapport sur les perspectives économiques mondiales (GEP) était la première tentative systématique de comparer l’état actuel de l’économie mondiale avec ceux de la stagflation des années 1970.

Il a déclaré que le ralentissement de la croissance entre 2021 et 2024 était en passe d’être le double de celui de la période entre 1976 et 1979…

« Un peu plus de deux ans après que le Covid-19 a provoqué la plus profonde récession mondiale depuis la Seconde Guerre mondiale, l’économie mondiale est à nouveau en danger. Cette fois, il est confronté à une inflation élevée et à une croissance lente en même temps. Même si une récession mondiale est évitée, la douleur de la stagflation pourrait persister pendant plusieurs années »

https://www.theguardian.com/business/2022/jun/07/world-bank-economy-weak-growth-inflation-ukraine-covid

**********************************************************************************************

« un emploi du temps chargé pour ce garçonnet de 12 ans.”

Le Québec met les enfants au travail pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre


image.png

Alors qu’il n’existe pas d’âge minimum requis, dans la province canadienne, pour commencer à travailler, le taux d’emploi des mineurs y dépasse les 50 %. Beaucoup d’adolescents occupent des petits boulots dans les services que les employeurs peinent à pourvoir.

A l’âge où certains jouent encore aux Lego, Adrien empile consciencieusement les boîtes de conserve au bout de son rayon. Tous les soirs, le jeune garçon sort de l’école en courant pour venir travailler dans cette grande surface du nord de l’île de Montréal. Deux heures de travail quotidien après la classe : un emploi du temps chargé pour ce garçonnet de 12 ans. Aux caisses de ce même supermarché, de très jeunes adolescents, comme lui, aident les clients à remplir leurs sacs. Combien d’heures par semaine pour chacun, pour quel salaire ? Le gérant refuse de répondre…

En 2016, une enquête menée par l’Institut de la statistique du Québec soulignait qu’un écolier sur trois avait un emploi rémunéré pendant l’année scolaire

« Dès la fin des années 1990, la déréglementation des horaires d’ouverture des commerces de détail en soirée et le week-end a fait exploser les besoins en main-d’œuvre à temps partiel”

https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/06/09/le-quebec-met-les-enfants-au-travail-pour-faire-face-a-la-penurie-de-main-d-uvre_6129453_3234.html

*****************************************************

Extraits en traduction DeepL

 « Nous n’avons pas l’intention de réparer la vieille voiture »

« Dans l’ article « Le travail est tombé en panne. La seule façon de le sauver ? Séparez-le du revenu « , de Riccardo Maggiolo ( Huffington Post ), il est indiqué que les États occidentaux gaspillent une énorme somme d’argent pour maintenir un système qui a passé son temps, en arrivant à la conclusion que « peut-être devrions-nous réaliser que le capitalisme aujourd’hui est comme une vieille voiture : il a parcouru un long chemin, il a aussi apporté de grands résultats, mais maintenant il fonctionne à peine et consomme une gaffe. Il n’est pas abandonné juste parce que quelqu’un qu’il aime beaucoup (aussi naturellement) et que vous ne voyez pas (ou ne voulez pas voir) d’alternatives. » …

Et dire qu’il y a des années, lors de certaines réunions publiques, des syndicalistes de base nous ont accusés d’être fous parce que nous prétendions être anti-travail. Qui était fou ? Nous ou eux ? Ils sont évidemment ancrés dans un mode de pensée ancien et déséquilibré, dans des mots à la mode qui puent l’idéologie bourgeoise, comme le « droit au travail ». Le devenir historique n’a regardé personne en face et a appuyé sur l’accélérateur, à tel point que les objectifs de lutte immédiate du mouvement ouvrier (nous faisons référence aux salaires des chômeurs et à la réduction drastique du temps de travail) sont repris par le capitalisme lui-même, à commencer par deux initiatives actuelles : le revenu de base européen et la semaine de quatre jours.

La première est une campagne menée par des « citoyens européens », adressée à la Commission européenne et visant à « introduire dans toute l’UE des revenus de base inconditionnels qui garantissent l’existence matérielle de chaque personne et la possibilité de participer à la société dans le cadre de sa politique économique » (de en.eci-ubi.eu). Il existe des partis qui ont fait leur fortune politique en défendant la cause du revenu de citoyenneté ; en Italie, le M5S a pris le relais d’un mouvement existant, en atténuant ses aspirations et en l’intégrant à l’État.

La seconde, la semaine de travail courte, a déjà été introduite dans de nombreuses entreprises en Nouvelle-Zélande, en Belgique, aux Émirats arabes unis, au Canada, en Islande, en Angleterre et aux États-Unis, et a récemment été discutée au Japon également. Il existe également une plateforme Internet, 4 Day Week Global, qui vise à instaurer la semaine de travail de 4 jours dans le monde entier. Les responsables de la mise en œuvre du projet se présentent comme des « défenseurs du changement », affirmant qu’ils sont une coalition sans but lucratif de divers professionnels qui ont investi leur énergie dans la transition vers des horaires de travail plus courts.

La forme sociale actuelle, pour retarder sa disparition, est obligée d’anticiper les éléments de la forme future. Le capital, pour se reproduire, est obligé de se renier.

Les syndicats sont en crise, ils perdent leurs membres et leurs racines sur les lieux de travail, ils ne sont pas considérés par les prolétaires comme des instruments de défense de leurs conditions de vie mais comme des bureaux auxquels ils s’adressent pour demander un service (gestion des relations de travail, sécurité sociale et pratiques fiscales). Surtout pour les plus jeunes, aux prises avec le chômage, l’extrême précarité et la jungle des stages et des apprentissages, les syndicats n’existent pratiquement pas. Les syndicats ont tenté de s’attaquer à ce problème, mais ils ont échoué : structurés de manière rigide comme une bureaucratie parapublique par catégories professionnelles, ils ne sont pas équipés pour faire face à l’atomisation du précariat. Il a embrassé la logique de la compatibilité jusqu’au bout et est bloqué par elle. Preuve en est l’absence de toute mobilisation contre l’envoi d’armes en Ukraine, et contre une guerre qui s’annonce comme un conflit mondial.

Même un général comme Fabio Mini est allé jusqu’à dire dans une interview que « le travail est un instrument pour maintenir les masses engagées et les syndicats ne sont que des associations professionnelles qui doivent soutenir les entreprises, pas les travailleurs. Chaque renouvellement de contrat dépend des bénéfices de l’entreprise, et non du nombre de familles soutenues. Les immenses profits sont assortis de salaires faramineux pour les dirigeants et d’augmentations salariales ridicules. Les pertes immenses ou la faillite correspondent toujours à des sommes faramineuses pour les dirigeants et à la ruine pour les salariés. »

Les prolétaires trouveront d’autres formes d’organisation pour se défendre, il n’est pas nécessaire de reproduire à l’infini les anciens modèles, le Net a tout bouleversé et continue de le faire (il faut toutefois rappeler, pour éviter tout doute, que la lutte des classes n’est pas une question de forme mais de force). »

https://www.chicago86.org/feed-back/articoli/1397-la-civilta-del-lavoro-si-e-rotta

*********************************************************************************************

ITALIE

« Temps chaud à Mirafiori » « début d’un nouveau cycle de luttes » ??

« Aujourd’hui, 9 juin, nouvelle grève chez Stellantis Carrozzerie à Mirafiori contre les conditions de travail sur les lignes qui sont devenues insupportables. La nouvelle est que cette grève fait suite à une autre il y a dix jours, en plus de celle de Pomigliano la semaine dernière, en plus des protestations des travailleurs de Stellantis à Melfi. Tout cela est le résultat de la poussée des travailleurs, même si les dirigeants syndicaux s’en attribuent la paternité en essayant de tout canaliser dans le chaudron habituel des réunions sur les plans industriels et les promesses de marins de bonnes perspectives d’avenir. La réalité est que sur les lignes, la chaleur vous empêche de respirer, la pression sur les rythmes vous enlève toute force, et de nombreux camarades sont à la maison, licenciés avec des salaires réduits. Face à cette situation, les premières grèves ont commencé, elles ont rebondi d’une usine à l’autre et il y a toutes les raisons pour qu’elles se développent davantage. Les travailleurs de masse de l’industrie automobile ont historiquement toujours donné le signal du début d’un nouveau cycle de luttes, à ne pas être écraser par le patron, au-delà du syndicalisme collaborationniste. Qu’il en soit de même cette fois-ci est un besoin ressenti par tous les travailleurs, écrasés par les bas salaires, soumis au chantage au travail, exposés aux accidents jusqu’à la mort. »

Extrait du TorinoToday du 9/6/2022

https://www.torinotoday.it/economia/stellantis-sciopero-operai-mirafiori-fiom.html

Stellantis, temps chaud à Mirafiori : les travailleurs se croisent les bras et descendent dans la rue


image.png

« Situation sociale explosive, il y a trop de précarité »

« C’est ce qu’a déclaré le leader de la CGIL, Maurizio Landini, à Turin :  » Aujourd’hui, il est décisif de remettre au centre le problème du travail, la lutte contre la précarité. Il est temps de faire des choix, locaux et nationaux, dans cette direction. »

https://www.ansa.it/sito/notizie/economia/2022/06/06/landini-situazione-sociale-esplosiva-troppa-precarieta_b35020a3-813d-4786-850b-0815493c1713.html

**********************************************************************************************

 « une sorte de « grande démission »

« Le secteur aérien connaît une sorte de « grande démission », comme on a appelé le phénomène aux États-Unis, où des milliers de travailleurs ont quitté leur emploi après la pandémie, estimant qu’il vaut mieux vivre d’épargne ou d’aide que travailler avec ces salaires si bas.

Cette pression de la main-d’œuvre s’est reportée sur les aérodromes européens, bien que de manière différente : Au Royaume-Uni, ils sont confrontés à un problème de manque de personnel, car, après le Brexit, il n’est pas si facile pour eux d’embaucher des travailleurs pour faire face à la réactivation du trafic. . A Amsterdam, ils ont également des difficultés à recruter des troupes au point que KLM, la compagnie aérienne de référence dans le pays, a dû cesser de vendre des billets, faute de pouvoir garantir le départ des vols. Au Royaume-Uni, certaines compagnies aériennes ont annulé des dizaines d’opérations pour la même raison. »

https://www.elmundo.es/economia/empresas/2022/06/08/62a0dd39e4d4d8ec428b4579.html

« le monde touristique occidental est concerné par la pénurie d’employés du tourisme, en particulier pour les contrats précaires de saisonniers et leurs tâches éreintantes. »

A l’aube de l’été, la grande désertion des saisonniers du tourisme en Europe

« Italie, Grèce, France, Espagne : toutes les destinations touristiques sont confrontées à la même disparition des serveurs, cuisiniers ou employés de ménage, rebutés par les bas salaires et un mode de vie déséquilibré. Les employeurs cherchent la parade. »

https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/06/09/a-l-aube-de-l-ete-la-grande-desertion-des-saisonniers-du-tourisme-en-europe_6129468_3234.html

******************************************************************************************

« Les migrants ne sont pas des criminels, ce sont des travailleurs internationaux »

Une caravane de plusieurs milliers de migrants est partie du Mexique vers les Etats-Unisimage.png

« Une caravane de plusieurs milliers de migrants s’est mise en route, lundi 6 juin, dans le sud du Mexique avec l’intention de gagner les Etats-Unis, au premier jour du Sommet des Amériques, qui se tient à Los Angeles et doit aborder les questions migratoires.

« Les migrants ne sont pas des criminels, ce sont des travailleurs internationaux », proclamait une banderole brandie par des membres de la caravane. »

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/06/06/une-caravane-de-plusieurs-milliers-de-migrants-est-partie-du-mexique-vers-les-etats-unis_6129142_3210.html

*******************************************************************************************

« La guerre en Ukraine aggrave la crise économique en Tunisie : un maximum de deux kilos de riz par personne

Le pays, qui importait la moitié de sa consommation céréalière d’Ukraine et de Russie et qui souffre aujourd’hui de l’inflation et de la montée en flèche du chômage des jeunes, impose un rationnement des produits de base

L’économie tunisienne est dans le marasme depuis des années, et la guerre en Ukraine n’a fait qu’exacerber ses problèmes. Les problèmes sont tels que depuis le mois de mars, le rationnement est imposé sur certains produits de base en raison de problèmes d’approvisionnement. « Vous ne pouvez acheter que deux kilos de riz, de farine ou de sucre par personne. Mais au moins, maintenant, il n’y a plus de problèmes de pain », explique Zied, propriétaire d’une épicerie dans un quartier pauvre de la capitale. Il y a quelques semaines, de longues files d’attente se sont formées pour acheter du pain subventionné, l’aliment de base du régime tunisien. La Tunisie, qui importait 50 % de sa consommation de céréales d’Ukraine et de Russie, a été durement touchée par le conflit. Le blé consommé actuellement était importé avant le conflit, mais les prix ont augmenté et le pays (12 millions d’habitants) ne peut pas payer à crédit en raison de ses problèmes de solvabilité. Les problèmes d’approvisionnement sont aggravés par une tradition d’« émeutes du pain » lorsque le prix du pain augmente. »

https://es.segirt.com/news/la-guerra-en-ucrania-agrava-la-crisis-economica-en-tunez-un-maximo-de-dos-kilos-de-arroz-por-persona.html

********************************************************************************************

STATES

L’inflation américaine atteint son plus haut niveau en quatre décennies à 8,6 %

+10,1% pour les prix alimentaires -la plus forte progression depuis mars 1981.

« Faut-il craindre la stagflation ? », c’est-à-dire une période prolongée de croissance faible et d’inflation élevée, s’interroge Gregory Daco: « non, pas en 2022, mais les risques seront bien plus grands en 2023 », selon lui.

https://www.lesoir.be/447686/article/2022-06-10/linflation-repart-de-plus-belle-aux-etats-unis-un-nouveau-record-en-40-ans?

************************************************************************************************

TURQUIE

L’ENAG a annoncé l’inflation de mai : l’inflation annuelle a dépassé 160 % !

Le groupe de recherche sur l’inflation (ENAG) a publié son rapport sur l’inflation pour le mois de mai.

https://www.gercekgundem.com/ekonomi/343650/enag-mayis-ayi-enflasyonunu-acikladi-yillik-enflasyon-yuzde-160i-gecti

**************************************************************************************

INDE

« La guerre en Europe perdure, et nous sommes chaque jour confrontés à de nouveaux défis qui accentuent les perturbations existantes dans les chaînes d’approvisionnement. En conséquence, les prix des denrées alimentaires, de l’énergie et des marchandises demeurent élevés »…

Au mois d’avril, l’inflation a enregistré son plus haut niveau en huit ans. L’indice à la consommation des prix s’est établi à 7,79 % en glissement annuel et l’inflation des denrées alimentaires a, quant à elle, atteint les 8,38 %. »

https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/06/09/l-inflation-menace-la-croissance-indienne-l-une-des-plus-dynamiques-au-monde_6129529_3234.html

****************************************************************************************

ESPAGNE

« La crise s’aggrave : la Banque d’Espagne abaisse à nouveau sa prévision de PIB et met en garde contre une inflation « plus intense »

La Banque d’Espagne a mis à jour ses prévisions macroéconomiques ce vendredi, et a montré que la crise s’approfondit, que l’économie espagnole continue d’accumuler les problèmes et les retards dans son retour au niveau du Produit Intérieur Brut (PIB). Cela ne sera pas atteint, a souligné le directeur général de l’économie et des statistiques, Ángel Gavilán, avant le troisième trimestre de 2023. »

https://www.elmundo.es/economia/macroeconomia/2022/06/10/62a32b5afdddff40208b45e0.html

« la flambée des prix des denrées alimentaires, en hausse de 11 % en glissement annuel, stimule l’inflation »

« une augmentation des tarifs dans les hôtels, cafés et restaurants de 6,3%, un maximum de 21 ans, et des augmentations générales des prix des aliments, qui mesurés avec les boissons non alcoolisées valent 11%, il y a plus de 12 mois. , le pourcentage le plus élevé en 28 ans. Par exemple, l’huile d’olive est devenue plus chère de 36,5 % par rapport à l’année dernière, les pâtes de 27,9 %, la farine de 25,5 %, les œufs de 25,3 %, le lait entier de 16,7 % et les aliments pour bébés de 15,5 % »

https://elpais.com/economia/2022-06-10/la-inflacion-cierra-mayo-en-el-87-y-se-afianza-como-el-indicador-mas-problematico-para-el-gobierno.html

*******************************************************************************************

« LA VOIE COMMUNISTE VERS LE CAPITALISME

LES LUTTES DES CLASSES EN CHINE DE 1949 À NOS JOURS »

Date de sortie : 09/09/2022

« Comment la dialectique entre luttes sociales et réformes a-t-elle modelé la Chine depuis 1949 ? Sous la première période, jusqu’au milieu des années 1970, pendant les années de transition de 1976-1990, puis dans la période plus proprement capitaliste qui a suivi, le régime du PCC a répondu à l’agitation sociale par un mélange de répression, de concessions et de réformes. Ruckus montre que cette dynamique a fait entrer le pays dans de nouvelles phases successives – et finalement l’a fait passer à un « capitalisme réellement existant », contrôlé par l’État. Une sorte de « voie capitaliste vers le communisme », pourraient dire les actuels dirigeants qui prétendent toujours vouloir atteindre ce but. »

*************************************************************************************

FRANCE

« Qualifiée de « mère des réformes» dans les rangs du pouvoir, le report de l’âge légal de la retraite voulu par Emmanuel Macron sera « la mère des batailles » pour FO, a prévenu lundi Frédéric Souillot, nouveau secrétaire général du syndicat. « Si c’était la mère des réformes, comme la dernière fois (avec) la retraite à points, pour nous il faudra que ça devienne la mère des batailles et ça le sera », a affirmé sur RTL le responsable syndical »

https://www.lefigaro.fr/social/reforme-des-retraites-le-nouveau-leader-de-fo-promet-la-mere-des-batailles-20220606

**********************************************

 « Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 4 juin 2022

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable.» Carbureblog
*****************************************************************************************************

« Ondulations et vagues

 Notes sur l’Ukraine dans la longue crise »

« Que peut offrir la théorie communiste sur la crise et la guerre actuelles ? Ci-dessous, nous présentons quelques considérations qui dédramatisent le récit géopolitique dont les acteurs centraux sont l’OTAN et Poutine, en faveur de la considération du capitalisme dans sa totalité globale : une hydre impitoyable dont les nombreuses têtes sont condamnées à lutter les unes contre les autres dans un cycle sans fin d’auto-affliction. La fragmentation interne et les conflits sont des tendances séculaires du capital, qui s’efforce de gérer les crises sociales et écologiques et la montée de la révolte prolétarienne. La situation qui se déroule en Ukraine a des répercussions sur l’ensemble du monde capitaliste. Elle offre une fenêtre sur les recoins intérieurs du chaos et nous donne l’occasion d’analyser cette crise en tant que communistes. »

***********************************************************************************************

La banque centrale ukrainienne relève son taux directeur de 10 % à 25 %

« Conséquence notamment de la guerre avec la Russie, l’inflation s’est envolée à 16,4 % en avril sur un an, selon des chiffres officiels publiés par la banque centrale. Elle pourrait atteindre 20 % en fin d’année sur douze mois, selon des premières estimations. Une telle mesure devrait, selon la NBU, aussi permettre de limiter la « menace » de « dollarisation » de l’économie ukrainienne, soit le risque d’abandonner la hryvnia au profit du dollar américain. »

https://www.lemonde.fr/international/live/2022/06/02/guerre-en-ukraine-en-direct-volodymyr-zelensky-estime-que-pres-de-20-du-territoire-ukrainien-est-controle-par-les-forces-russes_6128593_3210.html

***************************************************************************************

IRAN

« Qu’est-ce qui se passe ? »

« les manifestants ont attaqué la plate-forme où la télévision d’État avait installé sa caméra »

« Des manifestants en colère après l’effondrement d’un immeuble dans le sud-ouest de l’Iran, qui a fait au moins 31 morts, ont interpellé un émissaire envoyé par le guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, provoquant une répression au cours de laquelle la police anti-émeute a matraqué les manifestants et tiré des gaz lacrymogènes, selon des vidéos en ligne.

La manifestation a directement remis en cause la réponse du gouvernement iranien à la catastrophe survenue il y a une semaine, alors que la pression monte dans la République islamique face à la hausse des prix des denrées alimentaires et à d’autres difficultés économiques dans le contexte de l’échec de l’accord nucléaire avec les puissances mondiales.

Alors que les protestations semblent jusqu’à présent être sans leader, des tribus arabes de la région ont semblé se joindre à elles dimanche, augmentant le risque d’une intensification des troubles. Les tensions entre Téhéran et l’Occident se sont déjà accrues après la saisie vendredi de deux pétroliers grecs par les Gardiens de la révolution, une force paramilitaire iranienne.

L’ayatollah Mohsen Heidari AleKasir a tenté de s’adresser aux personnes en deuil près du site de l’immeuble Metropol de 10 étages dans la ville d’Abadan, mais les centaines de personnes rassemblées ont hué et crié.

Entouré de gardes du corps, l’ayatollah, âgé d’une soixantaine d’années, a essayé de continuer mais n’a pas pu. « Qu’est-ce qui se passe ? », a demandé le religieux à un garde du corps, qui s’est alors penché pour lui dire quelque chose.

Le religieux a essayé de s’adresser à nouveau à la foule : « Mes chers, gardez votre calme, en signe de respect pour Abadan, ses martyrs et les chères [victimes] que toute la nation iranienne pleure ce soir. »

La foule a répondu en criant : « Honte ! »

Une retransmission en direct de l’événement sur la télévision d’État a ensuite été coupéeLes manifestants ont ensuite scandé : « Je vais tuer, je vais tuer celui qui a tué mon frère ! »

Selon le quotidien Hamshahri, basé à Téhéran, et l’agence de presse semi-officielle Fars, les manifestants ont attaqué la plate-forme où la télévision d’État avait installé sa caméra, coupant ainsi sa diffusion.

La police a ordonné à la foule de ne pas scander de slogans contre la République islamique et lui a ordonné de partir, qualifiant leur rassemblement d’illégal. Des vidéos ont ensuite montré des officiers en train de se confronter et de matraquer des manifestants alors que des nuages de gaz lacrymogènes s’élevaient. Au moins un officier a tiré ce qui semblait être un fusil de chasse, mais il n’a pas été possible de savoir s’il s’agissait de tirs réels ou de balles de type « beanbag » conçues pour assommer. »

https://www.theguardian.com/world/2022/may/30/protesters-iran-shout-down-cleric-anger-building-collapse

*************************************************************************************************************

Extrait en traduction DeepL

« Vous avez un utérus ? Bienvenue en enfer »

L’interdiction de l’avortement en pratique

Par Agata Tumiłowicz-Mazur

« Vous avez un utérus ? Bienvenue en enfer », vous dis-je, mes semblables d’outre-Atlantique – vivants, mais condamnés à une vie qui ne vous appartient plus. Je ne suis pas Virgile mais je suis déjà là depuis un certain temps alors laissez-moi vous guider à travers les différents cercles de l’enfer. Asseyez-vous, vous ne vous détendrez pas, mais faites comme chez vous. Cet enfer est aussi vieux que le temps, car le spectre de la mort est inextricablement lié à la vie. Même si, attention, seule la moitié de l’humanité est condamnée à cet enfer sur terre. En prenant le poids de la création de la vie, en échange nous devons apparemment sacrifier la nôtre, que nous le voulions ou non. Mais, avec tout le respect dû à Dante, assez de ce discours désuet. Jetez un coup d’œil aux conséquences non littéraires et très réelles de la vie dans un corps qui est devenu une coquille pour le fanatisme de quelqu’un d’autre.

Si j’étais un oracle parlant depuis ce pays oublié depuis longtemps, je vous dirais que ce qui est arrivé en Pologne peut arriver n’importe où. Mais je suis une femme, de chair et de sang, alors mes mots ne signifient peut-être pas grand-chose. Mais que celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende. »

https://brooklynrail.org/2022/06/field-notes/Got-a-womb-Welcome-to-hell-Abortion-Bans-in-Practice

************************************************************************************************

« Anti-travail : de « j’arrête » à « on se révolte » »

« Deux ans de pandémie de COVID-19 ont transformé le paysage du travail aux États-Unis. Sur une main-d’œuvre de 153 millions , bien plus d’un quart des travailleurs ont quitté leur emploi en 2021, et la tendance s’est poursuivie en 2022 . Propulsés par la rage et le désespoir et amplifiés par une page Reddit notoire , les sentiments anti-travail ont été largement diffusés fin 2021, au moment même où les économistes parlaient d’une supposée «pénurie de main-d’œuvre».

On pourrait penser que ces conditions seraient favorables à la syndicalisation. Pourtant, malgré des attentes élevées, une véritable vague de grèves n’a pas encore émergé . Le vote décisif pour créer le premier syndicat d’Amazon a inspiré l’ optimisme quant aux perspectives d’un mouvement ouvrier renouvelé aux États-Unis, mais nous sommes loin d’un retour à l’apogée de l’organisation syndicale – et lorsque des troubles sociaux éclateront, cela peut prendre des formes tout à fait différentes, comme le laissait présager « la grande résignation ».

Que signifie être « anti-travail » ? Comment comprendre les sentiments anti-travail d’aujourd’hui dans leur contexte historique ? Comment la résistance au travail évolue-t-elle parallèlement au travail lui-même, et quelles stratégies sont susceptibles de nous servir dans ces nouvelles conditions ?…


image.png

Il devient difficile de tirer profit d’une population paupérisée qui a déjà du mal à payer ses dettes. Le point final de ce processus sera la guerre – un monde dans lequel des populations désespérées sont maintenues sous contrôle par la répression et où les États se font concurrence pour acquérir des ressources par la force brute plutôt que par la concurrence économique. En Syrie et en Ukraine, nous pouvons avoir un aperçu inquiétant de l’avenir.

Dans ces conditions, il est naïf de chercher à revenir à l’époque où les syndicats stabilisaient l’économie capitaliste en négociant des salaires suffisamment élevés pour que les ouvriers puissent se permettre de racheter une partie des produits de leur travail. La stabilité n’est pas de mise, tant pour les ménages individuels que pour l’ordre mondial dans son ensemble. Nous devons comprendre les démissions massives de 2020-2022 comme une conséquence des mêmes troubles et colères qui ont produit la rébellion de George Floyd . »

https://fr.crimethinc.com/2022/05/10/anti-work-from-i-quit-to-we-revolt-strategizing-for-21st-century-labor-resistance

*********************************************************************************************

STATES

« une crise de la faim menace 10 millions d’enfants. »

« Je pense que nous allons voir en temps réel la crise de la faim en été se développer, et cela va nous donner un aperçu de ce qui va se passer à la rentrée prochaine »

Le Congrès n’a pas réussi à prolonger les dispenses de repas scolaires, expirant le 30 juin, et l’impact se fera sentir presque immédiatement »

https://www.theguardian.com/environment/2022/jun/04/us-school-hunger-crisis-federal-waivers-end

« Ce sentiment d’été »

À l’occasion du deuxième anniversaire des manifestations #GeorgeFloyd, nous publions un numéro spécial en ligne, « Ce sentiment d’été », dans lequel les participants reviennent sur le passé et tirent le bilan de l’été pandémique chaud de l’Amérique en 2020.

https://t.co/0q7dEWzqa3

« Il devrait être évident maintenant que seul le bouleversement stupéfiant provoqué par la révolte a le pouvoir d’abattre ce qui interdit tout accès mutuel entre des entités autrement distinctes, séparées et atomisées. Étant donné que l’origine inéluctablement sociale de la douleur est interdite d’échapper aux pièges solitaires de l’individu affligé, le dilemme ne peut être résolu que par un geste tout aussi aporétique, mis en œuvre par un personnage universel atteint par sa souffrance universelle, et qui ne revendique aucun droit particulier sur la base d’aucun tort particulier, mais le tort en général est perpétué contre lui. Bien sûr, cela ne pourra jamais être atteint par des méthodes idéalistes, qu’il s’agisse d’écrire, de parler ou de former à la diversité. Au lieu de cela, comme nous l’a dit un jour le vieil homme, chaque étape du mouvement réel est plus importante qu’une douzaine d’articles et d’essais. »

https://endnotes.org.uk/posts/idris-robinson-postscript-on-pain

**********************************************************************************************

L’inflation turque devrait s’accélérer à plus de 80%

« Les prix alimentaires, qui représentent environ un quart du poids de l’indice d’inflation totale, ont probablement augmenté de 14% ce mois-ci par rapport à avril, portant l’augmentation annuelle à 115% »

https://ahvalnews.com/turkey-inflation/turkish-inflation-set-accelerate-more-80-percent-columnist

*********************************************************************************************

UK

« Les prix des pâtes à petit budget ont gonflé de 50 % au cours de la dernière année, mais les gammes de prix inférieures des supermarchés ont augmenté à peu près au même rythme que les aliments en général, selon une nouvelle analyse de l’Office des statistiques nationales (ONS)….

La poussée des pâtes est de loin la plus notable, mais les autres incluent les chips (17%), le pain (16%), le bœuf haché (16%) et le riz (15%). »

*************************************************************************************************

« Le taux d’inflation dans la zone euro a battu un nouveau record en mai, à 8,1% sur un an, annonce Eurostat 

L’Allemagne enregistre un record. Les prix ont augmenté de 7,9 % sur un an en mai. Cela hisse l’inflation à son plus haut niveau depuis la réunification du pays. Pour trouver pareil taux, il faut remonter à 1952 en Allemagne de l’Ouest. »

https://www.rfi.fr/fr/%C3%A9conomie/20220530-l-inflation-continue-d-atteindre-des-sommets-dans-de-nombreux-pays-europ%C3%A9ens

**************************************************************************************************

FRANCE

« La barre des 5% d’inflation n’avait plus été franchie depuis le mois de septembre 1985. »

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/france-l-inflation-accelere-a-5-2-sur-un-an-en-mai-20220531

*************************************************************************************************

« l’Italie est le seul pays de l’OCDE où les salaires ont baissé au cours des 30 dernières années… 

Les données de l’Istat indiquent également que les personnes nées après 1986 ont le revenu par habitant le plus bas de l’histoire italienne. »

https://www.infoaut.org/precariato-sociale/aumenta-l-inflazione-i-salari-diminuiscono-i-sindacati-tacciono-e-i-nati-dopo-l-86-hanno-il-reddito-piu-basso-di-sempre

**************************************************************************************************

ESPAGNE

« L’inflation s’aggrave à nouveau en mai après une brève pause : les prix ont augmenté de 8,7 %

image.png

c’est la période avec la plus forte inflation des 35 dernières années, et l’INE souligne que les aliments et les boissons non alcoolisées sont devenus particulièrement chers, citant parmi eux les hausses de prix de produits aussi basiques que la viande, le pain, les céréales , légumineuses et légumes, lait, fromage et œufs, plus élevé ce mois-ci qu’en avril de l’année précédente. D’autres biens essentiels le remarquent également. Tous les aliments mesurés par l’INE, sans exception, augmentent de prix par rapport à avril 2021 : par exemple, l’huile d’olive augmente de 42,5 %, les pâtes de 25 % et les fruits frais de 9,5 %. »

https://elpais.com/economia/2022-05-30/la-inflacion-vuelve-a-empeorar-en-mayo-los-precios-crecieron-un-87.html

L’inflation est bien ancrée en Espagne : le même petit déjeuner monte trois fois plus qu’en France, deux fois plus qu’en Italie et 30% de plus qu’en Allemagne

« Le pain a augmenté de 10,1 % ; beurre , 12,8 %; céréales pour petit-déjeuner , 6 % ; lait , 14 %; yaourts , 10,9 %; café , 10,7 % ; sucre , 3,3 % ; thé , 7,7 %, cacao et poudre de chocolat , 10,2 % ; jus , 7,6 %; fruits , 9,5 %; huile d’olive , 42,5 % ; et œufs , 21,6 %. Des hausses, recueillies par l’Institut national de la statistique (INE) fin avril, qui dépassent de loin celles vécues dans les autres pays européens. »

https://www.elmundo.es/economia/macroeconomia/2022/05/31/6294e2f1e4d4d81b768b45e3.html

************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 28 mai 2022

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable.» Carbureblog
***********************************************************************************************
UKRAINE

Comrade 𝐚𝐧𝐝𝐫𝐞𝐰 (@solutionicist) speaking ☭

En traduction DeepL

« Il y a trois mois, la Russie a attaqué l’Ukraine, et il semble que le pire soit encore devant nous. J’ai écrit quelques « Lettres d’Ukraine » en mars dernier, et elles sont encore assez bonnes je pense.

Dans ces lettres, j’ai essayé d’esquisser les vecteurs possibles de l’activité des révolutionnaires conscients sur le terrain et de montrer comment la réponse de l’État ukrainien et des forces nationalistes mobilisées par la guerre ne doit pas être confondue avec un souci de la vie et du bien-être humains.

Lorsque j’ai écrit ces lignes, l’absence totale d’évacuations, la législation anti-travail, la répression anti-locataires et l’opportunisme interclassiste étaient les contradictions les plus flagrantes en jeu. La gauche ukrainienne, très bien publiée, a au contraire décidé de se rendre à l’État face à l’urgence.

Après avoir écrit ces lettres, alors que l’État déclarait qu’il savait que l’invasion allait avoir lieu mais qu’il n’avait pas prévenu les civils qu’ils devaient éviter de circuler sur les routes inter-États et qu’il continuait à dissimuler le nombre de tués et de blessés, je n’ai fait que confirmer les positions que j’ai exposées en mars.

Si vous n’avez toujours pas réalisé l’ampleur de la souffrance contre laquelle vous décidez de reporter le combat, et si vous pensez que les armes ne sont pas fournies au prix d’une guerre sans fin et de dizaines de milliers de morts, eh bien, vous aurez besoin de quelque chose de plus que le genre de faits que j’ai exposés. »

https://tousdehors.net/Lettres-d-Ukraine

https://tousdehors.net/Lettres-d-Ukraine-partie-2

https://tousdehors.net/Lettres-d-Ukraine-partie-3

copedrew@solutionicist

« une vidéo intéressante (principalement publiée par les chaînes ru rn) de l’unité de défense territoriale initialement située à Cherkasy et maintenant déplacée vers la ligne de front dans le Donbass. ils ont décidé d’aller à l’encontre des ordres de se battre, invoquant le manque d’armes lourdes et les pertes des combats précédents »

« vous pouvez lire quelques réactions intéressantes à cette vidéo dans les réponses à ce tweet, cela semble être le seul rapport relativement populaire à ce sujet. Je me demande pourquoi les gens préfèrent se taire sur le refus ukrainien des ordres et les préoccupations exprimées par les soldats ? »

Sudarsan Raghavan

« un portrait plus réaliste de la guerre »

« Les dirigeants ukrainiens projettent une image d’invulnérabilité militaire contre la Russie. Mais les commandants offrent un portrait plus réaliste de la guerre, où des volontaires dépassés décrivent avoir été abandonnés par leurs chefs militaires et avoir fait face à une mort certaine au front. »

https://www.washingtonpost.com/world/2022/05/26/ukraine-frontline-russia-military-severodonetsk/

« Vous tremblez au moindre bruit » : un soldat russe raconte sa vie de prisonnier de guerre

« Anton a été fait prisonnier par les forces ukrainiennes près de Mykolaïv le 2 mars avec cinq autres soldats de son unité, alors que les forces russes organisaient une offensive sur la ville de construction navale stratégiquement importante près de la mer Noire…

L’histoire d’Anton est un récit très rare d’un prisonnier de guerre russe qui a depuis été échangé, car la Russie et l’Ukraine ont publié très peu d’informations sur le sort des centaines de Russes captifs…

Avec le recul, dit-il, il aurait dû « tout faire » pour éviter l’armée.

L’unité d’Anton a d’abord été transférée au cours des derniers jours de décembre dans la péninsule de Crimée annexée par la Russie, où on lui a dit qu’il participait à un stage d’entraînement « d’une semaine »…

« Beaucoup de jeunes gars ne pouvaient même pas imaginer que nous allions faire la guerre. Ils nous en ont parlé au tout dernier moment, la veille de l’invasion »..

Au début, la vie en captivité était dominée par la peur. « Vous tremblez au moindre bruit. Chaque jour, vous espérez que ce ne sera pas votre dernier et que vous ne serez pas tué »…

début avril, Anton a appris qu’il allait être échangé contre un soldat ukrainien…

Mais après son expérience en Ukraine, Anton cherche maintenant des moyens de quitter l’armée pour de bon.

 «Je veux juste rentrer à la maison, mec, c’est tout. Tout ce que je veux, c’est rentrer chez moi. »

https://www.theguardian.com/world/2022/may/26/russian-soldier-pow-ukraine

***********************************************************************************************
« L’Antisémitisme dans la Révolution russe (1917-1920) »

Brendan McGEEVER

« L’historiographie méconnaît souvent les nombreux pogroms perpétrés pendant la Révolution russe. Si la plupart sont dus aux armées Blanches, les Rouges en prirent aussi leur part. Face à cela les dirigeants communistes, souvent d’origine juive eux-mêmes, eurent du mal à définir une position claire dans la crainte qu’ils avaient de se couper d’une partie de leur base qui confondait spontanément les Juifs et « l’ennemi bourgeois ». C’est finalement sous la pression des partis socialistes juifs plus ou moins sionistes, comme le Poale Zion (Travailleurs de Sion), que la barre sera redressée et que le pouvoir bolchévique combattra résolument ces tendances délétères. C’est tout cela que, dans son ouvrage pionnier, rédigé à partir des archives russes et ukrainiennes, le jeune historien Brendan McGeever expose donc dans le détail. Par ce biais, son ouvrage offre aussi un angle d’étude intéressant sur le fonctionnement au quotidien de l’Etat soviétique naissant et de ses armées. »

Lire un extrait en cliquant sur le lien

L’Antisémitisme dans la Révolution russe (1917-1920)

********************************************************************************************

IRAN

« c’est un feu sous la cendre et [il] sera allumé dans un autre lieu et situation, car lorsqu’une société atteint la phase de l’explosion, personne ne pourra la contrôler. »

Des Iraniens manifestent contre la hausse du prix de l’essence, le 16 novembre 2019 à Téhéran (Iran). (AFP)

Les analystes qui se sont entretenus avec Middle East Eye ont déclaré que les manifestations étaient le résultat inévitable d’une crise qui a particulièrement touché les pauvres.

« Les habitants de Téhéran et des grandes villes sont encore capables de supporter les nouvelles difficultés économiques, mais dans les villages et les petites villes, il n’y a aucun moyen de gagner plus d’argent pour surmonter les nouvelles difficultés », a déclaré un sociologue iranien à MEE sous couvert d’anonymat pour peur des représailles.

« Donc, les gens n’ont d’autre choix que de se soulever parce qu’ils n’ont pas suffisamment de revenus ou d’économies. Ces manifestations sont motivées par les difficultés économiques plutôt que par l’opposition politique. Les manifestants ont faim. »…

Le sociologue qui a également préféré ne pas divulguer son nom a averti que ne pas répondre aux revendications des manifestants pourrait conduire à une « explosion ».

« Si nous n’écoutons pas la voix forte du peuple maintenant, et pensons que nous pouvons mettre fin à ces manifestations en emprisonnant et en détenant quelques personnes, je dois dire que c’est un feu sous la cendre et [il] sera allumé dans un autre lieu et situation, car lorsqu’une société atteint la phase de l’explosion, personne ne pourra la contrôler. »

https://www.middleeasteye.net/news/iran-protests-strikes-internet-cuts-prices-soar

« Notre ennemi est juste ici ! Ils mentent en disant que c’est l’Amérique ! »

« Les femmes participaient en grand nombre à ces rassemblements de protestation…

Mercredi soir 25 mai, une foule massive d’habitants d’Abadan, dans le sud-ouest de l’Iran, est descendue dans la rue lors de manifestations anti-régime déclenchées par l’effondrement de la tour Metropol de la ville le lundi 23 mai. Des manifestants en colère scandaient des slogans contre le régime. , des responsables locaux et l’entrepreneur corrompu responsable du projet de construction défectueux qui a conduit à l’ effondrement de la tour , faisant au moins 19 morts, 37 blessés et des dizaines de personnes portées disparues. »

https://english.mojahedin.org/news/protests-spread-to-several-cities-in-solidarity-with-abada

**********************************************************************************************

« Les États-Unis deviennent le pays où il est plus facile d’acheter une arme qu’une boîte de lait en poudre »

STATES

« Je n’ai jamais pensé que je serais dans une position où je devrais vendre mon plasma pour nourrir mes enfants »

« le prix du gaz a augmenté de 18,3 % en un seul mois, de février à mars, en raison de la guerre en Ukraine et des profits de guerre des sociétés pétrolières et gazières. Les prix des produits alimentaires ont augmenté de 10 % par rapport à l’année précédente, soit la plus forte hausse depuis 1981, tandis que le prix de l’électricité a augmenté de 32 % par an.

Le loyer moyen a augmenté de 11 % au cours de la même période. On s’attend à ce que les loyers des 22 millions de résidents de maisons mobiles en Amérique augmentent de 70 % dans les mois à venir, car les parcs de maisons mobiles sont achetés par des investisseurs de Wall Street, qui pressent ensuite les résidents pour faire du profit.

Au pays des cartes de crédit, les hausses de taux d’intérêt font grimper les taux d’emprunt à des niveaux jamais vus depuis des décennies. Le Wall Street Journal a rapporté vendredi que les défauts de paiement sur les prêts automobiles et immobiliers à risque « ont atteint un niveau record en février »…

La demande des banques alimentaires n’a jamais été aussi forte, un opérateur de banque alimentaire de Floride déclarant à une chaîne de télévision de Tampa Bay : « Nous voyons différents types de familles passer dans nos files d’attente, nous voyons des familles primo-accédantes, des familles de la classe moyenne, certaines familles bénéficiant de la sécurité sociale. »

La politique « tous les fusils et pas de beurre » de l’administration Biden a des conséquences dévastatrices. Bien que les deux tiers des banques alimentaires américaines connaissent une augmentation rapide de la demande, elles sont également témoins « d’une baisse de 45 % de la nourriture fournie par le gouvernement fédéral », a rapporté CNN au début du mois. Un responsable de l’organisation à but non lucratif Feeding America a déclaré au média : « Nous risquons de manquer de nourriture. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour éviter une crise alimentaire majeure. »

Des millions de travailleurs du « pays le plus riche du monde » sont contraints de vendre leur sang pour survivre. Jeudi, le Washington Post a présenté un enseignant de 41 ans au salaire de 50 000 dollars qui vend du plasma deux fois par semaine pour s’en sortir. « Je n’ai jamais pensé que je serais dans une position où je devrais vendre mon plasma pour nourrir mes enfants », a déclaré Christina Seal de Slidell, en Louisiane. « J’ai fait des demandes pour tous les programmes gouvernementaux auxquels je peux penser. Je ne suis pas admissible aux bons d’alimentation, je ne suis admissible à aucun programme. » Le Post a expliqué que les dons de plasma « ont quadruplé depuis 2006 ». »

https://www.wsws.org/en/articles/2022/05/21/pers-m21.html

******************************************************************************************

UK

« Comment le récit du plein emploi britannique cache la vraie histoire »

« Ce rapport, qui vise à chiffrer le niveau réel du chômage en Grande-Bretagne, est le sixième d’une série publiée tous les cinq ans depuis 1997. En ajoutant les chômeurs cachés – les personnes qui perçoivent des indemnités d’incapacité mais qui travailleraient dans une économie de plein emploi – les chercheurs aboutissent à un total de 2,34 millions de chômeurs, soit un million de plus que l’indicateur de chômage préféré du gouvernement. Il ne s’agit pas de demandes frauduleuses et elles représentent un peu moins d’un tiers du total général des demandeurs d’incapacité en âge de travailler.

Le chômage caché a diminué par rapport au chiffre d’un peu plus d’un million en 1997. On pouvait s’attendre à une certaine réduction car, dans les années 1980 et 1990, les travailleurs qui avaient perdu leur emploi dans l’industrie manufacturière ou dans l’industrie minière étaient « parqués » sur des prestations d’invalidité afin de gonfler les chiffres du chômage.

Mais cette génération de travailleurs a maintenant pris sa retraite et le fait qu’il y ait encore près de 800 000 chômeurs cachés signifie que la cohorte initiale de travailleurs industriels licenciés bénéficiant d’indemnités d’incapacité a été remplacée par la génération qui les a suivis. »

 « le travail est le meilleur moyen de sortir de la pauvreté » Boris Johnson

« Cependant, les salaires ne parvenant pas à suivre l’inflation annuelle de 9 %, bon nombre de ceux qui ont du mal à joindre les deux bouts ont déjà un emploi. Les chiffres officiels montrent que 41% des demandeurs du crédit universel travaillent, tandis que la Fondation Joseph Rowntree calcule que 68% des familles vivant dans la pauvreté comprennent au moins un adulte qui travaille. »

https://www.theguardian.com/business/2022/may/22/boris-johnson-to-stress-work-as-the-fix-for-cost-of-living-crisis

Les cheminots votent massivement en faveur de la grève nationale

« Cependant, il est peu probable que le syndicat appelle à des grèves immédiatement, mais utilisera le mandat pour renforcer sa main dans les pourparlers avec Network Rail et les entreprises ferroviaires alors qu’il cherche à atténuer l’effet d’une réduction significative des coûts sur le réseau ferroviaire…

« Notre NEC [comité exécutif national] va maintenant se réunir pour discuter d’un calendrier de grève à partir de la mi-juin, mais nous espérons sincèrement que les ministres encourageront les employeurs à revenir à la table des négociations et à trouver un règlement raisonnable. »

Le personnel de toutes les entreprises à l’exception de la ligne Island de l’île de Wight a voté pour une action revendicative, bien que le personnel de l’un des plus grands réseaux de banlieue, GTR, qui comprend Southern et Thameslink, ait voté pour une action sans grève. »

https://www.theguardian.com/uk-news/2022/may/24/railway-workers-union-vote-in-favour-of-national-strike

**************************************************************************************

« Une histoire sociale et politique de la conquête de l’Algérie par la France »

François Cerruti Romain Bonnel De la guerre des Demoiselles à la reddition d´Abd el-Kader Paru le 14 janvier 2022


image.png

François Cerutti

Insoumis pendant la guerre d’Algérie, François Cerutti est plusieurs fois condamné pour son opposition aux méthodes de la guerre coloniale et au militarisme.

Ancien de La Vieille Taupe (première période), il est aussi connu sous le pseudonyme François Martin1.

Il participe aux évènements de Mai 68, en particulier au Comité d’action travailleurs-étudiants installé à la faculté de Censier1 ; il est cité par Mark Kurlansky dans 1968: The Year that Rocked the World2,3.

Il participe à la revue Le Mouvement communiste en 19721 avec Jean Barrot (alias de Gilles Dauvé)4.

Membre du Syndicat des correcteurs, il a corrigé les épreuves de Journalistes algériens entre le bâillon et les balles de Lazhari Labter5.
**************************************************************************************

Les 16-24 ans en Chine ont le taux de chômage le plus élevé jamais enregistré : 18,2 %

Fin 2019, on était encore à moins de 13%. Tout cela, officiellement !

************************************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 21 mai 2022

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable.» Carbureblog
****************************************************************

UKRAINE

« Il faut garder à l’esprit que même avec les attentes les plus optimistes (les officiels ukrainiens qui s’attendent à récupérer la Crimée et le Donbas d’ici la fin de l’année), l’Organisation Internationale du Travail prévoit 7 millions d’emplois perdus au cours des 3 prochains mois – contre 4,8 millions déjà perdus. »

copedrew@solutionicistimage.png

***********************************************************************************

Blog DDT21 : « Adieu la vie, adieu l’amour… Ukraine, guerre et auto-organisation »image.png

« si l’Ukraine a connu quelques semaines de flottement, le gouvernement a rapidement repris les choses en main, notamment, il faut le reconnaître, grâce au soutien de ses citoyens. Ces derniers ne se sont pas auto-organisés contre l’État, ou bien du fait de son absence, mais bien afin d’éviter qu’il ne s’effondre sous les coups de boutoir russes. »

***********************************************************************************

RUSSIE

« Trois bureaux de recrutement militaire russes ont été attaqués au cours du week-end au milieu d’une recrudescence de la violence contre les installations après l’invasion de l’Ukraine par Moscou…

https://www.themoscowtimes.com/2022/05/16/3-russian-military-recruitment-offices-attacked-a77686

« Au moins une dizaine de centres de recrutement de l’armée ont été attaqués en Russie (incendie, jet de cocktail…) depuis le début de la guerre. Force à ceux qui sabotent la machine de guerre »

 « Ce ne sont pas des déserteurs, juste ceux qui ont réussi à s’en tirer »

« Alors que la Russie continue de cacher l’ampleur de ses pertes en Ukraine , de plus en plus d’informations ont filtré, provoquant la colère des familles des soldats russes et décourageant même les anciens partisans de l’invasion…

La Russie a publié pour la dernière fois des données sur les victimes fin mars, admettant que 1 351 soldats russes avaient été tués et 3 825 blessés au cours du premier mois de la guerre. Le gouvernement n’a pas publié plus d’informations sur les victimes au cours du dernier mois et demi, sauf pour dire qu’elles étaient « significatives ».

Les estimations occidentales sont 10 voire 20 fois plus élevées, certains suggérant que la Russie a perdu plus de 30 000 soldats depuis le début de la guerre. »

https://www.theguardian.com/world/2022/may/17/i-look-at-my-government-differently-losses-in-ukraine-test-russians-faith

*******************************************************************************************

De « petits incendies partout »

« Les chocs majeurs subis par l’économie mondiale, comme l’invasion de l’Ukraine par la Russie, retiennent naturellement l’attention. Mais un nouveau modèle mondial de « petits incendies partout » pourrait avoir des conséquences tout aussi importantes pour le bien-être économique à long terme. Au fil du temps, ces petits incendies peuvent se transformer en un incendie tout aussi menaçant que le grand incendie initial qui a servi de catalyseur. »

https://www.theguardian.com/business/2022/may/16/beware-a-global-economy-with-little-fires-everywhere

******************************************************************************************

IRAN

« Ce que nous disent les récentes manifestations en Iran »

« La situation est complètement hors de contrôle », a déclaré l’ancien président du Majlis (parlement), Gholam-Ali Haddad-Adel, le 13 mai. « Nous assistons à des protestations dans les villes du pays qui ne peuvent pas être négligées », a déclaré Adel, qui fait actuellement partie de ceux qui font partie du cercle restreint de Khamenei.

« Nous pourrions assister à une tendance négative des événements que nous avons connus en novembre 2019 ! » peut-on lire dans un article publié le 18 mai dans le quotidien d’État Jahan-e San’at, en référence au soulèvement national de novembre 2019 qui s’est étendu à près de 200 villes du pays.

On s’inquiète de plus en plus non seulement du statu quo, mais aussi de ce que cela promet très probablement pour l’avenir proche. « Il pourrait y avoir des [protestations] bien plus dangereuses que les [soulèvements] observés en 2017 et 2019 », a déclaré Ghasem Saedi, membre du Majlis, le 13 mai »


image.png

« la révolte des Macaroni »

« Certains l’ont baptisée « la révolte des Macaroni » : même si elles ne figurent pas au sommet de la gastronomie iranienne, les pâtes italiennes font partie des produits dont le prix a triplé ces derniers jours à Téhéran. En ce mois de mai, les Iraniens doivent aussi payer deux à cinq fois plus cher leur bouteille d’huile, leurs oeufs ou leur poulet par rapport à avril. »  

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/manifestations-envolee-des-prix-et-accord-nucleaire-en-iran-le-regime-sous-pression_2173773.html

« Une hausse de prix provoque des manifestations meurtrières en Iran

Au moins cinq manifestants auraient été tués et des centaines d’autres interpellés depuis début mai, après l’annonce de la fin des subventions des produits de première nécessité. »

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/05/20/une-hausse-de-prix-provoque-des-manifestations-meurtrieres-en-iran_6127006_3210.html

« Le pain est devenu si cher et même rare que les médias d’État préviennent que « la révolution française [a été déclenchée] avec une hausse des prix du pain »

Le prix du blé a bondi de 100 % par rapport à il y a trois ans. Les prix de la farine ont bondi entre 500 et près de 700 %. Le prix du pain de mie ordinaire a été multiplié par treize. Les prix de l’huile de cuisson ont augmenté de plus de 750 %. Le riz a connu une hausse de prix de 130 % au cours des six derniers mois seulement. Les médicaments coûtent en moyenne 1 000 % de plus. »


image.png

Selon les chiffres officiels, l’inflation a atteint près de 40 % et près de la moitié des 85 millions d’habitants de l’Iran vivent sous le seuil de pauvreté.

« Même accepter les propres chiffres de la République islamique sur l’inflation, le chômage et ceux qui vivent en dessous du seuil de pauvreté signifie accepter qu’à tout moment, un scénario hautement combustible pourrait modifier le statu quo. Attendez-vous à plus, et non à moins, de manifestations comme celle-ci en Iran. »

https://english.alarabiya.net/News/middle-east/2022/05/18/Iran-protests-spread-to-major-central-province-unofficial-death-toll-rises-to-six?fbclid=IwAR3ZXrpx7LMkxt2mfxtbWNfylnNEFMFhTndyYIJp0lBqbTT36xll4zM7hBY

*****************************************************************************************

«crise sismique de la faim»

« Le mois dernier, la Banque mondiale a estimé que les prix des denrées alimentaires devraient augmenter de 22,9 % cette année, principalement en raison d’une flambée des prix mondiaux du blé. L’Indice FAO des prix des produits alimentaires, qui suit les variations mensuelles des prix internationaux d’un panier de produits alimentaires, tels que le sucre, les produits laitiers, les céréales et l’huile végétale, est supérieur de près de 30 % à celui d’avril 2021.

Aux États-Unis, le Bureau of Les statistiques du travail ont révélé que les prix globaux des denrées alimentaires ont augmenté de 9,5% le mois dernier et que les coûts de la viande sont de 20% supérieurs à ceux de 2021…

 La crise alimentaire n’est pas reléguée aux pays en développement. Exprimant la nature mondialisée de la production moderne et l’impact catastrophique de l’inflation sur la classe ouvrière dans le monde entier, une enquête menée au Royaume-Uni et publiée mardi par Sky News a révélé que, pour alléger le fardeau de l’inflation, 27 % des Britanniques, soit quelque 10 millions les gens ont « sauté des repas » en avril.»

https://www.wsws.org/en/articles/2022/05/18/agda-m18.html

« 27% des Britanniques sont contraints de sauter l’un des repas de la journée en raison de la hausse des prix, selon un sondage »

https://www.elmundo.es/economia/2022/05/17/6283d619fdddff1f358b458d.html

***********************************************************************************************

A paraître aux éditions NIET le 26 août 2022

« Contagion sociale

Guerre de classe et pandémie en Chine »

« Chuang est un collectif communiste international dont la plupart des membres vivent en Chine. Dans Contagion sociale, ils racontent l’histoire de l’épidémie de covid-19 dans le pays et se font le relais des luttes quotidiennes de la population, prise entre le marteau d’un virus létal et l’enclume d’un État répressif. La croissance économique rapide mais fragile de la Chine a créé le terrain social et biologique propice à l’apparition de nouveaux virus mortels, dont le covid-19 n’est que le dernier avatar. Au moyen d’entretiens, de récits et d’analyses de terrain, Contagion sociale offre une vision incisive de la réponse aussi draconienne qu’inefficace de l’État chinois, ainsi que des stratégies de survie et de l’auto-organisation des travailleurs. Chuang montre enfin comment la pandémie a permis l’émergence d’un nouveau mode de gouvernance contre-insurrectionnel et d’une théorie singulière de l’art de gouverner. »

 image.png

et comme l’a écrit un camarade du Québec « Un article aussi long qu’intéressant sur l’histoire des liens entre épidémies et production, sur la réponse actuelle de l’Etat chinois et sur le coronavirus comme symptôme des logiques contemporaines d’accumulation du capital. Faut s’accrocher, ça se lit en plusieurs fois mais ça vaut vraiment le coup. »

Texte paru sur https://dndf.org/?p=18327%20fbclid=IwAR0oaQ9bu_iXNVbr6t31vxvfdIySwoyUD_aexo6NL27XubLXciLigvEuAS0

**********************************************************************************************

UK 

« maintenant, ce sont les gens qui volent les choses du quotidien »

« Il y a certainement un certain nombre d’articles qui n’avaient pas d’étiquettes de sécurité auparavant mais qui en ont maintenant.

Avant, les voleurs à l’étalage volaient des objets de grande valeur pour les revendre, ce qui n’est pas rare. Aujourd’hui, ce sont les gens qui volent des articles de tous les jours, qui font leurs courses hebdomadaires et qui essaient de partir sans payer.

Le lait pour bébé n’a jamais été marqué d’une étiquette de sécurité, mais maintenant il l’est, de sorte que les gens ne peuvent pas le voler. C’est quelque chose qui n’aurait jamais pu arriver avant, mais les gens sont désespérés.

Il y a beaucoup de choses qui disparaissent à cause du libre-service : les gens ne scannent pas tout, c’est plus courant qu’avant. »

https://www.theguardian.com/business/2022/may/18/a-view-from-the-checkout-now-its-people-stealing-everyday-things

Ne laissez pas partir les gens s’ils volent de la nourriture en désespoir de cause, dit le ministre à la police

Il a ensuite déclaré à LBC que les ministres veilleraient à ce que la police ne ferme pas les yeux sur les voleurs à l’étalage qui volent de la nourriture…

«La règle générale est que la justice doit être aveugle et j’espère et je crois que c’est le principe qui sous-tend non seulement la police, mais aussi le fonctionnement des tribunaux. »

https://www.theguardian.com/uk-news/2022/may/19/dont-let-people-off-if-they-steal-food-in-desperation-minister-tells-police-kit-malthouse


« le taux d’inflation bondit à 9%, un record en 40 ans

L’ONS note que le taux d’avril est le plus élevé depuis que les statistiques sur l’inflation existent, à savoir 1989…

Lundi, le gouverneur de la Banque d’Angleterre Andrew Bailey avait qualifié la situation d’«apocalyptique» pour les prix alimentaires et averti que l’inflation, qui devrait dépasser 10% à la fin de l’année au Royaume-Uni, pourrait monter encore plus haut si l’Ukraine ne parvient pas à exporter ses récoltes. »

https://www.estrepublicain.fr/economie/2022/05/18/l-inflation-bondit-a-9-au-royaume-uni-un-record-en-40-ans

image.png

« L’inactivité économique à un niveau inquiétant »

« Le rapport sur l’emploi d’aujourd’hui montre qu’il y a environ 460 000 personnes « économiquement inactives » de plus qu’avant la pandémie – ni au travail, ni à la recherche d’un emploi…

le chômage continue de tomber à son plus bas depuis 1974. Cependant, cela masque maintenant le marché du travail le plus tendu que nous ayons vu en au moins un demi-siècle, avec plus de postes vacants qu’il n’y a de chômeurs pour la première fois, et bien plus d’un million de personnes de moins dans la population active que sur les tendances pré-pandémiques. »

********************************************************

FRANCE

image.png

****************************************************************************************
CHILI

« Le retour mondial de l’inflation n’épargne pas le Chili. L’IPC, indice de mesure des prix du gouvernement, estime en avril 2022 sa progression à 10,5%, portant cette hausse des prix à des niveaux jamais atteints depuis 30 ans. L’huile végétale a augmenté de 24,7% en un mois (62% en un an), 30% pour l’essence, et des hausses à deux chiffres pour l’essentiel des produits de première nécessité. »

https://lanticapitaliste.org/actualite/international/les-espoirs-decus-de-la-nouvelle-gauche-chilienne

« On ne peut pas gracier une personne qui a brûlé une église ou une petite ou moyenne entreprise, qui a pillé un supermarché. »


image.png

« Le mouvement historique de 2019 contre les inégalités avait donné lieu à des violences et à une répression policière. Les discussions sur le sort des prisonniers sont au point mort…

Dès les premiers jours du mandat du président Gabriel Boric (gauche), investi le 11 mars, le ministre chargé des relations avec le Parlement, Giorgio Jackson, annonçait pourtant « l’urgence » de discuter du texte présenté pour la première fois en décembre 2020, afin de « guérir certaines cicatrices laissées par la révolte dans la société ». Preuve de la gêne que représentait déjà le dossier dans la campagne présidentielle, Gabriel Boric, alors candidat, tâchait de rassurer les électeurs frileux en novembre 2021 : « On ne peut pas gracier une personne qui a brûlé une église ou une petite ou moyenne entreprise, qui a pillé un supermarché. »

«Nous avons décidé d’utiliser tous les outils pour assurer la sécurité»

« Le gouvernement du président chilien Gabriel Boric a ordonné lundi 16 mai le retour de l’armée dans la région de La Araucanía, dans le sud du pays, face à la montée de la violence liée aux revendications territoriales des Indiens Mapuche. «Nous avons décidé d’utiliser tous les outils pour assurer la sécurité», a déclaré la ministre de l’Intérieur, Izkia Siches, après avoir annoncé que l’armée serait redéployée dans le sud du pays….

nouveau décret sur l’«état d’urgence», qui permet le déplacement des forces militaires »

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/le-chili-decrete-la-remilitarisation-de-la-region-mapuche-20220517

***********************************************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 14 mai 2022

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable.» Carbureblog
**********************************************************************************

Des ouvrières/ouvriers de l’usine Apple en Chine s’affrontent avec les gardes au sujet des fermetures.

« Des centaines de travailleurs se sont révoltés et ont affronté les gardes de l’usine Quanta à Shanghai (qui fabrique des MacBook Pro) jeudi soir après s’être vu refuser l’entrée dans les dortoirs, >100 ont sauté la porte. Enregistré sur vidéo et confirmé par Quanta. Une action industrielle de courte durée mais la plus importante depuis des années ?…


image.png

L’usine de Shanghai, qui appartient à la société taïwanaise Quanta Computer Inc. et fabrique des appareils pour Apple Inc. entre autres, est soumise à de sévères restrictions depuis le début du mois d’avril. Dans une vidéo partagée sur Twitter et YouTube, des ouvriers se sont précipités à travers des barrières et se sont heurtés à des gardes en tenue de protection blanche qui tentaient de les maintenir à l’intérieur. »

Vidéo : https://twitter.com/i/status/1522957357696835585

https://www.bloomberg.com/news/articles/2022-05-06/workers-at-apple-china-plant-clash-with-guards-over-lockdowns

 « Les grandes vagues de grèves, c’était il y a longtemps. Un ami… consacre délibérément peu de temps aux événements de Shanghai car il trouve cela insupportable. Après coup, j’ai l’impression que je ne saisis que maintenant le défi social auquel mes amis sont confrontés en permanence. »

********************************************************************************

« Nouvelle grève aux Émirats arabes unis, la 2e ce mois-ci dans un pays où les grèves sont rares et de surcroît illégales. Les chauffeurs de Talabat, un service de livraison de nourriture arabe, refusent de travailler ce soir et exigent des salaires plus élevés. »

Une grève des livreurs fait plier Deliveroo à Dubaï.

image.png

Une grève des livreurs fait plier Deliveroo à Dubaï. La plateforme qui souhaitait introduire des journées de 13h et réduire le prix de la course a été contrainte de reculer face à une grève inedite puisque les grèves et les syndicats sont interdits aux Émirats arabes unis.

Vidéo : https://twitter.com/i/status/1522284292541403138

****************************************************************************
UKRAINE

Effrayant !!

L’unité de Kiev patrouillant dans les rues alors que la loi et l’ordre se fissurent sous la guerre

En plus de deux mois depuis que les premiers missiles ont frappé Kiev, les patrouilles de Maïdan ont repéré des opportunistes lors de raids de pillage, des habitants désespérés poussés à voler alors que l’économie s’effondrait…

image.png

Certains policiers de la région ont fui avec leurs familles dans les premiers jours de la guerre et ne sont pas revenus, a déclaré le groupe, ce qui rend plus difficile le maintien de l’ordre. Et la nouvelle démographie de ce quartier majoritairement ouvrier de l’est de Kiev, de l’autre côté du Dniepr, a également accru le risque de criminalité…

« Beaucoup de gens qui sont partis (quand la guerre a commencé) étaient des gens avec de l’argent pour s’enfuir et la capacité de gérer. Les gens qui sont restés sont les plus pauvres, ceux qui n’ont pas de travail. Ils comprennent des toxicomanes et des alcooliques »

https://www.theguardian.com/world/2022/may/07/the-kyiv-unit-patrolling-the-streets-as-law-and-order-cracks-under-war

« À la frontière de la blancheur ? Expropriation, guerre et reproduction sociale en Ukraine »


image.png

« Dans cet article, je situe la guerre en Ukraine dans le contexte plus large de la position de l’Ukraine dans les schémas mondiaux de production et de reproduction sociale[ii], en me concentrant en particulier sur sa dynamique racialisée et genrée. En utilisant le féminisme de la reproduction sociale, je retrace comment, depuis 2014, la militarisation de l’Ukraine a été intimement liée aux mesures d’austérité, déplaçant effectivement les charges de la résistance à l’agression russe et préparant l’État à un processus hautement inégalitaire d’intégration  » euro-atlantique  » sur les ménages et en particulier les femmes. Dans ce contexte, la militarisation, l’austérité et l’agression agissent comme des processus de dépossession et d’accumulation primitive. Ils  » génèrent des réserves mondiales de force de travail dont les mouvements transfrontaliers sont au cœur de la production et de la reproduction mondiales du capital et du travail « [iii] De cette façon, la citoyenneté racialisée reproduit la précarité et l’exclusion pour certains et la sécurité et l’inclusion pour d’autres, tout comme la différenciation historique de la classe ouvrière ukrainienne au sein du capitalisme mondial est réécrite et instrumentalisée[iv]. »

http://dndf.org/?p=20108
***********************************************************

RUSSIE

« Je veux retourner dans ma famille – et pas dans un cercueil. »

« Selon les règles militaires russes, les troupes qui refusent de combattre en Ukraine peuvent être renvoyées mais ne peuvent pas être poursuivies, a déclaré Mikhail Benyash, un avocat qui conseille les soldats qui choisissent cette option.

Benyash a déclaré que « des centaines et des centaines » de soldats avaient été en contact avec son équipe pour obtenir des conseils sur la manière d’éviter d’être envoyés au combat…

Alors que le nombre exact de soldats refusant de se battre reste incertain, de telles histoires illustrent ce que les experts militaires et les gouvernements occidentaux disent être l’un des plus grands obstacles de la Russie en Ukraine : une grave pénurie de soldats d’infanterie. »

https://www.theguardian.com/world/2022/may/12/they-were-furious-the-russian-soldiers-refusing-to-fight-in-ukraine

« des journalistes russes remplissent un site pro-Kremlin d’articles anti-guerre »

« Les titres des articles écrits et publiés par Polyakov et Miroshnikova lundi matin incluaient « Vladimir Poutine a menti sur les plans de la Russie en Ukraine », « L’armée russe s’est avérée être une armée de voleurs et de pillards » et « La Russie abandonne les cadavres de ses troupes en Ukraine »…

Il s’agit du premier acte de protestation majeur vu dans les médias d’État russes depuis que Marina Ovsyannikova, rédactrice en chef de Channel One, a fait irruption sur le plateau des informations du soir à la mi-mars en criant : « Arrêtez la guerre. Non à la guerre. »

https://www.theguardian.com/world/2022/may/09/russian-journalists-pro-kremlin-site-lenta-anti-war-articles

 image.png

 Graffitis anti-guerre dans la ville de Volgograd, dans le sud de la Russie.
********************************************************************************************

« La guerre sous un autre nom »

« Comme le montre Joy Gordon dans Invisible War : The United States and the Iraq Sanctions, le régime des sanctions visait à exempter les achats à but humanitaire, approuvés au cas par cas par un « comité 661 » spécial, qui, à la demande des États-Unis, a bloqué l’achat d’armes notoires telles que des pompes d’égout, des canalisations d’eau et des antibiotiques courants, ces derniers pouvant être utilisés comme antidote à l’anthrax. (Non, je ne comprends pas non plus). Les coûts humanitaires ont été stupéfiants. Après l’attaque de la coalition contre l’Irak en 1991, qui visait les infrastructures de base – notamment les centrales électriques, les ponts, les écoles et les hôpitaux -, les sanctions ont empêché le gouvernement d’importer du matériel pour réparer ces installations. Le revenu par habitant en Irak est passé de 3 510 dollars en 1989 à 450 dollars en 1996. La mortalité infantile a augmenté. Gordon constate que les sanctions ont contribué à la mort de cinq cent mille enfants de moins de cinq ans, bien qu’elles n’aient pas chassé Saddam Hussein du pouvoir – cela a nécessité une autre invasion américaine. Alors que l’élite irakienne était immunisée contre le mal par sa richesse, les plus pauvres ont été les plus touchés. Ce point mérite d’être souligné : les sanctions à l’échelle d’un pays sont une forme de guerre fondamentalement régressive. »

Les autorités du Sri Lanka ordonnent de tirer à vue pour réprimer les émeutes

« Le gouvernement sri-lankais a déployé des dizaines de milliers de militaires – armée de terre, marine et aviation – pour patrouiller dans les rues agitées de la capitale, Colombo et ailleurs, au lendemain d’une journée de violences. La police a déclaré mardi que huit personnes, dont deux policiers, ont été tuées durant une flambée de violences la nuit précédente. Au total, 65 bâtiments d’habitation ont été endommagés, dont 41 ont brûlé, et 88 voitures et bus ainsi que des centaines de deux-roues ont été détruits, selon la même source. »

https://www.francetvinfo.fr/monde/asie/le-sri-lanka-ordonne-de-tirer-a-vue-pour-reprimer-les-emeutes_5129587.html


image.png

Sri Lanka : l’armée et la police déployées pour faire respecter le couvre-feu

« Le Sri Lanka a déployé des milliers de soldats et de policiers pour imposer un couvre-feu après que cinq personnes ont été tuées dans les pires violences au cours de semaines de manifestations contre une crise économique sans précédent.

Près de 200 personnes ont été blessées lundi lors de la démission du Premier ministre Mahinda Rajapaksa, mais cela n’a pas apaisé la colère du public.

Rajapaksa a dû être secouru lors d’une opération menée avant l’aube par l’armée mardi après que des milliers de manifestants antigouvernementaux ont pris d’assaut sa résidence officielle à Colombo pendant la nuit, la police tirant des gaz lacrymogènes et des coups de semonce pour retenir la foule. »

https://www.theguardian.com/world/2022/may/10/troops-rescue-outgoing-sri-lanka-pm-as-houses-torched-in-deadly-night-of-unrest

****************************************************************************

« Ils nous imposent la famine »

https://observers.france24.com/fr/moyen-orient/20220513-iran-manifestations-prix-inflation-pain-essence-huile-r%C3%A9gime

« des personnes ont attaqué des magasins et tenté d’incendier une mosquée »

Manifestations en Iran contre des hausses de prix

« Le président de la République islamique Ebrahim Raïssi a annoncé cette semaine une série de mesures pour faire face aux difficultés économiques, dont la levée des subventions sur le blé, et l’augmentation des prix de certaines denrées comme l’huile.

L’annonce de cette mesure, entrée en vigueur vendredi, a entraîné des rassemblements dans plusieurs villes du pays au cours des deux derniers jours, selon l’agence de presse Irna…

À Izeh, dans la province du Khouzestan (sud-ouest), des personnes ont attaqué des magasins et tenté d’incendier une mosquée. Des rassemblements ont également eu lieu dans d’autres villes iraniennes ainsi que dans la province de Téhéran, a ajouté Irna. »

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/manifestations-en-iran-contre-des-hausses-de-prix-20220513


image.png

« Pour certains aliments, comme l’huile de cuisson, le poulet, les œufs et le lait, les prix ont atteint 300 %, alors que le coût des denrées alimentaires grimpe en flèche dans tout le Moyen-Orient en raison de l’effondrement de la chaîne d’approvisionnement mondiale et de l’invasion par la Russie de l’Ukraine, principal exportateur de produits alimentaires….

« On a pu voir sur ces vidéos des manifestations très violentes, avec des attaques contre des bases des milices islamistes – les fameux bassij –, ou même contre des mosquées et des bâtiments publics, ou encore des centres commerciaux qui ont été pillés par des manifestants », indique Siavosh Ghazi, correspondant de France 24 à Téhéran…

L’inflation a grimpé à près de 40 %, atteignant son niveau le plus important depuis 1994. Le chômage des jeunes reste également élevé. Selon le centre de statistiques iranien, quelque 30 % des ménages vivent actuellement sous le seuil de pauvreté.»

https://www.france24.com/fr/moyen-orient/20220513-iran-la-flamb%C3%A9e-des-prix-des-aliments-de-base-provoque-des-manifestations-r%C3%A9prim%C3%A9es

************************************************************************************

« Une récession au Royaume-Uni semble certaine – la question est de savoir quelle sera son ampleur.

Une fois que les pays sont enfermés dans une période de faible croissance et d’inflation élevée, l’expérience montre que la sortie est généralement douloureuse. Et peut-être que ce n’est même pas la faible croissance qui sera le problème à venir, mais une véritable récession. »

https://www.theguardian.com/business/2022/may/12/a-uk-recession-seems-certain-the-only-question-is-how-deep

L’inflation élevée au Royaume-Uni pourrait durer « des années plutôt que des mois », prévient un économiste

Haldane, qui était parmi les économistes les plus éminents à sonner l’alarme sur les risques d’inflation avant de quitter la Banque l’année dernière, a déclaré à la station de radio LBC qu’il souhaitait que des mesures plus strictes soient prises plus tôt.

Lorsqu’on lui a demandé si l’inflation pouvait dépasser 10 % ou aller encore plus haut, il a répondu : « C’est possible. J’ai peur que ça puisse… J’ai un peu peur, ça pourrait aussi durer un petit moment. Ce ne sera pas venu et reparti en quelques mois. Je pense que cela pourrait prendre des années plutôt que des mois. »

https://www.theguardian.com/business/2022/may/09/high-uk-inflation-could-last-for-years-rather-than-months-warns-economist****************************************************

« Le monde est au bord de la récession mondiale. »


image.png

« Le monde est au bord de la récession mondiale. Si l’on fait abstraction des reports statistiques (en rouge), la croissance « réelle » (en bleu) en 2022 ne sera que de 0,2 %. Sans parler de récession pure et simple, c’est la plus faible depuis 2008. Nous sommes à l’aube de quelque chose de très mauvais. »

***************************************************************************************

RUSSIE

l’inflation s’embrase à 17,8% en avril sur un an

« Il s’agit d’un record jamais atteint depuis 2002. Par rapport à avril 2021, les prix de l’alimentaire ont notamment flambé de 20,5%

les prix de l’alimentaire ont notamment flambé de 20,5%. Les produits de base sont parmi les plus touchés: les céréales (+35,5%), les pâtes (+29,6%), le beurre (+26,1%) et les fruits et légumes (+33,0%).»

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/russie-l-inflation-s-embrase-a-17-8-en-avril-sur-un-an-20220513

************************************************************************************
ESPAGNE

« canaliser le mécontentement social » 

Les syndicats préparent des mobilisations dans les entreprises pour « canaliser le mécontentement social » dû à la hausse des prix

« Nous allons canaliser le mécontentement social par des conflits dans les négociations avec les entreprises », a-t-il averti. Les tensions ont déjà dépassé le stade des négociations dans différents secteurs tels que les centres d’appels ou le secteur de la métallurgie et menacent de s’étendre à d’autres activités.

https://www.elmundo.es/economia/2022/05/11/627aac7c21efa0801f8b45b2.html

L’indemnité moyenne de licenciement baisse de 11 % en cinq ans

« …près d’un demi-million de travailleurs licenciés ont reçu une indemnité moyenne de 8 965 euros en 2020 contre 10 044 en 2015. Le montant est inférieur de 11 % à celui d’il y a cinq ans, malgré le fait que l’inflation accumulée au cours de la période dépasse 4 %…

« les gens gagnent moins d’argent et travaillent également moins d’heures, ce qui signifie que le salaire à des fins de compensation diminue »

Le coût du licenciement était l’un des changements introduits dans la réforme de 2012 et qui n’a même pas été abordé dans les négociations qui ont abouti à l’accord de travail l’année dernière entre CC.OO., UGT, la CEOE et le gouvernement. Ce que cet accord a provoqué, c’est une augmentation exponentielle des CDI, mais avec un poids fort du CDI discontinu et du CDI à temps partiel….

En se basant sur les données de l’EPA pour le premier trimestre, l’économiste prévient que les contrats à temps plein ont diminué de 6,8 % et les contrats à temps partiel de 4,3 %, tandis que le nombre de contrats permanents a augmenté de 534 %. L’une des craintes qui existe est qu’au lieu de disparaître, l’emploi temporaire finisse par se « cacher » derrière les contrats permanents. »

https://www.lavanguardia.com/economia/20220508/8250778/indemnizacion-media-despido-desciende-11-cinco-anos.html


image.png

60% des contrats à durée indéterminée signés en avril étaient à temps partiel ou discontinus

https://elpais.com/economia/2022-05-11/el-60-de-los-contratos-indefinidos-firmados-en-abril-fueron-a-tiempo-parcial-o-discontinuos.html

************************************************************

L’inflation en Argentine atteint 58% en glissement annuel dans un climat de conflit social croissant

https://elpais.com/argentina/2022-05-12/la-inflacion-en-argentina-alcanza-el-58-interanual-en-un-clima-de-creciente-conflictividad-social.html

« La moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté »

« Plus d’un tiers de la population active argentine appartient à l’économie informelle, et n’a donc pas accès à des revenus réguliers ou à une couverture sociale…

Sur les 12 derniers mois, le coût de la vie a augmenté de 58% en Argentine, un niveau qui n’avait plus été atteint depuis le début des années 1990. »

https://www.rfi.fr/fr/am%C3%A9riques/20220513-argentine-face-%C3%A0-l-inflation-des-milliers-de-manifestants-dans-la-rue

***************************************************************

EGYPTE

« Le taux d’inflation annuel global de l’Égypte s’est accéléré à 14,9% en avril, contre 12,1% enregistrés en mars et 4,4% le mois correspondant en 2021…

Sur une base annuelle, les prix des aliments et des boissons ont augmenté de manière significative de 29,3 %, les transports de 6,9 % et les soins de santé de 4,5 %. »

https://english.ahram.org.eg/NewsContent/3/12/465936/Business/Economy/Egypt%E2%80%99s-inflation-speeds-up-amid-war-in-Ukraine,-r.aspx

*********************************************************

ITALIE

« Selon les chiffres de l’Observatoire de Bologne, depuis le début de l’année jusqu’au 30 avril 2022, on a enregistré 422 décès sur le lieu de travail, dont 206 sur le lieu de travail et les 216 restants dans les déplacements et sur les routes.

Ces « chiffres » incluent également les décès au travail non assurés et non déclarés, que l’Inail ne comptabilise pas, de sorte que pour cet organisme, les travailleurs qui meurent au travail sont toujours moins nombreux.

Du 1er janvier au 30 avril, en considérant 17 semaines de travail de 6 jours, la moyenne est de 4 décès par jour (4.13). En revanche, si l’on tient compte des semaines de travail de 5 jours, la moyenne passe à 5 décès par jour (4,96). »

*************************************************

image.png

« Ces derniers jours, en Inde, les températures printanières ont largement dépassé les 40° à l’ombre. La précocité d’une telle vague de chaleur laisse présager un été infernal et dévastateur. Pour mieux comprendre ce que cela fait de vivre dans un monde en sursis, nous avons voulu donner la parole à Vividha, un habitant de Kolkata [Calcutta]. »

****************************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 7 mai 2022

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable.» Carbureblog
****************************************************************
UKRAINE

« tout le monde en Ukraine ne partage pas l’enthousiasme de la guerre »

« Aujourd’hui, 1er mai, à Brno et à Prague, les partisans de l’armement (appels dans le cadre de l’événement StandWithUkraine) du régime ukrainien organisent malheureusement leurs manifestations. Cependant, tout le monde en Ukraine ne partage pas l’enthousiasme de la guerre. Dans la vidéo de cette semaine, nous voyons des femmes de la ville de Khust, en Transcarpathie, prendre d’assaut le bâtiment des bureaux de l’armée pour empêcher que leurs enfants et leurs maris soient envoyés se battre sur les lignes de front dans le Donbas. Les autorités ukrainiennes ont déclaré dans un communiqué que de telles manifestations sont illégales en temps de guerre.  S’il y a une résistance à la machine de guerre, les bellicistes ne trouveront pas assez d’hommes pour se battre. Nous souhaitons aux femmes de Khust, de toute l’Ukraine et de toute la Russie, qu’elles puissent empêcher que leurs enfants et leurs maris soient envoyés pour tuer et mourir (vidéo partagée via Peter Zadra). »


image.png

Les épouses des soldats de Marioupol dispersées par la police lors d’une manifestation à Kiev

Les épouses des soldats ukrainiens assiégés à Marioupol qui s’étaient rassemblées à Kiev pour demander l’évacuation de leurs maris ont été dispersées par la police qui a remis des avis de conscription à l’armée aux hommes qui se sont joints à la manifestation…

« Des commissaires militaires étaient présents lors de l’événement et avaient le pouvoir de vérifier les documents des hommes. Certains des hommes d’une trentaine d’années ont été emmenés dans les bureaux de conscription pour des enquêtes plus approfondies. »

https://www.theguardian.com/world/2022/may/06/wives-mariupol-soldiers-dispersed-police-kyiv-protest-ukraine-russia

*************************************************************

RUSSIE

« à propos de coursiers moscovites »

« Certains signes indiquent qu’en raison des sanctions et du retrait de nombreuses entreprises occidentales de Russie et du Belarus, les travailleurs commencent à souffrir de l’état de guerre : les licenciements ou la réduction du temps de travail hebdomadaire font leur apparition dans les deux pays.

image.png

Voici une information précise via la chaîne d’information biélorusse ЗабастовкаВУ дискуссии (discussions sur la grève) à propos de coursiers moscovites s’agitant sur des réductions de salaire et soumis à la répression policière…

Brièvement sur la grève elle-même. En raison de la guerre, de la baisse de la demande réelle et de la fermeture de certaines chaînes populaires (McDonald’s), les bénéfices des entreprises ont chuté. Les cadres supérieurs ont décidé de ne pas se priver, mais de faire supporter les difficultés de la guerre aux coursiers, qui gagnaient parfois 3 000 par poste (3 000 roubles, soit environ 37 dollars).

Delivery Club a modifié la formule de calcul de la rémunération des coursiers pour une commande terminée, de sorte que dans certains cas spécifiques, elle est devenue un peu plus élevée. Mais dans la grande majorité des situations, il a considérablement diminué. Les coursiers affirment que leurs revenus ont diminué de 20 à 30 %.

Yandex Eda, selon le syndicat, afin de faire des économies, a transféré les coursiers autonomes vers les tarifs des coursiers piétons et cyclistes, ce qui a également entraîné une baisse des recettes. Et ce, dans un contexte de hausse des prix des biens et des services.

Les coursiers tentent de s’organiser et de défendre leurs intérêts. 4 jours de grève consécutifs, les coursiers refusent d’exécuter les commandes et organisent des réunions de masse pour attirer l’attention et faire pression sur les entreprises. »

SCIOPERO RIDERS IN RUSSIA

*****************************************************************

STATES

«mon corps, mon choix»

«Stop à la guerre contre les femmes»: plusieurs milliers de personnes ont afflué mardi soir à New York pour crier leur «colère» contre les intentions de la Cour suprême des États-Unis de casser le droit constitutionnel à avorter…


image.png

Dans la foule, nombre de jeunes femmes brandissaient des pancartes frappées de slogans tels que «mon corps, mon choix», «l’avortement est un droit humain», «stop à la guerre contre les femmes» ou «j’aurai moins de droits que ma mère».

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/stop-a-la-guerre-contre-les-femmes-mobilisation-a-new-york-pour-le-droit-a-l-avortement-20220504

**********************************************************

A paraître 

« c’est le premier truc sur la Chine avant une anthologie de l’anarchisme chinois du début du siècle puis probablement un livre sur l’histoire de la famille et des politiques familiales… »

« LA SOCIÉTÉ DES PETITS COUTEAUX »

SUIVI DE L’ARMÉE TAIPING ÉCRASE LE CORPS DE MERCENAIRES OCCIDENTAUX

Éditions de l’Asymétrie

Date de sortie : 22/07/2022


la-societe-des-petits-couteaux.jpg

« Au milieu du XIXe, les puissances occidentales se coalisent pour faire main basse sur les richesses de la Chine. Suite aux deux guerres de l’opium, le pouvoir impérial chinois se voit contraint de payer des indemnités de guerre faramineuses. Pour cela, il dut taxer drastiquement le peuple.

Face à cette situation, les classes laborieuses s’organisent. Venue du sud, la révolte des Taiping conquiert une grande partie du pays en 1851. Deux ans plus tard, la ville de Shanghai se soulève. Pour faire face à ces révoltes populaires prônant une redistribution des richesses, le pouvoir impérial s’allie aux forces occidentales. »

*******************************************************

« Cinquième de notre série de résumés mensuels des actualités et des médias sociaux en chinois — avec quelques jours de retard cette fois, il y avait tellement de matériel sur Shanghai à trier, j’espère que cela aidera les lecteurs à commencer à comprendre tout cela »


image.png

Lutter pour survivre à Shanghai et au-delà : Faits saillants de l’actualité, avril 2022

par chuang | 5 mai 2022

Struggling to Survive in Shanghai and Beyond: News Highlights, April 2022

*****************************************************

J’aime beaucoup le titre de l’article qui lui est pro-gouvernemental

« Chili. La Centrale unitaire des travailleurs (CUT) défile, l’inflation file… »

« C’est aussi la première marche avec un nouveau président, le militant de gauche progressiste Gabriel Boric, et aussi un nouveau dirigeant de la plus grande inter-syndicale du pays, le militant socialiste David Acuña Millahueique…

Le dirigeant a déjà franchi un cap cette semaine: l’augmentation du salaire minimum de 14,3%, le réajustement le plus important depuis 25 ans…

Une mesure qui, bien que saluée par le gouvernement, n’a pas été particulièrement fêtée dans la rue, compte tenu d’un taux d’inflation qui dépasse presque les 10%, sans précédent dans le pays et qui se traduit par le coût élevé des denrées alimentaires de base et du carburant, une situation comparable seulement à 1993. »

**************************************************

STATES

« Nous ne pouvons même pas acheter de la nourriture »

les New-Yorkais protestent contre les augmentations de loyer proposéesimage.png

Pour les millions de New-Yorkais vivant dans des immeubles à loyer stabilisé, dont beaucoup sont encore en train de se remettre financièrement des perturbations causées par la pandémie de Covid-19, les hausses de loyer récemment proposées alimentent la panique et suscitent une réaction généralisée dans toute la ville.

https://www.theguardian.com/us-news/2022/apr/30/new-york-rent-stabilized-apartments-proposed-increases

Dans les villes, les expulsions de locataires explosent à nouveau.

« Dans les six Etats et 31 villes suivis par le Laboratoire des expulsions (Eviction Lab) de l’Université de Princeton, les propriétaires ont déposé plus de 10 247 demandes d’expulsion au cours de la seule semaine dernière. Dans les villes du Texas – Houston, Dallas et Fort Worth – les propriétaires ont déposé 37 000 demandes d’expulsion au cours des trois premiers mois de l’année, selon un rapport basé sur les mêmes données et publié par la Texas Tribune….

Les Etats-Unis faisaient face à une crise du logement et des expulsions bien avant que la pandémie n’oblige les entreprises à fermer leurs portes et ne mette des millions de personnes au chômage. Même avant la pandémie, beaucoup se voyaient imposer des loyers qu’ils ne pouvaient pas payer, selon les organismes de défense des locataires. Avant 2020, plus de 3,6 millions d’expulsions étaient enregistrées chaque année aux Etats-Unis….

Les répercussions de cette crise sont extrêmement inégales. De 2012 à 2016, les locataires noirs ont reçu en moyenne des avis d’expulsion de la part des propriétaires à un taux près de deux fois supérieur à celui des locataires blancs. Et les femmes noires à faible revenu ont été frappées de manière disproportionnée, selon l’American Civil Liberties Union. »

http://alencontre.org/ameriques/americnord/usa/etats-unis-dans-les-villes-les-expulsions-de-locataires-explosent-a-nouveau-une-bataille-pour-les-droits-des-locataires.htmlimage.png

« le revenu personnel disponible réel (tous les revenus gagnés moins l’inflation et les impôts) a chuté de plus de 10 % en glissement annuel au premier trimestre 2022. »

https://www.facebook.com/Michael-Roberts-blog-925340197491022/

******************************************************

« Haïti : enjeux et défis des luttes ouvrières dans l’industrie textile »

« Commencée fin janvier dans la région du Nord-Est, l’agitation s’est étendue à la capitale, Port-au-Prince, avant d’atteindre son point d’orgue fin février 2022. Plusieurs milliers des travailleurs – dans leur majorité, des travailleuses – sont descendu·es dans les rues pour exiger un salaire minimum de 1.500 gourdes (approximativement 13 euros) par jour. Elles rejetaient de la sorte l’augmentation fixée par le gouvernement de 500 à 685 gourdes. Cette lutte jette une lumière crue non seulement sur le sort des ouvriers et ouvrières de ce secteur, mais aussi, plus globalement, sur le modèle de dépendance dans lequel se trouve piégé Haïti.

Mobilisations pour un salaire minimum

Si les manifestations n’ont pas repris, la situation demeure tendue aujourd’hui. La mobilisation, explique Télémaque Pierre, dirigeant du syndicat 1er Mai-Batay « Ouvriye », est « repassée de la rue à l’usine »[1]. Et des (tentatives de) négociations sont en cours avec le gouvernement. »

**********************************************

ALGÉRIE

« Fête du travail : le texte intégral du message de Tebboune »

extrait

« j’appelle l’ensemble des organisations syndicales à mesurer l’ampleur de leurs responsabilités à l’égard des travailleuses, des travailleurs et des entreprises, et du rôle qui leur incombe pour garantir la stabilité sociale, le développement de la production, l’augmentation du rendement, et une adaptation continue aux mutations socio-économiques… »

https://www.tsa-algerie.com/fete-du-travail-le-texte-integral-du-message-de-tebboune/

À paraître chez Niet ! éditions

« UN ALGÉRIEN RACONTE SA VIE »

TRIBULATIONS D’UN PROLÉTAIRE À LA VEILLE DE L’INDÉPENDANCE

Date de sortie : 13/05/2022image.png

« Ce texte, publié dans la revue Socialisme ou Barbarie en 1959, offre un tableau saisissant de la vie d’Ahmed, prolétaire algérien, à l’époque coloniale. À l’heure des commémorations du 60ème anniversaire de l’indépendance, il propose un contrechamp singulier de cette période, plaçant la question du racisme au cœur des dynamiques d’exploitation et d’émancipation.

Ce que la colonisation fait de ses semblables, Ahmed l’utilise au contraire comme levier de sa révolte individuelle, désireux de se détacher de cette masse indifférenciée que les militants voudraient manœuvrer sur les champs de bataille de la propagande. Ni victime ni martyr, Ahmed, c’est la lutte des classes et l’oppression racontées par un héros solitaire. »

******************************************************

UK

« La Banque d’Angleterre augmente ses taux d’intérêt alors qu’elle met en garde contre une récession et une inflation de 10%

Dans une évaluation pessimiste, la Banque a déclaré que les ménages britanniques risquaient de subir la deuxième plus forte compression de leurs revenus depuis le début des enregistrements en 1964.»

https://www.theguardian.com/business/2022/may/05/bank-england-raises-interest-rates-inflation-cost-of-living

*****************************************************

TURQUIE

L’inflation d’Istanbul s’accélère à 80%

« L’indice du coût de la vie des salariés d’Istanbul, qui mesure l’inflation des prix de détail dans la ville, a grimpé à 79,97% par an le mois dernier, contre 63,25% en mars. L’inflation s’élevait à 16,34% en avril de l’année dernière….

Les prix des transports ont bondi de 118,44%, les dépenses des ménages et dépenses connexes de 93,12% et les prix alimentaires de 84,4% »

https://ahvalnews.com/turkey-inflation/istanbul-inflation-accelerates-80-percent

*****************************************************

FRANCE

« Juin 1936 – Le Front populaire au secours du capitalisme français »


image.png 

« Juin 36 : l’envers du décor, par Barthélémy Schwartz (publié dans le numéro 2 de la revue Oiseau-tempête, automne 1997) »

« 1936 : le Front populaire contre les occupations d’usines, par Jérôme (publié dans le hors-série n°2 de la revue Courant alternatif, troisième trimestre 1999) »

https://infokiosques.net/spip.php?article95

**************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 30 avril 2022

image.png

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable.» Carbureblog
*************************************************************************************************************

ÎLE MAURICE

La colère contre la vie chère gagne du terrain

« émeutes de la faim »

La cascade de prix « est un fardeau pour de nombreuses familles », certaines « doivent se contenter d’un repas par jour »

« L’étincelle est partie jeudi dans la ville de Rose-Hill, avec une manifestation spontanée dans le quartier ouvrier de Camp Levieux, contre la hausse des prix, après une augmentation de 30% pour le gaz ménager et de 25% pour les carburants. »

https://www.rfi.fr/fr/afrique/20220423-maurice-%C3%A9meutes-contre-la-hausse-du-co%C3%BBt-de-la-vie-13-policiers-bless%C3%A9s

 
image.png

« La situation a dégénéré en cette seconde nuit de manifestation. Plusieurs cités ouvrières se sont soulevées. La police a été dépassée par les événements. Plusieurs blessés sont à déplorer. »

**************************************************************************************************************

« Pain, liberté, justice sociale » : la crise économique en Égypte


image.png

« Alors que l’Égypte est aujourd’hui beaucoup plus intégrée au système financier mondial et sensible à ses caprices, historiquement, le prix des denrées alimentaires a souvent entraîné des soulèvements ou du moins des réactions politiques et sociales intenses, notamment le pain »

« compte tenu de son importance historique en tant que contrat social entre gouvernants et gouvernés […] au lendemain de la crise financière mondiale de 2008, le prix du pain et des biens de consommation de base a été affecté dans le monde entier, en particulier dans les pays qui étaient rattachés au dollars »

 « L’Egypte et la Tunisie parmi eux, provoquant d’énormes hausses des prix des denrées alimentaires en 2010. Ces conditions sont finalement devenues les fondements économiques du soi-disant printemps arabe, les soulèvements de 2011 qui nous ont donné le célèbre slogan […] ‘Pain, liberté et social Justice’. »

https://english.alaraby.co.uk/analysis/bread-freedom-social-justice-egypts-economic-crisis

***********************************************************************************************************

RUSSIE

les Russes récemment licenciés qui ont perdu leur emploi pour s’être élevés contre la guerre en Ukraine.

« Selon un récent rapport du ministère russe du Travail, dans un avenir proche, environ 59 000 citoyens russes seront «libérés du travail» – un nouvel euphémisme qui signifie être licencié. Cette «libération» est due à une crise de l’économie russe, qui stagne sous l’effet d’un isolement croissant vis-à-vis de l’Occident. Mais il existe aussi une catégorie moins visible parmi les Russes récemment licenciés: ceux et celles qui ont perdu leur emploi pour s’être élevés contre la guerre en Ukraine. Voici quelques-unes de leurs histoires. »


image.png

Les graffitis « Non à la guerre » continuent d’apparaître à travers la Russie…

Chute du revenu disponible en Russie, inflation au plus haut depuis 1999

« Le principal facteur qui pèse sur l’épargne des Russes est l’inflation annuelle des prix à la consommation, qui a bondi de 9,2 % en février et de 16,7 % en mars, un taux qui n’avait pas été observé depuis 1999, selon le site d’information économique indépendant The Bell….

Les chiffres de Rosstat ont été publiés le jour où le chef de la Chambre des comptes de Russie, Alexei Kudrin, a prévu une inflation de 20 % et un déclin économique pouvant atteindre 12 % cette année. »

https://www.themoscowtimes.com/2022/04/28/russians-wartime-disposable-income-drops-inflation-highest-since-1999-a77517

Le personnel du deuxième aéroport de Moscou est en congé alors que le nombre de passagers chute

« Vnukovo International est devenu le deuxième aéroport de Moscou à licencier du personnel dans un contexte de chute du trafic passagers suite à l’invasion russe de l’Ukraine, ont rapporté lundi les médias russes.

Cette décision intervient moins d’une semaine après que le plus grand aéroport de Russie, Sheremtyevo, a annoncé qu’il avait licencié un cinquième de son personnel. Le deuxième plus grand aéroport de Moscou, Domodedovo, a également introduit un horaire à temps partiel pour ses travailleurs.

Jusqu’à 2000 employés, soit un tiers du personnel de Vnukovo, ont été informés de possibles licenciements si la charge de travail continuait de diminuer, a rapporté lundi le journal pro-Kremlin Izvestia, citant deux sources anonymes proches de la situation. »

https://www.themoscowtimes.com/2022/04/25/second-moscow-airport-furloughs-staff-as-passenger-numbers-tumble-reports-a77481

*******************************************************************************************

BIÉLORUSSIE

La guérilla des chemins de fer biélorusses a aidé à contrecarrer l’offensive sur Kiev, – The Washington Post

« Nous ne voulions tuer ni les militaires russes ni les chauffeurs biélorusses. Nous avons utilisé des moyens pacifiques pour les arrêter » 

« Étant donné la dépendance de la Russie vis-à-vis des trains, je suis sûr que cela a contribué à certains des problèmes qu’ils avaient dans le nord. Cela a ralenti leur capacité à se déplacer. Ils ne pouvaient pas aller plus loin sur le territoire ukrainien et couper leurs routes d’approvisionnement parce qu’ils avaient compter sur les camions » 

https://censor.net/en/news/3336471/belarusian_railway_guerrillas_helped_thwart_offensive_on_kyiv_the_washington_post

*********************************************************************************************

Nouvelles grèves des ouvriers pétrochimiques iraniens

« De nombreux sites pétrochimiques pétroliers dans différentes villes d’Iran ont vu les travailleurs lancer de nouvelles grèves le lundi 25 avril, protestant contre leurs bas salaires et exigeant de meilleures conditions de travail. Ces dernières mesures ont entraîné l’arrêt complet de sites, comme le complexe pétrochimique de Bushehr. Les travailleurs qui protestent accusent leurs responsables et leurs sous-traitants d’avoir refusé de tenir leurs promesses précédentes. Ces derniers jours, des manifestations similaires ont été signalées dans d’autres villes, dont Asaluyeh, dans le sud-ouest de l’Iran. »

*********************************************************************************************************

SORTIE EN LIBRAIRIE LE 13 MAI

« Qu’est-ce que le genre dans le capitalisme contemporain ? C’est à cette question qu’invite à répondre ce recueil, à partir d’une démarche théorique inspirée du féminisme et du marxisme. Il s’agit de penser, depuis une analyse systématique du rôle »


image.png

***************************************************************************************************************

FRANCE

Les horaires « atypiques » concernent désormais plus les femmes que les hommes, notamment parmi les moins qualifiés

« Travailler avant 7 heures le matin, après 20 heures le soir, la nuit ou bien le week-end… Ces horaires dits « atypiques » concernaient 36 % des salariés en France en 2019…

Selon l’un des principaux enseignements de cette étude, les femmes sont désormais proportionnellement plus nombreuses que les hommes à travailler avec des horaires atypiques (37 % contre 35 %). Parmi elles, les moins qualifiées sont les plus concernées et celles dont l’exposition aux horaires atypiques a le plus augmenté. Les cadres, à l’inverse, connaissent une « relative normalisation de leurs horaires de travail »…


image.png

 Les ouvrières et employées non qualifiées font ainsi plus souvent face à des journées discontinues et des horaires imprévisibles…

Sur France Inter, Anne Lambert a évoqué une proportion de deux tiers des salariés qui y seraient contraints.»

https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/04/27/les-horaires-atypiques-concernent-desormais-plus-les-femmes-que-les-hommes-notamment-parmi-les-moins-qualifies_6123918_3234.html

L’inflation française au plus haut depuis des décennies

Les prix à la consommation ont accéléré de 4,8% par an en avril, estime l’Insee, au plus haut niveau depuis 1985.


image.png

**********************************************************************************************************

En attendant la traduction complète et la publication du livre

RAFFAELE SCIORTINO – DIX ANS QUI ÉBRANLÈRENT LE MONDE

 image.png

« Nous vous proposons ici la traduction française du chapitre introductif dans lequel l’auteur expose les enjeux de sa lecture de la séquence ouverte par la crise économique mondiale de 2007-2008. De l’émergence des dynamiques néo-populistes au sein de la classe à la remise en cause de l’orthodoxie libérale en passant par la reconfiguration de l’hégémonie américaine, Sciortino tente de « remettre en perspective ces dix ans à partir de la conviction que des transformations importantes, et par certains aspects de véritables points de non-retour, s’y jouent à l’heure actuelle ».

Raffaele Sciortino – Dix ans qui ébranlèrent le monde

*********************************************************************************************************

STATES

«Les prix de l’énergie ont augmenté de 33,9% tandis que les prix des denrées alimentaires ont augmenté de 9,2%» sur un an, ont précisé les autorités. »

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/aux-etats-unis-l-inflation-accelere-encore-en-mars-a-6-6-sur-un-an-20220429

********************************************************************************************************

La Turquie double presque ses prévisions d’inflation, suscitant le mépris des économistes

« L’inflation des prix à la consommation devrait atteindre 42,8% en décembre, a déclaré jeudi le gouverneur de la banque centrale Şahap Kavcıoğlu lors d’une présentation télévisée à Ankara. La prévision précédente de la banque, faite il y a trois mois, était de 23,2 %. » 

https://ahvalnews.com/turkey-inflation/turkey-almost-doubles-inflation-forecast-sparking-economists-disdain

************************************************************************************************************

« On travaille davantage et on gagne moins » : en Argentine, les travailleurs de l’économie informelle frappés par l’inflation

« L’envolée des prix, mal chronique argentin, a connu dernièrement une accélération, sous l’impact notamment de la guerre en Ukraine et de la hausse des tarifs sur les marchés de l’énergie et de l’alimentation. Selon le dernier bilan de l’Indec (institut de statistique argentin), l’inflation a atteint 6,7 % en mars. Du jamais-vu depuis vingt ans. Sur l’année glissante, la hausse des prix s’élève à plus de 55 %. »

https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/04/28/on-travaille-davantage-et-on-gagne-moins-en-argentine-les-travailleurs-de-l-economie-informelle-frappes-par-l-inflation_6124056_3234.html

************************************************************************************************************

« L’État contre le capital ? »


image.png

« La question de l’État est au centre des théories révolutionnaires depuis la naissance du mouvement ouvrier. Structure de domination politique par excellence, sa machinerie complexe le rend difficile à appréhender. Existe-t-il un « bon État » qui prodigue des politiques sociales, à opposer à un « État policier » uniquement répressif ? Et surtout, un tel État-Providence est-il toujours possible ? En revenant sur ces différentes formes de l’État et en les situant historiquement, ce texte se propose d’élaborer une critique de l’État comme élément fonctionnel du capital. »

***********************************************************************************************************

« Le monde, dans son désir de dépasser le COVID, oublie déjà les leçons du passé récent et suppose peut-être qu’une crise déterminante pour une génération ne se produira qu’une fois par génération. « Mais non, tout cela pourrait se reproduire demain » »

Nous avons créé la « pandémie »

https://www.theatlantic.com/science/archive/2022/04/how-climate-change-impacts-pandemics/629699/

*****************************************************************************************************************

ESPAGNE

Le chômage augmente de 70 000 personnes au premier trimestre

« Le premier trimestre de l’année est généralement mauvais en termes d’emploi, et cette fois-ci, cela s’est encore montré. Le marché du travail a perdu 100.200 salariés sur les trois premiers mois de l’année par rapport au précédent.De son côté, le chômage a augmenté de 70.900 personnes, ce qui signifie rompre un rythme de cinq trimestres consécutifs de baisse. Ils totalisent 3 174 700 chômeurs, soit une augmentation du taux de chômage de 0,32 point, ce qui le situe à 13,65 %….

D’autres données indiquent que l’année dernière, 878 000 emplois ont été créés, ce qui conduit à plus de 20 millions d’employés. De cette façon, le chômage a été réduit de 479 200 personnes et le taux de chômage est tombé à 13,6 %. »

https://www.lavanguardia.com/economia/20220428/8228095/epa-empleo-abril-espana-trabajo-paro.html

*****************************************************************************************************************

A paraître 

Les Éditions sociales

 [SORTIE EN NOVEMBRE] Dans cet ouvrage inédit en français, E.P. Thomson raconte l’histoire méconnue du radicalisme anglais dans l’ère des révolutions et revient sur l’impact de la Révolution de 1789 en Angleterre….


image.png
******************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 23 avril 2022

image.png

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable.» Carbureblog
***********************************************************************************************

Du cde d’Ukraine

« Zelenskyy dit maintenant que la prise de Marioupol signifie que l’Ukraine ne cherchera pas la paix (Arestovych dit même que « l’Ukraine dictera ses conditions, se battra jusqu’au dernier gars »). Des campagnes massives contre les déserteurs et les insoumis + les histoires sacrificielles d’Azov se multiplient. Des temps sombres à venir »

https://twitter.com/problemicist
******************************************************************************************************
RUSSIE
Enfin une bonne nouvelle !!

« Jusqu’à cinq bureaux d’enrôlement militaires russes ont été incendiés depuis le début de l’invasion de l’Ukraine, ont rapporté jeudi des médias russes indépendants. »

https://www.themoscowtimes.com/2022/04/22/5-russian-enlistment-offices-hit-by-arson-attacks-reports-a77454

«les Russes devront accepter la perte de leur pouvoir d’achat »

La banque centrale de Russie prévient que l’économie va sombrer au deuxième trimestre, mais Poutine ignore l’avertissement.

Le président de l’organisation met en garde contre l’impact des sanctions imposées par la guerre en Ukraine et l’inflation élevée…

les sanctions « ont affecté les marchés financiers avant, mais à partir de maintenant, elles vont commencer à affecter de plus en plus les secteurs de l’économie réelle »…

Le gouverneur de la Banque centrale de Russie a souligné que le problème ne réside pas dans le système financier, mais dans la pénurie de fournitures que les usines et les entreprises recevront dans un avenir proche…

En outre, les Russes devront accepter la perte de leur pouvoir d’achat, car l’organe monétaire ne cherchera pas à compenser l’inflation. « Nous n’essaierons pas de le réduire de quelque manière que ce soit, car cela empêcherait les entreprises de s’adapter. Le rétablissement de l’approvisionnement en composants importés est désormais plus difficile et plus coûteux, ce qui se répercute inévitablement sur le prix du produit final »

https://elpais.com/economia/2022-04-18/el-banco-central-de-rusia-advierte-de-que-la-economia-se-hundira-en-el-segundo-trimestre-y-putin-desoye-el-aviso.html


image.png

« Le maire de Moscou a prédit la perte de 200 000 emplois, proposant que les professionnels sans emploi puissent être recyclés ou employés temporairement, notamment en effectuant des travaux «socialement importants» dans les parcs.

Plusieurs grands noms ont voté avec leurs pieds. Le quotidien économique russe Vedomosti a rapporté lundi que Lev Khasis, un ancien cadre supérieur de la banque publique Sberbank, avait quitté le pays pour les États-Unis.

Mais les responsables gouvernementaux sont pour la plupart restés à leur poste. Les arrêts de travail temporaires dans certaines grandes usines n’ont pas conduit au type de protestations économiques qui inquiète vraiment le Kremlin.

« Laissant de côté les positions personnelles sur la guerre (certains sont pour, d’autres sont contre), les gens se mobilisent et travaillent aussi dur et de manière créative que possible », a déclaré un directeur principal d’une grande entreprise métallurgique. « Ils comprennent qu’ils doivent tout donner pour que l’entreprise et eux-mêmes survivent. » »

https://www.theguardian.com/world/2022/apr/20/russias-latest-military-failures-polarise-society-even-more

« L’invasion de l’Ukraine, les sanctions occidentales et les problèmes économiques croissants ont créé des difficultés pour les quelque 2,5 millions de ressortissants d’Asie centrale qui vivent et travaillent en Russie, et nombre d’entre eux envisagent maintenant de rentrer chez eux.

Ceux qui restent font face à des licenciements, à des salaires plus bas et à moins de perspectives d’emploi. »

https://www.themoscowtimes.com/2022/04/19/central-asian-migrants-flee-sanctions-hit-russia-a77387

02:

*****************************************************************************************************

TURQUIE


« Oui, nous parlons de la guerre, mais en ce moment, tout ce dont nous parlons, c’est de l’inflation »

« La Turquie traverse une crise financière sans précédent. Après que la lire ait perdu la moitié de sa valeur l’an dernier seulement, le pays est maintenant aux prises avec une inflation galopante, officiellement de 61,14 %…

« Les prix du sucre et du blé ont augmenté. Un sac de farine d’un kilogramme coûtait 110 lires [6,15 £] en janvier ; maintenant c’est 220 lires »…

« Oui, tout le monde connaît l’inflation dans le monde, mais la Turquie la connaît à un rythme presque quatre ou cinq fois plus élevé que les autres »…

Les coûts de l’énergie en Turquie ont commencé à augmenter au début de cette année, mais, comme pour le prix du blé, l’invasion de l’Ukraine par la Russie les a fait monter en flèche. La Turquie importe environ un tiers de son gaz de Russie…

« Oui, nous parlons de la guerre, mais en ce moment, tout ce dont nous parlons, c’est de l’inflation », dit-elle. « Les prix changent quotidiennement et tout le monde a peur pour son avenir »

https://www.theguardian.com/business/2022/apr/16/turkeys-war-with-inflation-prices-change-daily-and-everyone-is-scared

******************************************************************************************************
Les jours d’après…

L’inflation devrait dépasser les 12 % dans la zone euro cette année, selon le FMI

« Tous les États ne souffriront pas de la même manière face au choc économique de la guerre, prévient toutefois le FMI mardi. Ceux disposant d' »un secteur manufacturier relativement important et d’une plus grande dépendance à l’énergie russe » subiront les effets les plus lourds, Italie et Allemagne en tête, à qui Moscou livre beaucoup de gaz… »

https://www.lalibre.be/economie/conjoncture/2022/04/19/linflation-devrait-depasser-les-12-dans-la-zone-euro-cette-annee-selon-le-fmi-QUJCQ73HWJCJPBD7UCMJLWNCVI/

« Les économistes de la Deutsche Bank s’attendent à des récessions aux États-Unis et dans la zone euro au cours des deux prochaines années, et Mohamed El-Erian, un éminent conseiller économique de l’assureur Allianz, prévient que la « stagflation » pourrait être à l’ordre du jour : croissance couplée à de fortes hausses de prix. »

https://www.theguardian.com/business/live/2022/apr/19/imf-global-growth-gdp-forecast-russia-ukraine-invasion-inflation-elon-musk-twitter-uk-gdp-ftse-100-business-live

*************************************************************************************************

« En mars, les prix des denrées alimentaires en Nouvelle-Zélande étaient supérieurs de 7,6 % à ceux de l’année précédente, la plus forte augmentation annuelle depuis plus d’une décennie. Les fruits et légumes ont augmenté de 18 %, touchant de nombreux ménages déjà mis à rude épreuve par les prix élevés de l’essence, la hausse des loyers et l’augmentation des versements hypothécaires.

Jeudi, l’inflation annuelle a atteint 6,9 %, la plus élevée depuis trois décennies. Plus tôt dans la semaine, le ministre des Finances, Grant Robertson, a déclaré qu’il pensait qu’il continuerait d’augmenter, poussé par les pressions internationales. »

https://www.theguardian.com/world/2022/apr/21/new-zealand-shoppers-order-groceries-from-australia-as-inflation-soars

***************************************************************************************************

Les prix à la production allemands à un niveau record

« En Allemagne, les prix départ usine ont bondi de 30,9 % au cours de l’année jusqu’en mars, la plus forte augmentation depuis le début des records en 1949 , selon l’Office fédéral des statistiques. Cela reflète pour la première fois l’impact de la guerre en Ukraine, la flambée des coûts énergétiques étant le principal coupable. L’inquiétude est que les augmentations des prix à la production se répercutent sur les prix à la consommation et poussent l’inflation encore plus haut. »

https://www.theguardian.com/business/live/2022/apr/20/german-producer-prices-record-high-ukraine-war-imfworld-bank-meetings-business-live

****************************************************************************************************

« Tirez, tirez et chassez-les. »

« Sri Lanka : un mort et plusieurs blessés alors que la police tire sur des manifestants

Des manifestations ont éclaté en réponse à la hausse des prix du carburant et à la grave crise économique…


image.png

Selon la police, le manifestant de Rambukkana avait refusé de quitter une voie ferrée et avait garé un camion-citerne en travers des voies. La police a tiré des gaz lacrymogènes pour tenter de disperser la foule, une action qui a semblé provoquer le manifestant, et la police a répondu en tirant à balles réelles. Des séquences vidéo de la scène montrent un officier supérieur donnant des instructions à d’autres vêtus d’un équipement anti-émeute complet : « Tirez, tirez et chassez-les. »

https://www.theguardian.com/world/2022/apr/19/sri-lanka-one-dead-and-several-wounded-as-police-shoot-protesters

Comprendre le soulèvement populaire au Sri Lanka – CONTRETEMPS

« Nous vivons une période exceptionnelle et, si nous devons emprunter à l’histoire mondiale, une situation similaire aux crises des années 1920 et 1930. Parmi les options qui s’offraient alors au monde figuraient la révolution communiste et le fascisme. Au milieu de cette crise, John Maynard Keynes a proposé une approche économique très différente ainsi qu’un régime politique qui a abouti aux États-providence, lesquels ont en fait sauvé le capitalisme. Les temps sont semblables, et la question est de savoir si les Sri Lankais sont prêts à sortir des sentiers battus plutôt que de régurgiter de vieilles platitudes sur l’économie ? »

**************************************************************************************************

CHINE

« Le virus ne tue pas les gens, c’est la faim »

The Voices of April – La courte vie en ligne d’une vidéo de protestation à Shanghai


image.png

« À travers les extraits audio, il devient clair que ce ne sont pas seulement les résidents qui ont souffert tout au long de cette épreuve – c’est toute la ville, y compris ses bénévoles et ses travailleurs communautaires qui sont également impuissants à aider les autres en raison des politiques en place. »

https://www.whatsonweibo.com/the-voices-of-april-the-short-online-life-of-a-shanghai-protest-video/

« Le taux de chômage urbain est passé à 5,8 % en mars, le taux de chômage le plus élevé depuis mai 2020 et au-dessus de l’objectif du gouvernement pour cette année de 5,5 %. Le taux de chômage de la population âgée de 16 à 24 ans est passé à 16 %. »

https://www.facebook.com/Michael-Roberts-blog-925340197491022/

**************************************************************************************************


image.png

« Inflation : la lutte des classes est l’éléphant dans la pièce »

D’un cde italien https://www.facebook.com/Faber1867

[Je publie des extraits d’un article qui, au-delà de ses conclusions politiques, contient des points d’analyse intéressants]. 

« Face à la flambée des prix post-pandémie, ceux qui ont pointé du doigt les grandes banques centrales mondiales, coupables d’avoir inondé les marchés financiers de liquidités pour faire face aux crises financières et économiques qui se sont succédé depuis 2008, ne manquent pas. L’énorme masse monétaire, créée pour soutenir le prix des obligations d’État et d’autres actifs financiers cotés en bourse, se serait finalement répercutée sur le marché des biens, déclenchant une hausse vertigineuse des prix. Mais est-ce vraiment le cas ?

Pas exactement. Tout d’abord, la masse monétaire échappe en grande partie au contrôle des banques centrales, qui – en temps normal – ne font que fixer le prix, c’est-à-dire annoncer le taux d’intérêt de référence du système financier. Compte tenu de ce taux, la quantité de monnaie offerte s’adapte aux demandes des acteurs économiques, notamment des entreprises.  Si, par exemple, les prix des matières premières augmentent, les entreprises demanderont davantage de prêts pour la production. Plus les prêts sont accordés, plus les dépôts sont créés, et donc plus de monnaie centrale sera injectée dans le système pour permettre aux banques de reconstituer leurs réserves. Le contraire se produit lorsque les prix baissent. Dans les deux cas, l’offre de monnaie s’ajuste à la demande. C’est pourquoi un « excès » d’émissions monétaires est très peu probable. Dans le monde réel, c’est le niveau des prix qui détermine la quantité de monnaie en circulation, et non l’inverse. […]

Deuxièmement, c’est la définition de l’inflation elle-même qui est trompeuse. Qu’ils considèrent tous les biens échangés dans une économie (comme le fait le « déflateur du PIB ») ou uniquement les prix à la consommation, les principaux indicateurs synthétiques de la croissance des prix tendent à occulter le fait que l’inflation est toujours calculée comme une moyenne pondérée des taux de croissance des prix des différents biens et services.

Cela signifie que face à une inflation croissante (ou décroissante), les prix de certains produits vont en fait s’accélérer, tandis que d’autres peuvent être stables ou même baisser. Il s’ensuit que la perte de pouvoir d’achat liée à une hausse des prix ne sera pas du tout homogène, mais variera considérablement d’un secteur à l’autre, d’un groupe social à l’autre.

Troisièmement, la raison pour laquelle l’inflation dissimule toujours une modification des prix relatifs est qu’elle est en définitive le résultat de conflits sociaux. S’il est vrai que la forte inflation qui a frappé l’économie italienne au cours des années 1970 était en grande partie le produit de deux chocs pétroliers, il est tout aussi vrai que les revendications salariales d’une classe ouvrière encore relativement féroce, c’est-à-dire l’augmentation du prix de cette marchandise particulière qu’est la « force de travail », ont également joué un rôle décisif dans l’augmentation du niveau des prix au cours des années précédentes et suivantes. La forte inflation était, en somme, le résultat d’une double lutte des classes, féroce, à l’intérieur de la société italienne (qui poussait les entreprises à essayer de répercuter les coûts salariaux plus élevés sur le prix des produits, surtout dans les périodes où la lire était laissée libre de flotter sur les marchés des devises) et à l’extérieur, sous la forme de conflits géopolitiques qui alimentaient le coût des matières premières (également par le biais d’une dépréciation de la lire par rapport au dollar).

Aujourd’hui encore, la principale cause de l’inflation réside dans l’augmentation des coûts de production des produits énergétiques et dans les goulets d’étranglement qui affectent la production de certains biens intermédiaires (pensez aux semi-conducteurs et aux puces électroniques) face à un rebond physiologique de la demande, entraînant une hausse des prix. La différence, par rapport à il y a un demi-siècle, est qu’aujourd’hui l’augmentation du prix des biens de consommation s’inscrit dans un contexte de stagnation, voire de baisse, du prix du travail. Ce fait, associé à la stabilité relative des prix des actifs financiers, génère une compression réelle du revenu du travail, qui est compensée par une augmentation réelle des profits de monopole et des rentes financières. En d’autres termes, l’énorme processus de redistribution des revenus et des richesses, qui a débuté dans les années 1980 et a été encouragé par les nombreuses réformes fiscales régressives, se poursuit et semble même avoir été renforcé par la crise pandémique.

Une fois de plus, l’inflation, loin d’être la maladie progressive du banquier central diagnostiquée par Friedman, est le symptôme d’un conflit féroce : celui de l’accaparement des ressources énergétiques mondiales, dans lequel les acteurs en présence sont des capitaux aux bases nationales différentes […] »

https://www.sinistrainrete.info/articoli-brevi/22781-marco-veronese-passarella-inflazione-la-lotta-di-classe-e-l-elefante-nella-stanza.html?fbclid=IwAR08lSyF50kwceEA-wN8uV939urqzLzm1V9o73wqlZpPMgfDxgBzMAojuAc

******************************************************************************************************

UK

Les femmes des régions les plus pauvres d’Angleterre meurent plus jeunes que dans la plupart des pays de l’OCDE

« Exclusif : l’espérance de vie moyenne dans les zones les plus défavorisées est de 78,7 ans, pire que la moyenne de tous les pays de l’OCDE à l’exception du Mexique…

Selon la nouvelle étude, les femmes vivant dans les 10% des régions les plus défavorisées d’Angleterre ont une espérance de vie inférieure à celle de la femme moyenne dans des pays comme la Colombie (79,8 ans), la Lettonie (79,7 ans) et la Hongrie (79,6 ans). À l’échelle mondiale, seul le Mexique a une espérance de vie globale inférieure (77,9 ans) à celle des femmes dans les régions les plus pauvres de l’Angleterre. »

https://www.theguardian.com/society/2022/apr/17/women-in-englands-poorest-areas-die-younger-than-in-most-oecd-countries

******************************************************************************************************

FRANCE

Lu sur la page fb du cde

« Ce qui manque, ce n’est pas un meilleur vote, c’est une situation qui viendrait balayer tout vote en balayant tous les rapports sociaux. »


Alain Corne

« Entre deux (mauvais) tours : et si ce qui était le plus directement à craindre ce n’était pas tant la « bourgeoisie » que ce qu’on appelle « le peuple », de quoi on aime à se réclamer au sein d’une certaine gauche, le peuple, c’est-à-dire plus généralement la société civile, qui constitue l’appui matériel de l’Etat, quel qu’il soit, et qui aujourd’hui se dresse face à nous comme le pire des ennemis : celui qu’on échoue ou hésite à nommer. L’ennemi, c’est cette société, ses rapports sociaux dans leur ensemble, tout ce qui la constitue et nous constitue comme ses sujets. Cette démocratie est la démocratie de cette société-là, celle qui existe – aussi – au travers de l’Etat, dans un rapport qui n’apparaît comme conflictuel que pour pouvoir mieux persister. Le résultat de son vote, quel qu’il soit, sera bien celui que cette société, ceux de cette société qui ont droit à la parole, auront choisi. Ce qui manque, ce n’est pas un meilleur vote, c’est une situation qui viendrait balayer tout vote en balayant tous les rapports sociaux.

La gauche et la gauche de la gauche sont perdues dans des rêves d’antagonismes imaginaires, venus d’autres temps : le peuple contre la bourgeoisie, la société contre l’Etat, l’Etat contre le Capital, la vraie démocratie contre la fausse, etc. L’imaginaire politique semble s’être arrêté en 1830, les barricades, le peuple de Paris, le suffrage universel, etc. On rêve dans les termes de révolutions qui ont déjà eu lieu des révolutions qui ne se feront pas. On parle lutte des classes sans dire de quelles luttes ni de quelles classes, et ce que cela signifie. Il est évident qu’aucun rappel au réel ne se fera par les faits, qui n’ont jamais parlé d’eux-mêmes, quelle que soit la violence des coups qu’ils assènent et la force du démenti. Le déni sera toujours plus fort, quand la constitution du sujet en dépend, et le sujet « gauche » s’est constitué sur ces oppositions, comme le fascisme d’ailleurs, à sa manière. Evidemment, il faut de la théorie, il y en a et il y en aura. Mais pour ma part, je dois bien avouer que je ne sais plus comment faire, ni comment dire. Si quelqu’un a une idée… »

***************************************************************************************************

ALGÉRIE

L’oracle, toujours l’oracle

« Les syndicalistes ont établi le constat d’une « dangereuse situation sociale des salariés algériens », laquelle « présage d’une explosion sociale », écrivent les syndicats dans un communiqué. »

https://www.tsa-algerie.com/fonction-publique-les-syndicats-appellent-a-une-greve-de-2-jours/

****************************************************************************************************