« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 4 JUILLET 2020

image.png
***********************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

************************************************************************************

Selon l’OIT, la détérioration de l’emploi est plus forte que prévu

La crise a déjà fait chuter de 14% le nombre d’heures travaillées dans le monde

image.png

 Ce pourcentage constitue une nette détérioration par rapport aux estimations du précédent rapport publié le 27 mai qui prévoyait une baisse de 10,7%….

Au niveau régional, les pertes d’heures de travail au cours du deuxième trimestre de l’année ont été de 18,3% sur le continent américain, de 13,9% en Europe et en Asie centrale, de 13,5% en Asie et dans le Pacifique, de 13,2% dans les États arabes et de 12,1% en Afrique. L’Amérique du Sud enregistre la chute la plus forte (-20%), a détaillé Guy Ryder.

https://www.ilo.org/global/about-the-ilo/newsroom/news/WCMS_749410/lang–fr/index.htm?fbclid=IwAR1S44ZQpHl9AGHTzvNNDDP98SeBrS6SAo11apNHW0hto5it80tGdwySVV0

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/selon-l-oit-la-deterioration-de-l-emploi-est-plus-forte-que-prevu-20200630

***********************************************************************************

STATES

« Près de la moitié de la population américaine est sans emploi »

« Le rapport emploi-population – le nombre de personnes employées en pourcentage de la population adulte américaine – a chuté à 52,8% en mai, ce qui signifie que 47,2% des Américains sont sans emploi, selon le Bureau of Labor Statistics »

image.png

https://www.cnbc.com/2020/06/29/nearly-half-the-us-population-is-without-a-job-showing-how-far-the-labor-recovery-has-to-go.html

« Aujourd’hui, nous oublions les leçons de l’histoire à une échelle dangereuse… »

au moins 1,4 million de nouvelles demandes chaque semaine depuis la mi-mars!

Rien qu’au cours des deux dernières semaines, 3 millions d’Américains supplémentaires ont déposé des demandes de prestations de chômage.

«Le rapport optimiste sur l’emploi américain d’aujourd’hui s’appuiera sur la dynamique positive du marché à partir des données du mois dernier. Cependant, même si le nombre tend à baisser, les demandes de chômage persistantes au cours des dernières semaines suggèrent que de nombreuses pertes d’emplois pourraient devenir permanentes alors que les entreprises ont du mal à rouvrir et que les ressources et les compétences inutilisées deviennent obsolètes. Il est également possible qu’une reprise du marché du travail soit davantage menacée par le dernier pic des taux d’infection dans divers États.

Une deuxième vague de décès pourrait à son tour entraîner une deuxième vague de déclin pour l’économie, les bénéfices des entreprises et le marché boursier. »

«Le rapport sur l’emploi d’aujourd’hui montre que des progrès sont en cours, mais les travailleurs américains ont besoin d’un plan de sauvetage. Sinon, ces gains peuvent facilement s’évaporer. Un chômage à deux chiffres prolongé laissera des cicatrices sur la population active américaine qui pourraient prendre des décennies à guérir…. »

https://www.theguardian.com/business/live/2020/jul/02/markets-us-unemployment-report-covid-vaccine-recession-non-farm-business-live

image.png

« Principaux enseignements du rapport sur l’emploi en juin aux États-Unis »

L’écart de chômage racial s’est aggravé

Les économistes disent depuis longtemps que pendant les récessions , les Noirs américains sont sensibles au phénomène du «dernier embauché, premier licencié» en raison du racisme systémique et de la ségrégation professionnelle. Le rapport sur l’emploi de juin a montré que cette récession induite par la pandémie n’est pas différente….

Les emplois des administrations locales et des États sont toujours supprimés

Les emplois du gouvernement ont diminué d’un total de 1,5 million en avril et mai, et en juin, seulement 33 000 de ces emplois ont été récupérés.

Les américains ont continué à abandonner la population active

Alors même que les États commençaient à rouvrir et que des millions d’emplois revenaient, davantage d’Américains étaient considérés comme des «travailleurs découragés» – des Américains qui sont capables de travailler mais qui ont renoncé à chercher un emploi – que lors de n’importe quel mois précédent pendant la pandémie.

Le nombre de travailleurs découragés est passé de 574 000 Américains en avril à 681 000 Américains en juin. En comparaison, 427000 Américains étaient des travailleurs découragés en juin 2019….

Le taux de chômage des femmes reste supérieur à celui des hommes

https://www.theguardian.com/business/2020/jul/02/us-jobs-report-june-key-takeaways

************************************************************************************

LIBAN

Les jours d’après…

« Vendredi, deux hommes se sont suicidés, apparemment poussés au désespoir par la crise.»  

« L’effondrement du pays a entraîné un triplement des prix de la viande et du poulet au cours des deux dernières semaines, ainsi que des pénuries de carburant et de farine…

image.png

Les protéines ont été retirées du menu des casernes de l’armée tandis que les Libanais ordinaires ont recouru à la vente de meubles afin de récolter suffisamment d’argent pour acheter de la nourriture. Les chaînes de magasins ont fermé en masse au cours de la semaine, et presque tous les hôtels du pays restent fermés – les espoirs d’un pic du tourisme estival ont été anéantis par la pandémie de Covid-19 et les craintes croissantes concernant la sécurité à travers le pays.

https://www.theguardian.com/world/2020/jul/04/it-feels-like-a-failed-state-lebanon-crisis-deepens-as-it-awaits-bailout

*************************************************************************************

image.png

« La loi sur la sauvegarde de la sécurité nationale, entrée en vigueur le 1er juillet, définit en termes généraux les nouveaux actes criminels de sécession, de subversion, de terrorisme et de collusion, ce qui donne aux autorités un large mandat pour arrêter et éventuellement poursuivre les militants démocratiques sous les prétextes les plus légers. Les tentatives illégales d’organiser, de planifier ou de participer à la perturbation du fonctionnement du gouvernement ou d' »endommager les locaux et les installations utilisés par » le gouvernement figurent parmi les infractions énumérées comme subversion. Le crime de collusion comprend le fait de « provoquer la haine » de manière illégale envers le gouvernement central de Pékin. Les personnes trouvées en train de saboter des systèmes de transport ou de contrôle – comme les attaques massives aux feux de circulation l’année dernière, et les attaques contre le métro ferroviaire après qu’il soit devenu un moyen de transport de la police vers les sites de protestation – peuvent maintenant être accusées de terrorisme.

Comprendre la rébellion de Hong Kong contre la Chine

Au total, les activités interdites au nom de la sécurité nationale se seraient appliquées à peut-être des dizaines de milliers de partisans du mouvement pro-démocratie de l’année dernière. En outre, les personnes considérées comme ayant aidé ou incité les personnes faisant l’objet d’accusations primaires risquent également des peines de prison, mettant dans le collimateur de Pékin tout mouvement de solidarité comme le soutien massif apporté l’an dernier aux étudiants militants luttant pour le suffrage universel et une enquête indépendante sur les violences policières. Déjà, la police locale a utilisé ces dispositions pour arrêter au moins dix personnes, dont un jeune de 15 ans portant un drapeau prônant l’indépendance de Hong Kong. La police a vraisemblablement estimé que cette écolière « organisait, planifiait, commettait ou participait » à la séparation de Hong Kong de la Chine. Pour un « délinquant principal« , un tel crime est puni d’une peine de prison à vie en vertu des articles sur la sécession. »

https://redflag.org.au/node/7253?fbclid=IwAR1DHC-hsRvQsH34hg8cby7wDgHr11x9pn4nWYGXWh-Rqr_3MQLjzqFDvSk

***********************************************************************************

FRANCE

La police dit à l’Etat démocratique : « Votre légitimité c’est du flan, l’ordre que vous défendez ne subsiste que par les coups, par l’interdiction, par le maintien violent de la privation et l’accumulation parallèle de richesses. Nous sommes la légitimité démocratique : l’ordre. »

Sur https://twitter.com/carbureblog

image.png

Municipales 2020 : Les jeunes et les ouvriers se sont massivement abstenus

« Selon un sondage Ipsos / Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et les chaînes parlementaires…

cette élection ne change rien à leur vie quotidienne (38%)

D’après cette enquête, les 18-34 ans (72%) se sont davantage abstenus que les plus de 60 ans (43%). 70% des ouvriers ne se sont pas rendus aux urnes, davantage que les employés (65%), les professions intermédiaires (61%), les cadres (54%) et les retraités (seulement 42% d’abstention). »

https://www.francebleu.fr/infos/politique/municipales-43-des-abstentionnistes-evoquent-le-coronavirus-pour-expliquer-leur-choix-au-second-tour-1593410509

Les jours d’après…18 000 postes de travail qui ne seront pas dispo et donc autant de chômeurs !!

Airbus s’apprête à tailler massivement dans ses effectifs

Les suppressions prévues sont de l’ordre de 15.000 postes, dont un tiers en France, selon l’AFP….

image.png

«Tous les ans, Airbus renouvelle environ 6000 postes suite à des départs en retraite. L’idée serait de ne plus les remplacer pendant deux à trois ans. En ajoutant des mesures pour stimuler les départs volontaires, Airbus pourrait supprimer plus de 18.000 postes, sans détruire l’emploi existant.»

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/airbus-s-apprete-a-tailler-massivement-dans-ses-effectifs-20200630

************************************************************************************

ESPAGNE

Ce que propose le patronat

« une plus grande flexibilité pour les entreprises, afin de mettre en place des ruptures dans les conventions collectives, permettant une plus grande mobilité fonctionnelle et géographique des travailleurs et d’augmenter la répartition annuelle irrégulière de la journée de travail…

image.png

Rien de nouveau sous le soleil, la nouvelle normalité est simplement le retour aux anciennes recettes. »

http://alencontre.org/europe/espagne/royaume-despagne-sommet-de-la-ceoe-ce-que-propose-le-patronat.html

**********************************************************************************

Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 27 JUIN 2020

problema-512x350

***********************************************************************************

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

L’oracle a parlé !

Le FMI annonce une crise mondiale plus sévère que prévu, la France parmi les plus touchés

« l’heure est à nouveau aux révisions déchirantes….

STATES FMI

Le pire semble bien devant nous et le rebond mécanique post-confinement d’indicateurs comme la consommation ne semble pas durable…

Selon le Bureau international du travail, le cumul des heures non travaillées au deuxième trimestre devrait être équivalent à la destruction de 300 millions d’emplois à temps plein. Les travailleurs peu qualifiés qui n’ont pas pu travailler de chez eux sont les premiers concernés. »

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/le-fmi-annonce-une-crise-mondiale-plus-severe-que-prevu-20200624

*************************************************************************************

“66 jours – Les États-Unis entre confinement et émeutes”

66 JOURS

« L’assassinat extrajudiciaire des Noirs est au cœur de l’organisation de la société américaine, au cœur non seulement de la manière dont le pouvoir se maintient, mais aussi de la manière dont il se connaît. Et la légitimité et la nécessité de la rage noire est en partie une tentative de survivre à cet ordre social, de construire un ordre contre l’ordre du pouvoir. Malgré tous les bêlements désespérés des sources d’information et des politiciens sur le chaos dans les rues, il n’y a de désordre que dans le sens le plus littéral du terme : une tentative de défaire l’ordre fondé sur la violence racialisée »

http://dndf.org/?p=18835 Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 20 JUIN 2020

image.png
************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

STATES

« NEVER GIVE UP » : LA LUTTE NOIRE POUR L’ABOLITION AUX ETATS UNIS

Dans ce texte, la réalistrice Noémie Serfaty raconte son engagement dans la lutte contre la brutalité policière à San Francisco et Oakland et retrace l’histoire d’une revendication simple : l’abolition de la police et de la prison….

image.png

« une rébellion est une explosion de colère, mais ce n’est pas la révolution. La révolution, c’est l’évolution vers quelque chose de bien plus grandiose en terme de ce que cela signifie d’être un être humain. » Il me semble que seule une révolution féministe peut accomplir le travail qui reste à faire. Couper des têtes ne sert qu’à les faire repousser. Il ne s’agit pas seulement de renverser l’ordre établi mais de le dissoudre par la force du monde auquel le mouvement donne naissance. »

https://lundi.am/Never-Give-Up-la-lutte-noire-pour-l-abolition-aux-Etats-Unis

De nouvelles demandes d’allocations de chômage indiquent une récession prolongée aux États-Unis

« Les nouvelles demandes d’assurance chômage continuent d’atteindre des niveaux historiquement élevés. Cela, malgré la levée des mesures de confinement dans l’ensemble des États-Unis.

Selon le ministère américain du Travail, on a déposé 1,51 million de demandes pour la semaine qui se termine le 13 juin. Quarante-six États ont fait état de 760.526 demandes initiales supplémentaires d’assistance chômage pour pandémie (PUA), mise à la disposition des travailleurs indépendants, traditionnellement inéligibles à l’aide au chômage….

Depuis le début de la pandémie, on a déposé 45 millions de nouvelles demandes de chômage. Bien que certaines d’entre elles puissent représenter des doublons de travailleurs qui cherchent de l’aide dans plus d’un programme, c’est toujours d’un nombre astronomique, indiquant une profonde détresse économique dans tout le pays. »

https://www.wsws.org/fr/articles/2020/06/20/cheu-j20.html

Le chômage à Los Angeles atteint près de 21%

Paul Ong , directeur du UCLA Center for Neighbourhood Knowledge, a déclaré que de nombreux immigrants et travailleurs de couleur ne reçoivent pas d’allocations de chômage

https://laist.com/latest/post/20200619/unemployment_california_los_angeles_record_high

*************************************************************************************

« Masquez-vous: crise et lutte dans la pandémie »

Richard Hunsinger & Nathan Eisenberg donnent une analyse approfondie de la crise actuelle où la crise économique, la pandémie et la révolte de masse se heurtent dans une conjoncture historique qui façonnera à jamais la trajectoire des événements mondiaux…

image.png

« La guerre à laquelle nous sommes confrontés sera une guerre différente de celles vécues par des mouvements antérieurs qui ont cherché à transformer la société, à révolutionner les relations sociales sur lesquelles se fonde la reproduction. Nous pouvons encore chanter les chansons et agiter les drapeaux des générations mortes, mais leur capacité à nous communiquer au-delà de la tombe est limitée, et ces transmissions ne peuvent nous servir que dans la pratique d’engager la lutte des classes telle que nous la vivons maintenant, telle qu’elle émerge déjà avant et à partir de cette crise. Les luttes actuelles elles-mêmes n’ont peut-être pas encore pris la forme de formes spécifiques et ciblées, mais il ne faut pas commettre l’erreur de simplement transposer les révolutions du passé aux luttes du présent. »

https://cominsitu.wordpress.com/2020/06/14/mask-off-crisis-struggle-in-the-pandemic/

***********************************************************************************

« Investissement productif – un indicateur clé pour l’avenir de l’économie mondiale. Et une preuve supplémentaire que les principales économies capitalistes étaient déjà très faibles avant la pandémie de COVID-19.

image.png

L’investissement productif net mesure le montant des nouveaux investissements au-delà du simple remplacement des anciens investissements qui se sont dépréciés ou épuisés. C’est un indicateur important du taux de croissance futur du capitalisme.

L’investissement productif net est passé de 7% du PIB par an au début des années 2000 à 4% en 2019.L’OCDE s’attend désormais à ce qu’il tombe à près de 2% du PIB cette année, un niveau record, remontant à 3% en 2021, à meilleur.

Une indication supplémentaire qu’une reprise rapide en V de l’économie mondiale est peu probable et que l’expansion future sera très faible. »

**********************************************************************************

La prochaine rébellion sera beaucoup moins démocratique et civilisée que la précédente.

« Ils n’auront aucun moyen d’arrêter la marmite » : la FAO prévient qu’un million de Chiliens pourraient souffrir de la faim

image.png

 « En raison de la crise provoquée par la pandémie de Covid-19, la population vivant dans l’extrême pauvreté en Amérique latine et dans les Caraïbes pourrait atteindre 83,4 millions de personnes d’ici 2020, ce qui signifierait une augmentation significative des niveaux de faim. 

Ces informations ont été publiées par la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)…

Les effets de la crise sont déjà visibles dans les systèmes alimentaires : la vulnérabilité des travailleurs s’est accrue et les prix des denrées alimentaires domestiques augmentent plus que ceux des autres produits du panier alimentaire de base, selon l’indice des prix à la consommation (IPC).

Avec la hausse du chômage et la baisse des revenus, des millions de personnes ne peuvent pas se permettre de se nourrir suffisamment ; et beaucoup d’autres doivent se tourner vers des aliments moins chers et de moindre qualité nutritionnelle, ont déclaré la CEPALC et la FAO.

La situation au Chili

Berdegué a mis en garde contre le fait qu’au moins un million de citoyens du pays pourraient souffrir de la faim.

https://www.biobiochile.cl/noticias/economia/actualidad-economica/2020/06/16/no-tendran-parar-la-olla-fao-alerta-millon-chilenos-podria-pasar-hambre.shtml

***************************************************************************

FRANCE

« La sociologue Claire Cosquer pense que le « privilège blanc », est inséparable du racisme, aux Etats-Unis comme en France. »

« L’expression « privilège blanc », propulsée de nouveau sur le devant de la scène médiatique par les manifestations récentes contre le racisme et les violences policières, désigne l’ensemble des avantages sociaux dont bénéficient les personnes qui ne sont pas les cibles du racisme. Elle souligne que le racisme relève d’un rapport social, c’est-à-dire d’une relation entre groupes sociaux : là où certains sont désavantagés, d’autres sont au contraire avantagés par les hiérarchies sociales. L’existence d’inégalités suppose donc, en toute logique, l’existence de privilèges. Dès lors, dire que le « privilège blanc » n’existe pas en France revient de façon rigoureusement identique à affirmer que le racisme n’existe pas en France. Prétendre que seul le second existe traduit soit une lecture très partiale de l’expression « privilège blanc », par exemple en la réduisant à un privilège en droit, soit une compréhension très restrictive du racisme, soit les deux. »

https://seenthis.net/messages/861443

« Sur le « privilège blanc » : bien ou mal choisie, cette expression rend aujourd’hui publiquement compte d’une réalité qui est constamment voilée. Il faut aller au cœur du problème : ce n’est pas seulement qu’il « vaille mieux » être un prolétaire blanc que racisé, c’est surtout que pour des masses de prolétaires français, une relative ascension sociale, lors des Trente glorieuses, a été permise par l’assignation des « travailleurs immigrés » d’abord, puis des nationaux racisés, aux travaux les moins qualifiés. »

https://blogs.mediapart.fr/carbure/blog/180620/sur-le-privilege-blanc?fbclid=IwAR2TjgLwn3AaCwzB1pO0-zFtgX3PCSxBvk_PeQBR5uWEqdWvrfL51l6ekN0

« augmenter le temps de travail si nécessaire. »

« Sur le plus long terme se posera la question de l’impératif de «travailler et produire davantage», selon l’expression d’Emmanuel Macron. Sur ce point, les ministres ont avancé quelques pistes. Gérald Darmanin a ouvert la porte à des négociations, au niveau des entreprises, pour augmenter le temps de travail si nécessaire. »

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/travailler-davantage-le-maire-et-darmanin-precisent-les-annonces-de-macron-20200615

Manifestation pour l’hôpital à Paris

image.png

«  Comme nombre de ses collègues, elle ne supporte plus les violences policières des manifestations, les intimidations et le mépris total de ce gouvernement envers les personnels de la santé et de l’action sociale »

https://www.lalibre.be/international/europe/arrestation-polemique-d-une-infirmiere-a-paris-la-video-complete-qui-eclaire-les-faits-5eea1b799978e21bd0889d82

Des heurts à la fin de la manifestation

Selon l’AFP, des échauffourées ont éclaté mardi à Paris, en marge de la manifestation des soignants, avec des jets de projectiles auxquels les forces de l’ordre ont répondu par des tirs de gaz lacrymogène. « Un véhicule a été retourné et dégradé », a par ailleurs tweeté la préfecture de police, qui faisait état à 16h de 16 interpellations.

image.png

et comme l’écrit un cde « 5 « émeutiers », 20 journalistes. »

https://twitter.com/i/status/1272884220881440770

Réforme de l’assurance-chômage : 74% des demandeurs d’emploi craignent pour leurs besoins essentiels

« Trois quarts des demandeurs d’emploi redoutent que la réforme de l’assurance chômage impacte leur capacité à faire face à leurs besoins essentiels comme manger et se loger, selon une consultation menée par plusieurs organisations dont Solidarités nouvelles face au chômage (SNC), la CFDT ou le Secours Catholique et rendue publique jeudi. »

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/reforme-de-l-assurance-chomage-74-des-demandeurs-d-emploi-craignent-pour-leurs-besoins-essentiels-20200618

L’Unédic anticipe «900.000 emplois salariés détruits» fin 2020 par rapport à fin 2019

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/l-unedic-anticipe-900-000-emplois-salaries-detruits-fin-2020-par-rapport-a-fin-2019-20200618

 

************************************************************************************

ITALIE

les jours d’après…

image.png

Gardez les usines ouvertes en août en signe d’encouragement et de confiance. C’est la proposition du président des industriels piémontais Fabio Ravanelli : « Nous sommes les promoteurs – souligne le président de Confindustria Piemonte – d’une confrontation ouverte et constructive sur le thème, l’avenir de chacun est en jeu ».

https://www.ilsole24ore.com/art/piemonte-appello-presidente-industriali-fabbriche-aperte-ad-agosto-ADKbhzW

************************************************************************************

UK

Les demandeurs d’emploi britanniques ont augmenté de 126% pour atteindre 2,8 millions depuis le début du verrouillage

image.png

Un groupe d’analystes a déclaré que l’augmentation du nombre de prestataires représentait l’aggravation la plus spectaculaire du marché du travail britannique depuis plus de 100 ans, battant la première période de la dépression des années 1930.

« Il ne fait aucun doute maintenant que nous sommes sur la bonne voie pour un chômage de 3 millions de prestataires d’ici le mois prochain, et il pourrait bien atteindre le plus haut jamais enregistré. »…

Tej Parikh, économiste en chef à l’Institut des directeurs, a déclaré que les employeurs devraient commencer à licencier des milliers de personnes de plus, car le programme de mise en congé a été supprimé entre août et octobre.

«Jusqu’à un quart des entreprises ont déclaré qu’elles auront du mal à payer quoi que ce soit pour la rémunération des travailleurs en congé en août prochain. D’autres mauvaises nouvelles pourraient être imminentes, alors que les périodes de consultation sur les licenciements commencent. »

https://www.theguardian.com/business/2020/jun/16/uk-jobcentre-claimants-coronavirus-crisis-unemployment

Quand se ne sont pas les « pue la sueur » qui se font virer !!

HSBC va de l’avant avec 35 000 suppressions d’emplois

La banque reprend un programme de licenciement massif qu’elle avait mis en veilleuse après l’épidémie de Covid-19.

https://www.theguardian.com/business/live/2020/jun/17/hsbc-to-push-ahead-with-35000-job-cuts-covid-19-uk-inflation-eases-for-fourth-month-business-live

*************************************************************************************

Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 13 JUIN 2020

image.png
***********************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

« Jamais autant de pays n’ont connu simultanément une telle récession depuis 1870. »

« Beaucoup d’entre eux sont moins préparés à affronter un ralentissement mondial » que pendant la crise de 2009, s’inquiète l’institution située à Washington. Plus qu’une crise passagère, elle craint que la pandémie ne laisse des « cicatrices » profondes et durables sur les économies à cause de la « baisse des investissements », de l’« érosion du capital humain chez les chômeurs » et de la « désintégration du commerce mondial ». En raison de la pandémie, entre 70 millions et 100 millions de personnes pourraient tomber dans l’extrême pauvreté….

image.png

« Nous devons admettre qu’il y a des limites à notre capacité à dire le futur », plaide l’économiste Branko Milanovic, citant la « nature incontrôlable » de la crise et son « étendue mondiale ».

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/06/08/la-crise-economique-provoquee-par-le-coronavirus-pourrait-etre-la-plus-vaste-depuis-cent-cinquante-ans_6042176_3234.html

image.png

https://www.ft.com/content/31eb2686-a982-11ea-a766-7c300513fe47

*********************************************************************************

« Sir Martin Sorrell aime à inventer une phrase pour décrire la forme de la reprise économique et sa dernière prédiction est que le monde va probablement sortir de la pandémie du coronavirus avec une « racine carrée inversée », écrit Mark Sweney….

image.png

« La meilleure analogie que j’aime est la racine carrée inversée », a-t-il déclaré lors de la conférence virtuelle de CogX.

« Une chute brutale, une reprise, mais peut-être pas aux niveaux que nous avions avant ». »

https://www.theguardian.com/business/live/2020/jun/10/stock-market-rally-fades-as-investors-await-us-fed-federal-reserve-forecasts-coronavirus-covid-19-sterling-eurozone-pound-brexit-business-live

***********************************************************************************

STATES

1,5 million d’Américains déposent une demande de chômage alors que les États assouplissent les restrictions

En seulement 12 semaines, plus de 44 millions de demandes de prestations ont été déposées alors que les gens perdaient leur emploi. Le réembauche semble avoir commencé….

Toutes les personnes mises à pied ne demandent pas de prestations et toutes les personnes qui en font la demande ne seront pas considérées comme faisant une réclamation. En plus de cela, les États ont eu du mal à gérer le volume des demandes, ce qui a entraîné un arriéré énorme…. »

https://www.theguardian.com/business/2020/jun/11/us-economy-unemployment-us-states

image.png

 « En tenant compte des travailleurs découragés et de ceux contraints de travailler à temps partiel, en avril 2020, la population américaine «sous-employée» a culminé à environ 31% contre 9% en janvier. »

https://twitter.com/adam_tooze/status/1270324767531257856

***********************************************************************************

UK

L’OCDE affirme que le pays pourrait connaître l’une des récessions les plus profondes du monde développé en 2020, avec une production en baisse de plus de 11% – la plus forte depuis plus de 300 ans.

image.png
*****************************************************************************

« VOILÀ À QUOI RESSEMBLE L’HISTOIRE »

Les États-Unis, le monde et le capitalisme – Par Paul Mattick Jr.

image.png

« La stratégie de modération qui compte sur l’épuisement des mobilisations, ou la stratégie de terreur qui consiste à utiliser la violence et les poursuites juridiques pour les réprimer, ont le même objectif : le retour à la normale. »…

« Mais tout comme l’effondrement économique provoqué par le coronavirus n’a fait que révéler la profonde faiblesse systématique du capitalisme contemporain, le mouvement déclenché par l’assassinat de George Floyd est une étape majeure vers la révolte historique que convoque l’actuelle crise de l’humanité. »

https://lundi.am/Voila-a-quoi-ressemble-l-histoire

**********************************************************************************

« POURQUOI NOUS NE POUVONS PAS RESPIRER »

Ce que dit ce cri mondial, même si la plupart de ceux qui le crient n’en sont pas conscients, c’est ceci: le capitalisme nous étouffe.

image.png

PERSPECTIVE INTERNATIONALISTE

https://internationalistperspective.org/article/pourquoi-nous-ne-pouvons-pas-respirer/

*********************************************************************************

« Origines de la police » – David Whitehouse

image.png

 Excellent texte examinant la création des premières forces de police, qui ont eu lieu en Angleterre et aux États-Unis en quelques décennies au milieu du XIXe siècle. Et expliquant qu’ils n’ont pas été créés pour prévenir le crime ou protéger le public, mais principalement pour contrôler les foules: la classe ouvrière, blanche et noire.

En Angleterre et aux États-Unis, la police a été inventée en l’espace de quelques décennies seulement – de 1825 à 1855 environ.

La nouvelle institution n’était pas une réponse à une augmentation de la criminalité, et elle n’a pas vraiment conduit à de nouvelles méthodes de lutte contre la criminalité. Le moyen le plus courant pour les autorités de résoudre un crime, avant et depuis l’invention de la police, a été que quelqu’un leur dise qui l’a fait.

En outre, le crime a à voir avec les actes des individus et les élites dirigeantes qui ont inventé la police ont répondu aux défis posés par l’action collective. Pour résumer: les autorités ont créé la police en réponse à une foule nombreuse et provocante. C’est

– grèves en Angleterre,

– émeutes dans le nord des États-Unis,

– et menace d’insurrections d’esclaves dans le Sud.

La police est donc une réponse à la foule, pas au crime.

https://libcom.org/history/origins-police-david-whitehouse

***********************************************************************************

Revue Chuang : « “Bienvenue en première ligne”, au delà de la violence et de la non-violence. »

Tactiques et stratégies de manifs qui se répandent et se répondent, de Hong Kong au Chili, des Etats-Unis en feu à la France des gilets jaunes… Une excellente analyse de la revue Chuang sur les fameuses “premières lignes” qu’on a vu apparaitre ici et là, à Hong Kong, lors un certain premier mai à Paris,  dans les manifs de l’an dernier, à Minneapolis et ailleurs….. Une intelligence collective des affrontements semble montrer son nez….dndf  

image.png

 « Alors que le mouvement contre les violences policières et l’institution de la police elle-même se déploie rapidement à travers les États-Unis, nous y avons déjà vu les marques d’autres émeutes et luttes de masse qui ont émergé à travers le monde l’année dernière, du Chili à la France, en passant  par le Liban, l’Irak, l’Équateur et la Catalogne, pour n’en citer que quelques-uns. Ici, toute analyse générale de la rébellion aux États-Unis serait prématurée, car les feux des émeutes brûlent littéralement encore dans les villes du pays. Nous aimerions plutôt faire quelques brèves observations sur les luttes à Hong Kong, que nous avons fait de notre mieux pour suivre de près, en nous concentrant sur une innovation tactique particulière qui, selon nous, pourrait contribuer utilement aux manifestations en cours aux États-Unis et ailleurs. »

http://dndf.org/?p=18804

***********************************************************************************

LIBAN

Des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues de Tripoli et de Beyrouth. Les gens protestent contre la crise économique profonde qui provoque la chute spectaculaire de la monnaie. Les gens qui brûlent la banque centrale de Tripoli:

https://twitter.com/i/status/1271422836553498625

image.png

Au Liban, flambée du dollar, des prix et de la colère

Plusieurs banques ont été incendiées ce vendredi par une population qui subit de plein fouet la chute de la livre libanaise et la faillite économique du pays….

https://www.liberation.fr/planete/2020/06/12/au-liban-flambee-du-dollar-des-prix-et-de-la-colere_1791104

************************************************************************************

FRANCE

la France enregistrera l’une des plus fortes chutes du PIB au monde

L’horizon économique de la France et des pays de la zone euro s’assombrit un peu plus. Selon les prévisions de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), publiées mercredi 10 juin, la contraction du produit intérieur brut (PIB) va se situer entre 11,4 % et 14,1 % en 2020 en France.

Soit la contraction la plus importante au monde, dans les mêmes proportions qu’en Espagne, en Italie et au Royaume-Uni. Même l’Argentine, qui vient pourtant d’entrer, fin mai, en défaut de paiement, s’en sortira mieux avec une chute de son PIB attendue entre 8,3 % et 10,1 %. C’est dans la zone euro que le décrochage, compris entre – 9,1 % et – 11,5 %, sera le plus brutal de la planète.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/06/10/la-france-devrait-connaitre-l-une-des-pires-recessions-au-monde_6042357_3234.html

Ben voyons !!

«Une expérimentation»

« travailler le dimanche», décaler les horaires », « trouver du travail le soir »

image.png

La candidate de La République en marche a détaillé la mesure ce lundi matin sur RTL : «Je propose un plan Marshall pour les commerces avec, pendant un an, une expérimentation d’une liberté pour les horaires d’ouverture». L’ancienne ministre de la Santé propose notamment aux commerçants de «pouvoir travailler plus tard le soir» ou «de travailler le dimanche», afin qu’ils puissent «récupérer du chiffre d’affaires».

Agnès Buzyn souligne que cette mesure correspondrait par ailleurs pleinement aux consignes à respecter pour éviter la reprise de l’épidémie. «Parce que ça permet (…) plus de distanciation sociale dans la journée. Ça permet aussi de décaler les horaires d’arrivée dans les transports en commun pour tous ceux qui travaillent dans les commerces», a-t-elle affirmé. «Et puis ça permettra peut-être à notre jeunesse, qui aujourd’hui est en très grande difficulté pour entrer sur le marché de l’emploi, de trouver du travail le soir»

https://www.lefigaro.fr/elections/municipales/municipales-a-paris-buzyn-veut-laisser-une-liberte-pour-les-horaires-aux-commercants-pendant-un-an-20200608

«Violences policières»

PARIS : Environ 20.000 manifestants place de la République samedi 13 juin

image.png

Plusieurs sources ont affirmé à notre journaliste Jean-Marc Leclerc que la manifestation de ce samedi rassemblait environ 20.000 personnes.

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/en-direct-police-violences-adama-traore-george-floyd-france-nouvelle-journee-de-mobilisation-en-france-contre-les-violences-policieres-20200613

***********************************************************************************

ITALIE

« Ex Ilva, Patuanelli: «Le plan d’Arcelor Mittal est inacceptable». »

« Les ouvriers déchirent les drapeaux des syndicats »

image.png

« ce matin devant la direction de l’usine sidérurgique de Tarente, à l’occasion de la grève et de la réunion par vidéoconférence convoquée par le ministre Patuanelli, certains ouvriers ont déchiré des drapeaux syndicaux accusant les syndicats métallurgistes d’avoir « oublié » les travailleurs licenciés depuis des mois et ceux qui sont restés sous l’administration extraordinaire d’Ilva qui, selon le nouveau plan industriel présenté par la multinationale, ne reprendront plus du service. »

https://www.ilmattino.it/economia/arcelor_mittal_piano_ultime_notizie_oggi_9_giugno_2020_governo_sindacati_sciopero-5277415.html

« Nous serons obligés de licencier, il y aura une crise sociale »

« La crise sanitaire liée à la pandémie de Coronavirus est devenue une crise économique et « deviendra une crise sociale« . C’est ce qu’a déclaré le président de la Confindustria Lombardia, Marco Bonometti. « Lorsque les gens n’auront plus de pouvoir d’achat, la consommation en souffrira dans tous les pays », a ajouté l’industriel, selon lequel « l’effondrement du chiffre d’affaires entraîne une faible liquidité. « Nous ne pensons pas que le fonds de licenciement soit la solution au problème : ce sont des interventions qui servent à amortir la situation. Elle a été prolongée, mais je vous assure que lorsqu’elle sera terminée et que la possibilité de licencier des entreprises devra être réduite. Nous nous attendons à une forte augmentation du chômage », a-t-il expliqué. »

https://www.huffingtonpost.it/entry/maco-bonometti-saremo-costretti-a-licenziare-ci-sara-crisi-sociale_it_5ee20c5cc5b6f960803d2b35

*********************************************************************************

« EXPROPRIONS TOUT ! »

À Berlin, socialiser la propriété pour lutter contre la gentrification

image.png

« Le 23 février dernier, pour freiner la flambée du prix du logement provoquée par la gentrification de Berlin, les loyers de la capitale allemande ont été gelés pour une durée de cinq ans. Mais cette mesure cache mal le moteur principal de la gentrification, c’est-à-dire la place grandissante de l’immobilier dans la stratégie de croissance mondiale du capital. Représentant aujourd’hui 60 % des actifs mondiaux, l’immobilier façonne désormais l’espace urbain dans une seule optique : engendrer toujours plus de profit. Face à cette déferlante, les militant·es berlinois·es du logement luttent pour l’expropriation des propriétaires immobiliers. Pour sortir définitivement le logement de sa logique marchande et se réapproprier nos villes comme nos vies. »

https://www.jefklak.org/exproprions-tout/?fbclid=IwAR2jGgCUaoPwPwCG_NfQ2hUBTRO07zoqdKQQT9_dYaJHU4uAdtjDEXPhHrY

************************************************************************************

Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 6 JUIN 2020

problema-512x350

***********************************************************************************

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

STATES

Chris McGreal, journaliste américain du « Guardian », à Minneapolis

« Cela a été de loin le malaise le plus grave que j’ai couvert aux États-Unis.

J’étais à Ferguson il y a six ans où les manifestations avaient l’air plus dramatiques à la télévision qu’elles ne l’étaient en réalité, avec quelques bâtiments pillés et brûlés, et des confrontations avec la police un rituel nocturne organisé sur les mêmes blocs.

Minneapolis était à une échelle différente, à la fois dans la profondeur de la colère et dans les niveaux de protestation et de destruction. »

https://www.theguardian.com/us-news/live/2020/jun/06/george-floyd-killing-washington-march-protests-second-memorial-service-donald-trump-live-latest-updates

This scene is surreal – but very real #DCProtests

feu washington

https://twitter.com/i/status/1267291343153291270

« la réalité a rattrapé le fantasme. »

Mort de George Floyd : à Minneapolis, le caractère multiracial des émeutes ébranle les certitudes des autorités

Le maire de Saint Paul, la ville sœur de Minneapolis, affirmait que « 100 % » des personnes arrêtées venaient de l’extérieur ? Elles n’étaient en fait que 4 sur 18, ont prouvé les registres de la prison du comté. L’édile a dû reconnaître, en fin de journée, son erreur. Au total, 83 % des interpellés vendredi dans l’agglomération venaient de l’Etat – l’exact inverse du chiffre cité par Donald Trump – et 56 % de Minneapolis-Saint Paul.

A tous les niveaux, les officiels semblent avoir des difficultés à appréhender la réalité d’une rébellion multiraciale, qui rassemble la jeunesse afro-américaine, les immigrants d’origine somalienne, les Latinos et enfin les habitants, majoritairement blancs, des banlieues résidentielles. Entre le chômage et la fermeture des universités liés au confinement dû à l’épidémie de coronavirus, tous sont disponibles, simultanément, de manière inédite. Dans l’Etat voisin du Michigan, à Detroit, pas moins des deux tiers des personnes interpellées viennent ainsi des « suburbs ». »

https://www.lemonde.fr/…/mort-de-george-floyd-a-minneapolis… Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 30 mai 2020

ENTETE

************************************************************************************

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

************************************************************************************

STATES

« Vous comprenez MAINTENANT ? Ou c’est toujours aussi confus pour vous ? »

«On s’écrase depuis bien trop longtemps. On meurt, frère, avec le genou de quelqu’un sur notre cou alors qu’on n’a rien fait (…). Alors c’est fini, on en a marre. Je veux dire, on est déjà morts, alors autant mourir pour la bonne cause, non ? »

STATES 30

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/deces-de-george-floyd-les-manifestations-se-multiplient-20200530

 La colère ne retombe pas à Minneapolis, après la mort d’un Américain noir après son interpellation par les forces de l’ordres.

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/05/28/deuxieme-soiree-de-manifestations-apres-la-mort-d-un-noir-americain-aux-mains-de-la-police_6040987_3210.html

« La police a également signalé un certain nombre de pillages et d’incendies au cours de la soirée, notamment un incendie dans un magasin Cub Foods. Les officiers disent qu’un homme a également été tué dans une fusillade non loin du site des manifestations à Bloomington et Lake. »

https://www.fox32chicago.com/news/fires-set-businesses-looted-and-1-man-killed-as-george-floyd-protests-turn-violent-in-minneapolis Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 23 mai 2020

image.png
************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

Les enquêtes PMI anéantissent les espoirs d’une reprise en V

Il y a quelques semaines, on a beaucoup parlé de récupérations en forme de V.

Les économistes espéraient que la croissance rebondirait fortement après le choc initial de Covid-19, alors que les entreprises rattraperaient rapidement leur perte.

Cela a toujours semblé un peu optimiste – personne ne va se faire couper les cheveux, commander trois spéciaux au restaurant ou regarder quatre matchs de football en une journée une fois la crise terminée »

https://www.theguardian.com/business/live/2020/may/21/markets-edgy-trump-china-uk-eurozone-recession-covid-coronavirus-economy-unemployment-business-live?page=with:block-5ec63c5f8f0864e579f14fd4#block-5ec63c5f8f0864e579f14fd4

************************************************************************************

STATES

Le chômage aux États-Unis augmente de 2,4 millions en dépit de l’assouplissement des blocages des coronavirus

image.png

 Près de 39 millions d’Américains ont perdu leur emploi en neuf semaines

Le taux d’augmentation ralentit mais le chômage reste au niveau des années 30…

Les demandes hebdomadaires de chômage sont considérées comme un indicateur indirect des licenciements, mais elles ne donnent pas nécessairement l’image la plus précise de la situation du chômage. Une demande est une demande de prestations de chômage et toutes les personnes mises à pied ne demandent pas immédiatement des prestations.

https://www.theguardian.com/business/2020/may/21/us-unemployment-figures-jobs-lost-coronavirus

************************************************************************************

CHILI

manifestation violente contre la faim en banlieue de Santiago

Des habitants d’une ville pauvre de la banlieue de Santiago du Chili, El Bosque, ont affronté lundi la police pour protester contre les pénuries alimentaires en temps de confinement pour cause d’épidémie de coronavirus.

image.png
vidéo :  

https://twitter.com/i/status/1262646409968451585

« Des barricades ont été dressées, et la violence a monté jusqu’à des affrontements à coups de bâton et de jets de pierre du côté des manifestants, et de gaz lacrymogène et de canons à eau du côté des forces de l’ordre…

«Ce sont ces habitants et habitantes qui, après plus d’un mois sans pouvoir travailler, sans avoir vu non plus de mesure concrète de la part de l’Etat, protestent aujourd’hui»… »

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1704142/coronavirus-santiago-faim-pauvrete-manifestation-chili

************************************************************************************

MEXIQUE

Mise en garde contre « les pillages de la faim »

image.png

« Suite à la pandémie causée par le Covid, la Confédération des employeurs de la République mexicaine (Coparmex) à Mexico, a indiqué qu’elle avait jusqu’à présent identifié un peu plus de 1 500 zones vulnérables, où, dans les semaines à venir et à mesure que les restrictions sanitaires seront exacerbées, l’incidence de la criminalité et du pillage « par la faim » pourrait augmenter dans les mois à venir. »

https://josecardenas.com/2020/05/advierten-de-saqueos-por-hambre-identifican-mil-500-zonas-vulnerables-en-la-cdmx/

*************************************************************************************

ITALIE

« première manifestation ouvrière à l’époque du coronavirus »  

ArcelorMittal Genova

L’entreprise a décidé,alors qu’en ce moment même de nombreuses activités rouvrent en Italie, d’étendre les licenciements

image.png

Ilva et autres crises: la tension sociale augmente

« Cela peut sembler un paradoxe, mais nous devons remercier le Covid-19 et les interdictions de voyager car sinon nous aurions quelques problèmes pour gérer les manifestations des travailleurs ci-dessous. Et pas seulement celles d’Ilva ». « Ci-dessous » est la via Molise, à Rome, et celui qui parle est un cadre supérieur du ministère du Développement économique, qui demande à rester anonyme….

Les ouvriers de l’Ilva de Gênes, un millier d’entre eux, sont déjà en grève et ont annoncé pour lundi un rassemblement devant les portes de l’usine. C’est la première manifestation ouvrière à l’époque du coronavirus, mais pas pour défendre la santé. Les mille « casques jaunes » génois, comme les plus de huit mille à Tarente, et avec eux tous les 250 mille des crises industrielles italiennes continuent la résistance pour le lieu de travail.

https://www.repubblica.it/economia/2020/05/16/news/ilva-256841578/

***********************************************************************************

STATES

Les grèves éclatent alors que les travailleurs essentiels des États-Unis exigent une protection en cas de pandémie

«Ces débrayages montrent que les travailleurs essentiels ne veulent plus être traités comme s’ils étaient jetables. Ils demandent une voix dans la façon dont leurs entreprises réagissent à la pandémie. Avoir une voix est plus que jamais une question de vie ou de mort »

https://www.theguardian.com/world/2020/may/19/strikes-erupt-us-essential-workers-demand-better-protection-amid-pandemic?utm_term=Autofeed&CMP=twt_gu&utm_medium&utm_source=Twitter#Echobox=1589890373

*************************************************************************************

LIBAN

Longtemps marginalisés, les travailleurs migrants au Liban en grève pour salaires

image.png

 « Dans l’histoire du Liban, je ne pense pas que les travailleurs migrants aient fait une grève d’une semaine et aient protesté de cette manière »

« Bien qu’initialement éclipsée par la pandémie de coronavirus, la grève du travail a fait la une des journaux le 12 mai lorsque les employés ont bloqué les routes à l’extérieur du principal site de stockage et de stockage de RAMCO à la périphérie de Beyrouth et empêché les camions à ordures de partir.

La police anti-émeute a été appelée. Les vidéos et les images que les grévistes ont tournées sur place et partagées avec Al Jazeera montrent les forces de sécurité déployant des gaz lacrymogènes et battant les grévistes – dont un petit contingent a vandalisé les biens de l’entreprise. Certaines des images montraient des coupures aux bras et aux mains des travailleurs. L’une d’entre elles montre un homme avec de graves contusions au visage.

Des dizaines de milliers de Libanais ont depuis perdu leur emploi tandis que des centaines d’entreprises ont fermé leurs portes – et c’était avant qu’un blocage COVID-19 à l’échelle nationale n’ait porté un nouveau coup dur à une économie déjà sous assistance vitale.

Presque tout le monde au Liban a été touché par une baisse de salaire de facto à cause de la dépréciation de la monnaie, mais peu d’entre eux ont été plus affectés par le resserrement monétaire que les migrants, dont la plupart travaillent à l’étranger pour envoyer de l’argent chez eux à leurs proches.

Les travailleurs migrants sont employés dans le cadre du fameux système de kafala qui lie directement leur statut de résident à leur employeur, ce qui limite leur capacité à modifier ou à résilier les contrats. »

https://www.aljazeera.com/ajimpact/long-marginalised-migrant-workers-lebanon-strike-pay-200519203511280.html

*************************************************************************************

UK

Rolls-Royce supprime 9000 postes 

les deux tiers de ses emplois dans l’aérospatiale civile sont basés au Royaume-Uni.

image.png

Le fabricant de moteurs d’avion Rolls-Royce a annoncé mercredi la suppression d’«au moins» 9000 postes à cause de l’effondrement du trafic aérien provoquée par la pandémie de coronavirus.

Les suppressions envisagées représentent 17% d’une main d’oeuvre totale de 52’000 personnes. Elle toucheront essentiellement les activités d’aviation civile, un peu de fonctions administratives, mais pas la branche défense.

https://www.zonebourse.com/ROLLS-ROYCE-4004084/actualite/Le-fabricant-de-moteurs-d-avion-Rolls-Royce-supprime-9000-postes-30639711/

************************************************************************************

« Le  prisme jaune, un abécédaire »

image.png

Collectif Cotrafapapoco

D’un projet un peu trop hâtivement initié il n’a pas été finalement possible de tirer un livre, contretemps certes peu regrettable quand on imagine l’encombrement actuel et à venir des rayonnages par toutes sortes d’ouvrages sur le sujet. Toutefois, afin de ne pas laisser perdre les matériaux réunis, nous avons décidé de relocaliser cet abécédaire, désormais éventuellement « perpétuel », vers un site ad hoc. La démarche restera fidèle au projet initial : il ne s’agit pas de disséquer ce mouvement ou de l’enrégimenter sous on ne sait quel modèle théorique mais de contribuer à l’inscrire dans les dynamiques plus générales du capitalisme et de sa restructuration et, plus spécifiquement, dans la trajectoire de la « formation sociale » française, de même que d’essayer modestement de voir quels rapprochements faire avec d’autres mouvements du nouveau cycle de luttes mondiales auquel il participe.

https://editionsasymetrie.org/le-prisme-jaune/

************************************************************************************

FRANCE

«augmenter les rémunérations» à l’hôpital ?

image.png

« Travailler plus pour gagner plus » Véran nous fait du Sarkozy !

«De nombreuses infirmières sont contraintes de faire des ménages, c’est-à-dire des heures supplémentaires, illégalement, dans d’autres établissements. Si des salariés de l’hôpital souhaitent travailler davantage et augmenter leur rémunération, il faut que ce soit possible»

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/veran-promet-un-assouplissement-des-35h-a-l-hopital-20200517

« Les coupes envisagées donnent le tournis » 

« Il y a les plans mis en sommeil à cause du confinement et qui sont réactivés. Ou encore ceux qui visaient davantage à sauvegarder la compétitivité que la survie de l’entreprise et qui, fort opportunément, ressurgissent avec l’épidémie. « L’effet d’aubaine joue, le Covid sert de voiture-balai », reconnaît Marine Roussannes. Et puis, il y a tous les autres, les plus urgents, qui s’apparentent à de véritables plans de sauvetage. »

https://www.lejdd.fr/Politique/coronavirus-ces-plans-sociaux-qui-menacent-3968831

************************************************************************************

« Épidémie et frontières (I) : une autre « première ligne », celle des travailleurs migrants »

image.png

 « Quand dans cette pandémie globale, c’est un nouveau régime de  prolifération des frontières qui se déploie, la multiplication du travail qui accompagnait la prolifération précédente est bien évidemment chamboulée. Et en première ligne de cette reconfiguration, dans l’urgence des mesures de confinement mais aussi dans le temps long de la post-pandémie, on trouve les travailleurs migrants (internes et internationaux) au Nord comme au Sud ainsi que, dans une bien moindre mesure  – mais non négligeable pour un pays comme l’Italie –  les travailleurs au noir. Nous proposons ici quelques éléments de suivi et de mise en perspective de cette situation du travail migrant dans le cours de la pandémie, et du « déconfinement », pour contribuer à cerner quelles nouvelles lignes de démarcation et de confrontation sont en train de se dessiner. »

https://editionsasymetrie.org/frontieres/2020/04/02/epidemies-et-frontieres-i-une-autre-premiere-ligne-celle-des-travailleurs-migrants/

*************************************************************************************

Le mouton Noir. 69 « Coronavirus et question sociale »

image.png

Le coronavirus n’a pas provoqué la crise économique

Mais il aggrave l’horizon des prévisions faites par les économistes bourgeois, dans la mesure où le plan visant à juguler le virus à l’échelle mondiale est réalisé au prix d’un ralentissement encore plus marqué de l’activité économique.

Comme l’a récemment souligné Raul Zibechi dans son article Le coronavirus comme couverture de la crise systémique : « la conjonction de la guerre commerciale, du Brexit, de la dette publique et privée et des inégalités croissantes faisait déjà des ravages lorsque le coronavirus est apparu. L’épidémie n’est donc pas la cause de la crise économique mais son catalyseur. » Il va sans dire que les dirigeants du monde, en particulier ceux des pays économiquement émergents, peuvent utiliser la pandémie comme explication de la crise économique et des mesures exceptionnelles qui en découlent.

Cependant, dès janvier de cette année, le Fonds Monétaire International a publié ses prévisions lors de la 50ème réunion annuelle du Forum Économique de Davos, révisant et corrigeant avec des valeurs plus faibles que prévues ses précédentes prévisions de croissance pour 2020-21. Sa principale conclusion est que l’économie mondiale se trouve dans une situation « dangereusement vulnérable ». Lors de ces réunions, le FMI analyse l’évolution de l’activité économique mondiale selon ses différents aspects politiques, commerciaux, géopolitiques et culturels, ainsi que les catastrophes « naturelles » qui s’aggravent (ouragans, incendies, inondations et sécheresses).

Enfin, un fait non négligeable concernant le « ralentissement économique » est le développement de protestations sociales massives au cours de l’année 2019 (10). La situation vécue dans une vingtaine de pays, dont certains que nous avons mentionnés, a pris un autre tour, compte tenu de l’expérience de contrôle social que nous connaissons dans près de 200 pays.

Plusieurs économistes s’accordent à dire que depuis la fin de la crise de 2008-2009 et jusqu’à l’année dernière, la situation de l’économie mondiale n’est pas celle d’une dépression ou d’une récession, mais pas non plus celle d’une forte croissance. Les économies de la zone euro et du Japon sont restées stagnantes ; la croissance a été faible aux États-Unis et au Canada et relativement forte dans les pays retardataires. Depuis 2009, on observe une période prolongée de croissance mondiale faible ou de semi-stagnation, et de sous-investissement.

L’apparition du coronavirus s’inscrit dans cette situation financière particulière et cette faible accumulation, dans laquelle la contraction de la production et de la demande, ainsi que l’exacerbation des difficultés financières, ont un effet de retour et d’amplification sur la crise elle-même.

Avec le ralentissement économique en cours, il est très probable que notre exploitation ne s’aggrave. Les temps sont à l’augmentation du chômage, à la baisse des salaires et à la détérioration des conditions de vie.

https://www.autistici.org/tridnivalka/boletin-la-oveja-negra-nro-69-coronavirus-et-question-sociale

*************************************************************************************

Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 16 mai 2020

ENTETE

************************************************************************************

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

************************************************************************************

« la Chine est-elle prête à gérer une crise du chômage ? »

CHINE 16

« Les changements qui ont aidé lors des précédentes vagues de chômeurs à la fin des années 90 et pendant la crise financière mondiale sont considérés comme absents dans le contexte de la crise actuelle….

En 2019, seulement un quart de la population active totale, soit environ 205 millions et moins de la moitié des travailleurs urbains, étaient couverts par l’assurance-chômage. Pour les travailleurs migrants, le ratio de couverture était de 17% en 2017, lorsque le gouvernement central a cessé de publier le ratio.

L’année dernière était également la première année depuis 1990 ou les paiements d’allocations de chômage en Chine ont dépassé les contributions reçues, suggérant que la situation globale de l’emploi avait atteint un point critique avant même l’impact de la pandémie. »

https://www.scmp.com/economy/china-economy/article/3083823/coronavirus-china-prepared-handle-unemployment-crisis?utm_source=Twitter&utm_medium=share_widget&utm_campaign=3083823

« Classe et coronavirus: 

alors que les riches de la Chine réduisent le luxe de la vie, les plus pauvres du pays se battent pour leur survie »

« Et tandis que de nombreuses usines dans le cœur industriel du pays ont rouvert, un effondrement de la demande mondiale de produits chinois a atténué les espoirs d’une fin rapide de leurs problèmes

Outre le coût humain de la pandémie de Covid-19, les économies sont au point mort et peu de gens en sortiront probablement indemnes. Mais alors que les familles de la classe moyenne sont confrontées à la perspective de renoncer à leur luxe, celles qui se trouvent déjà au bas de l’échelle des revenus sont confrontées à un désastre potentiel….

Mais les économistes disent que le pire reste à venir pour la main-d’œuvre massive de la Chine….

« La disparité régionale de la Chine est énorme », a déclaré Hu Xingdou, économiste politique indépendant à Pékin. «Alors que les habitants des grandes villes et des régions côtières ont du mal à maintenir leur vie normale, ceux des provinces de l’intérieur et des régions frappées par la pauvreté risquent de perdre leur vie ou de les perdre déjà.»… »

https://www.scmp.com/news/china/society/article/3084398/class-and-coronavirus-chinas-wealthy-cut-back-lifes-luxuries

************************************************************************************* Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 9 mai 2020

image.png
***********************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

« une spirale déflationniste » ??

« On craint de plus en plus que la récession mondiale déclenchée par la pandémie de coronavirus n’entraîne une spirale déflationniste dommageable. La déflation, c’est quand le prix des biens et services baisse pendant une période prolongée.

image.png

Les consommateurs peuvent différer leurs achats en prévision de prix moins chers à l’avenir. Cependant, les entreprises peuvent réduire les salaires pour faire face à la baisse de leurs prix, alimentant un cercle vicieux. »

https://www.theguardian.com/business/2020/may/05/inflation-collapses-world-coronavirus-pandemic-global-economy-business-great-depression-recession

« Retour de l’inflation ? C’est surtout la déflation que l’on risque ! »

« Nous ne sommes pas dans les années 70 où l’inflation surgissait de l’hyper croissance et de la hausse des salaires des années 60 : chômage élevé depuis des années, destruction de la demande avec le Covid, stagnation séculaire des salaires, forts taux d’endettement : le spectre déflationniste est avec nous, et même la hausse de l’immobilier par exemple lui est dû avec des taux bas qui expliquent la quasi-totalité des prix sur ce marché. »

https://www.capital.fr/entreprises-marches/retour-de-linflation-cest-surtout-la-deflation-que-lon-risque-1369051

************************************************************************************

ESPAGNE

Quitter le lock-out, entrer en récession: la grève en Espagne montre les craintes des ouvriers

Deux jours après la réouverture par Nissan de sa principale usine automobile à Barcelone, un débrayage dans une usine plus petite a contraint la production à s’arrêter. C’est peut-être un indice de ce qui va arriver….

image.png

 davantage de conflits du travail, d’autant plus que certaines entreprises ont cherché à transformer les congés temporaires et les réductions de salaire en réductions permanentes… »

https://www.nytimes.com/2020/05/07/business/spain-nissan-strike-recession.html#click=https://t.co/GPqEn2z76q

***********************************************************************************

La police koweïtienne brise une «émeute» de travailleurs égyptiens bloqués par un coronavirus 

« L’incident est le premier signe de troubles de la vaste population de travailleurs étrangers du Golfe qui ont perdu leur emploi pendant la crise…

Le Koweït, comme de nombreux États arabes du Golfe riches en pétrole, dépend d’une vaste population de travailleurs étrangers pour des emplois allant de l’aide domestique, des travaux de construction aux cols blancs.

Quelque 35 millions de travailleurs travaillent dans les six États arabes du Golfe du Bahreïn, du Koweït, d’Oman, du Qatar, de l’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis, ainsi qu’en Jordanie et au Liban, selon les chiffres de l’ONU. Les étrangers sont beaucoup plus nombreux que les habitants des États du Golfe, représentant plus de 80% de la population dans certains pays. »

https://www.theguardian.com/world/2020/may/04/kuwait-police-break-up-riot-by-egyptian-workers-stranded-by-coronavirus

https://berthoalain.com/2020/05/04/coronavirus-migrants-egyptiens-en-quarantaine-emeute-a-koweit-3-mai-2020/

************************************************************************************

BANGLADESH

12 policiers blessés lors d’un affrontement avec des ouvriers des usines de confection de vêtements ( RMG)

image.png

 « La police a déclaré que plusieurs milliers d’ouvriers/ouvrières de plusieurs usines de confection à Gazipur ont bloqué les autoroutes Dhaka-Mymensingh et Dhaka-Tangail pendant des heures pour faire valoir leurs revendications mercredi….

une réunion tripartite avait fixé un salaire de 60% pour les travailleurs des usines mises à pied ou fermées pour les mois touchés par le coronavirus, mais les travailleurs de certaines usines ont refusé la déclaration et exigé le paiement intégral. »

https://www.newagebd.net/article/105862/12-injured-as-police-clash-with-rmg-workers

https://berthoalain.com/2020/05/07/coronavirus-fermeture-des-usines-emeutes-a-gazipur-26-avril-et-6-mai-2020/

************************************************************************************

INDONÉSIE 

«[Si les travailleurs ne sont pas rémunérés], je prédis que les coûts sociaux seront élevés. Des émeutes, des pillages et des incendies d’infrastructures publiques pourraient se produire, tout comme lors de la crise de 1998 »

« 1,2 million de travailleurs indonésiens licenciés alors que le coronavirus écrase l’économie »

https://asiapacificreport.nz/2020/04/10/1-2m-indonesian-workers-laid-off-as-coronavirus-crushes-economy/

image.png

Pour plus d’infos sur la crise de 1998 :

http://apa.online.free.fr/imprimersans.php3?id_article=999&nom_site=Agence%20Presse%20Associative%20(APA)&url_site=http://apa.online.free.fr

******************************************************************************

IRAN

« Il est probable que les événements de novembre 2019 se répéteront »

image.png

Un économiste iranien a déclaré que si la crise du pays concernant les travailleurs n’était pas résolue, de violentes manifestations en Iran éclateraient à nouveau.

« Il est probable que les événements de novembre 2019 se répéteront et si le gouvernement ne prend pas de décisions logiques pendant cette période et continue ce qu’il fait, des manifestations populaires en Iran éclateront à nouveau, cette fois plus sévèrement »

Ce n’est pas la première fois que les membres du régime mettent en garde contre les manifestations iraniennes post-COVID-19.

Début avril,  50 économistes ont  averti le président du régime de la possibilité de manifestations en raison de la situation économique désastreuse après la crise des coronavirus.

Des millions de chômeurs

Le quotidien d’État Hamshahri a rapporté que des millions d’Iraniens étaient devenus chômeurs à cause du coronavirus. Dans un article de Hamid Haj Ismaili, décrit comme un expert du travail, le quotidien a écrit qu’à la suite de la propagation du coronavirus, plus de 5 millions de personnes avaient été déclarées sans emploi dans le pays.

« Couplé à l’inflation et à une baisse de la demande, cela pourrait conduire à une crise d’ici la fin de l’année », écrit-il.

https://irannewswire.org/economist-says-underpaid-workers-will-rise-up-in-violent-iran-protests/

************************************************************************************

LIBAN

« Nous sommes devant une révolution des affamés. »

« VIRULENCE MÉDIATIQUE ET APOLOGIE DE LA RÉPRESSION »

image.png

Liban : reprise du soulèvement

«  La révolution numéro 1, celle que nous avons connu avec son folklore, ses rires et ses danses, est morte. Nous sommes devant une révolution des affamés. Qui verra se lever des majeurs éxténués, mais qui ne manquent pas de courage, à la gueule de tous les connards repus. »

https://lundi.am/Virulence-mediatique-et-l-apologie-de-la-repression

cet autre texte qui nous arrive de Beyrouth.

https://lundi.am/AU-COMMENCEMENT

 « Il y aura de plus en plus de manifestations »

https://information.tv5monde.com/info/liban-il-y-aura-de-plus-en-plus-de-manifestations-357745

« Beaucoup de ceux qui sont en première ligne appartiennent aux groupes les plus pauvres et les plus marginalisés du Liban. Depuis ses débuts, les analyses du soulèvement du 17 octobre ont mis en évidence la forte participation des couches les plus pauvres de la société, qui étaient moins présentes lors des précédentes manifestations anti-établissement. »

« la nécessité de défendre leurs moyens de subsistance de base. A Beyrouth, des manifestants ont crié « Nous voulons manger, nous voulons vivre ». A Tripoli, deuxième ville du Liban, un message similaire se fait entendre : « Mourir du coronavirus est mieux que mourir de faim » »

https://www.opendemocracy.net/en/north-africa-west-asia/poverty-or-virus-lebanons-uprising-continues-despite-the-pandemic/

***********************************************************************************

EGYPTE

saisir la crise de Covid-19 qui frappe les pauvres

image.png

« Des navetteurs, dont beaucoup travaillent dans l’économie informelle égyptienne, traversent la voie ferrée à la gare principale du Caire le 24 mars. Plus de 60% de la main-d’œuvre du pays est informellement employée et vulnérable à la destruction de ses moyens de subsistance lors de la pandémie »

https://www.theguardian.com/global-development/gallery/2020/may/07/the-virus-comes-for-us-capturing-the-covid-19-crisis-facing-egypts-poor

************************************************************************************

« Le criquet pèlerin et la menace de la crise alimentaire »

« Contrairement aux famines féodales, aucune crise alimentaire sous le mode de production capitaliste n’est liée au manque de nourriture produite, c’est toujours le manque de revenus qui en est la cause. Loin d’être la seule préoccupation des organisations dites « humanitaires », la question de l’alimentation devrait être au cœur de toute réflexion sur la possibilité d’une révolution communiste. »

https://agitationautonome.com/2020/05/07/le-criquet-pelerin-et-la-menace-de-la-crise-alimentaire/?fbclid=IwAR1qdVwVPosKzgx88fr8BYxH22Y9wa0cGujnZbW3Jkn72DO92LbEW_NLQl4

************************************************************************************

UK

Au Royaume-Uni, le coronavirus tue «deux à trois fois plus» les minorités ethniques

image.png

Les personnes noires, asiatiques ou d’autres minorités ethniques habitant au Royaume-Uni ont deux à trois fois plus de risque de mourir du nouveau coronavirus que la moyenne, selon une étude publiée jeudi qui s’ajoute à d’autres publications dans ce sens. L’analyse a été menée par l’University College London à partir des données officielles délivrées par les autorités sanitaires britanniques.

«Ce travail montre que, loin de frapper de façon égalitaire, le Covid-19 est disproportionnellement plus mortel» pour les minorités, a expliqué l’un des co-auteurs, Delan Devakumar, jugeant «essentiel de s’attaquer aux facteurs sociaux, économiques et aux freins dans l’accès aux soins qui conduisent à ces morts injustes…

Le Bureau national des statistiques britannique avait ainsi montré début mai que le nouveau coronavirus tuait deux fois plus dans les quartiers défavorisés d’Angleterre, généralement plus peuplés par des minorités ethniques. Une autre étude de l’Institut d’études fiscales (IFS), publiée le même jour, avait déjà relevé le fait que les minorités ethniques décédaient plus que les populations blanches à l’hôpital.     

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/au-royaume-uni-le-coronavirus-tue-deux-a-trois-fois-plus-les-minorites-ethniques-20200507

************************************************************************************

BRÉSIL

Les Noirs touchés de plein fouet par le coronavirus

« Faible accès aux soins, emplois très exposés, logements précaires: les Noirs sont touchés de plein fouet au Brésil par le coronavirus, qui jette une lumière crue sur les inégalités raciales alors qu’ils représentent la majorité de la population. Dans l’Etat de Sao Paulo, le plus peuplé et le plus touché du pays, le risque de mourir du Covid-19 est 62% plus élevé pour les personnes de couleur….

«Les travailleurs noirs sont plus exposés à la contamination. Beaucoup dépendent de l’économie informelle et doivent sortir pour gagner leur vie » explique Aline Nascimento, de l’institut ID_BR, une ONG qui lutte pour l’égalité raciale dans le marché du travail.

 «La population noire est également largement majoritaire chez les employés qui permettent aux services essentiels de fonctionner, comme les caissières de supermarché, par exemple»»

https://www.lefigaro.fr/international/au-bresil-les-noirs-touches-de-plein-fouet-par-le-coronavirus-20200507

*************************************************************************************

STATES

« C’est dévastateur » : Kashakri affirme que le taux de chômage réel atteint 24%.

« Le président de la Fed de Minneapolis, Neel Kashkari, a déclaré que le rapport sur l’emploi de vendredi sous-estimera probablement la situation réelle du chômage car il ne reflétera que les personnes qui « cherchent activement du travail », une tâche presque impossible en cette période de bouclage national, et que le pays devrait s’armer pour une reprise « longue et progressive ». »

https://www.businessinsider.com.au/unemployment-rate-fed-president-neel-kashkari-says-actual-estimate-coronavirus-2020-5

 « Selon le Washington Post du 7 mai 2020, 77% d’entre eux pensent pouvoir retrouver leur (ou un) emploi lorsque la pandémie aura pris fin. Par contre, selon, diverses études d’économistes, 40% des emplois perdus le resteront. »

https://alencontre.org/ameriques/americnord/usa/etat-unis-explosion-du-chomage-face-a-ce-mal-capitaliste-des-alternatives-possibles.html

 « La réalité est encore pire, puisque les chiffres officiels de l’emploi pour le mois d’avril sont basés sur l’état de l’économie au milieu du mois. Selon un rapport publié jeudi par Forbes, « le pays compte désormais 40,6 millions de chômeurs, soit 24,9 % de la population active. »

https://www.wsws.org/en/articles/2020/05/08/jobs-m08.ht

 3,1 millions d’Américains ont déposé de nouvelles demandes d’allocations de chômage la semaine dernière

« Il fait passer le nombre total de nouvelles «demandes initiales» d’aide sociale depuis le début de la crise à environ 33 millions de personnes. »

https://www.theguardian.com/business/live/2020/may/07/bank-of-england-interest-rates-covid-19-downturn-us-job-losses-business-live?page=with:block-5eb3ff5c8f08661415cd25cc#block-5eb3ff5c8f08661415cd25cc

Coronavirus: près d’un enfant américain sur cinq ne mange pas à sa faim

« Près d’un enfant sur cinq ne mange pas à sa faim aux États-Unis depuis le début de la pandémie, selon un rapport publié mercredi par un cercle de réflexion américain. La Brookings Institution y analyse les résultats de deux études nationales menées récemment pour mesurer l’impact de la crise du Covid-19 dans le pays. Dans l’une de ces deux études, 17,4% des mères d’enfants de 12 ans et moins interrogées disent ne pas pouvoir suffisamment nourrir leur progéniture par manque d’argent….

«Il est évident que les enfants les plus jeunes souffrent d’insécurité alimentaire à un degré sans précédent à l’époque contemporaine», note Lauren Bauer, qui a compilé le rapport pour la Brooking Institution. »

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/coronavirus-pres-d-un-enfant-americain-sur-cinq-ne-mange-pas-a-sa-faim-20200507

***********************************************************************************

Les jours d’après…

image.png

General Electric va supprimer plus de 10.000 emplois supplémentaires dans l’aviation

Ces coupes se feront via des départs volontaires et des licenciements secs, et s’ajoutent à une première vague de 2600 emplois supprimés en mars

Au total, GE va réduire les effectifs dans l’aviation d’un quart (25%), soit 13.000 emplois.

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/general-electric-va-supprimer-plus-de-10-000-emplois-supplementaires-dans-l-aviation-1-20200505

La compagnie aérienne vient d’annoncer la suppression de 3 150 postes, soit près du tiers de ses 10 000 employés.

https://www.theguardian.com/business/live/2020/may/05/uk-car-sales-tumble-services-pmi-recession-covid-19-business-live

Rolls-Royce envisage jusqu’à 8000 suppressions de postes

« Cela représenterait environ 15 % de la main-d’œuvre pour le fabricant de moteurs d’avions, dernière retombée en date de la profonde crise du secteur de l’aviation….

Le motoriste avait déjà réduit sa main-d’œuvre de 4600 personnes, essentiellement dans l’administratif, depuis 2018. Les suppressions de postes envisagées cette fois devraient concerner en priorité les ouvriers des moteurs d’aviation civile. »

https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/202005/03/01-5271930-rolls-royce-envisage-jusqua-8000-suppressions-de-postes.php

Airbnb licencie un quart de ses employés dans le monde

Le patron d’Airbnb, frappé de plein fouet par la pandémie de coronavirus et les mesures de confinement, a annoncé ce mardi à ses salariés le licenciement d’environ 25% de ses 7.500 employés dans le monde

https://www.lefigaro.fr/societes/coronavirus-airbnb-licencie-un-quart-de-ses-employes-dans-le-monde-20200505

*************************************************************************************

FRANCE

Face au risque d’«appauvrissement général», il faudra peut-être travailler plus 

«Une fois la crise sanitaire passée, notre pays répondra à la crise économique et à l’appauvrissement général qui va intervenir», a anticipé Édouard Philippe. Face au coup de frein économique, le premier ministre n’a pas fermé la porte à d’éventuelles mesures d’allongement du temps de travail. Ce scénario a notamment été plébiscité par le Medef, qui a proposé de «travailler plus», et par l’Institut Montaigne, qui a proposé de supprimer un jour férié.

 «Les questions qui sont posées par un certain nombre d’acteurs sont de bonnes questions», a lâché le chef du gouvernement.

«Je pense qu’il y aura un débat. (…) Si nous voulons retrouver d’une certaine façon notre prospérité (…) il faudra que collectivement nous nous en donnions les moyens, par le travail, par la solidarité, par l’inventivité. Ça sera l’objet de discussions dans les semaines et mois qui viendront», a-t-il prévenu.

https://www.lefigaro.fr/politique/coronavirus-ce-qu-il-faut-retenir-des-dernieres-annonces-d-edouard-philippe-avant-le-deconfinement-du-11-mai-20200507

image.png

Travailler plus, supprimer des RTT, rogner sur les vacances : la note choc de l’Institut Montaigne

Des journées de travail plus longues, un jour férié et une semaine de vacances scolaires en moins, ou encore un recours accru au forfait jour dans la fonction publique : l’Institut Montaigne plaide pour une augmentation du temps de travail dans une note sur la crise du coronavirus publiée mercredi.

http://www.leparisien.fr/economie/travailler-plus-supprimer-des-rtt-rogner-sur-les-vacances-la-note-choc-de-l-institut-montaigne-sur-l-apres-coronavirus-06-05-2020-8311779.php#xtor=AD-1481423552

« LE PRÉFET VEUT-IL LA GUERRE SOCIALE ? »

Ce vendredi 1er mai, nous étions une cinquantaine de personnes arborant masques et gants de rigueur sur la place du marché de Croix-de-Chavaux, à Montreuil, pour y tenir un marché gratuit….

image.png

 Ce régime asphyxie les plus pauvres, et répriment ceux qui s’organisent au sein des bridages de solidarité populaire. Sa rhétorique martiale ne masque rien : il veut la guerre sociale.

https://lundi.am/Le-prefet-veut-il-la-guerre-sociale

https://www.liberation.fr/direct/element/_113040/

***********************************************************************************

CHINE

La fin des ateliers de misère? La robotisation et la formation de nouveaux travailleurs qualifiés en Chine

« Cet essai cherche à élucider l’impact de la robotisation à grande échelle sur les relations de travail dans les usines chinoises. L’argument principal est qu’accompagnant l’application des nouvelles technologies de production, émerge un nouveau groupe de travailleurs qualifiés possédant des compétences spécifiques liées au fonctionnement des robots industriels. Bénéficiant de la rareté actuelle de ces compétences, ces travailleurs acquièrent un certain pouvoir structurel tant sur le marché du travail que sur le lieu de travail, ce qui se traduit par des hausses de salaires. L’article conclut que, étant donné que la modernisation industrielle est principalement motivée par l’État chinois, la création et le développement de nouveaux travailleurs qualifiés visent à réorganiser les relations de travail dans les ateliers de fabrication largement robotisés…

Foxconn a révélé que grâce à l’automatisation et à la mise à niveau dans l’un de ses ateliers à Shenzhen, le nombre d’assembleurs était passé de 318 à 38, tandis que l’efficacité de la production avait augmenté de 30% avec une réduction du temps de cycle d’inventaire de 15% (Foxconn Industrial Internet 2019). Selon les données de l’entreprise, dans toutes les usines automatisées Foxconn en 2018, la productivité avait augmenté de 18%, le coût de la main-d’œuvre avait diminué de 84% et les frais de gestion étaient de 8% inférieurs

https://madeinchinajournal.com/2020/05/07/the-end-of-sweatshops-robotisation-and-the-making-of-new-skilled-workers-in-china/?fbclid=IwAR29n-2xcpzE8qUE3WDrZJVifQ6oQnq9OyW94RzgLFwwbjLDAd19aup3o5g

*************************************************************************************

Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 2 mai 2020

image.png
*************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

l’oracle a parlé !

image.png

 Dix raisons pour lesquelles une «plus grande dépression» pour les années 2020 est inévitable

« Des tendances inquiétantes et risquées existaient bien avant Covid-19, ce qui rend très probablement une dépression en forme de L…

Ces dix risques, qui se profilaient déjà avant la frappe de Covid-19, menacent désormais d’alimenter une tempête parfaite qui entraîne l’ensemble de l’économie mondiale dans une décennie de désespoir. Dans les années 2030, la technologie et un leadership politique plus compétent pourront peut-être réduire, résoudre ou minimiser bon nombre de ces problèmes, donnant ainsi naissance à un ordre international plus inclusif, coopératif et stable. Mais toute fin heureuse suppose que nous trouvons un moyen de survivre à la Grande Dépression à venir. »

https://www.theguardian.com/business/2020/apr/29/ten-reasons-why-greater-depression-for-the-2020s-is-inevitable-covid

*************************************************************************************

« Le chef de la Banque centrale européenne a averti que la zone euro pourrait être en voie pour un effondrement de la production de 15% au deuxième trimestre

« L’économie de la zone euro s’est contractée à une ampleur et à une vitesse sans précédent en temps de paix », a déclaré la présidente de la BCE…

L’Allemagne n’a pas publié ses chiffres de croissance, mais les effets de la pandémie sur la plus grande économie de la zone euro ont été soulignés par une augmentation du chômage   de 373 000 et un saut à 10,1 millions de travailleurs sur des heures réduites en avril. »

https://www.theguardian.com/business/2020/apr/30/eurozone-suffers-record-slump-as-coronavirus-lockdown-reverses-growth

************************************************************************************

« La moitié des travailleurs du monde « risquent immédiatement de perdre leurs moyens de subsistance à cause du coronavirus » »

image.png

« Sur une population mondiale active totale de 3,3 milliards, environ 2 milliards travaillent dans «l’économie informelle», souvent sous contrat à durée déterminée ou en tant qu’indépendant, et ont subi une chute de 60% de leurs salaires au cours du premier mois de la crise. Parmi eux, 1,6 milliard risquent de perdre leurs moyens de subsistance, a averti l’OIT mercredi ….

Aux Amériques, la perte d’heures de travail au deuxième trimestre devrait atteindre 12,4% par rapport au niveau d’avant la crise. En Europe et en Asie centrale, la baisse est estimée à 11,8%.

Cela se traduit par une baisse des revenus des travailleurs informels de 81% en Afrique et dans les Amériques, 21,6% en Asie et dans le Pacifique et 70% en Europe et en Asie centrale. »

https://www.theguardian.com/world/2020/apr/29/half-of-worlds-workers-at-immediate-risk-of-losing-livelihood-due-to-coronavirus

************************************************************************************

LIBAN

Un seul cri dans la rue : « C’est la révolution de la faim »

«Mon salaire m’achète deux cartons de lait.»

image.png

 https://berthoalain.com/2020/04/28/crise-sociale-et-economique-affrontements-blocages-attaques-de-banques-a-tripoli-beyrouth-saida-tyr-zouk-mosbeh-nabatiye-27-avril-2020/

************************************************************************************

CHINE

« Les difficultés économiques de la Chine pourraient être pires que prévu alors que des légions de travailleurs migrants rentreront chez eux »

image.png

« La hausse des chiffres du chômage et la fermeture des usines suggèrent que le marché du travail chinois est tendu à la suite du virus

« Les salaires versés par les usines sont beaucoup plus bas que l’an dernier, et les emplois sont très instables »

La ruée vers le travail alors que la Chine cherchait à relancer son moteur économique s’est avérée de courte durée au milieu de la disparition des commandes d’exportation et d’un marché fragile. reprise économique intérieure, laissant les travailleurs migrants sans emploi et sans revenu pour payer les nécessités de base, y compris le loyer….

La situation du chômage devient également un problème de plus en plus sensible en Chine. Zhongtai Securities, une maison de courtage de Shanghai, a publié un rapport estimant que le taux de chômage réel en Chine était d’environ 20%, soit trois fois plus élevé que le taux officiel d’enquête de 5,9%, mais le rapport a ensuite été retiré sans explication. »

https://www.scmp.com/economy/china-economy/article/3081953/coronavirus-chinas-economic-woes-could-be-worse-thought

« La stabilité du marché du travail demeure une priorité absolue pour le gouvernement chinois, résigné à accepter une croissance modérée du PIB, à condition que le chômage reste suffisamment bas pour ne pas provoquer de troubles sociaux. L’inquiétude des autorités est palpable: il y a quelques jours, pour la première fois, Pékin a annoncé qu’il étendrait également les prestations de chômage et d’autres formes d’aide d’urgence aux Mingong, qui ont toujours été considérés comme des citoyens de classe B et exclus du système de sécurité sociale en ville adoptée.

La mesure, approuvée par le Conseil d’État, répond à la nécessité d’aider même les personnes les plus démunies vivant dans les zones rurales, ainsi que celles qui vivent de subventions gouvernementales ou ont perdu leur emploi en raison de l’épidémie. Dans le même temps, six provinces et municipalités du pays – dont Beijing, Shanghai, Tianjin et Guangdong – ont relevé le salaire mensuel minimum au-dessus du seuil de 2000 yuans (282,43 $). Comme l’explique la presse d’État, cette augmentation sert « à maintenir la stabilité du marché du travail et à garantir que la population à faible revenu bénéficie des fruits du développement économique tout en préservant ses intérêts légaux ». »

https://ilmanifesto.it/per-preservare-la-stabilita-pechino-estende-i-diritti-dei-lavoratori-migranti/

************************************************************************************

  FRANCE  

« la crise économique qui avance sous le linceul du covid-19 »

« ÉTAT D’URGENCE SANITAIRE : L’ORDRE SOCIAL QUOI QU’IL EN COÛTE »

« Ce régime d’exception s’inscrit dans le droit au-delà de la durée du confinement, et au-delà de la durée de l’état d’urgence sanitaire. Le 23 mars, l’EUS a été décrété pour une durée de deux mois, par dérogation d’ailleurs au régime tout juste créé. Mais il pourra être renouvelé sur tout ou partie du territoire. Il pourra aussi être levé puis instauré à nouveau si besoin. Autant de fois que le gouvernement l’estimera utile et ce jusqu’au 1er avril 2021, voire plus si la loi est prorogée, c’est-à-dire maintenue. Et en dehors des périodes d’état d’urgence, le ministre de la Santé garde le droit d’édicter des mesures de restriction de libertés, collectives mais aussi individuelles, jusqu’à « disparition durable de la crise sanitaire ». Hors des périodes d’état d’urgence, nous resterons donc encore dans l’exceptionnel. Et après l’urgence et l’exceptionnel, rien n’empêchera que le Parlement revenu à ses fonctions ordinaires pérennise certaines des dispositions de l’EUS. Ainsi, à peine le sabordement du droit du travail prononcé par ordonnance le 25 mars, le patron du Medef appelle à une extension générale du temps de travail. Jusqu’au 31 décembre, de nombreux secteurs seront renvoyés à des conditions qu’on croyait dépassées. Journées de 12h, semaines de 60h, suppression de RTT, de congés, l’ordonnance sur le travail montre qu’il n’y a pas un sens de l’histoire qui nous mènerait vers le progrès mais toujours une lutte de classe à mener pour ne pas se faire dévorer davantage. Et après le 31 décembre, que se passera-t-il ? Tout porte à croire que la crise économique qui avance sous le linceul du covid-19 sera le prétexte parfait pour exacerber l’exploitation. »

https://lundi.am/Etat-d-urgence-sanitaire-l-ordre-social-quoi-qu-il-en-coute

Le serpent de mer sur « il faudra travailler plus »

« il faudra «sans doute travailler plus» quand l’activité reprendra. «On est parmi les derniers de classe. D’autres pays travaillent beaucoup plus et sont plus efficaces dans la production», a expliqué Éric Woerth, citant l’Allemagne, les Pays-Bas ou encore l’Italie. »

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/il-peut-y-avoir-jusqu-a-un-million-de-chomeurs-supplementaires-estime-eric-woerth-20200428

«C’est important d’y aller»… au chagrin !!

« L’État va progressivement baisser la prise en charge du chômage partiel à partir du 1er juin, a détaillé ce matin la ministre du Travail, Muriel Pénicaud »

https://www.lefigaro.fr/social/l-etat-va-progressivement-baisser-la-prise-en-charge-du-chomage-partiel-20200429

« La réouverture des écoles se fait aussi pour des raisons économiques »

« Le ministre de l’économie Bruno Le Maire, a appelé mercredi sur LCI un « maximum de Français à reprendre le travail » et à « préparer collectivement la reprise économique » après le déconfinement prévu le 11 mai »

https://www.lemonde.fr/planete/live/2020/04/29/coronavirus-en-direct-suivez-les-reactions-au-plan-de-deconfinement-du-premier-ministre_6038074_3244.html

Le nombre de chômeurs en France bondit de 7,1 % en mars, hausse record sur un mois

Ces chiffres n’incluent pas les travailleurs au chômage partiel, qui ne font pas partie des inscrits à Pôle emploi. Le dispositif de chômage partiel a en réalité permis de limiter l’augmentation des inscrits qui concerne désormais un peu plus de dix millions de travailleurs (soit plus de la moitié des salariés du privé)

Les chômeurs de catégorie A désignent les personnes sans aucune activité, c’est le cas par exemple de tous les salariés en CDD qui n’ont pas été prolongés à cause de la crise sanitaire, ou de ceux en mission d’intérim qui se sont retrouvés sans emploi.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/04/27/le-chomage-repart-a-la-hausse-en-france_6037890_823448.html

Seine-Saint-Denis : les autorités redoutent des «émeutes de la faim»

image.png

 

«Émeutes de la faim». Les mots sont forts. Ce sont pourtant les termes qu’aurait employés le préfet de Seine-Saint-Denis, Georges-François Leclerc. Mercredi 22 avril, Le Canard enchaîné rapportait un mail envoyé par le haut fonctionnaire, le 18 avril, à son homologue Michel Cadot, préfet de la région Île-de-France. Dans ce mail, Georges-François Leclerc redoutait des «émeutes de la faim» et s’inquiétait d’un «risque alimentaire» menaçant les habitants les plus pauvres de Seine-Saint-Denis….

Début avril, un journaliste de LCI, William Molinié, relatait une conversation avec un policier en poste dans le 93. «Ne pas sous-estimer le risque d’émeutes de la faim. Des familles nourrissent leurs enfants habituellement pris en charge dans les cantines. Ça paraît dingue, mais ça les met dans une difficulté financière que les autorités peinent à imaginer», lui expliquait alors le fonctionnaire.

https://www.lefigaro.fr/social/seine-saint-denis-les-autorites-redoutent-des-emeutes-de-la-faim-20200425

*************************************************************************************

STATES

Des milliers de New-Yorkais observent une «grève» des loyers

image.png

 « Beaucoup d’entre nous essaient de voir comment on va trouver l’argent pour acheter à manger, alors ne parlons pas du loyer »

Des actions similaires étaient prévues, en cette date symbolique, à travers tout le pays, qui n’avait pas connu un tel mouvement de locataires depuis la crise des années 30Quelque 12.000 locataires, représentant quelque 100 immeubles new-yorkais, ont participé à l’action, selon les estimations encore préliminaires de l’organisation Housing Justice for All, à la pointe de ce mouvement.

https://information.tv5monde.com/info/des-milliers-de-new-yorkais-observent-une-greve-nationale-des-loyers-357652

Les Afro-Américains portent le poids de l’impact économique de Covid-19

« le virus a conduit 26 millions d’Américains à déposer une demande de chômage. Bien que le Bureau américain des statistiques du travail ne publiera pas de chiffres du chômage ventilés par race avant le début du mois prochain, les économistes sont certains que les Noirs américains subissent le poids de l’impact économique de Covid-19 et subiront probablement les conséquences les plus dramatiques de la menace de récession….

«La raison pour laquelle les Afro-Américains sont les plus touchés par les ralentissements est que lorsque les décisions de licenciement commencent à se produire, les moins instruits et ceux qui ont le moins d’expérience ont tendance à être abandonnés en premier. Il y a également une discrimination continue sur le lieu de travail »

Les travailleurs de couleur, en particulier les Noirs américains, sont depuis longtemps surreprésentés dans les services et les emplois domestiques les moins bien payés, comme les chauffeurs de taxi et les serveurs de restaurant. Travailler dans ces domaines entraîne une baisse des salaires – les Noirs américains ont le salaire médian le plus bas de tous les groupes raciaux aux États-Unis….. »

https://www.theguardian.com/us-news/2020/apr/28/african-americans-unemployment-covid-19-economic-impact

image.png

 « Le taux de chômage du mois d’avril, qui sera publié le 8 mai, est attendu en très forte hausse. Il pourrait atteindre 25 % d’ici à l’été, selon certains observateurs, et reléguerait au rang des souvenirs le pic de la crise des « subprimes », où il était monté au plus haut à 10 %, en octobre 2009. Le taux de chômage américain s’établissait entre 3 % et 4 % avant la crise. »

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/04/24/crise-du-coronavirus-visualisez-l-impressionnant-mur-du-chomage-americain_6037682_4355770.html

« Les chiffres sous-estiment encore le nombre de personnes sans emploi. »

« Les Etats-Unis ont enregistré 3,8 millions de nouveaux inscrits au chômage sur une semaine, ce qui porte à plus de 30 millions les nouvelles demandes depuis mi-mars, selon les chiffres publiés jeudi par le département du Travail. »

Les chiffres sous-estiment encore le nombre de personnes sans emploi. Certains États ont encore des arriérés de réclamations après que leurs systèmes ont été submergés par le volume massif de demandes….

De nombreuses grandes entreprises américaines ont annoncé des réductions de personnel ou prévoient des licenciements….

Hertz, la société de location de voitures, a récemment licencié environ 10 000 employés en Amérique du Nord et envisagerait de faire faillite. »

https://www.theguardian.com/business/2020/apr/30/us-unemployment-americans-jobless-coronavirus-pandemic

image.png

 « Une enquête publiée mardi par l’Economic Policy Institute (EPI) montre que le chiffre largement rapporté de 26,5 millions de travailleurs qui ont demandé des allocations de chômage au cours des cinq dernières semaines sous-estime considérablement le nombre réel de personnes qui ont perdu leur emploi depuis le 15 mars….

L’enquête du PEV, commençant par 24,4 millions de personnes qui ont demandé des allocations de chômage entre le 15 mars et le 18 avril, montre que le nombre réel de chômeurs aux États-Unis se situe entre 33,3 et 38,3 millions de personnes. Cela signifie qu’entre un quart et un tiers des travailleurs qui ont perdu leur emploi pendant la pandémie (8,9 à 13,9 millions de travailleurs) ont été empêchés de demander des prestations….

S’ajoutant au nombre de personnes qui étaient officiellement sans emploi avant la pandémie – 7,1 millions de travailleurs – les résultats de l’enquête du PEV placeraient le taux de chômage aux États-Unis entre 24 et 27%, éclipsant les taux de chômage les plus élevés au cours de la Grande dépression des années 1930. »

https://www.wsws.org/en/articles/2020/04/29/unem-a29.html

***********************************************************************************

ITALIE

Les jours d’après…

« Il est impossible de penser que l’on puisse perdre 8/10% du PIB et qu’après deux mois tout puisse revenir aux contrats actuels ».

« Le gouvernement facilite cette comparaison juste et nécessaire dans chaque entreprise pour redéfinir de bas en haut les équipes, les heures de travail, le nombre de jours de travail par semaine et les semaines en cette année 2020 », « à définir dans chaque entreprise et secteur au-delà des règles contractuelles », déclare le président désigné, Carlo Bonomi, au Conseil général de la Confindustria. « Sans cet effort collectif, la reprise reste sous hypothèque. Il est impossible de penser que l’on puisse perdre 8/10% du PIB et qu’après deux mois tout puisse revenir aux contrats actuels ».

https://www.ansa.it/bannernews/notizie/breaking_news_eco/2020/04/30/-bonomi-confronto-su-tempi-lavoro-in-deroga-contratti-_8613c6db-e226-4baa-9f1e-7989185449eb.html

*************************************************************************************

Les jours d’après…

« Boeing prévoit de supprimer 16 000 emplois – un sur 10 de sa main-d’œuvre mondiale – dans une ronde drastique de réduction des coûts »

https://www.theguardian.com/business/2020/apr/29/boeing-to-axe-16000-jobs-as-coronavirus-stalls-new-plane-orders

« La compagnie britannique, à l’instar d’autres européennes, se restructure massivement pour traverser la crise du coronavirus. Elle compte se séparer de 12.000 salariés….

Un peu plus tôt ce mardi, des compagnies islandaise et suédoise annonçaient elles aussi des suppressions de postes massives. Ainsi Icelandair compte se séparer de près de la moitié de ses 4600 salariés, tandis que SAS prévoit 5000 suppressions de poste. »

https://www.bfmtv.com/economie/british-airways-prevoit-de-supprimer-12-000-postes-1903431.html

« la compagnie à bas coût Ryanair a annoncé vendredi qu’elle allait supprimer jusqu’à 3.000 emplois, principalement parmi les pilotes et le personnel naviguant

La compagnie prévoit par ailleurs que des salariés prendront des congés sans solde et que d’autres verront une réduction de 20% de leurs salaires. »

https://www.lesoir.be/298151/article/2020-05-01/ryanair-suspend-ses-vols-jusquau-mois-de-juillet-et-va-supprimer-3000-emplois

Ça va saigner !

Air Algérie prépare un vaste plan de restructuration

Fortement ébranlée par la crise sanitaire provoquée par la pandémie du coronavirus Covid-19, Air Algérie se prépare à lancer un vaste plan de restructuration pour assurer sa survie.

Ce plan de 11 points devrait faire l’objet de discussions entre la direction de la compagnie aérienne nationale et les partenaires sociaux. Dans une correspondance adressée lundi 27 avril au secrétaire général de la section syndicale UGTA, aux présidents du SPLA et SNTMA, la direction d’Air Algérie les invite à participer à la « réflexion » autour de ce plan qui prévoit notamment « le dimensionnement des effectifs par rapport à la compagnie »; « la restructuration des unités à l’étranger », « la restructuration de la compagnie », « la révision du régime de travail du personnel navigant et au sol ».

Les autres points inscrits dans la proposition de la direction générale d’Air Algérie aux partenaires sociaux sont la mise à jour du règlement, la mise à jour de la convention collective, le congé du personnel, la hiérarchisation des métiers et des salaires (Benchmarking), le transport du personnel, la restauration du personnel ».

Dans son plan de restructuration, Air Algérie compte aussi revoir « les salaires durant la crise ».

https://www.visa-algerie.com/alerte-air-algerie-prepare-un-vaste-plan-de-restructuration/

*************************************************************************************

ALLEMAGNE

«Kraft-durch-Freude-Wagen» (l’auto ‘Force par la Joie’)

image.png

 Lundi, après une pause de cinq semaines, la production a repris dans l’usine principale de Volkswagen, la plus grande usine automobile d’Europe avec 63 000 employés…

De vendredi dernier à lundi, un projecteur haute performance a diffusé en boucle mensonges, fausses nouvelles et autres messages de propagande sur la façade de la centrale électrique de l’entreprise. Pendant trois nuits, on a ‘vendu’ ainsi la reprise du travail comme un triomphe pour les travailleurs de l’usine et les habitants de Wolfsburg. L’évènement a été organisé et financé par le comité d’entreprise et le syndicat IG Metall. Un communiqué officiel du syndicat déclare:

«Les messages affichés sur la centrale électrique le sont grâce à un projecteur haute puissance qui fait briller une façade de 160 mètres carrés. Une trentaine de motifs sont visibles en boucle d’environ cinq minutes. On y voit des phrases telles que ‘Démarrer l’usine, ralentir le coronavirus’, des hashtags de coronavirus multilingues et jusqu’au logo VW portant un masque facial.

Quatre collègues des usines chinoises apparaissent également [dans la vidéo] sur la centrale électrique. Ils travaillent à Pékin, Changchun, Shanghai et Tianjin. Leurs messages de motivation peuvent être vus en chinois et en traduction. Les usines Volkswagen sont déjà sur la grille de départ en Chine, le plus grand marché automobile au monde. …

Une partie de la projection est également une séquence qui fonctionne comme un flipbook. Un coronavirus apparaît d’abord, suivi du logo Volkswagen, qui écrase progressivement le virus. À la fin de la séquence, le logo VW vainqueur signale enfin ‚Tout va bien, bravo‘. » »

https://www.wsws.org/fr/articles/2020/04/30/alle-a30.htm

**********************************************************************************

ESPAGNE

le PIB chutera de 9,2% en 2020, le chômage s’envolera à 19%

« Dans ses prévisions envoyées à la Commission européenne, le gouvernement voit le PIB passer d’une croissance de 2% en 2019 à une chute de 9,2% cette année, tandis que le chômage bondira à 19% contre 13,8% fin 2019, a annoncé la ministre de l’Économie Nadia Calviño au cours d’une conférence de presse. »

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/espagne-le-pib-chutera-de-9-2-en-2020-le-chomage-s-envolera-a-19-20200501

Espagne : le taux de chômage grimpe à 14,4% au premier trimestre à cause du coronavirus

L’Espagne a vu son taux de chômage, déjà élevé, augmenter à 14,4% de la population active au premier trimestre, sur fond d’impact de la pandémie de coronavirus, selon les chiffres publiés mardi par l’Institut national de la statistique (INE). Fin décembre, le chômage atteignait 13,8%, le pire score de la zone euro après la Grèce. La destruction d’emplois au premier trimestre est particulièrement forte dans les services, le tourisme, pilier de l’économie espagnole, étant frappé de plein fouet par le confinement décrété le 14 mars.

https://www.liberation.fr/direct/element/espagne-le-taux-de-chomage-grimpe-a-144-au-premier-trimestre-a-cause-du-coronavirus_112849/

*****************************************************************************

UK

Forte augmentation de l’utilisation des banques alimentaires ces dernières semaines

« Le Trussell Trust a déclaré que son réseau avait connu sa période la plus occupée de tous les temps, avec 81% de colis alimentaires supplémentaires distribués au cours des deux dernières semaines de mars.

Les personnes aux prises avec le montant du revenu qu’elles recevaient du travail ou des avantages sociaux étaient la principale raison de l’augmentation… »

https://www.standard.co.uk/news/uk/huge-increase-in-food-bank-use-in-recent-weeks-charities-warn-a4428991.html

***********************************************************************************

Lire la suite