« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 26 décembre 2020

image.png

*******************************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog 

********************************************************************************************************

STATES

« Nous avions faim »image.png

 « comme le rapporte le Washington Post , plus de gens que jamais ont eu recours au vol de produits essentiels comme le pain, le lait maternisé et les couches pour survivre.

WaPo dit qu’il y a eu une augmentation de 45% du nombre d’Américains confrontés à la faim cette année, jusqu’à 54 millions de personnes. Les files d’attente dans les banques alimentaires durent des mois depuis des mois, et beaucoup disent que les groupes d’entraide et les dons ne peuvent pas répondre à la demande . Et avec la réduction des programmes SNAP et WIC, cela signifie que beaucoup de gens n’ont pas d’autre choix que de voler. »

https://www.eater.com/22169467/hunger-crisis-leads-more-americans-to-steal-food?fbclid=IwAR0IvS18iFeXVC9PrUeKuBNONvyXWcr1puK_NsPDamx7uO7XjPBjeSpJRSM

« Rien sous notre arbre » : des millions de personnes aux États-Unis font face à la misère financière pendant la période des fêtes

Plusieurs fonds nationaux et locaux d’ aide au logement ont été épuisés , et les banques alimentaires se préparent à des pénuries tout en essayant de faire face à une augmentation de la demande….

de nouvelles demandes de chômage continuent d’être déposées à des niveaux records chaque semaine. Et plus de 26 millions de travailleurs américains sont encore actuellement affectés par le coronavirus.

Environ 12 millions de locataires aux États – Unis vont devoir en moyenne 5850 $ en loyer et les services publics en Janvier 2020, avec des millions face aux expulsions imminentes de leur domicile lorsque les centres de moratoire d’expulsion et contrôle des maladies expire le 31 Décembre.

Près de 26 millions d’adultes américains, 12% des adultes aux États-Unis, ont déclaré que leur ménage n’avait pas assez à manger au cours des sept derniers jours, selon les dernières données du recensement américain.

https://www.theguardian.com/world/2020/dec/19/us-millions-financial-misery-during-holiday-season

 ********************************************************************************************************

« nous n’avons jamais rien vu de tel auparavant »    

Ce qui se passe actuellement sur le marché du travail est vraiment compliqué et, en fait, nous n’avons jamais rien vu de tel auparavant. Nous sommes dans un territoire sans précédent…

Après la crise financière et la grande récession qui a suivi qui a débuté en avril 2008, le taux de chômage est passé de 5,5% à 7,5% en 12 mois. Au cours de la même période, la croissance des salaires – mesurée par la rémunération hebdomadaire moyenne d’un seul mois dans le secteur privé – a également fortement diminué. C’est ce qui se passe généralement en cas de crise. Mais pas cette fois-ci, en 2020. Il se passe quelque chose de bizarre dans la croissance des salaires. D’abord aux États-Unis, puis au Royaume-Uni.

Aux États-Unis, le taux de chômage a fortement augmenté à un peu moins de 20% en avril, avant de retomber régulièrement à 7,1% en novembre. Mais la croissance des salaires a en fait fortement augmenté et était de 5,9% en novembre. La situation est la même au Royaume-Uni. Après une première chute en territoire négatif plus tôt cette année, il y a eu une forte hausse de la croissance des salaires de -2,9% à 3,2% en octobre….

Les économistes du travail n’ont jamais rien vu de tel auparavant. Il semble que ce qui s’est passé tant au Royaume-Uni qu’aux États-Unis, c’est que la partie inférieure de la distribution des salaires – les travailleurs les moins bien payés – vient de disparaître. C’est un effet de moyenne à la batte si vous voulez ; la moyenne de l’équipe augmente parce que les batteurs 10 et 11 ne sont plus comptés.

https://www.theguardian.com/business/2020/dec/23/the-puzzle-of-rising-uk-wages-reveals-an-unprecedented-and-tragic-truth

******************************************************************************************************

CHINE/INDE

« des affrontements violents pourraient être la réalité quotidienne dans ces usines de fabrication haut de gamme » 

 « En l’absence de voies permettant aux travailleurs de canaliser leurs doléances … des troubles de travail fréquents, y compris des affrontements violents, pourraient être la réalité quotidienne dans ces usines de fabrication haut de gamme »image.png

https://www.thehindu.com/opinion/lead/the-tightrope-between-production-industrial-peace/article33405437.ece?homepage=true

*********************************************************************************************************

CHINE

Après Wistron en Inde…

«Rendez-nous notre sang et notre argent de sueur», scandaient les travailleurs à l’extérieur de l’usine de Pegatron, selon une vidéo envoyée par un travailleur au Financial Times.image.png

 Affrontement des ouvriers à Sanghaî contre les salaires impayés

Chine. Shanghai. 19 décembre. Plusieurs milliers d’ouvriers de l’usine Pegatron protestent contre les salaires impayés. L’usine produit pour Apple iPhone. Des ouvriers arrêtés & blessés.

Des milliers de travailleurs temporaires se sont rassemblés samedi devant l’installation de Pegatron à Shanghai, investie par les Taiwanais, alors que les autorités envoyaient un grand nombre de policiers pour bloquer leur entrée dans l’installation, provoquant des affrontements.

La manifestation est intervenue après que Pegatron a tenté de transférer des milliers de travailleurs de son usine de Shanghai vers une autre installation à Kunshan dans la province orientale du Jiangsu.

Ceux qui refusaient le transfert seraient licenciés

https://www.rfa.org/english/news/china/workers-12212020111240.html

Les travailleurs se sont vu refuser l’aide du syndicat local, qui s’est rangé du côté de la direction dans le conflit, et ils n’ont finalement eu d’autre choix que de retourner travailler.

Un responsable syndical de Zhuhai a justifié leurs actions à l’époque en disant au directeur exécutif de CLB Han Dongfang: «Le comité local du Parti nous a demandé de maintenir la stabilité sociale. Il est de notre responsabilité administrative de participer au groupe de travail sur la stabilité. »

https://www.clb.org.hk/content/temporary-workers-stage-mass-protests-electronics-factories-china-and-india

*********************************************************************************************************

PEROU

LES OUVRIERS AGRICOLES PÉRUVIENS REPRENNENT LES BARRAGES ROUTIERSimage.png

 Des affrontements majeurs sont en cours dans l’après-midi du 22 décembre alors que la police tente de disperser de force les travailleurs qui manifestent et qui ont érigé des barrages routiers à plusieurs endroits le long de la route panaméricaine. Une ambulance transportant des flics a été renversée par des manifestants. 25 personnes ont été blessées.

https://www.garda.com/fr/crisis24/alertes-de-securite/419951/peru-clashes-occur-as-protesters-continue-to-block-pan-american-highway-in-multiple-locations-update-1

Neutralisation collective d’un policier ayant agressé les ouvriers & expulsion d’un bus de policiers des rues de la ville, la guerre de classe péruvienne circonscrite pour l’instant à l’industrie agricole pourrait vite déborder à d’autres secteurs.

*********************************************************************************************

C’était au temps où Bruxelles….

«FAITS D’HIVER» – UN FILM DE PAUL MEYER SUR LA «GRÈVE DU SIÈCLE»image.png

Sur la grève belge de 1960-61

Il y eut quatre morts lors d’affrontements pendant les manifestations.

*********************************************************************************************************

FRANCE

Accident du travail : silence des ouvriers meurentimage.png

 Recensement des accidents du travail répertoriés chaque jour dans toute la France. Face à l’indifférence des médias soyons notre propre média.

Ces deux dernières semaines :

 un bûcheron de 19 ans est décédé

 un ouvrier de 19 ans gravement blessé

 un ouvrier intérimaire de 19 ans gravement blessé

 un ouvrier de 18 ans gravement blessé

 un apprenti élagueur de 16 ans gravement blessé

 un apprenti charpentier de 16 ans décédé

********************************************************************************************************

« Nous vrillons; nous ne “devenons” pas »

… une réflexion sur le sens de la théorie … de la théorie communiste en particulier. Traduction dndfimage.png

 « Que devient la théorie communiste une fois qu’elle est dépouillée de sa vocation prophétique et prédictive ? Dans l’article qui suit, Peter Harrison, ex-auteur de Monsieur Dupont et co-auteur de l’ouvrage, passe en revue les différentes attitudes à l’égard de la pratique de la production théorique, qu’il interprète finalement comme une rébellion ou une “torsion” compréhensible contre la captivité qui a néanmoins été dépouillée de sa capacité à imaginer une véritable émancipation. »

**************************************************************************************************

DDT21 : « Écologie / 03 / Écologie… bourgeoise »image.png

« Comme l’anticipait Bordiga en 1954, l’écologie assimile tout à du capital, considère qu’existe un « capital naturel », et « traite le globe comme capital », ou comme « bien foncier de la société anonyme par actions » que constituerait l’espèce humaine. Contradiction dans les termes : un capital existe pour être valorisé, et ne sera sauvegardé que dans la mesure où cela n’entrave pas sa valorisation. Le bourgeois pratique l’écologie comme le conducteur d’une voiture appuierait à la fois sur le frein et l’accélérateur. »

*************************************************************************************************

« LES FORCES DE L’ORDRE À L’HEURE DES TRANSFORMATIONS DE L’ÉTAT »

[Temps critique]image.png

 « Nos amis de Temps Critiques nous ont fait parvenir cette analyse sur le rapport entre les forces de l’ordre et les transformations de l’État depuis une cinquantaine d’années. L’intérêt de cet article est sa précision et son recul historique : il retrace le rôle des policiers, CRS, de la BAC ou des gendarmes mobiles à partir de leur lien avec l’État mais aussi de leur confrontation avec les soulèvements (68) et les mouvements sociaux (à partir de 95). Il confronte cette évolution à celle des forces subversives en tous genres. À partir du constat répandu selon lequel la lutte des classes n’est plus structurante dans les conflits sociaux depuis environ 1995 (en partie du fait de l’importance du secteur public dans les luttes), il montre la tendance émeutière qui se dessine les dernières années, depuis le cortège de tête de la loi travail (2016) jusqu’à certaines manifestations récentes en passant par les Gilets Jaunes. Même si l’enjeu n’est pas ici de faire une quelconque proposition, nous espérons que cette analyse participe d’un débat historique et stratégique sur les moyens et les fins des luttes à venir à partir des luttes passées. »

https://lundi.am/Les-forces-de-l-ordre-a-l-heure-des-transformations-de-l-Etat

*************************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 19 décembre 2020

image.png

******************************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog 

******************************************************************************************************

INDONÉSIE

Ça crame !!

Environ 800 ouvriers ont incendié un certain nombre d’autobus et de véhicules lourds pour demander l’augmentation des salaires.

Plus de 600 soldats et policiers ont été envoyés sur le site de Konawe pour réprimer la révolte ouvrière.

https://www.scmp.com/week-asia/economics/article/3114095/protest-china-backed-nickel-smelting-firm-indonesia-turns

 Les revendications ouvrières (augmentations et contrats permanents) n’ont semble-t-il pas été entendues par les patrons dans un premier temps.

Les ouvriers en colère de la société minière PT (VDNI) ont incendié un certain nombre d’autobus et de véhicules lourds appartenant à l’entreprise, lors d’une manifestation réclamant un salaire équitable et de meilleures conditions de travail.

VIEDO https://twitter.com/i/status/1338573871184801808

https://fr.reuters.com/article/idUSKBN28Q0WR

**********************************************************************************

INDE

Les petites mains ont mis à sac une usine d’un des fournisseurs d’Apple   image.png

149 arrestations 

La police cherche à enquêter sur 5 000 autres personnes.

Le coût des dégâts est estimé à près de 49 millions d’euros, notamment si l’on tient compte du pillage des appareils électroniques. La majorité des 2.000 salariés ont participé aux violences. Les forces de l’ordre sont intervenues et les personnes présentes ont été dispersées à coups de matraques lathi (une arme indienne). Au total, 149 personnes ont été arrêtées…

L’usine de Narasapura était opérationnelle depuis seulement quelques mois. En novembre 2020, Wistron a annoncé un investissement de 313.000 euros au Karnataka, dans le sud de l’Inde. »

https://www.brut.media/fr/economy/une-usine-qui-fabrique-des-iphone-saccagee-par-ses-propres-salaries-2b3400c8-e340-4c1c-b0a2-dfc96e44860f

*****************************************************************************************************

« PRÈS DE 2 MILLIARDS DE PERSONNES SOUFFRENT D’INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE »

« le monde a vu en 2019 — avant, donc, la pandémie — une autre augmentation encore plus forte de personnes qui souffrent d’insécurité alimentaire modérée et cela rajoute 1 250 millions de personnes ; et si on y rajoute les 750 millions de personnes souffrant de faim, nous avons presque 2 milliards de personnes qui souffrent d’insécurité alimentaire modérée ou grave »

*********************************************************************************************************

STATES

Des millions de personnes risquent d’être expulsées

Selon les estimations, 12,4 millions de locataires adultes individuels ont déclaré être en retard sur les paiements de loyer, sur la base des dernières données du recensement américain , tandis que près de 83 millions d’adultes ont déclaré avoir du mal à payer les dépenses de base telles que le loyer, l’hypothèque, la nourriture, les frais médicaux ou prêts étudiants au cours des sept derniers jours….image.png

Une étude récente publiée par des chercheurs dirigée par le Dr Kathryn Leifheit de l’UCLA a révélé que plus de 10000 décès et jusqu’à 433700 cas de coronavirus ont été causés par des expulsions du début de la pandémie à début septembre, lorsque le moratoire sur les expulsions des CDC a été décrété.

«Sans d’autres moratoires sur les expulsions ou une aide au loyer, les familles n’auront aucune option. Ce sera le milieu de l’hiver, dans les pires stades de cette pandémie, et ils seront dans la rue, avec une expulsion sur leur bilan »

https://www.theguardian.com/business/2020/dec/13/coronavirus-eviction-rent-americans-economy

******************************************************************************************************

FRANCE

 «l’impression d’avoir affaire aux “gilets jaunes” » image.png

Chez Ikea en France, même la grève est en kit.

 Avignon, Metz, Caen, Vénissieux, Vitrolles…. Depuis jeudi 10 décembre, plusieurs magasins du géant suédois de l’ameublement enregistrent des débrayages ponctuels un peu partout dans l’Hexagone. Certains avec des piquets de grève de quelques salariés, d’autres obligeant le magasin à fermer ses portes, comme à Franconville (Val-d’Oise), samedi 12 décembre.

En désorganisant ainsi le bon fonctionnement des magasins, les salariés veulent protester contre la suppression de leur prime de fin d’année – partie intégrante de la composante variable de leur salaire − et ce, pour la première fois depuis qu’Ikea est installé en France…

A la place, dans les magasins, les salariés ont reçu « un sapin et une carte-cadeau de 15 euros valable uniquement à l’épicerie suédoise »…

Ces débrayages auraient touché près de 15 magasins depuis une semaine, selon la CGT, sur les 34 que compte le groupe dans le pays. Les uns à l’appel de la CGT, les autres de la CFDT, de FO, de l’UNSA… « On est dans la totale improvisation », reconnaît un syndicaliste. Certaines organisations demandant une revalorisation des salaires, les autres une prime. « Localement, il y a des tracts partout. On a davantage l’impression d’avoir affaire aux “gilets jaunes” », reconnaît un salarié.

« Beaucoup de contrats de 25 heures, rémunérés 900 euros net par mois »

Réduite au fil des ans, cette prime de participation pouvait « représenter, ces dernières années, autour de 1 000 euros, ajoute M. Pouilly. C’était le double quand je suis entré dans l’entreprise en 2005, alors qu’on faisait moins de chiffre d’affaires ». Un complément financier qui, aux dires des organisations syndicales, compensait jusqu’à présent des rémunérations peu élevées dans l’entreprise. Le salaire moyen des employés « est environ 8 à 10 % plus élevé que le smic, quand celui des directeurs avoisine les 9 000 euros brut par mois », indique M. Pouilly, précisant qu’il y a « beaucoup de contrats de 25 heures chez Ikea, rémunérés 900 euros net par mois. Des gens dont c’est le seul travail ».

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/12/18/greve-et-debrayages-dans-certains-magasins-ikea_6063841_3234.html

le gouvernement instille la peur de manifester

« arrestations arbitraires » lors de la manifestation parisienne du 12 décembre contre la loi sécurité globale

« Interpellations en masse, charges infondées faisant éclater le cortège, retenues sans motif légitime au-delà du délai légal, gardes à vue notifiées à la chaîne sur la base d’infractions pénales dévoyées… »

https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/12/13/des-associations-et-des-syndicats-denoncent-des-arrestations-arbitraires-lors-de-la-manifestation-parisienne-contre-la-loi-securite-globale_6063252_3224.html

*******************************************************************************************************

Tunisie : la révolte gronde dans le sud du pays

Il y a dix ans, le printemps arabe démarrait dans cette région dévastée par le chômage. Aujourd’hui, rien n’a changé. La misère

règne et les candidats au départ sont légion.image.png

« Un peu partout, sit-in, grèves et blocages se multiplient. Dans le bassin minier de Gafsa, d’autres chômeurs paralysent depuis des mois la production de phosphate, obligeant le pays à importer du minerai d’Algérie. Les années précédentes, le groupe chimique tunisien avait cru acheter la paix sociale en fournissant des emplois fictifs à ces laissés pour compte. « Ces mesures ne sont que des succédanés. Un ou deux ans après, ça explose de nouveau, indique Youssef Cherif de l’université Columbia. Le problème est que l’Etat n’arrive pas à trouver de solution à long terme…..»

Tirs de sommation de l’armée pour disperser des protestataires

La situation a dégénéré ce jeudi 17 décembre à Majel Belabbas à Kasserine, lorsqu’un groupe de protestataires a tenté de s’introduire de force dans le siège de la Société de Service du Gazoduc Transtunisien (Sergaz) qui gère les conduites de gaz naturel qui traversent le gouvernorat de Kasserine.

Selon Mosaïque FM, les unités de l’armée nationale ont été contraintes de tirer en l’air pour disperser la foule des protestataires et éviter leur introduction dans cette station.

Le gouvernorat de Kasserine vit depuis quelques jours au rythme de la tensions sociale. Il y a quelques jours, un certain nombre de demandeurs d’emploi, au chômage depuis une longue période, ont observé un mouvement de protestation devant le siège de la délégation de Sbeitla dans le gouvernorat de Kasserine.

De jeunes protestataires ont également fait irruption, le 23 novembre, dans le site d’une compagne pétrolière à El-Douleb, à Kasserine, où ils ont fermé une vanne de pompage de pétrole. »

***************************************************************

ITALIE

Le darwinisme social, plus clair que ça!

« Les gens sont fatigués, peu importe si quelqu’un meurt »

 C’est la phrase choquante prononcée par le président de la Confindustria Macerata, Domenico Guzzini, à propos du Covid lors d’un événement en ligne consacré à la mode. image.png

Guzzini parlait des retombées économiques de la pandémie, désignant les secteurs qui ont le plus souffert de la mode et du tourisme. « Comme vous le savez, un très maigre Noël nous attend car ils pensent même à un rétrécissement supplémentaire – a-t-il ajouté -. Cela signifie également aller bloquer un commerce qui sortait pour la deuxième fois d’une crise et le remettre à genoux. que les gens sont un peu fatigués de cette situation et aimeraient, éventuellement, en sortir. Même si quelqu’un meurt, tant pis »

*****************************************************************

PETER RAMBAUSECK (1934-2016)

et l’histoire de la gauche radicale en Allemagne dans l’après-guerre

« Ce texte, signé collectivement, est paru dans la revue Kosmoprolet, (No 5, 2018). Cette revue est en partie éditée par le collectif de Berlin, Les ami-e-s de la société sans classes, qui, depuis 2003, développe un travail de discussion et de publication de textes ; ce collectif s’inscrit dans les courants inspirés de l’héritage de la gauche radicale et anti-autoritaire allemande image.png

 Ce texte se veut un hommage à notre ami et camarade Peter Rambauseck, décédé le 26 juillet 2016 à l’âge de 82 ans. En tant que soixante-huitard resté fidèle à ses convictions radicales, Peter nous a transmis ses expériences, à nous qui venions après lui. Par la précision de ses analyses, il nous a permis de partager le souffle qui a caractérisé ce dernier soulèvement révolutionnaire au niveau mondial. Toutes les énergies de la révolte antiautoritaire sont restées vivantes chez lui jusqu’à ses derniers moments, y compris dans le plaisir de contredire, dans le refus inconditionnel de tout le vieux fatras. Mais, parfois, il prenait consciemment une attitude infantile et têtue que ni les dénonciations des renégats, ni les compromis rouges-verts ne réussissaient à étouffer. Comment peut-on, en tant qu’antiautoritaire, rester tout au long d’une vie inconditionnellement fidèle à ses convictions ? Et comment pouvons-nous honorer nos morts ? « Nous », qui ne disposons ni de mausolées, ni de monuments aux morts ni de bréviaire pour rendre hommage ; « nous », qui ne disposons ni d’un parti, ni d’un catéchisme qui stérilise l’élan révolutionnaire, l’embaume et le perpétue pour des siècles à venir. »

https://lundi.am/Peter-Rambauseck-1934-2016-et-l-histoire-de-la-gauche-radicale-en-Allemagne

*********************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 12 décembre 2020

image.png

******************************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog 

********************************************************************************************************

« Le capitalisme dans la toile de la vie : écologie et accumulation du capital »image.png

« La compréhension de l’humanité en tant que force naturelle nous permet d’établir des nouvelles connexions entre la nature humaine, le pouvoir, la production mondiale et la toile de la vie. Dans une époque de transformations étroitement liées les unes aux autres dans l’énergie, le climat, la nourriture et l’agriculture, les marché du travail, l’urbanisation, la financiarisation et l’extraction de ressources, il est impératif de saisir les connexions intimes qui gouvernent les flux de pouvoir, de capital et d’énergie dans la trame de l’accumulation du capital – et ce faisant, il s’agit également de jeter une lumière nouvelle sur les limites de cette trame même. »   (Extrait de l’introduction) 

********************************************************************************************************

« Révolte grecque de décembre 2008 revisitée »

Un extrait du livre  We Are An Image from the Future / The Greek Revolt of December 2008  édité par AG Schwartz, Tasos Sagris & Void Network. Publié en ligne par The Anarchist Library .

« Et les ouvriers avaient leur travail qui les attendait. La plupart des participants ont dû travailler toute la journée, puis ils ont participé aux actions l’après-midi et le soir, exprimant également une force physique incroyable. Le pire moment de l’assemblée pour l’occupation de la Confédération générale des travailleurs grecs a été lorsque les ouvriers insurgés ont commencé à dénoncer le fait de passer longtemps à faire une analyse plus approfondie parce qu’ils devaient dormir pour pouvoir travailler le lendemain matin. Le travail était une limitation avant, pendant et après l’insurrection. »

Grèce : la révolte de décembre 2008

http://infokiosques.net/spip.php?article732

« DÉCEMBRE 2008 EN GRÈCE : UNE TENTATIVE DE MISE AU JOUR DE LA FORCE ET DES LIMITES DE NOTRE LUTTE »

« L’évolution historique générale dans le sens de la précarisation de la vie de la classe ouvrière a montré elle aussi, en décembre, sa force mais aussi ses limites. Cette tendance, en tant que stratégie du capital, va continuer à l’avenir. Notre appréciation, c’est que les luttes syndicales mènent à une plus grande division et fragmentation du prolétariat et qu’elles vont de toute façon échouer. Peut-être que de cette façon, à l’avenir, la lutte des diverses fractions des travailleurs de plus en plus précaires et des chômeurs sera de plus en plus une lutte contre le rapport capital, comme ceci s’est déjà exprimé en décembre 2008 en Grèce par des minorités qui ont agi de façon diffuse dans tout le pays. Peut-être qu’ainsi la « classe dangereuse » va occuper de façon agressive l’avant de la scène; peut-être que les lieux de travail aussi deviendront des cibles des attaques destructrices du prolétariat, en plus des bâtiments publics qui, déjà, ne se sentent pas très bien parce que les flics embauchés, quel que soit leur nombre, ne suffisent pas pour les garder. Nous retrouverons la révolte sur notre chemin. »

**************************************************************************************

ALBANIE

Ce vendredi 11 décembre, c’est le troisième soir de révolte en Albanie après la mort d’un jeune de 25 ans

« Scènes de chaos jeudi soir dans le centre de Tirana. La tension n’était pas retombée, deux jours, après la mort d’un jeune homme de 25 ans tué par un policier. Des centaines de jeunes ont demandé justice dans une atmosphère très tendue. »

https://www.rfi.fr/fr/europe/20201210-albanie-manifestation-tendue-%C3%A0-tirana-apr%C3%A8s-la-mort-d-un-jeune-homme-abattu-par-la-police

Abattue par la police pour avoir enfreint le couvre feu

Les flics en Albanie semblent avoir reçu beaucoup de pierres aujourd’hui après avoir tué hier KlodianRasha, 25 ans, parce qu’il a violé le couvre-feu COVID19 . Des milliers de personnes sont descendues dans la rue dans plusieurs villes.image.png

« Un groupe de manifestants a tenté de prendre d’assaut le bâtiment du ministère de l’Intérieur et le bureau du Premier ministre Edi Rama…

Plusieurs voitures de police ont été détruites dans l’émeute et l’arbre de Noël devant le complexe gouvernemental. »

https://thewest.com.au/news/conflict/albania-riots-erupt-after-police-shooting-ng-s-2041485

******************************************************

Pérou: les travailleurs agricoles ont brièvement rétabli leurs barrages routiers

Des salariés de l’agro-industrie au Pérou ont brièvement rétabli samedi 5 décembre des barrages routiers sur la principale route du pays, malgré l’abrogation par le parlement d’une loi datant de l’an 2000 qu’ils contestaient.

« Nous voulons une solution sur la question du salaire (..) nous attendons une augmentation de salaire »

https://information.tv5monde.com/info/perou-les-travailleurs-agricoles-ont-brievement-retabli-leurs-barrages-routiers-386518

*****************************************************************

Kurdistan irakien

« Ce mouvement de protestation contre les autorités du Kurdistan irakien n’est pas nouveau. Il avait débuté en 2011 avec l’élan des printemps arabe. Les autorités kurdes avaient alors violemment réprimé les manifestations sans pour autant trouver une solution pérenne pour répondre à l’appel à l’aide d’une population qui vit dans la misère alors qu’elle voit ses autorités s’enrichir du pétrole du nord de l’Irak.  

Avec la crise économique, les mouvements de manifestations ont repris en 2015 de manière cyclique. Chaque année, la foule descend dans les rues pour réclamer l’accès à l’eau et l’électricité, ainsi que les salaires dus par le gouvernement du Kurdistan à ses fonctionnaires. Chaque année, les autorités répondent par des promesses dans une main, la répression dans l’autre. Cette année, une limite semble avoir été franchie. »

https://www.rfi.fr/fr/moyen-orient/20201209-au-kurdistan-irakien-le-mouvement-de-protestation-tourne-au-chaos?ref=tw

Les manifestations antigouvernementales à Chamchamal, dans le gouvernorat de Sulaymaniyah, ont tourné à la violence le 7 décembre, tuant au moins un manifestant. Des rapports locaux indiquent que l’incident a eu lieu lorsque des agents de sécurité au siège du Parti démocratique du Kurdistan (PDK) ont ouvert le feu sur les manifestants qui condamnaient la détérioration des conditions économiques.

https://crisis24.garda.com/fr/ressources/alertes-de-securite/wip1001248432/iraq-protester-killed-during-anti-government-protests-in-sulaymaniyah-governorate-dec-7-update-1

« Au moins 4 manifestants ont été tués et des dizaines ont été blessés par les forces armées du KDP lors de manifestations de masse contre la crise économique, la corruption et le chômage élevé dans la région kurde autonome de Sulaymaniyah . Les bureaux de tous les partis politiques ont été incendiés. »

 « …nous leur demandons simplement les revenus de base quotidiens de ces pauvres gens afin qu’ils puissent continuer à vivre. »

Les manifestations entamées la semaine dernière dans la province de Sulaymaniyah, au Sud-Kurdistan (Irak) vont en s’intensifiant. Organisées initialement par des enseignants contre la réduction de 21% de leur salaire, elles ont été rejointes par des milliers de personnes qui sont descendues dans la rue pour dénoncer la corruption et la crise économique…..

Mercredi, des manifestations ont eu lieu à Kalar, Darbandikhan et dans d’autres districts de Sulaymaniyah. Les manifestants ont appelé à des mobilisations dans toutes les provinces de la région du Kurdistan. Les autorités, de leur côté, se sont préparées activement à affronter les manifestants. À Hewlêr (Erbil), les forces de police ont installé dès mercredi des points de contrôle temporaires sur la place du marché et dans les rues afin d’empêcher les rassemblements….

« Les protestations doivent mener à une révolution armée, sinon elles ne seront pas efficaces », a déclaré un homme âgé interrogé à Hewlêr par un journaliste d’Esta News. Et d’ajouter : « Il y a eu de nombreuses manifestations pacifiques jusqu’à présent : beaucoup de personnes qui ont participé à ces manifestations ont été tuées. »

***************************************************

ITALIE

« Istat plus prudent sur la reprise: les estimations du PIB 2020 et 2021 revues à la baisse »

« MILAN – Il faudra plus de temps que prévu pour sortir de la crise provoquée par la pandémie. L’Istat a en effet révisé à la baisse les estimations de l’évolution du PIB pour l’année en cours et pour la suivante. En particulier, l’institut voit une baisse de 8,9% pour cette année, contre -8,3% initialement attendue »

https://www.repubblica.it/economia/2020/12/03/news/istat_stime_2020-276817901/

 « Gualtieri exclut un nouveau gel des licenciements après mars. Applaudissements de Bonomi »

« En mars, la reprise aura déjà commencé »

ROME – Le gouvernement n’envisage pas de prolonger l’interdiction de licenciement après les nouvelles semaines de licenciements extraordinaires, qui prendront fin fin mars. C’est ce qu’a déclaré le ministre de l’Économie Roberto Gualtieri…

Ne pas renouveler le blocus, explique Bonomi, « signifie que nous avons passé la phase la plus aiguë de la crise et que nous pouvons redémarrer le pays ». Et d’ailleurs, le blocus n’a pas sauvé tous les travailleurs, précise le dirigeant de la Confindustria: «Déjà aujourd’hui, nous avons perdu un demi-million d’emplois depuis le début de la pandémie, les estimations au 31 mars nous parlent d’un million d’emplois. Nous espérons avoir tort ».

https://www.repubblica.it/economia/2020/12/05/news/licenziamenti-277168187/?ref=RHBT-VS-I270681073-P3-S2-T1

********************************************************

INDE

Déchaînement ouvrier !image.png

Les travailleurs de Taïwan, dont le siège social est Wistron Corporation, qui fabrique des iPhone se sont déchaînés samedi dans l’établissement pour des problèmes liés au «salaire»…

Un officier de police a déclaré à PTI que des travailleurs avaient jeté des pierres, brisé des vitres, endommagé des véhicules, des meubles, des ordinateurs et des ordinateurs portables en relation avec des «problèmes de salaire»….

Selon des sources de l’entreprise, de nombreux travailleurs ont été impliqués dans l’incident violent.

Read more at: https://www.oneindia.com/bengaluru/taiwanese-firm-wistron-s-employees-vandalise-its-iphone-manufacturing-plant-in-karnataka-3188546.html

« Des centaines de milliers d’agriculteurs ont bloqué toutes les routes menant à la capitale Delhi pendant la majeure partie de la journée, et à travers le pays ont manifesté sur les voies ferrées et les autoroutes et ont appelé à la fermeture des magasins, dans le but de faire pression sur le gouvernement pour qu’il abroge les nouvelles lois agricoles, disent-ils. les laissera frappés par la pauvreté et à la merci des corporations….image.png

 L’agriculture emploie plus de 40% de la main-d’œuvre indienne, mais c’est aussi une industrie en proie à la pauvreté, au sous-développement et à la souffrance. L’Inde a l’un des taux de suicides d’agriculteurs les plus élevés au monde… »

https://www.theguardian.com/world/2020/dec/08/nationwide-farmers-strike-shuts-down-large-parts-of-india

************************************************************************************

FRANCE

« Travailleurs et travailleuses, unissez-vous… au secours du capital »

« …nous préfèrerions que l’État ne fasse rien. Car on sait trop bien, par expérience, ce que donne l’action de l’État en matière de régulation du travail ces dernières décennies (49,3 toussotements de lacrymo). »image.png

https://blogs.mediapart.fr/coopcycle/blog/081220/travailleurs-et-travailleuses-unissez-vous-au-secours-du-capital

********************************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 5 décembre 2020

image.png

************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog 

********************************************************************

Les ouvrières du vêtement ont faim image.png

 « Les conséquences catastrophiques de la décision de l’industrie de la mode d’annuler des milliards de livres de commandes de vêtements au début de la pandémie ont laissé les ouvrierEs du vêtement du monde entier confrontés à des pénuries alimentaires chroniques alors que les salaires chutent et que les usines ferment.

Des entretiens avec près de 400 travailleurs du vêtement au Myanmar, en Inde, en Indonésie, au Lesotho, en Haïti, en Éthiopie, au Salvador, au Cambodge et au Bangladesh, menés par le groupe de défense des droits de l’homme Worker Rights Consortium (WRC), ont révélé que près de 80% des travailleurs, dont beaucoup fabriquent des vêtements pour certains des plus grandes marques de mode du monde, ont faim. Près d’un quart des personnes interrogées ont déclaré être confrontées à des pénuries alimentaires quotidiennes….

«Ce qui est le plus inquiétant, c’est que les marques semblent maintenant exploiter le désespoir de leurs fournisseurs pour les commandes en exigeant des prix plus bas et des calendriers de paiement plus lents, augmentant la pression à la baisse sur les salaires et rendant inévitables davantage de pertes d’emplois» »

https://www.theguardian.com/global-development/2020/dec/03/garment-workers-going-hungry-as-fallout-from-cancelled-orders-takes-toll-report

*****************************************************************

PÉROU : un ouvrier agricole tué !

Les manifestants réclament depuis lundi l’abolition d’une loi de promotion agricole qu’ils considèrent comme portant atteinte à leurs droits.

ils ont bloqué jeudi l’autoroute panaméricaine du Nord dans au moins trois endroits, dont le district de Viru, où un ouvrier agricole a été tué, selon le quotidien El Comercio.

Article de fond sur la grève nationale actuelle des travailleurs agricoles au Pérou, principalement employés dans l’industrie d’exportation. Le système juridique permet aux patrons de conserver des emplois précaires …

https://ojo-publico.com/2300/el-cuestionado-regimen-laboral-de-las-agroexportadoras

« C’est comme ça que les choses se passent avec la protestation des ouvriers agricoles, malheureusement ils ont déjà un mort. »    
image.png

De violents affrontements entre ouvriers agricoles et policiers dans le cadre de la grève contre les exploiteurs agricoles au Pérou

« LIMA (Reuters) – Les travailleurs du complexe minier de Doe Run au Pérou se sont joints à un groupe croissant de travailleurs agricoles pour bloquer les principales autoroutes de la nation andine, augmentant la pression sur le nouveau président par intérim Francisco Sagasti. »

@congresoperu

Il a abrogé la loi Chlimper ou la loi sur la promotion agraire par 114 voix. Il a fallu cinq jours aux travailleurs pour bloquer la Panamericana Sur et deux à Panamericana Norte, en outre, un manifestant a été tué par des tirs de la police hier.

****************************************************************

INDE

«ALLONS À DELHI»

« Des centaines de milliers d’agriculteurs campent toujours à la frontière de la capitale indienne New Delhi.image.png

 Ils viennent principalement des états voisins de l’Haryana et du Pendjab, au centre d’une mobilisation nationale du secteur agricole qui se poursuit depuis des jours contre les réformes ultralibérales promues à la hâte en septembre par le parlement fédéral.

La semaine dernière, une grève nationale a vu la participation de 250 millions de personnes , avec tous les syndicats, sauf le seul encore affilié au BJP, le parti au pouvoir dirigé par le Premier ministre nationaliste Modi.

Le mot d’ordre est «Delhi Chalo»: «Allons à Delhi», capitale du vaste pays indien et lieu des décisions politiques et économiques.

Les paysans ont déjà refusé deux offres gouvernementales (une nouvelle réunion est prévue le samedi 5 décembre) et la police est intervenue à plusieurs reprises avec des gaz lacrymogènes et des canons à eau pour tenter de disperser les blocs, mais sans succès.

Pour le gouvernement, le virage libéral donnerait aux agriculteurs plus d’options de vente, augmentant ainsi leur pouvoir de négociation.

Les agriculteurs évidemment ne le pensent pas, qui risquent en fait de perdre toute protection économique et de se retrouver entre les griffes de la grande distribution, contraints de signer des contrats pleins de chipotages juridiques difficiles à comprendre dans le détail mais avec un objectif très clair: faire baisser le coût du travail, exploitant la vie de dizaines et de dizaines de millions de personnes qui, en Inde, continuent de voir leur subsistance liée à l’agriculture. » 

***********************************************************

UK

« Le plus grand effondrement de la production en trois siècles »

Le nouveau rapport Fabian indique que si son scénario de chômage de masse se concrétisait, plus d’une personne sur cinq (22%) vivrait dans la pauvreté, tandis que le nombre d’enfants vivant dans la pauvreté augmenterait de 850 000.

Près d’un enfant sur trois (29%) vivrait dans des ménages dont le revenu est inférieur à 60% de la médiane – un retour au niveau maximal atteint au début des années 1990.image.png

Andrew Harrop, secrétaire général de la Fabian Society, a déclaré: «Si les ministres annulent les augmentations temporaires des prestations qui ont soutenu des millions de ménages à faible revenu cette année, les conséquences seront énormes pour les familles, réduisant le pouvoir d’achat et poussant les gens dans la pauvreté….

«Après tant de licenciements dans la rue cette année, il y a un risque que le chômage atteigne des niveaux observés pour la dernière fois dans les années 80 et 90. Parallèlement aux réductions de prestations prévues, cela poussera 3 millions de personnes supplémentaires dans la pauvreté…

L’étude Fabian a déclaré que les prévisions centrales de l’OBR supposaient que le chômage culminerait après un an et demi – beaucoup plus rapidement que lors des récessions précédentes. Étant donné que l’économie était en passe de subir son plus grand effondrement de la production en trois siècles, il a ajouté que les chances d’une issue moins bénigne «doivent être élevées».

https://www.theguardian.com/society/2020/dec/04/rishi-sunaks-cuts-risk-plunging-more-than-3-million-into-poverty

*************************************************************

ESPAGNE

« la «loi bâillon». C’est une loi qui prévaut sur la parole des agents de l’autorité sur tout autre témoin, et qui viole les bases juridiques démocratiques, puisque vous êtes coupable jusqu’à preuve du contraire. »

Alerte! Police hors de contrôle

« Un filet continu d’informations sur les abus de la police, les cas de répression et les condamnations contre les mouvements populaires nous tombe sur la tête

Cette semaine, nous avons reçu la sentence de l’Audience de Barcelone qui a condamné les camarades Francisco Garrobo à trois ans et demi de prison pour trouble grave de l’ordre public et Moisés Fernández à un an pour avoir manifesté en coupant la Ronda de Dalt lors de la grève générale du 8 novembre 2017. Il s’agit d’une nouvelle attaque inacceptable contre le droit fondamental de grève et de manifestation…

Il y a quelques jours, un sans-abri a reçu  deux balles dans l’abdomen par un garde urbain de Barcelone alors qu’il était entouré d’une dizaine de policiers  . Le blessé a été inculpé d’attaque contre les autorités et accusé d’avoir menacé les agents avec un couteau, alors que certains voisins et plusieurs films nient ce fait….

 Trois camarades du mouvement féministe, coïncidant avec le 25 novembre, jour contre la violence sexiste, ont été jugés pour le piquet d’information de la grève féministe du 8M à Vallcarca. Il s’agit de l’un des différents processus judiciaires issus des journées de grève féministe de ces dernières années, comme le cas du  «8Mil Motivos» à Saint-Cugat, qui leur demande 3 ans et 26 000 € d’amende…

Le mouvement pour le logement, en particulier les personnes qui arrêtent les expulsions en mettant le corps demain après matin, sont sévèrement punis, avec un barrage d’amendes via la loi bâillon.»

http://alasbarricadas.org/noticias/node/45005

La crise déclenche des emplois avec moins d’heures que souhaité

Dans un rapport de CC.OO. L’année dernière, il y avait un avertissement d’un chômage latent qui ne se reflète pas dans les statistiques. Dans ce groupe, il y aurait, par exemple, les travailleurs à temps partiel involontaires. L’Institut national des statistiques (INE) indique que les salariés ayant un contrat partiel en raison de l’impossibilité d’en obtenir un à temps plein étaient de 1,3 million au troisième trimestre de l’année, selon l’EPA.

image.png

https://www.lavanguardia.com/economia/20201129/49786236132/precariedad-laboral-parcialidad-crisis-covid-impacto-jovenes.html

*************************************************************

STATES

« US jobless claims fall » Ah bon ??

« … près d’un million d’Américains ont déposé de nouvelles demandes de prestations de chômage la semaine dernière, montrant les dommages économiques à long terme. »image.png

https://www.theguardian.com/business/live/2020/dec/03/sainsburys-business-rates-relief-uk-services-oil-opec-us-jobless-retail-crisis-business-live?page=with:block-5fc8e8d28f08d350f1750866#block-5fc8e8d28f08d350f1750866

« La création d’emplois aux États-Unis ralentit fortement en pleine pandémie

Seulement 245 000 nouveaux emplois ont été créés à travers les États-Unis en novembre, plus faible que prévu, alors que la pandémie de Covid-19 frappe l’économie américaine.

Le taux de chômage a baissé, passant de 6,9% en octobre à 6,7% en novembre.

Mais, autre signe inquiétant, le taux de participation à la population active a également chuté, passant de 61,7% à 61,5%. Cela suggère que de plus en plus de gens arrêtent de chercher du travail. »

https://www.theguardian.com/business/live/2020/dec/04/ftse-100-hits-nine-month-high-stimulus-opec-deal-us-jobs-brexit-business-live?page=with:block-5fca3a068f08f75dbb690761#block-5fca3a068f08f75dbb690761

« La croissance de l’emploi a maintenant ralenti mois après mois depuis juin et le dernier rapport a mis en évidence une autre tendance inquiétante – la croissance du chômage de longue durée. En novembre, le nombre de chômeurs de longue durée (ceux sans emploi depuis 27 semaines ou plus) a augmenté de 385 000 à 3,9 millions, représentant 36,9% du total des chômeurs….

La récession continue également d’affecter de manière disproportionnée les personnes de couleur. Le taux de chômage des Noirs américains était de 10,5% en novembre, celui des Latinos de 8,4% et celui des Blancs de 5,9%. »

https://www.theguardian.com/business/2020/dec/04/us-unemployment-jobs-covid-19-surge

*******************************************************

HIC-SALTA COMMUNISATION : « Accouchement difficile – Épisode 2 : Mars 2020 : le dollar-roi bientôt nu? »image.png

« La crise des Tresuries de mars 2020 suggère que les limites du système-dollar, tel qu’il est issu de la crise du début des années 70 pourraient être prochainement atteintes. À cette époque-là, le dollar était devenu, selon la célèbre formule du secrétaire du Trésor de l’époque John Connally, « our currency, your problem » (notre devise, votre problème). Aujourd’hui il est désormais la monnaie d’une grande partie de la planète, mais n’est-il pas devenu un problème pour les États-Unis aussi ? La question mérite au moins d’être posée… en attendant que l’approfondissement de la crise tranche dans le vif. Pour l’heure, à travers la crise des Treasuries, nous avons vu les deux faces de la monnaie mondiale entrer en collision : cash (imprimé par la Fed) vs. Treasuries (vendus par l’État). Partant, nous pouvons avancer que la séquence de mars 2020 n’aura été que la répétition générale d’un drame qui doit encore être joué. »

***************************************************************

FRANCE

« LIBERTÉS, CASSE ET COMMUNICATION POLITIQUE

à quoi joue la coordination contre la sécurité globale ? »

Nous avons reçu plusieurs témoignages concernant la première marche des libertés qui s’est tenue ce samedi. Pèle-mèle ils pointaient les retournements de veste d’une partie de la gauche (aujourd’hui à l’unisson sur la question de la loi), s’offusquaient des discours de dissociation qui ont accompagné les affrontements de fin de parcours, ou pointaient l’absence de recul critique quant aux pratiques mises en oeuvres (de la casse au « smartphone levé »)….

image.png

Des proches rétorquerons que certains actes ne sont plus pertinents. Qu’ils nous paralysent ou nous desservent. Certainement que bloquer un cortège en brûlant trois détritus cela manque d’ambition. Tout comme vouloir faire une victoire éclatante d’une manifestation reléguée (quand il y a si peu de temps les GJs défilaient rue de la République). Ou voir une grande bouffée de liberté dans une nasse géante à peine mobile. Là il y a peut être une question : comment retrouver une intelligence collective pour sortir de ce que le maintien de l’ordre a fait de nos manifestations ? »

https://lundi.am/Libertes-casse-et-communication-politique

« les jeunes vont payer l’addition en matière d’emplois et de revenus »

« L’onde de choc de la crise sanitaire est encore devant nous. Alors que se profile une sortie progressive du second confinement, une troisième vague sociale commence déjà à déferler sur l’Hexagone. Faute de statistiques récentes disponibles, il est difficile de savoir précisément quel est l’impact du Covid sur le niveau de vie des Français.L’Insee vient de publier une estimation dite « avancée » du taux de pauvreté à 14,5 % de la population, mais ces données concernent l’année 2019. Et encore, pour avoir une photographie plus fine, il faudra attendre, la plupart des chiffres datent de deux ans. Malgré tout, plusieurs indices n’incitent guère à l’optimisme. »

https://www.alternatives-economiques.fr/pauvrete-jeunes-payer-laddition-de-crise-sanitaire/00094663

***********************************************************

La « révolution des haricots »

Guatemala (Afp) – Une semaine après l’incendie du bâtiment du parlement guatémaltèque, il y a eu à nouveau des manifestations contre le gouvernement avec des affrontements entre manifestants et policiers.

image.png

Les protestataires ont qualifié la manifestation de ce samedi de « révolution des haricots », en réponse au député conservateur Ruben Barrios, qui les a qualifiés de « mangeurs de haricots ».

https://www.lalibre.be/international/amerique/guatemala-la-revolution-des-haricots-demande-la-demission-du-president-5fc34d93d8ad585a45904797

*********************************************************

« Qui a peur de Jacques Camatte »

image.png

Traduction d’une brochure parue récemment dans l’état espagnol

« Il y a une influence claire et importante de J. Camatte sur « l’ultragauche » (fr. dans le texte) post 1968 en général, à travers la publication des textes des classiques maudits de la gauche communiste, sur La Vieille Taupe, Le Mouvement Communiste, Dauvé —avec certaines spécificités que nous examinerons plus loin— sur des groupes tels que Négation, Le Voyou, Les Amis de 4 Millions de Jeunes Travailleurs (influence plus marginale, ce dernier groupe fut en effet plus influencé par Dauvé et l’IS) ; on ne peut également pas comprendre la crise d’ICO sans l’influence d’Invariance sur Dauvé et d’autres. En général —chose rarement mise en relief— à partir de 68, tout le courant autogestionnaire (ou de « gestion ouvrière ») basée sur les théories de « S.ou B. » [Socialisme ou barbarie] entre en crise, et ce fut précisément alors que les anciens de « S. ou B. », Castoriadis, Lyotard, Lefort débutèrent leur carrière de stars intellectuelles. »

************************************************************

« À propos d’écologie »

Épisode 02

image.png

Le capitalisme ne sera pas écologique 

« Il est légitime de se demander quelles « fractions » bourgeoises ont intérêt à verdir le capitalisme : les pétroliers pèsent encore lourd ; d’autres secteurs, dépendant d’un « capitalisme vert », montent en influence. Cependant, la question n’est pas de savoir quand le mode de production capitaliste cessera de nuire aux équilibres naturels – il en est incapable –, mais s’il maintiendra ou restaurera l’équilibre social et politique nécessaire à la perpétuation de la bourgeoisie. »

***************************************************************