« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 23 février 2019

   « Le non-sujet de l’antisémitisme à gauche »

image.png

par Camilla Brenni, Memphis Krickeberg, Léa Nicolas-Teboul & Zacharias Zoubir

[Note de Vacarme, 19 février 2019 : cet article a été écrit et publié dans l’édition imprimée de Vacarme 86, disponible en librairies depuis quelques jours seulement. Il appartient à un dossier intitulé « Les fractures ouvertes de la gauche ». Compte tenu de l’actualité à propos de l’antisémitisme, il nous a semblé utile de le publier en ligne dès à présent.]

https://t.co/GAhHsUaWTa

 
*************************************************************************

Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 16 février 2019

l’oracle a parlé

ROYAUME UNIS

« Le risque d’une véritable récession en 2019 a fortement augmenté. »

Le blues du Brexit – et plus encore. Les derniers chiffres du PIB pour le Royaume-Uni sont vraiment mauvais. La croissance du PIB réel n’était que de 0,2% au quatrième trimestre de 2018 par rapport au trimestre précédent. En effet, les secteurs de l’industrie et de la construction se sont effectivement contractés. La production manufacturière diminue depuis six mois.

La croissance du PIB réel d’une année sur l’autre (c.-à-d. Du quatrième trimestre 2017 au quatrième trimestre 2018) a ralenti pour s’établir à seulement 1,2%, soit le taux annuel le plus lent depuis 2012.

Les investissements des entreprises dans les nouvelles technologies, les installations et les équipements ont également fortement chuté – pendant quatre trimestres consécutifs et en baisse de près de 4% en glissement annuel. En pourcentage du PIB, les investissements des entreprises sont en baisse depuis plus de trois ans. Les entreprises britanniques sont en grève des investissements.

Tout cela n’est pas dû à l’incertitude quant à ce qui se passe avec le Brexit. Cela est également dû au ralentissement mondial, en particulier en Europe et en Chine, ainsi qu’à la faible croissance de la productivité des entreprises britanniques et à leur incapacité croissante à soutenir la concurrence sur les marchés mondiaux. Seuls les secteurs des finances et des services aux entreprises résistent et les ménages s’endettent pour dépenser davantage. Et cela va bientôt en souffrir aussi.

Le risque d’une véritable récession en 2019 a fortement augmenté.

https://www.facebook.com/925340197491022/photos/pcb.2697929090232115/2697925900232434/?type=3&theater

**********************************************************************************

Oups! La production industrielle dans la zone euro a chuté de 4,2% par rapport à l’année précédente en décembre 2018, à la suite d’une contraction révisée à la baisse de 3% le mois précédent et par rapport aux attentes du marché, à savoir une chute de 3,2%. Il s’agit de la baisse la plus importante de la production industrielle depuis novembre 2009, la production ayant diminué pour toutes les catégories. Parmi les principales économies de la zone euro, l’Espagne a enregistré la plus forte baisse, suivie de l’Italie, de l’Allemagne et de la France.

chute

https://www.facebook.com/Michael-Roberts-blog-925340197491022/

********************************************************************************* Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 9 février 2019  

L’oracle a parlé 

« Deutsche Bank: l’Allemagne se dirige vers la récession »

Les données concernant les commandes d’usine aujourd’hui arrivent quelques heures à peine après que Deutsche Bank ait averti que l’ Allemagne se dirigeait probablement vers la récession.

Dans un nouveau rapport, les économistes de Deutsche écrivaient:

«Le début de l’économie allemande jusqu’en 2019 a été une déception majeure jusqu’à présent.

« Le développement de plusieurs indicateurs cycliques clés nous indique que l’économie allemande est en train de dériver vers la récession. »

image (3)

https://www.theguardian.com/business/live/2019/feb/06/german-recession-fears-factory-orders-brexit-stock-markets-business-live

Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 2 février 2019

INDE

L’esclavage salarié au sens propre !!

« Des recherches menées par l’Université de Californie ont révélé que les femmes et les filles des communautés les plus marginalisées travaillaient à peine  pour 15 centimes de heure dans des maisons en Inde . Le travail des enfants et le travail forcé étaient monnaie courante et les salaires régulièrement supprimés.

Presque toutes les ouvrières – 99,2% – étaient soumises à des conditions de travail forcé en vertu de la loi indienne, ce qui signifie qu’elles ne recevaient pas le salaire minimum stipulé par l’État. Dans la plupart des cas, les ouvrières ne recevaient qu’un dixième du salaire minimum.

Bien que le rapport ne mentionne pas spécifiquement les marques, la grande majorité des ouvrières à domicile, soit 85%, ont déclaré travailler exclusivement dans les chaînes d’approvisionnement de vêtements expédiés aux États-Unis ou dans l’Union européenne. »

https://www.theguardian.com/global-development/2019/feb/01/major-western-brands-pay-indian-garment-workers-11p-an-hour

*********************************************************

BANGLADESH

L’ordre règne !

 Près de 5 000 ouvrières et ouvriers du vêtement licenciés suite aux grèves au Bangladesh

Les syndicats affirment que le nombre réel de licenciements est beaucoup plus élevé, proche des 7 000 

bangladesh

Lire la suite