« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 28 mars 2020

ENTETE

***********************************************************************************

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

C’est la faute du virus ..

Michael Roberts sur le COVID-19 et la crise qui vient, en français :

FAUTE VIRUS

« Le COVID-19, tout comme le krach financier [de 2008] ne surgit pas de nul part — un soi-disant “choc” pour une économie capitaliste qui se trouve ailleurs en croissance harmonieuse. »

https://www.dropbox.com/s/0cmbmhbwz4f9fqq/Cest-la-faute-du-virus%20%281%29.pdf?dl=0

************************************************************************************* Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 21 mars 2020

image.png
*************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

«  le COVID-19 a contraint les capitalistes à affronter une vérité qui dérange: l’accumulation de capital ne peut se produire sans travail. »

************************************************************************************

Coronavirus : A propos des grèves sauvages en Italie

image.png

 

« Les confédérations syndicales (comme le CIGL, le CISL, etc.) se sont présentées comme médiateurs des grèves spontanées, tandis que les différents acronymes des syndicats de base (Cobas) ont affirmé avoir déclenché ces grèves. Ils veulent reprendre les grèves d’une part, ou prétendre avoir inventé le slogan « nous ne sommes pas des agneaux à l’abattage » d’autre part, ou même dire que les travailleurs ont rejoint la grève qu’ils ont déclenchée, etc. des sites des syndicats traditionnels et de base et vous trouverez un large éventail d’exemples écoeurants de la façon dont le paroissialisme syndical (en plaçant les intérêts de son propre acronyme avant ceux de la classe dans son ensemble) est la seule chose qui compte pour leur. Pour le syndicat, la spontanéité des travailleurs est une bête à apprivoiser et à monter, et la lutte des classes n’est qu’un phénomène qui doit être exploité pour engraisser et légitimer son acronyme. Pour les syndicats, ce qui importe n’est pas la lutte des classes, mais la lutte contre leurs rivaux. La division des travailleurs par les initiales les empêche de se regrouper en classe. »

http://www.leftcom.org/en/articles/2020-03-14/italy-we-re-not-lambs-to-the-slaughter-class-struggle-in-the-time-of-coronavirus

« ITALIE : SUR L’ÉPIDÉMIE D’URGENCES, PHASE 3 »

et puis ce fut le tour de la lutte des usines et de la classe ouvrière…

« L’Etat et les entrepreneurs, individuellement ou à travers leurs associations, ont jeté le masque. Sans hésiter une seconde. Ils nous l’ont jeté au visage, ce que Marx et Engels affirmaient déjà il y a presque 200 ans, dans le Manifeste du Parti communiste  : « le gouvernement moderne n’est qu’un comité qui gère les affaires communes de la classe bourgeoise tout entière. » (21 février 1848). C’est le défenseur et le promoteur de ces intérêts. En paix comme en guerre ou bien durant une épidémie. Et dans certaines de ces situations, il ne peut pas le cacher.

Les ouvriers, en revanche, tous sevrés de théorie qu’ils soient, vérifient à leurs propres dépens que la blague de la communauté des intérêts nationaux ou du « bien commun » n’est que ça, une blague. Ils le comprennent à leurs dépens et aux dépens de leurs proches, et même s’il est vrai que dans certaines situations, ils ont pu être détournés de leurs intérêts par de vagues promesses relatives à leur travail, leurs emprunts et le bien-être partagé, ils ne peuvent faire autrement que réagir. L’altérité absolue de leurs intérêts par rapport à ceux des employeurs et du capital dans son ensemble apparaît. »

https://lundi.am/Italie-Sur-l-epidemie-d-urgences-phase-3

**********************************************************************************

ESPAGNE

les ouvrières et ouvriers de Mercedes Benz ont fait fermer l’usine  

image.png

À Vitoria, dans le Pays basque espagnol, les ouvrières et ouvriers de Mercedes Benz ont fait fermer l’usine. La direction a dû céder – un cas avéré de coronavirus et 23 ouvrier·es en quarantaine. On va attendre ce genre de situations avant d’arrêter de produire des bagnoles ?

« La colère est telle que dans le navire sud de la gigantesque usine les opérateurs ont montré leur gêne et leur refus de travailler normalement à coups. Il y a également eu un sit-in. Il y a eu une grande salve d’applaudissements de la part de nombreux opérateurs de certaines lignes pour soutenir la grogne. »

« El cabreo es tal que en la nave sur de la gigantesca factoría los operarios han mostrado su malestar a golpes y su negativa a trabajar con normalidad. También se ha realizado una sentada. Ha habido una gran salva de aplausos de buena parte de los operarios en algunas líneas para secundar el plante »

https://www.eldiario.es/norte/euskadi/sindicatos-Ertzaintza-intervenga-Mercedes-Benz-Euskadi_0_1006499405.html

https://twitter.com/eldiarioes/status/1239490573100363776

C’est contagieux !

Iveco Valladolid

« Les ouvriers d’Iveco Valladolid plantent et arrêtent la production à l’usine. Les salariés de l’entreprise ont décidé de paralyser spontanément et conjointement afin de ne pas continuer « faute de mesures préventives », selon ce que la CGT a indiqué dans un communiqué. La décision des employés de l’usine intervient après que les syndicats ont quitté la table pour ne pas avoir conclu un accord avec la direction »

https://diariodevalladolid.elmundo.es/articulo/valladolid/trabajadores-iveco-plantan-paran-produccion/20200316144607376161.html

image.png

  DHL en Espagne   

 Les travailleurs de DHL en Espagne en grève en raison du manque d’équipements de sécurité et de désinfectants. Ils organisent la logistique chez Mercedes, donc toute la production automobile est affectée.

DHL workers in Spain on strike due to lack of safety equipment and disinfectants. They organise the logistics at Mercedes, so the whole car production is affected.

https://twitter.com/i/status/1239494727415877632

*************************************************************************************

CANADA

Après les grèves sauvages de FIAT en Italie maintenant chez FIAT au Canada, le mécontentement des travailleurs sera-t-il plus contagieux que le virus?

image.png

« Un arrêt de travail pour cause de craintes de coronavirus ferme temporairement l’usine Fiat Chrysler au Canada 

Les travailleurs de l’usine de l’Assemblée de Windsor sont sortis en milieu d’après-midi jeudi, et l’installation a été inactive jusqu’à 15 h vendredi »

https://www.cnbc.com/amp/2020/03/13/coronavirus-fiat-chrysler-plant-workers-walk-out-in-canada.html?__twitter_impression=true

*****************************************************************************

BELGIQUE

Grève sauvage chez Audi Brussels

« Plusieurs salariés du site Audi Brussels, implanté à Forest en Belgique, ont entamé un mouvement de grève spontané le lundi 16 mars 2020. Ils protestent contre le manque de sécurité sur les chaînes de montage »

image.png

L’usine Audi Brussels est une usine automobile du constructeur allemand Audi, située à Forest, à Bruxelles en Belgique. Environ 3 000 personnes y travaillent..

https://pro.largus.fr/actualites/coronavirus-lusine-belge-audi-brussels-en-greve-10264399.html

 

situation «incontrôlable» dans plusieurs Brico, dont certains ferment spontanément

« des gens partaient avec de la marchandise sans payer », « c’était incontrôlable »

https://www.lesoir.be/287965/article/2020-03-17/coronavirus-situation-incontrolable-dans-plusieurs-brico-dont-certains-ferment?from_direct=true

********************************************************************************

STATES

Coronavirus ou capital

« Selon Moody’s Analytics, près de 80 millions d’emplois aux États-Unis sont actuellement menacés en raison du coronavirus, soit plus de la moitié des emplois dans l’économie américaine. »

https://www.theguardian.com/world/2020/mar/19/coronavirus-workers-employees-staff-wages

image.png

Fermeture d’usines automobiles partout en Amérique du Nord en réponse à une vague de grèves sauvages

Les arrêts de travail ont commencé à Sterling Heights Assembly Plant dans la banlieue de Detroit mardi soir, peu de temps après que le groupe de travail conjoint UAW-management a annoncé que toutes les usines des constructeurs automobiles de Detroit continueraient à fonctionner selon des horaires légèrement modifiés malgré plusieurs tests positifs, dont deux travailleurs positifs à l’usine de Sterling Heights. Après avoir échoué à forcer les travailleurs à redémarrer la ligne, la direction a renvoyé les travailleurs à la maison tôt, à 22h30.

Mercredi matin, la scène s’est de nouveau déroulée, lorsque le quart de travail suivant s’est assis et a refusé de travailler, permettant à des véhicules inachevés de passer la file. «Cela n’aurait jamais dû prendre autant de temps», a déclaré un jeune travailleur de l’usine au WSWS. «Il y a plus de 7 000 travailleurs dans notre usine, interagissant constamment les uns avec les autres, se penchant et rampant à l’intérieur des mêmes camions. Comment sommes-nous censés rester séparés là-dedans?

https://www.wsws.org/en/articles/2020/03/19/auto-m19.html

« Les ouvriers arrêtent la production dans les usines automobiles du Michigan et de l’Ohio, au mépris de l’UAW et de la direction

Les ouvriers des usines d’assemblage de Fiat Chrysler Sterling Heights (SHAP) et Jefferson North (JNAP) dans la région métropolitaine de Détroit ont pris les choses en main la nuit dernière et ce matin et ont forcé un arrêt de la production pour arrêter la propagation du coronavirus. »

https://www.wsws.org/en/articles/2020/03/18/shap-m18.html

la pandémie de coronavirus pourrait faire grimper le chômage à 20%

“Le secrétaire américain au Trésor a averti que la pandémie de coronavirus pourrait faire grimper le chômage à 20% sans l’intervention continue de la Réserve fédérale et l’approbation du Congrès d’un plan de relance économique de 1 milliard de dollars….

image.png

Le taux de chômage aux États-Unis était de 3,5% en février. Alors que les décideurs s’appuient généralement sur les données que le ministère du Travail publie au début du mois, la vitesse à laquelle l’économie a ralenti signifie que même les données récentes sont devenues obsolètes. Un lot de données sur les demandes de chômage obtenues auprès de plusieurs États par les médias locaux ces derniers jours suggère que le marché du travail américain commence à voir de fortes hausses du chômage. »

https://www.ft.com/content/81e86ca6-68bf-11ea-800d-da70cff6e4d3?fbclid=IwAR18ixcRvq1rcP4ZPHdCiXm_c6ObNAByEjTSwk5waaFiGdI_hdzfT_34Ym0

**********************************************************************************

Démonstration est faite que nous pourrons changer tout cela !!

image.png

« Des fabricants britanniques tels que Vauxhall et Airbus prévoient d’imprimer en 3D des pièces pour ventilateurs pour traiter les patients atteints de coronavirus, dans le cadre d’un effort en temps de guerre pour construire des milliers de dispositifs médicaux .

 Plus de 60 entreprises ont commencé à répondre mardi à une demande de Boris Johnson, faite lors d’une conférence téléphonique lundi soir, pour aider à produire 20 000 ventilateurs en aussi peu que deux semaines. »

https://www.theguardian.com/business/2020/mar/17/uk-manufacturers-regear-factories-build-ventilators-nhs

************************************************************************************

Les plus pauvres de Chine paient le prix d’une épidémie de coronavirus

Les données suggèrent que l’épidémie de coronavirus, qui a infecté plus de 80 000 personnes en Chine, est en train d’être maîtrisée. Cependant, des mois de restrictions sur les voyages, le travail et la vie quotidienne exercent une pression énorme sur les familles en marge de la société chinoise.

Un cinquième des ménages chinois ne peut survivre que 2,3 mois sans aucun revenu, tandis que 40 % ne peuvent pas tenir plus de trois mois, selon une enquête menée la semaine dernière auprès de 120 000 personnes par le China Household Finance Survey and Research Centre, un cabinet de conseil indépendant respecté de Chengdu….

La colère face à la perte de revenus et à la précarité de l’emploi commence à se faire sentir. La semaine dernière, les propriétaires de magasins ont organisé des manifestations de petite envergure dans au moins six villes, du nord-est industriel de la Chine au centre manufacturier de Guangdong, dans le sud du pays.

Une vidéo d’une récente manifestation à Shenzhen, qui borde Hong Kong, montre des commerçants scandant « Coupez les loyers » et brandissant des pancartes faites maison, alors même que la police utilisait des haut-parleurs pour avertir les manifestants que des foules importantes risquaient de propager le virus.

Il est peu probable que les manifestants soient une exception. Les magasins familiaux, les échoppes de rue, les restaurants clandestins et autres petites entreprises emploient 230 millions de personnes et sont particulièrement vulnérables aux chocs car elles disposent de moins de capital et sont moins en mesure d’emprunter.

Le secteur des petites entreprises représente environ un tiers de la consommation chinoise de biens de consommation courante, selon un rapport du service de recherche de Ant Financial, société sœur d’Alibaba.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

https://www.ft.com/content/eaa3d7c2-629c-11ea-b3f3-fe4680ea68b5

Les manifestations collectives recommencent à éclater alors que la Chine retourne au travail

Après un mois pendant lequel il n’y a eu pratiquement aucune manifestation de travailleurs en Chine parce qu’une grande partie du pays était en lock-out, les travailleurs recommencent à prendre des mesures collectives. De nombreuses manifestations ont été liées à la détresse économique causée par l’épidémie de Covid-19….

 les travailleurs qui luttent déjà après des mois de perturbation économique seront plus déterminés que jamais à garantir que leurs droits à la rémunération, à l’assurance sociale et à l’indemnisation ne sont pas violés. »

https://clb.org.hk/content/collective-protests-begin-flare-again-china-returns-work

**********************************************************************************

FRANCE

Hier et les jours d’après aussi !

« le masque a aujourd’hui une valeur»

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a déclaré sur Europe 1 ce jeudi matin

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/confinement-la-periode-de-15-jours-pourra-etre-reconduite-dit-castaner-20200319

image.png

Les enfoirés

« Sibeth Ndiaye salue les salariés qui vont travailler «la boule au ventre» »

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a salué jeudi les salariés qui vont travailler «avec la boule au ventre» mais estime que le droit de retrait ne s’applique pas, dès lors que l’employeur assure «la sécurité sanitaire qui leur est due».

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/sibeth-ndiaye-salue-les-salaries-qui-vont-travailler-la-boule-au-ventre-20200319

« Macron exhorte les entreprises et les salariés à poursuivre leur activité »

https://www.lefigaro.fr/sciences/2020/03/19/01008-20200319LIVWWW00001-en-direct-coronavirus-confinement-etat-urgence-sanitaire-France-BCE-mesures-hopitaux-patients-malades-cas.php

Le patronat préoccupé par « le changement d’attitude extrêmement brutal des salariés »

« Les entreprises ne sont plus en mesure de poursuivre leur activité sous la pression des salariés »

« Le président délégué du Medef a également mis en garde mercredi contre un arrêt de l’activité économique. « Il y a eu dans tous les secteurs d’activité, y compris dans ceux très nombreux dont l’exploitation n’est pas interdite par les mesures sanitaires, un changement d’attitude extrêmement brutal des salariés » , a expliqué Patrick Martin à l’AFP. »

https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/coronavirus-les-entreprises-ne-sont-plus-en-mesure-de-poursuivre-leur-activite-sous-la-pression-des-salaries-denonce-le-medef-7ed8ab0111679154127cfd7380aa6ce4?fbclid=IwAR183-geoeldthgJy0vxqpvIqYq8o24_NQrrD2zDXer2n-435Gx0tPusAMs

Air France va avoir recours au chômage partiel pendant 6 mois maximum

« Air France demandera une autorisation de recours au dispositif pour une période de six mois, pour l’ensemble des personnels jusqu’à hauteur de 50% du temps de travail en moyenne sur les six mois considérés », ont indiqué à l’AFP deux sources syndicales.

 Cette annonce a été faite aux organisations syndicales lors d’un comité social et économique central (CSEC) extraordinaire qui s’est tenu lundi matin à Roissy.

Le chômage partiel indemnise le salarié à hauteur de 70% du salaire brut et 84% du salaire net.

Air France emploie environ 45.000 personnes. La compagnie néerlandaise KLM, avec laquelle elle a fusionné en 2004, a annoncé vendredi qu’elle allait supprimer jusqu’à 2.000 emplois (sur 33.000) et réduire le temps de travail de son personnel pour faire face à l’impact de la pandémie provoquée par le nouveau coronavirus.

https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/air-france-va-avoir-recours-au-chomage-partiel-pendant-6-mois-maximum-e2e3592e015189783e24c439fd80636e

« Confronté à la chute libre du trafic aérien à Orly et à Charles-de-Gaulle, le gestionnaire des aéroports parisiens ADP va mettre 80% de ses 6 300 salariés au chômage partiel à partir de lundi. Le plan, présenté ce jeudi matin aux syndicats, prévoit une demande d’autorisation pour «six mois» »

https://www.liberation.fr/direct/element/coronavirus-adp-va-mettre-80-de-ses-salaries-au-chomage-partiel_110894/

***********************************************************************************

ALGÉRIE

En grève depuis 1 mois, ils refusent de reprendre le travail !

« Les travailleurs du Groupe public de l’industrie de papier et d’emballage « TONIC Industrie » de Tipasa poursuivent toujours leur grève ouverte enclenchée depuis le 17 février dernier, malgré les appels pour la reprise du travail lancés par la section syndicale de l’UGTA, rapporte l’agence officielle….

les travailleurs au nombre de prés de 2.400, campent toujours sur leur position et refusent de reprendre le travail,»

https://www.algerie-eco.com/2020/03/16/tonic-industries-les-2400-travailleurs-du-groupe-en-greve-depuis-un-mois/

************************************************************************************

Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 14 mars 2020

oiseaux nouveau

**********************************************************************************

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

L’Italie en état d’exception !

Tous les Italiens devront «éviter les déplacements» sauf pour aller travailler !

ITALIE 14

« interdiction de rassemblement »

Pour éviter les déplacements à caractère professionnel, les entreprises, publiques et privées, sont invitées à mettre leur personnel en congé. Ces mesures ne prévoient toutefois pas « de limiter les transports publics, afin de garantir la continuité » de l’activité économique « et de permettre aux gens d’aller travailler »

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/03/10/coronavirus-l-italie-etend-les-mesures-d-isolement-a-tout-son-territoire_6032416_3210.html Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 7 mars 2020

oiseaux nouveau

***********************************************************************************

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

*************************************************************************************

« MEXIQUE : DU CÔTÉ DES FEMMES »

MEXIQUE 7

Pour en finir avec les féminicides au Mexique, des femmes s’organisent.

Le féminicide au Mexique n’est pas un problème récent. Dans les années 90 l’état du Chihuahua a attiré l’attention au moment où l’on commençait à connaître des cas de violences brutales envers des femmes, notamment des disparitions, viols et étranglements à Ciudad Juarez. À ce moment-là, les nouvelles des femmes assassinées étaient perçues dans le reste du pays comme des faits isolés. Mais le journaliste américain Charles Browden [1], qui désignait cette ville frontalière comme le laboratoire d’expérimentation où le capitalisme testait le futur, a fini par avoir raison. On peut observer aujourd’hui, au Mexique, comment ce problème, loin de se dissoudre, s’est répandu sur tout le territoire avec pour résultat la précarisation des vies de millions de femmes mexicaines qui subissent chaque jour différentes formes de harcèlement

https://lundi.am/Mexique-du-cote-des-femmes

************************************************************************************ Lire la suite