« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 26 septembre 2020

**********************************************************************************

« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

************************************************************************************

STATES : L’incendie impossible à éteindre

« Aucune poursuite pour les policiers ayant tiré sur Breonna Taylor, la colère relancée »

Boston, New York, Washington, Philadelphie… Des rassemblements ont spontanément éclaté dans la plupart des grandes villes du pays, secoué depuis des mois par une vague de mobilisations antiracistes.

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/09/24/etats-unis-aucun-policier-poursuivi-pour-avoir-tire-sur-breonna-taylor-l-un-deux-inculpe-pour-avoir-atteint-les-logements-voisins_6053378_3210.html

« LETTRE DEPUIS UN ÉTAT CHANCELANT »

« la révolte noire, tout d’abord contre l’esclavage, puis son prolongement et son extension, se situe à la racine de tout ce que peuvent accomplir les prolétaires ou la classe ouvrière aux États-Unis. La défaite de la Reconstruction dans le Sud, qui pour Du Bois aurait pu fournir la base d’un dépassement du capitalisme américain, ne se situe pas dans le passé mais se rencontre à chaque cycle de luttes, jusqu’à ce que l’émancipation soit totale et qu’il ne reste plus aucun commissariat. C’est la tâche à laquelle invite la rébellion George Floyd, transformer une crise économique et sanitaire sans précédent en crise politique, convoquant les esprits de toutes les générations pour l’heure de vérité trop longtemps attendue. »

https://www.stoff.fr/lettre-depuis-un-etat-chancelant?fbclid=IwAR1N5XaFI8ggpfXofksrlSGL_fZejQ3rObkquQSiV7t0C8T3PtFLVaWfQHI

*********************************************************************************** Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 19 septembre 2020

image.png
************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog
************************************************************************

Tiens, un nouveau lecteur de ma chronique !

 «Je pense que nous allons affronter une tempête – une tempête économique, une tempête sanitaire, une tempête à tous égards – et peut-être une tempête sociale, peut-être une tempête politique. Et je pense que les temps qui viennent sont des temps difficiles»

https://www.lefigaro.fr/politique/edouard-philippe-nbsp-je-pense-que-nous-allons-affronter-une-tempete-20200916

************************************************************************

STATES

DDT21 Douter de tout… « Abolir la police ? »

image.png

 Un nouvel article de Tristan Leoni à propos du slogan « Abolir la police» (defund the police) qui est très en vogue outre-Atlantique depuis la mort de George Floyd en mai 2020. Que signifie réellement ce mot d’ordre ? Est-il aujourd’hui possible de démanteler la police ? Par quoi certains militants souhaitent-ils la remplacer ? Quel lien avec le mouvement de révolte prolétarien qui a ébranlé les États-Unis cet été. Etc.

Les premières lignes :

« La mort de George Floyd, le 25 mai 2020 à Minneapolis, déclenche une flambée de violence à travers les États-Unis qui, dans un premier temps, se traduit par des attaques contre les forces de l’ordre et leurs locaux, des incendies, des émeutes nocturnes et des pillages de magasins. Pour les manifestants – essentiellement des prolétaires à la couleur de peau variée issus des quartiers pauvres des villes –, les violences et le racisme de la police semblent un prétexte pour exprimer une colère plus profonde […]. Après quelques jours, un second type de mobilisation se fait jour et tend à remplacer la première, celle de manifestants surtout issus des classes moyennes noire et blanche avec parmi eux, et les encadrants, de très nombreux militants d’organisations et d’associations citoyennes, de gauche et d’extrême gauche, en particulier celles se revendiquant peu ou prou du mouvement Black Lives Matter ; les modes d’action changent : manifestations de jour, déboulonnages de statues, tentatives d’occupation d’espaces publics (à la mode Occupy et Nuit Debout), et non-violence généralement brandie comme étendard. L’ennemi est clairement désigné, le racisme ; et son principal vecteur identifié, la police.  »

https://ddt21.noblogs.org/files/2020/09/Tristan-Leoni-Abolir-la-police-septembre-2020.pdf

Les pertes d’emplois historiques aux États-Unis se poursuivent avec 860 000 autres demandes de chômage

« Pour la 26e semaine consécutive, les demandes de chômage aux États-Unis restent à des niveaux jamais vus depuis la Grande Dépression, car environ 860 000 personnes ont déposé une demande de chômage pour la première fois pour la semaine se terminant le 12 septembre, selon le dernier rapport du ministère américain du Travail….

image.png

Au total, plus de 61 millions de demandes de chômage ont été déposées au cours des six derniers mois depuis que les mesures de verrouillage du COVID-19 et les fermetures d’entreprises ont été initialement mandatées pour ralentir la propagation du virus….

Sur les plus de 22 millions d’emplois perdus depuis la mi-mars, moins de la moitié, environ 10,5 millions sont «revenus», bien que pour de nombreux travailleurs à des horaires et des salaires réduits….

Sur les quelque 7,2 millions de travailleurs qui sont revenus, Gusto a indiqué que 29% avaient été ramenés à un salaire inférieur ou avec moins d’heures…. »

https://www.wsws.org/en/articles/2020/09/18/unem-s18.html

***********************************************************************

COLOMBIE

« Ce n’est pas un pays, c’est une fosse commune avec un hymne national »

image.png
************************************************************************

Réédition du classique de Pierre Souyri : “Le marxisme après Marx”.

Préface de Jean-Pierre Souyri. Postface de Jean-Christophe Brault et Mylène Gaulard sur les courants hétérodoxes du marxisme

image.png
image.png
************************************************************************

Un peu de pub pour ce site qui fait référence à la chronique « des oiseaux de la tempête »

image.png

https://lorage.org/

*****************************************************************

Retour au livre >> La révolte des Gilets jaunes

extraits des « Remarques conclusives », dernier chapitre du bouquin…

image.png

« Les gens peuvent-ils s’attaquer à ce qui fait d’eux ce qu’ils sont dans le capitalisme  ? Pour aller au-delà de la simple perturbation de la circulation de la valeur, au-delà du blocage des dépôts de carburant, des légumes d’Espagne ou du centre des impôts du coin, il faut que la fameuse «  présomption démente  » s’empare des «  masses  », celle qui permet de «  se tirer une balle dans le pied  », c’est-à-dire de mettre en jeu (et de détruire), au moment de la lutte, les conditions de la reproduction sociale, donc de sa propre reproduction en tant que travailleur.

Dès les débuts du mouvement des Gilets jaunes, même les formes les plus radicales d’action se heurtent à cette limite. Même les saccages de péages, les pillages de boutiques, les attaques de bâtiments de l’État, bien que bouleversant significativement la vie quotidienne, respectent jusqu’à un certain point ce tabou. Dès lors, la scansion du mot «  révolution  » comme slogan dans les manifestations, bien qu’excessivement sympathique, ne relève que du vœu pieux  : sans cette «  présomption démente  », pas de révolution. La révolution, ça se fait en s’attaquant – précisément – à ce qui fait qu’on est ce qu’on est. Ça se fait en acceptant et en provoquant une situation dans laquelle on ignore de quoi seront faits les lendemains. »

https://niet-editions.fr/blog/larges-extraits-de-la-conclusion-de-la-revolte-des-gilets-jaunes/?fbclid=IwAR27g0mnTsbLir5GuJbMMoM2o4M4QsKWVnwbnkYRQUIeURLzrLWvFXw1wRI

***************************************************

« L’HYPOTHÈSE AUTONOME »

« L’Hypothèse autonome, tout juste paru aux éditions Amsterdam, une synthèse bienvenue. « Est-il réellement possible de provoquer un changement révolutionnaire en espérant radicaliser des mouvements sociaux ? » Nous en publions un extrait

image.png

 « La plupart des combats menés depuis les années 1980 interviennent d’emblée sur fond de défaite, pour négocier les conditions de leur défaite même. »

[…] Le processus révèle à ce titre combien l’expérience de l’autonomie ouvrière italienne était liée à une situation de stabilité et de disponibilité de l’emploi, qualifié ou non, combien elle était finalement hétéronome de la dynamique des Trente Glorieuses. Si par la suite, des formes d’auto-organisation ouvrière apparaissent à nouveau, c’est toujours en étant contraintes à une logique « défensive sur les acquis de l’ancien cycle, comme préservation de l’ancien rapport entre les classes».

[…] C’est la même perspective, à vrai dire parfaitement hégémonique dans les courants contestataires, qui semble avoir bloqué le sursaut des gilets jaunes en 2018. Aussi impressionnants qu’aient été les moyens mis en œuvre dans cette séquence, ils se résumaient en fin de compte à la mobilisation des anciennes formes de la révolution dans une visée qui demeurait elle réformiste. Les aspects les plus « communalistes » du mouvement n’esquissaient en rien une tendance à la communisation, mais se rapportaient en fait à des techniques revendicatives visant une restauration du compromis keynésien. Les gilets jaunes auraient pris l’Élysée avec l’aide du black bloc, cela n’aurait rien donné de plus qu’un beau saccage. Après le 16 mars 2019, acmé des épisodes de destructions matérielles qui ont marqué le mouvement, son chant du cygne, celui-ci s’est d’ailleurs quasi éteint faute de réponses venues d’en haut. C’est que l’indiscipline, certes radicale, ne s’adressait toujours qu’à l’État, dans la continuité du cycle défensif. Elle élaborait certes une déclinaison de celui-ci autour des questions du pouvoir d’achat et du surendettement, mais n’interrogeait jamais ou presque les conditions de travail en situation. Aussi enthousiasmants fussent-ils, les ronds-points n’ont jamais été des soviets susceptibles d’acquérir quelque pouvoir que ce soit — du reste, un tel scénario est devenu depuis longtemps matériellement impraticable, avec la fin de la classe ouvrière de métier. »

https://www.revue-ballast.fr/lhypothese-autonome/

*********************************************************************

FRANCE

Le ministère de l’intérieur dévoile la nouvelle doctrine du maintien de l’ordre

« Des unités « spécialement constituées » disposant d’un « grand pouvoir de mobilité » pourront être mises en place, afin de répondre à « l’imbrication entre manifestants paisibles et auteurs de violences » dans les cortèges. »

https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/09/17/le-ministere-de-l-interieur-devoile-la-nouvelle-doctrine-du-maintien-de-l-ordre_6052633_3224.html

******************************************************************

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 12 septembre 2020

image.png
***********************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

***********************************************************************************

L’oracle a encore parlé !

« Les experts de la Deutsche Bank prédisent le début d’un « âge du désordre » dans le monde »

image.png

« Les experts de la Deutsche Bank estiment que le monde est à l’aube d’une nouvelle ère, qui sera d’abord caractérisée par le désordre, avec un affaiblissement probable de la mondialisation qui a engendré la croissance économique rapide et les prix des actifs au cours des 40 dernières années.

Dans leur dernière étude sur la performance des actifs à long terme (2020), publiée mardi, les analystes ont déclaré que cette année marque le début d’un nouveau « super cycle structurel » d’un type qui « façonne tout, des économies aux prix des actifs, en passant par la politique et notre mode de vie en général ».

Ils évaluent la probabilité d’une catastrophe naturelle ou d’une nouvelle pandémie au cours de la prochaine décennie (et elle est assez élevée)

Selon la Deutsche Bank, cette nouvelle « ère du désordre », dont l’apparition est accélérée par la pandémie de coronavirus, menace la forte valorisation actuelle des actifs dans le monde et va pousser les gouvernements et les entreprises à s’endetter davantage.

En outre, l' »ère du désordre » sera caractérisée par des tensions entre les États-Unis et la Chine alors que le géant asiatique se rapproche de la première économie mondiale.

D’autre part, et plus précisément au cours des dix prochaines années, cette ère pourrait être « une décennie décisive pour l’Europe », car les chances de succès de la région ont diminué, tandis que les divergences économiques risquent d’augmenter encore davantage. «

https://actualidad.rt.com/actualidad/366079-expertos-predicen-comienzo-era-desorden?fbclid=IwAR0zERh_CTNcI_WYgMY4CCQ3c3OW5O2zj-oxP36bJ9r0ZnF-anVqsRYeSUw

***********************************************************************************

STATES

A Orlando, la foule afflue chez Disney pour… la banque alimentaire

« Le syndicat de Disney organise une distribution de produits alimentaires pour ses adhérents. Signe de la violence de la crise, la demande ne faiblit pas….

 245 dollars (207 euros) de chômage par semaine de l’Etat de Floride, depuis que l’allocation forfaitaire hebdomadaire, de 600 dollars, versée, elle, par l’Etat fédéral est arrivée à expiration à la fin juillet. »

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/09/12/a-orlando-la-foule-afflue-chez-disney-pour-la-banque-alimentaire-organisee-par-le-syndicat_6051897_3234.html

« LA SPIRALE »

Épilogue pour l’édition française de Hinterland de Phil A. Neel

« En 2018 paraissait aux États-Unis Hinterland. Nouveau paysage de classe et de conflits aux États-Unis, de Phil A. Neel, géographe communiste américain (le pdf du livre en anglais est disponible ici). En plus d’être un succès de librairie, c’est surtout un livre important qui porte sur le rôle moteur joué par les différentes périphéries (urbaines et rurales) au sein des conflits américains, notamment suite aux soulèvements de Ferguson en 2014. En octobre prochain, le même livre, traduit en français, paraîtra aux éditions Grevis. Nous publions ici l’ultime chapitre de la future édition française…

image.png

« le parti historique formé à partir du mouvement réel et agonisant des soulèvements incendiaires commence peut-être à se débarrasser du mouvement social qui a longtemps agi comme son parasite nécrotrophe. »

https://lundi.am/La-spirale

image.png

************************************************************************************

COLOMBIE

Cinq morts lors d’émeutes à Bogota, après une bavure policière

Un contrôle policier brutal filmé avec un téléphone portable, un homme qui succombe à son arrestation, une ville qui s’insurge. Le scénario se répète. Pendant deux nuits d’affilée, celle du mercredi 9 et du jeudi 10 septembre, c’est Bogota et sa banlieue qui se sont enflammées. …

Sur les murs de Bogota, le sigle « ACAB »  a fait son apparition : « All cops are bastards » (« tous les flics sont des salauds »).

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/09/11/a-bogota-emeutes-contre-les-violences-policieres_6051804_3210.html

image.png

 « Le ministère de la Défense a déclaré que 53 commissariats et postes de police avaient été attaqués, dont 17 ont été incendiés, et que 300 militaires et 1 600 flics avaient été envoyés pour rétablir l’ordre dans la capitale qui s’est réveillé militarisé »

https://www.france24.com/fr/20200910-cinq-morts-lors-d-%C3%A9meutes-%C3%A0-bogota-apr%C3%A8s-une-bavure-polici%C3%A8re

« Le soulèvement en Colombie: «Un exemple de ce qui est à venir» »

 Dans cet entretien avec un anarchiste de Bogotá, nous explorons le contexte de la révolte précipitée par le meurtre de Javier Ordóñez, dans laquelle les manifestants ont détruit au moins 56 postes de police….

« Cela a été vraiment intéressant avec plusieurs des mobilisations au cours des dernières années et surtout la dernière, la grève – ce n’est pas seulement ce que nous appelons ici les gens «organisés» qui descendent dans la rue. «Organisé» signifie être dans une fédération anarchiste, être dans un syndicat, être dans une organisation campesino, être dans l’un des grands mouvements sociaux actifs en Colombie. Cela dépasse ces catégories. Vous voyez donc votre voisin qui n’a jamais rien organisé, qui est juste au hasard contre l’injustice, se joindre aux manifestations qui n’étaient auparavant composées que d’activistes »

https://fr.crimethinc.com/2020/09/11/uprising-in-colombia-an-example-of-what-is-to-come-a-report-and-interview-on-the-background-of-the-revolt  

***********************************************************************************

FRANCE

Maintien de l’ordre : la nouvelle doctrine anticasseurs de Gérald Darman

« Dans les régions, les unités en tenue sont invitées à agir de manière « plus réactive »« plus mobile » en s’inspirant, quand cela n’est pas déjà mis en place, des brigades de répression de l’action violente (Brav) déployées par la préfecture de police de Paris….

image.png

100 millions d’euros va être consacrée à l’achat de plusieurs centaines de véhicules neufs appelés à remplacer un parc vieillissant et parfois à bout de souffle, mais aussi d’une centaine de camions, des engins lanceurs d’eau ou encore dix porte-drones.

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/l-utilisation-du-lbd-se-fera-desormais-apres-l-accord-d-un-superviseur-20200911

« La colère n’est peut-être pas jaune, mais elle est là » : malgré des mesures préventives, des « gilets jaunes » manifestent à Paris

Une série d’actions et de rassemblements ont eu lieu à Paris et dans plusieurs villes. Dans la capitale, où un gros millier de personnes a manifesté, des affrontements ont eu lieu autour des Champs-Elysées et plus de 200 personnes ont été arrêtées.

« Ce n’est pas “la rentrée” ou “le retour” des “gilets jaunes”, ça, c’est une construction médiatique ! On nous a mis au placard, fracassés, déglingués. Mais la colère est là, dans les foyers, dans les entreprises autour des machines à café. Elle n’est peut-être pas jaune, mais elle est là. Ceux qui ont tenu à bout de bras la France pendant les deux mois de confinement, ce sont des aides-soignants, des caissiers, des éboueurs, ce sont des “gilets jaunes” ! »

https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/09/12/manifestations-de-gilets-jaunes-des-mesures-preventives-et-68-interpellations-a-paris_6051929_3224.html

************************************************************************************

ITALIE

les jours d’après…

le taux d’emploi des jeunes tombe en dessous de 40%

Un demi-million d’employés en moins au deuxième trimestre. Forte augmentation des personnes inactives. L’analyse Istat: face à la baisse du taux de chômage (8,3%), du fait que plus de 647 mille personnes ne sont plus à la recherche d’un travail, le nombre de places mais aussi les heures travaillées sont fortement réduits. Surtout les titulaires de CDD restent au chômage

https://www.repubblica.it/economia/2020/09/11/news/istat_nel_secondo_trimestre_crollo_degli_occupati_e_forte_aumento_degli_inattivi-266914925/?ref=RHPPTP-BH-I266919454-C12-P1-S1.12-T1

***********************************************************************************

« APRÈS L’EXPLOSION, LA RÉVOLUTION – LETTRE DU LIBAN »

[Liaisons]

image.png

« L’article qui suit est un lettre envoyée depuis le Liban à nos amis de Liaisons. Il essaye de décrypter la situation après la double explosion du mois dernier à Beyrouth. Si ce qui restait de l’État et de sa légitimité ont été pulvérisés à cette occasion, cela ne marque évidemment pas la victoire du camp révolutionnaire. Entre autres scénarios probables, cette lettre évoque une guerre civile au cours de laquelle des pays étrangers tenteraient d’affaiblir le Hezbollah ou encore un accord international entre ce dernier et quelques pays opportunistes pour retrouver une fragile stabilité. Entre ces deux options : « Si le désespoir peut catalyser un renouveau, c’est qu’il n’y a ici littéralement nulle part ailleurs où aller. L’horizon actuel est pour le moins tremblotant, si tant est qu’il existe. Aucun rêve n’est à atteindre pour la simple raison que nous ne savons pas exactement ce que nous voulons. Nous abandonnons une maison parce qu’elle s’effondre et qu’y rester impliquerait d’y mourir. Nous n’avons d’autre choix que de nous frayer un chemin à travers les décombres et décamper. » »

https://lundi.am/Apres-l-explosion-la-revolution-lettre-du-Liban

************************************************************************************

BELGIQUE

image.png

Tout est dans le titre de cet article

« le magasin Makro Lodelinsart ne part pas encore en grève: “Nous avons fait notre boulot syndical” »

https://www.7sur7.be/belgique/makro-lodelinsart-ne-part-pas-encore-en-greve-nous-avons-fait-notre-boulot-syndical~a39413e9/

******************************************************************************

Lire la suite

« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là »  le 6 septembre 2020

image.png
*********************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog

**********************************************************************************

« Le double dip approche aux États-Unis »

1 septembre 2020

NEW HAVEN – Le « double dip » n’est pas une danse de salon. C’est une tendance de longue date qui veut que l’économie américaine replonge en récession après une reprise temporaire (reprise en W), et qui a été observée à maintes reprises au cours de l’histoire. En dépit de l’effervescence des marchés financiers, qui comptent sur l’idéal d’une reprise ininterrompue en forme de V, il y a fort à parier que surviendra un nouveau double dip au lendemain du choc dévastateur engendré par le COVID-19 aux États-Unis….

L’actuelle récession présente tous les ingrédients propices à une tendance en W. La persistance d’une vulnérabilité ne fait aucun doute après une chute annualisée de 32,9 % au deuxième trimestre 2020, qui constitue de loin la plus nette plongée trimestrielle jamais observée. Abîmée comme jamais par des confinements sans précédents mis en place pour lutter contre l’épidémie initiale de COVID-19, l’économie recommence tout juste à respirer. Un net rebond au cours du trimestre actuel est une simple question d’arithmétique, ce rebond étant quasiment garanti par la réouverture partielle des entreprises jusqu’ici fermées. Mais ce rebond se confirmera-t-il, ou sera-t-il suivi d’une rechute ? »

https://www.project-syndicate.org/commentary/pandemic-impact-on-demand-stifles-us-recovery-by-stephen-s-roach-2020-08/french

************************************************************************************

ALLEMAGNE

« Rencontrez les manifestants anti-lockdown bizarres d’Allemagne »

« Samedi, environ 38 000 personnes ont défilé à Berlin , appelant à la fin des restrictions à la pandémie. C’était un mélange bizarre de personnes: les familles et les personnes âgées ont été rejoints par des extrémistes de droite, certains arborant des tatouages à croix gammée. Les manifestants ont brandi des pancartes indiquant «Enlevez les masques d’esclaves», tandis que d’autres brandissaient des drapeaux de paix. Beaucoup ont crié «Nous sommes le peuple» et d’autres ont appelé le président Trump et le président russe Vladimir Poutine à «libérer» l’Allemagne….

image.png

 « les manifestants dans l’ensemble ne sont pas de vrais croyants de droite. Mais ils partagent certaines caractéristiques. Ceux qui ont été durement touchés économiquement par le verrouillage – par exemple, les personnes qui ont perdu leur emploi dans le secteur des services – «ne se précipitent pas vers les manifestations», Simon Teune, sociologue à l’Université technique de Berlin qui a étudié les manifestations, m’a dit. «J’ai l’impression que ce sont pour la plupart des gens de la classe moyenne avec une éducation supérieure à la moyenne», a-t-il déclaré. »

https://www.nytimes.com/2020/08/31/opinion/germany-covid-lockdown-protests.html

***********************************************************************************

ESPAGNE

LEUR monde d’après !

« AFP: Trois mois après que l’ Espagne se soit précipitée pour lancer un régime de revenu de base minimum pour lutter contre un pic de pauvreté dû à la pandémie de coronavirus, le programme est dans une impasse en raison d’une avalanche de candidatures….

Le gouvernement a décidé d’avancer le lancement du programme en raison de la pandémie de Covid-19, qui a durement frappé l’Espagne et dévasté son économie, provoquant une augmentation des files d’attente dans les banques alimentaires…

«Près de 99% des demandes n’ont pas été traitées»… »

https://www.theguardian.com/world/live/2020/aug/30/coronavirus-live-news-german-protesters-storm-reichstag-uk-us-trump-queensland-steps-up-alert

************************************************************************************

UK

« frénésie d’embauche »  

« Depuis que la révolution logistique – une série de développements technologiques, allant de la conteneurisation du transport maritime à l’invention du code-barres, qui a permis des chaînes d’approvisionnement mondiales intégrées – a atteint son objectif dans la seconde moitié du XXe siècle, les capitalistes ont dû agir vite. faire un profit. Dans ce contexte, les centres de distribution ne fonctionnent plus comme des installations de stockage. Au lieu de cela, ils ressemblent plus à des bureaux de tri, dans lesquels une grande partie du stock y est déchargée revenant à la porte en quelques heures. Alors qu’à l’ère de la production de masse fordiste, un entrepôt très chargé aurait pu tourner son stock quatre fois par mois, les centres de distribution modernes réalisent le même exploit jusqu’à 26 fois au cours de la même période.

Cette vitesse est rendue possible par la sueur de centaines de milliers d’agents d’entrepôt. En 2018, il y avait 488000 travailleurs dans les professions de stockage élémentaire au Royaume-Uni. Ce nombre sera désormais beaucoup plus élevé, à mesure que des couches de plus en plus larges de la classe ouvrière sont entraînées dans les mécanismes logistiques du capitalisme contemporain…..

Alors que la crise se poursuit, les jeunes travailleurs expulsés des emplois du commerce de détail et des services en centre-ville finiront probablement par être aspirés dans le tourbillon logistique. Cette démographie, qui était l’un des piliers centraux de la coalition Corbyn , pourrait bien agir comme l’étincelle qui déclenche notre propre mouvement de travailleurs de la logistique.

Mais même si cela s’avère ne pas être le cas, il reste le fait indélébile que l’économie évolue vers une concentration croissante de travailleurs mal payés et fortement exploités à ces nœuds cruciaux du capitalisme britannique. Le cours de la crise à venir n’a pas encore été défini, mais le potentiel de conflit de classe sur le lieu de travail ne fait qu’augmenter. »

https://www.theguardian.com/commentisfree/2020/sep/03/britain-low-pay-economy-warehouse-workers-online-retail

*****************************************************************

STATES

image.png

« De Kenosha avec amour »

« Entretien d’Achille Marotta avec Zenab Ahmed (Kenosha, Wisconsin) sur le dernier épisode de la révolte Black Lives Matter, la race et la classe dans la «ceinture de rouille», la crise de la classe moyenne américaine et la montée des groupes paramilitaires de droite….

Kenosha est l’une des nombreuses villes de la ceinture de rouille américaine qui était initialement considérée comme un port naval, puis, à l’aube du XXe siècle, un centre de production d’automobiles. Un prototype de voiture à vapeur a été construit ici en 1900, par exemple. Des vélos ont également été produits ici; des voitures et des camions très importants ont été construits qui allaient souvent directement aux navires du port local. Parmi les diverses entreprises se trouvaient Nash, American Motor Corporation, Hudson, Lafayette, des entreprises importantes qui produisaient à Kenosha.

Au début des années 1970, le secteur de la fabrication automobile aux États-Unis a commencé à décliner et la scène industrielle locale s’est réduite à quelques usines ici et dans le comté voisin de Racine.

Depuis le milieu des années 2000, la seule usine active appartenait à Damien-Chrysler – une usine allemande – et une autre à proximité, mais ils ne produisent plus de machines, se contentant d’assembler les pièces.

Ainsi, lors de la dernière crise financière, Chrysler a déposé son bilan et les nouveaux propriétaires ont décidé de fermer des usines à Kenosha et dans les comtés voisins. La présidence Obama est intervenue dans l’industrie automobile avec ses mesures de soutien et sa restructuration économique générale après le krach économique de 2008, et les responsables de l’administration ont effectivement permis cette fermeture. D’une part parce qu’ils croyaient personnellement que les usines devraient fermer pendant longtemps compte tenu de leur inefficacité, d’autre part parce que le gouvernement devrait injecter beaucoup de capitaux pour pouvoir renouveler les machines et changer leur chaîne de production avec de nouveaux produits qui auraient au contraire, il a permis à bon nombre de ces emplois de rester à Kenosha et dans le comté de Racine….

Il y a toujours eu des travailleurs noirs dans l’industrie automobile et il est important de le dire explicitement pour la même raison qu’il est important de dire qu’il y avait des mineurs sud-asiatiques au Royaume-Uni. Dans l’imaginaire collectif, les ouvriers de l’usine étaient blancs, ils portaient ces casques, rentraient chez eux dans leur famille et étaient socialement conservateurs, mais rien de tout cela ne se reflète dans la réalité. Ne vous méprenez pas, le Midwest est assez blanc, mais Kenosha possède l’une des plus grandes populations noires de toutes les villes de cette taille dans le Wisconsin. Et l’industrie automobile a toujours été multiculturelle, que les gens s’en souviennent ou non…. »

https://commonware.org/articoli/kenosha-love

« Le retour de John Brown : Les traîtres de race blanche dans le soulèvement de 2020 »

« Dans les «Thèses», nous soutenons que l’auto-activité du prolétariat noir est le moteur de cette trajectoire révolutionnaire. Dans cet essai, nous explorons le rôle du prolétariat blanc dans ce processus.

Comme tous les gens de la classe ouvrière aux États-Unis, les prolétaires blancs ont été battus par la désindustrialisation, l’austérité, la crise financière de 2007/2008, la déception des présidences Obama et Trump, et maintenant, COVID-19. L’autre dynamique clé est l’épidémie d’opioïdes et de suicide, qui ravage le prolétariat blanc depuis près de deux décennies. C’est dans le contexte de ces crises qu’il faut situer le prolétariat blanc contemporain….

image.png

Maintenant, avec une nouvelle récession, des masses de prolétaires au chômage, des dizaines de milliers au bord de l’expulsion, et une pandémie qui s’aggrave, la crise à l’origine des émeutes ne fait que s’aggraver. Malgré la poussée vers le réformisme et le spectacle des élections, la lutte continue.

Nous accueillons le monstre prolétarien. »

https://illwilleditions.com/the-return-of-john-brown-white-race-traitors-in-the-2020-uprising/

Black Lives Matter : comparaison 2014-2015/2020 – Cartes et statistiques

image.png
image.png

https://berthoalain.com/2020/08/31/black-lives-matter-comparaison-2014-2015-2020-cartes-et-statistiques/

« Etats-Unis : les inscriptions hebdomadaires au chômage en baisse »

https://www.liberation.fr/direct/element/etats-unis-les-inscriptions-hebdomadaires-au-chomage-en-baisse_118439/

et on comprend mieux quand tu lis ceci…

« la semaine dernière, le département du travail a annoncé qu’il changeait de modèle statistique pour mieux refléter le nombre extraordinaire de demandes de chômage faites pendant la pandémie….

Le département du travail a déclaré que le nombre total de personnes réclamant des prestations dans tous les programmes pour la semaine se terminant le 15 août était supérieur à 29 millions, soit une augmentation de 2 millions par rapport à la semaine précédente. »

https://www.theguardian.com/business/2020/sep/03/us-unemployment-claims-labor-department-counting »

« Selon un article publié jeudi par le Washington Center for Equitable Growth, un groupe de réflexion libéral, le taux auquel les travailleurs ont souffert de violations de la loi sur le salaire minimum a augmenté presque parallèlement au taux de chômage lors de la dernière récession. En moyenne, les travailleurs victimes de ces violations ont perdu environ un cinquième de leur salaire horaire.

Les chiffres du journal montrent que plus de 20% des travailleurs à bas salaire étaient probablement moins payés que ce que la loi exige en avril, lorsque le taux de chômage a culminé, contre un peu plus de 10% avant la pandémie. »

 https://www.nytimes.com/2020/09/03/business/economy/wage-theft-recession.html

***********************************************************************************

BRÉSIL

« AUTODÉFENSE SANITAIRE DANS LES FAVELAS DE SÃO PAULO »

image.png

 « La clarté des revendications des jeunes militants communautaires de Paraisópolis, issues de l’expérience directe et quotidienne avec la réalité sociale dans ses contours matériels les plus précaires, contraste radicalement avec la démagogie et l’obscurantisme dont font preuve la plupart des dirigeants de partis et de syndicats, qui prétendent encadrer leurs luttes et représenter leurs intérêts. »

https://lundi.am/Autodefense-sanitaire-dans-les-favelas-de-Sao-Paulo

************************************************************************************

IRAN

L’oracle a parlé !

«Des événements politiques / sociaux inattendus sont attendus avant Noël»

image.png

 Iran, 1er septembre 2020-Hassan Biadi, un initié du régime en Iran, exprime les graves inquiétudes des hauts responsables du régime des mollahs qui dirige l’Iran sur un futur soulèvement en cours. « Jusqu’à Noël de cette année, il y a une forte probabilité que nous soyons témoins de développements politiques et sociaux inattendus. Si l’on prend en considération toute la mauvaise gestion que nous constatons à travers le pays, les gens n’écoutent plus les différents partis et ne sont pas satisfaits des circonstances actuelles. Les remarques et les promesses faites dans le passé n’ont servi à rien », a déclaré cet initié du régime le dimanche 30 août.

« Par conséquent, une analyse du statu quo devrait être présentée de manière équitable. Nous ne devons pas négliger le fait que ce type de problèmes est dû aux échecs de diverses parties qui sont associées à des entités riches et puissantes. Ces institutions ont une influence significative dans de nombreuses organisations politiques et économiques importantes, et certaines personnes, volontairement ou non, font leurs mauvaises actions », a-t-il ajouté dans un entretien avec le site web d’Entekhab, géré par l’État.

Mardom Salari, un autre quotidien d’Etat, a publié son éditorial du lundi, faisant référence au fossé social croissant et avertissant d’un nouveau soulèvement dans un avenir pas si lointain en Iran. « La seule méthode pour sortir de cette impasse est généralement des outils et des méthodes violentes… Les manifestations de décembre 2017, janvier 2018 et novembre 2019, et le fait qu’elles aient été traitées de manière inappropriée, ne sont pas de bons exemples car elles n’ont pas donné les résultats escomptés. Naturellement, les mesures violentes ont des conséquences très négatives », avertit encore l’article.

https://english.mojahedin.org/i/iran-protests-uprising-mullahs-regime-unrest-20200901

************************************************************************************

EGYPTE

Alors que le chômage augmente, le gouvernement augmente les prix du métro et réduit la subvention du pain

« La réduction effective de la subvention du pain pour les ménages les plus pauvres d’Égypte est intervenue le même jour que la société égyptienne de gestion et d’exploitation du métro a annoncé une augmentation du prix des billets sur trois lignes pour coïncider avec l’ouverture de la quatrième extension de la troisième ligne de métro…

image.png

Avec 32,5% des Égyptiens vivant déjà en dessous du seuil de pauvreté officiel , un rapport publié lundi par CAPMAS a montré que 338 000 Égyptiens supplémentaires avaient rejoint les rangs des chômeurs du pays au cours des trois derniers mois.

Le deuxième trimestre de 2020 a vu 2,6 millions de personnes au chômage en Égypte, contre environ 2,2 millions au trimestre précédent, poussant le taux de chômage à 9,6% à la fin juin, soit environ 1,9% de plus qu’à fin mars. »

https://www.madamasr.com/en/2020/08/19/news/economy/as-unemployment-rises-government-hikes-metro-prices-and-reduces-bread-subsidy/

************************************************************************************

FRANCE

« La Révolte des Gilets jaunes. Histoire d’une lutte de classes »

Présentation et critique de ce livre édité par le collectif niet édition sur le blog DDT 21

https://ddt21.noblogs.org/?page_id=2910

image.png

« L’insurrection ne devient communiste que si elle ne se borne pas à se saisir des instruments de production, mais commence à transformer ce dont s’emparent les insurgés. Elle consiste donc aussi à se transformer soi-même, à créer collectivement les conditions d’une autre vie pour les autres et pour soi. Il s’agit de remettre en cause le salariat, non de demander une autre forme de revenu. Et de s’en prendre non seulement au rapport entre salaire et profit, mais à l’existence du salaire et du profit, c’est-dire leur l’interdépendance. Comme l’écrivent très justement les auteurs : « La révolution, ça se fait en s’attaquant […] à ce qui fait qu’on est ce qu’on est. Ça se fait en acceptant et en provoquant une situation dans laquelle on ignore de quoi seront faits les lendemains » (p. 212). »

************************************************************************************

Lire la suite