« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 14 août 2021

image.png

*****************************************************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog 

*****************************************************************************************************************************

Les jours d’après !!

«  La reprise mondiale de l’emploi devrait s’accélérer au second semestre de 2021, à condition qu’il n’y ait pas de détérioration dans la situation globale de pandémie. Cependant, cela sera inégal, en raison de l’inégalité de l’accès aux vaccins et de la capacité limitée de la plupart des pays en développement et des pays émergents à soutenir de fortes mesures En outre, la qualité des emplois nouvellement créés risque de se détériorer dans ces pays.

La baisse de l’emploi et des heures travaillées s’est traduite par une forte baisse du revenu du travail et une augmentation correspondante de la pauvreté. Comparativement à 2019, 108 millions de travailleurs supplémentaires dans le monde sont maintenant classés comme pauvres ou extrêmement pauvres (ce qui signifie qu’ils et leurs familles vivent avec l’équivalent de moins de 3.20 $US par personne et par jour). ′′ Cinq années de progrès vers l’élimination de la pauvreté active ont été défaites, » dit le rapport, ajoutant que cela rend encore plus insaisissable la réalisation du but de développement durable de l’ONU visant à éliminer la pauvreté d’ici 2030

La crise du COVID-19 a également aggravé les inégalités préexistantes en frappant plus dur les travailleurs vulnérables, selon le rapport. Le manque généralisé de protection sociale – par exemple parmi les deux milliards de travailleurs du secteur informel du monde – signifie que les perturbations du travail liées à la pandémie ont eu des conséquences catastrophiques sur le revenu familial et les moyens de subsistance. »

image.png

https://www.ilo.org/global/about-the-ilo/newsroom/news/WCMS_794834/lang–en/index.htm

Le personnel de Google pourrait voir son salaire baisser s’il choisit de travailler à domicile

« Il s’agit d’une expérience menée dans toute la Silicon Valley, qui définit souvent des tendances pour d’autres grands employeurs….

Des captures d’écran du calculateur de salaire interne de Google vues par Reuters montrent qu’une employée vivant à Stamford, Connecticut – à une heure de New York en train – serait payée 15 % de moins si elle travaillait à domicile, tandis qu’un collègue du même bureau vivant à New La ville de York ne verrait aucune réduction du travail à domicile. Les captures d’écran ont montré des différences de 5% et 10% dans les régions de Seattle, Boston et San Francisco.

Des entretiens avec des employés de Google indiquent des réductions de salaire allant jusqu’à 25 % pour le travail à distance s’ils quittaient San Francisco pour une région presque aussi chère de l’État comme le lac Tahoe. »

https://www.theguardian.com/technology/2021/aug/12/google-staff-could-see-pay-cut-if-they-opt-to-work-from-home

***************************************************************************************************************************

« Les robots menacent moins le travail que la crise du capitalisme »

Dans un ouvrage paru à l’automne 2020 en anglais, l’historien de l’économie Aaron Benanav déconstruit l’idée que les technologies vont rendre le travail obsolète. Mais la réalité qu’il décrit, celle d’un capitalisme à bout de souffle, n’est pas plus réjouissante.

Quel avenir pour le travail ? Cette question occupe les esprits depuis désormais plusieurs années. Avec la montée d’un discours qui peu à peu devient hégémonique : le travail deviendrait une rareté en raison des avancées technologiques…

image.png

L’illusion d’optique de la technologie destructrice d’emplois

Pour l’auteur, l’idée que la désindustrialisation et le sous-emploi endémique s’expliquent par une accélération de l’automatisation et la technologie ne résiste pas aux faits. Car si tel était le cas, les pertes d’emplois s’accompagneraient d’une hausse des gains de productivité puisque l’automatisation permettrait de produire davantage avec moins de main-d’œuvre.

Or c’est bien l’inverse que l’on observe : depuis quatre décennies, la croissance de la productivité ralentit dans des proportions considérables, y compris dans le seul domaine industriel. « Les taux de croissance de la productivité se sont effondrés précisément lorsque, selon les théoristes de l’automatisation, ils étaient censés augmenter rapidement en raison de l’avancée technologique », résume Aaron Benanav…

La réponse d’Aaron Benanav reprend en grande partie la thèse défendue par l’historien marxiste de l’économie Robert Brenner en 2005 dans son livre, également publié chez Verso, The Economics of Great Turbulences. Cet ouvrage, qui n’a pas été traduit en français, examinait l’évolution économique sur le temps long et arrivait à la conclusion que, depuis la fin des années 1960, l’économie mondiale connaissait une crise classique de surproduction.

Ce phénomène devient évident lorsque l’on observe dans le détail les causes de la perte d’emplois dans l’industrie dans un pays comme la France, que l’auteur utilise comme exemple. L’emploi augmente lorsque la croissance de la productivité est inférieure à celle de la production en volume. Alors, malgré la mécanisation de la production, cette dernière a besoin de davantage de force de travail.

Cela a été le cas en France entre 1950 et 1973 où, en moyenne, la production industrielle a progressé de 5,9 % par an et la productivité de 5,2 %, conduisant à une hausse de 0,7 % de l’emploi industriel chaque année. Mais depuis 1973, la croissance de la production n’a été que de 0,9 % par an. Dès lors, et même si la productivité annuelle n’a été que de 2,7 %, plus de moitié moins que sur la période précédente, l’emploi, lui, s’est contracté de 1,7 % par an. Cela permet de comprendre que la désindustrialisation de l’emploi est non pas produit par l’automatisation, mais par le ralentissement de la croissance de la production, autrement dit par une surproduction chronique.

https://www.mediapart.fr/journal/economie/100821/les-robots-menacent-moins-le-travail-que-la-crise-du-capitalisme

***************************************************************************************************************

IRAN

« Nouvelle traduction( en anglais) d’un article sur les manifestations en cours en Iran. Après la grève de masse des travailleurs du pétrole, maintenant un soulèvement contre la pénurie d’eau…

image.png

Nous documentons ce texte écrit par des camarades d’Allemagne, qui ont des relations étroites avec la situation en Iran. La situation est volatile, les luttes ouvrières se confondent avec les protestations sur divers problèmes sociaux. Comme le montre le texte ci-dessous, il existe également un risque que les mouvements se retrouvent dans des impasses régionalistes, étant donné le développement inégal au sein de la région au sens large. »

Par : kollektiv de Brême le 9 aout 2021

*****************************************************************************************************************************

les oiseaux reprennent leurs envoles jusqu’au 25 aout

image.png

**************************************************************************************************************************

« Ecologie-du-feu-et-apocalypse »

« Article initialement paru dans l’hebdomadaire The Nation suivi d’un entretien donné pour la revue américaine Jacobin (paru en 2018), le géographe marxiste Mike Davis spécialiste de l’urbanisme et des rapports de classe et de race en Californie revient sur les épisodes d’incendie qui ont ravagé plusieurs villes californiennes ces dernières années. Il décrit ici comment l’évolution de l’immobilier et de l’habitat, des villes vers l’arrière-pays, influe sur l’écosystème de la région, constituant ce qu’il décrit comme une nouvelle « écologie du feu » avec des épisodes comparables à un hiver nucléaire.

image.png

Davis y décrit comment l’évolution de l’immobilier et de l’habitat, des villes vers l’arrière-pays, influe sur l’écosystème de la région, constituant ce qu’il décrit comme une nouvelle « écologie du feu » avec des épisodes comparables à un hiver nucléaire. »

https://agitations.net/2020/10/01/ecologie-du-feu-et-apocalypse-la-seconde-nature-de-la-californie/

Traduction approximative d’une déclaration d’anarchistes sur les incendies de forêt dans le nord d’Eubée (territoire grec).

« L’attitude du Capital et par extension de la Nouvelle Démocratie (Le parti au pouvoir dans l’Etat grec ), qui en est l’expression politique, est connue depuis de nombreuses années. Les incendies criminels dans les zones forestières du pays se sont succédé afin de créer le cadre juridique approprié pour l’exploitation de la zone à travers la construction, l’exploitation minière, les sources d’énergie renouvelables, etc. Koulis avait même laissé échapper que « La forêt finira par brûler… » même devant les caméras. L’incendie dans cette zone particulière est un soulagement pour les capitalistes qui prévoyaient déjà d’installer des éoliennes dans les montagnes d’où l’incendie est parti. La même chose s’est également produite dans d’autres parties de la Grèce. Cette immense catastrophe qui a littéralement écrasé les communautés locales résonne comme une bonne nouvelle pour une partie de la capitale et l’indifférence des dirigeants au feu était la meilleure attitude qu’ils auraient pu avoir en tant que leurs loyaux serviteurs politiques. Mais ensuite, la situation est devenue incontrôlable et maintenant la catastrophe est sans précédent. Tout ce qu’ils essaient de faire maintenant, c’est de garder la façade, de convaincre les gens qu’ils ont essayé et échoué, qu’ils paieront une compensation et tout ça, pour qu’ils puissent échapper à la vague de colère qui va venir.

Ainsi, Alexis et Koulis se rendent tous les deux dans les zones touchées pour rassurer les pauvres et leur donner des perles et des chapelets pour les aider à oublier leur douleur. De telles visites peuvent être extrêmement fructueuses pour les militants de toutes les couleurs, surtout maintenant que nous entrons en période électorale. De cette façon, les élections sont une fois de plus destinées à servir de soupape pour soulager la société en donnant aux personnes concernées la fausse impression qu’elles peuvent faire quelque chose pour exprimer leur indignation. Mais les élections ne sont rien de plus qu’un mécanisme permettant au système de se renouveler, simplement en changeant le masque de l’oppression. Quel que soit le prochain gouvernement, l’État capitaliste grec aura exactement les mêmes besoins de croissance continue et continuera à laisser nos montagnes être ravagées par le feu. »

https://enoughisenough14.org/2021/08/07/the-apocalyptic-disaster-in-north-evia-greece/

****************************************************************************************************************************

TUNISIE : « NOUS AUTRES N’AVONS PAS DE PEUPLE »

image.png

« Nous autres n’avons pas de peuple, et nous ne croyons pas plus en un peuple numérique ou factice, ni en l’idée de la majorité et du troupeau. Notre peuple est encore à venir. Ce sont les masses se transformant en une société et en individus libres et devenant à nouveau en mesure de mettre à bas, par elles-mêmes et pour elle-mêmes, l’ensemble des fondements du système, de la politique et du pouvoir fondé sur l’autoritarisme et le système de classes.

Pour cela il n’est d’autre choix que de rejoindre la rue, d’être partie prenante de ses franges les plus radicales, de s’organiser afin d’impulser des dynamiques, de se coordonner, de pousser des revendications ouvrant un horizon plus large et vers l’auto-organisation. »

https://lundi.am/Tunisie-Nous-autres-n-avons-pas-de-peuple

****************************************************************************************************************************

un nouveau blog en allemand

« communaut.org » 


image.png

« Le samedi 21 août., la communauté sociale révolutionnaire sera mise en ligne. Il est exploité par Kommunist:innen anti-autoritaire, qui veulent lutter ensemble pour une société mondiale de classe et apatride.

À l’avenir, nous publierons une analyse des luttes, des interventions dans les débats, mais aussi des contributions pour promouvoir la clarification des questions fondamentales de la théorie, de la pratique et de l’organisation communistes.

Le personnel de rédaction participe actuellement aux groupes Ice Age (Zurich), La Banda Vaga (Fribourg), Translib (Leipzig), Likos (Osnabr ück), Vogliamo Tutto (Berlin), amis de la société sans classe (Berlin), critiques Antifa et lutte de classe (Frankfurt) et les individus. »

« communaut.org » (disponible à partir du 21. Août)

***************************************************************************************************************************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s