« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 17 juillet 2021

image.png

**************************************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog 

************************************************************************************************************

« Je suis ici à cause de la faim, parce qu’il n’y a pas de médicaments, à cause des coupures de courant – parce qu’il y a un manque de tout »

« Des milliers de personnes défilent à Cuba lors de rares manifestations de masse en pleine crise économique

Les plus grandes manifestations de masse depuis trois décennies se sont propagées à Cuba , alors que des milliers de personnes sont descendues dans les rues des villes de toute l’île, manifestant contre les pénuries alimentaires, les prix élevés et le régime communiste…

image.png

Des voitures de police ont été renversées dans la rue à La Havane, à Cuba, dimanche lors de manifestations contre le président Miguel Diaz-Canel. Photographie : Yamil Lage/AFP/Getty Images

 « Nous sommes ici parce que nous avons faim et que nous sommes pauvres. Nous n’avons pas de nourriture. Nous n’avons rien. »…

Les manifestations étaient concentrées dans les municipalités les plus pauvres de La Havane. Le grief sous-jacent des personnes interrogées était la pénurie et les privations de longue date… »

https://www.theguardian.com/global-development/2021/jul/12/thousands-march-in-cuba-in-rare-mass-protests-amid-economic-crisis

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/07/11/cuba-manifestations-antigouvernementales-alors-que-les-cas-de-covid-19-se-multiplient_6087934_3210.html

« Au moins 140 Cubains auraient été détenus ou disparus après des manifestations historiques

Carolina Barrero, une militante basée à La Havane, a déclaré que la vague d’arrestations visait à « effacer » les manifestations de dimanche et à garantir qu’il n’y ait pas de répétition. « [Ceci] est une dictature – c’est ce qu’ils font » »

https://www.theguardian.com/world/2021/jul/13/cuba-protests-activists-journalists-protesters-detained

**************************************************************************************************************

AFRIQUE DU SUD

« Que se passe-t-il en Afrique du Sud ? »

Nous reproduisons une déclaration du groupe Abahlali baseMojondolo datée du 13 juillet 2021. Abahlali est une organisation populaire qui représente les habitants des cabanes, les squatters et les pauvres dans et autour du port de la côte est d’eThekwini (Durban) dans la province du Kwazulu-Natal.

« Mais les pauvres resteront pauvres après les émeutes. En fait, nos vies seront probablement bien pires. Si vous demandez aux gens ce qu’ils mangeront une fois les émeutes terminées, ils vous répondront qu’ils ont faim maintenant. Ils diront que la faim est plus mortelle que le Covid. Si vous leur posez des questions sur les personnes qui perdront leur emploi, ils répondront qu’en est-il de nos enfants qui ont obtenu leur diplôme mais n’ont pas d’emploi ? Les gens ne regardent que le présent et non l’avenir. C’est parce qu’ils ne sentent pas qu’ils ont un avenir. »

« Bien que certaines des manifestations semblent avoir été déclenchées par la détention de 15 mois de Zuma pour outrage au tribunal , elles sont liées à des difficultés économiques et à des restrictions renforcées provoquées par une troisième vague de la pandémie de Covid-19…. »

image.png

« Les incendies criminels et les pillages se poursuivent pour le quatrième jour après l’emprisonnement de Zuma

Des bâtiments ont été incendiés et des propriétés pillées en Afrique du Sud alors que les troubles déclenchés par l’emprisonnement de l’ancien président Jacob Zuma la semaine dernière se sont poursuivis pour un quatrième jour.

 Le KwaZulu-Natal a été durement touché par les manifestations ce week-end et lundi, des flammes ont pu être vues du toit d’un centre commercial de la capitale provinciale, Pietermaritzburg, alors que des hordes de personnes se précipitaient pour piller.

A Eshowe, une ville proche du domicile de Zuma à Nkandla, la police a ouvert le feu pour disperser la foule après le saccage d’un supermarché lundi matin… »

https://www.theguardian.com/world/2021/jul/12/arson-looting-fourth-day-jacob-zuma-jailing-south-africa

« Ces troubles suscités par le sort de M. Zuma, intègrent le désespoir économique ressenti par une large frange de la population privée d’emploi alors que le pays subit de nouvelles restrictions liées à une troisième vague du Covid-19….

A Johannesburg, où des démunis mendient à chaque carrefour en cet hiver austral confiné, des rassemblements, interdits, ont dégénéré en violences et pillages, donnant lieu à 25 arrestations. A Jeppe, la police dit avoir dispersé une foule de 300 personnes qui avaient érigé des barricades sur un axe routier majeur, avant de piller des commerces.»

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/07/11/agitation-en-afrique-du-sud-apres-l-incarceration-de-l-ancien-president-jacob-zuma_6087932_3212.html

« ces émeutes relèvent désormais davantage de la délinquance et du désespoir économique… »

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/quatrieme-jour-de-violences-en-afrique-du-sud-les-pillages-s-etendent-20210712

VIDÉO « En Afrique du Sud, 212 morts lors d’une vague de pillages sans précédent »

https://www.lemonde.fr/afrique/video/2021/07/13/en-afrique-du-sud-45-morts-lors-d-une-vague-de-pillages-sans-precedent_6088175_3212.html

« Il y a comme une vague, et la foule aux milliers de jambes qui courent, aux milliers de bras dressés ou tenant des pierres, reflue dans un vacarme de cris. Le résultat des coups de feu, balles en caoutchouc ou balles tout court, qui ont éloigné, l’espace d’une course jusqu’au coin de la rue, la masse humaine de pillards devant le centre commercial de Phumula. Lundi matin 12 juillet, la police tient l’enceinte aux grilles déjà enfoncées depuis quelques heures, avec une poignée de gardes de compagnies privées, attendant l’assaut final, celui que mènent hommes, femmes et un certain nombre d’enfants pour investir le « mall » (centre commercial) de Phumula, à l’est de Johannesburg, la plus grande ville d’un pays, l’Afrique du Sud, où les pillages se répandent comme un incendie. »

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/07/13/une-vague-de-pillages-fait-craindre-pour-la-stabilite-de-l-afrique-du-sud_6088097_3212.html

Des groupes de vigilance se forment en Afrique du Sud pour lutter contre le pillage et la violence

À Port Edward, une petite ville de l’ouest du KwaZulu-Natal, les habitants ont érigé des barricades pour protéger les maisons. Munis d’armes à feu, de bâtons, de gaz poivré et de couteaux, ils ont interrogé de près toute personne cherchant à entrer ou à sortir de leur quartier, avertissant que ceux qui le feraient ne seraient pas autorisés à rentrer.

« Nous voulions aller faire les courses mais ils nous ont dit de rentrer chez nous et d’y rester. Ils n’étaient pas ouvertement hostiles, mais cela ressemblait à du profilage racial. »

https://www.theguardian.com/world/2021/jul/14/vigilante-groups-form-south-africa-tackle-looting-violence

***********************************************************************************************************************

BANGLADESH

« empêcher les travailleurs de s’échapper »

9 juillet 2021

« DHAKA, Bangladesh – Au moins 51 personnes sont mortes dans un incendie jeudi soir dans un bâtiment industriel à l’extérieur de la capitale bangladaise, Dhaka, la dernière catastrophe dans un pays avec une longue histoire de conditions de travail dangereuses dans ses usines…

On ne sait pas quelles étaient les conditions à l’intérieur du bâtiment, mais certaines des plus grandes catastrophes passées du Bangladesh ont eu lieu dans des usines où les portes étaient enchaînées pour empêcher les travailleurs de s’échapper. »

**************************************************************************************************************

LIBAN

Le gouvernement augmente une fois de plus le prix du pain de base au Liban

image.png

« Pour la septième fois en un an, le ministère libanais de l’Économie a annoncé samedi de nouveaux prix pour le pain, supprimant lentement les subventions alors que le pays s’enfonce de plus en plus dans une grave crise économique et politique.

Il s’agit de la deuxième hausse des prix ce mois-ci. Le ministère a augmenté le prix d’un sac de pain plat, un aliment de base au Liban, de 6%, le faisant désormais vendre à 4 000 livres libanaises (ou 2,7 $ au taux officiel). La décision comprenait également une nouvelle réduction de la taille du sac de pain, cette fois de 5%. »

https://english.ahram.org.eg/NewsContent/2/8/416908/World/Region/Government-raises-price-of-staple-bread-once-more-.aspx

« Il nous a tués une autre fois »

« La police anti-émeute libanaise a tiré des gaz lacrymogènes et s’est battue avec des manifestants et des proches de ceux qui sont morts dans l’explosion du port de Beyrouth l’année dernière au milieu de la colère croissante face à ce qu’ils appellent l’obstruction d’une enquête sur l’une des plus grandes explosions non nucléaires de l’histoire.

Les troubles ont eu lieu mardi après que des centaines de manifestants se soient rassemblés devant le domicile du ministre de l’Intérieur par intérim du Liban, Mohamed Fehmi, à quelques semaines du premier anniversaire de l’ explosion de Beyrouth …

« Il nous a tués une autre fois », a déclaré Tracy Naggear, dont la fille de trois ans était l’une des plus jeunes victimes de l’explosion. Elle faisait référence à la décision de Fehmi de rejeter une demande du juge chargé de l’enquête sur l’explosion d’interroger l’un des plus hauts généraux du Liban, le chef de la sécurité générale, le général de division Abbas Ibrahim. »

https://www.theguardian.com/world/2021/jul/14/beirut-lebanon-police-fire-teargas-at-protest-by-relatives-of-blast-victims

*************************************************************************************************************

« Parler aux murs »

image.png

« La théorie s’attaque aux complexités de la réalité concrète, en mettant à l’épreuve ses concepts pour qu’ils aient un certain pouvoir explicatif ; l’idéologie affirme l’immuabilité des concepts en simplifiant la réalité pour la faire entrer dans ces derniers. .. »

http://dndf.org/?p=19634

************************************************************************************************************

BELGIQUE

Grève sauvage chez Volvo à Gand

« …des centaines d’employés de Volvo Cars à Gand ont spontanément cessé le travail ( le jeudi 9 juillet). La grève a eu lieu après l’adaptation du calendrier de travail des employés : le nombre d’heures de travail hebdomadaire à effectuer passera de 37,5 à 40 à partir du début de l’année prochaine.

Il a été convenu avec les syndicats que les employés de Volvo Cars Gand, qui travaillent en trois équipes, effectueront davantage d’heures par semaine à partir de 2022. »

https://gocar.be/fr/actu-auto/actualite/greve-chez-volvo-a-gand

«C’est dans l’air depuis un moment. Depuis des semaines, il y a des ragots sur l’introduction de la semaine de 40 heures chez Volvo…. »

« La grève de Gand s’est développée comme une action sauvage de rébellion contre un accord conclu entre la direction de l’entreprise et le syndicat. L’accord signifiait que 6.000 des 6.500 travailleurs seraient contraints de travailler 2,5 heures de plus par semaine, passant de 37,5 à 40 heures. La grève a débuté après que la société eut envoyé cette semaine un avis aux employés les informant du changement. »

https://www.wsws.org/fr/articles/2021/07/12/gand-j12.html

*************************************************************************************************************

UK

 Les jours d’après…

« Plus d’un million d’enfants issus de familles de travailleurs clés vivant dans la pauvreté

Plus d’un million d’enfants issus de foyers en première ligne de la lutte contre la pandémie de coronavirus vivent dans la pauvreté, selon une nouvelle étude publiée par le TUC .

L’étude a révélé qu’un enfant sur cinq de travailleurs clés en Angleterre, en Écosse et au Pays de Galles vivait en dessous du seuil de revenu officiel – passant à près d’un sur trois dans la région la plus touchée, le nord-est. »

https://www.theguardian.com/inequality/2021/jul/14/more-than-1m-children-from-key-worker-families-living-in-poverty-says-tuc

Semaine de quatre jours ? Pas si cela signifie une baisse de salaire, disent les travailleurs britanniques

« Un essai de la semaine de travail réduite en Islande a été considéré comme un « succès écrasant » par les chercheurs, les participants faisant état d’un bien-être accru, tandis que la productivité sur les lieux de travail inclus dans l’essai est restée la même, voire s’est améliorée…

L’amélioration de la productivité pourrait jouer un rôle, bien que le SMF ait constaté que le travailleur moyen devrait augmenter sa productivité de 16 % pour éviter une baisse de la production.

Le SMF a conclu que la semaine de quatre jours ne serait viable que grâce à une combinaison de facteurs, notamment des entreprises prêtes à accepter des bénéfices inférieurs, des consommateurs acceptant des prix plus élevés et des contribuables la subventionnant d’une manière ou d’une autre. »

https://www.theguardian.com/business/2021/jul/12/four-day-week-not-if-it-means-a-pay-cut-say-british-workers

***********************************************************************************************************************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s