« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 20 février 202

image.png

*******************************************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog 

********************************************************************************************************

UK

Le dernier verrouillage du Covid met fin au travail de 700 000 travailleurs indépendants  britanniques

« Le nombre de travailleurs indépendants qui ont cessé de travailler pendant le verrouillage actuel est déjà 50% plus élevé que le nombre de sans travail pendant le premier verrouillage, et 41% ont connu une baisse significative de leurs revenus, selon une étude de la Resolution Foundation.

Révélant le bilan des travailleurs indépendants, dont beaucoup se trouvent dans les régions les plus durement touchées de l’économie, l’étude montre qu’environ 700 000 personnes ont complètement cessé de travailler pendant les restrictions actuelles, contre 460 000 en mai dernier. Les coiffeurs, les nettoyeurs et les personnes qui sont devenues des travailleurs indépendants avant que la pandémie ne frappe font partie de ceux qui ont manqué de soutien après que les réformes gouvernementales n’ont pas réussi à couvrir 1,5 million des 5 millions de travailleurs indépendants du Royaume-Uni. »

https://www.theguardian.com/society/2021/feb/14/latest-covid-lockdown-ends-work-for-700000-uk-freelancers

********************************************************************************************************

STATES

« La faim était un problème grave au Texas avant même la pandémie »

les banques alimentaires du Texas en crise

« Les épiceries sont vides, les programmes de repas scolaires suspendus et les livraisons interrompues par des routes traîtres non traitées qui ont laissé des millions de Texans piégés dans des conditions de vie précaires avec des approvisionnements alimentaires en baisse….image.png

En plus des habitués, les défenseurs s’attendent à une augmentation des travailleurs mal payés du secteur des services – qui sont souvent à seulement un ou deux chèques de paie de la faim et ne seront pas payés cette semaine car de nombreux restaurants et bars ont été contraints de fermer.

La faim était un problème grave au Texas avant même la pandémie et la dernière catastrophe météorologique, avec environ 4,3 millions de Texans aux prises avec la faim en 2019, dont un enfant sur cinq….

Près des deux cinquièmes des Américains n’ont pas suffisamment de liquidités ou d’économies pour faire face à une dépense inattendue de 400 $ telle que des tuyaux éclatés ou un toit effondré,  »

https://www.theguardian.com/us-news/2021/feb/18/texas-food-banks-crisis-storm-freezing-supplies

et à lire ou relire

« Lutte des glaces (à propos de « Snowpiercer, le Transperceneige ») »

Les travailleurs américains se mettent en grève dans 15 villes pour réclamer un salaire minimum de 15 dollars de l’heure

« «Nous vous entendons applaudir les travailleurs essentiels. Nous voyons le grand spectacle que vous faites pour nous remercier. Mais pour être honnête, cela ne s’est pas traduit par des changements dans ma vie. Nous vivions sur le fil du rasoir bien avant que Covid-19 ne frappe la Caroline du Sud. Et nous en vivons toujours »…

Selon une analyse récente de la Brookings Institution, 47% des travailleurs essentiels exercent des professions où le salaire médian est actuellement inférieur à 15 $ l’heure. Augmenter progressivement ce taux à 15 dollars de l’heure augmenterait le salaire de 32 millions de travailleurs aux États-Unis , dont 59% des travailleurs dont le revenu familial total est inférieur au seuil de pauvreté. Avec l’augmentation du salaire minimum fédéral, 31% des travailleurs noirs et 26% des travailleurs latinos aux États-Unis recevraient une augmentation. »

https://www.theguardian.com/us-news/2021/feb/16/minimum-wage-strikes-us-cities-15-dollar

« Le salaire minimum fédéral américain s’élève aujourd’hui à 7,25 $ l’heure, inchangé depuis 2009. Pendant ce temps, nous avons traversé un krach économique, une lente reprise d’une décennie et un autre krach économique, et après tout cela, il est toujours légal de payer un employé à temps plein travaillant 40 heures par semaine pendant 50 semaines à moins de 15 000 $ par année….

Même si les démocrates réussissent sur cette question, que ce soit dans le projet de loi de secours ou avec la loi autonome «Augmenter le salaire» qui a également été présentée au Congrès, cela pourrait prendre jusqu’en 2025 avant que le salaire minimum de 15 dollars ne soit pleinement mis en place. En attendant, nous sachez que si le salaire minimum avait suivi la hausse de la productivité des travailleurs au cours des 50 dernières années, il serait de plus de 24 $ l’heure aujourd’hui. Une victoire ne sera pas vraiment une victoire »

https://www.theguardian.com/us-news/commentisfree/2021/feb/17/federal-minimum-wage-increase-moral-issue

« LE COUP D’ÉTAT QUI N’EN ÉTAIT PAS UN »

« Au-delà du grotesque sidérant d’images qui demeureront comme son principal résultat, l’envahissement du Capitole, avec le recul de quelques semaines, doit être replacé dans ses vraies dimensions. C’est ce à quoi peut nous aider l’article paru dans la revue The Brooklyn Rail…image.png

Dans le chaos actuel de l’information, de la désinformation, de la peur de la catastrophe et du désir de vivre, c’est sur des tentatives de créer une nouvelle façon de vivre, et non de préserver ou de raviver l’ancienne, que nous devons nous concentrer. Il n’y aura pas de retour en arrière, mais seulement une marche en avant, nous précipitant dans l’abîme ou nous permettant de le franchir. »

Paul Mattick Jr, New York, 20 janvier 2021

https://lundi.am/Le-coup-d-Etat-qui-n-en-etait-pas-un

*****************************************************************************************************

« Le coup d’État au Myanmar assombrit l’avenir de l’industrie cruciale du vêtement »

« Le secteur du vêtement appartient en grande partie à des intérêts étrangers, bien que les intérêts économiques tentaculaires de l’armée se chevauchent avec certains acteurs du secteur.

Tel que rapporté par Nikkei en 2019, plusieurs usines de confection opèrent dans des zones industrielles appartenant à l’armée . Le conglomérat militaire Myanmar Economic Holdings Ltd. possède également l’usine de confection Pyin Oo Lwin, selon le site Web de MEHL….

L’instabilité pose également des problèmes pour attirer les travailleurs étrangers nécessaires à certains emplois plus qualifiés et techniques. Si les exigences en matière de visa sont renforcées, les usines pourraient ne pas avoir l’expertise pour continuer à fonctionner, a déclaré Bissinger, l’économiste.

« Il y a tellement d’incertitude maintenant qu’il est difficile de dire où cela ira », a ajouté Bissinger. »

https://asia.nikkei.com/Spotlight/Myanmar-Coup/Myanmar-coup-clouds-future-of-country-s-crucial-garment-industry

 « depuis 2009 environ, il y a eu des grèves récurrentes, principalement dans les zones industrielles autour de Yangon. Les travailleurs des usines ont exprimé à plusieurs reprises leur indignation face aux vols de salaires, aux heures supplémentaires imposées, au harcèlement des cadres, au licenciement des syndicalistes et aux mauvaises conditions de travail. En outre, l’inflation continue d’augmenter le coût de la vie au Myanmar, ce qui a érodé la valeur des salaires des travailleurs et forcé nombre d’entre eux à s’endetter lourdement pour couvrir leurs frais de subsistance de base. Tous ces facteurs ont motivé les révoltes persistantes des travailleurs au Myanmar ».

« Ils détruisent leur propre économie »

«Un nouveau gouverneur adjoint de la Banque centrale a critiqué les manifestants et le personnel des banques qui ont rejoint le mouvement de désobéissance civile et contraint les banques privées à fermer leurs succursales…

Les banques privées ont été contraintes de fermer la plupart de leurs succursales depuis le coup d’État militaire parce que le personnel de base et une partie de la direction ont rejoint le MDP. En conséquence, les déposants n’ont pas été en mesure de retirer de l’argent de leurs comptes et certaines entreprises sont confrontées à des problèmes de trésorerie. Les transactions internationales sont au point mort.

Dans une interview exclusive avec  Frontier , Win Thaw a admis que si les banques privées restaient fermées pendant une période prolongée, cela aurait un impact significatif sur l’économie. 

«Les banques jouent un rôle important dans le développement économique d’un pays. Si un boycott par les employés est à long terme, cela aurait un impact négatif important sur l’économie », a déclaré Win Thaw. »

*******************************************************************************************************

Baisser les coûts de main-d’œuvre

« Les fabricants japonais recherchent déjà une baisse des coûts de main-d’œuvre et une diversification de la chaîne d’approvisionnement en transférant une partie de la production hors de Chine depuis des années alors que les salaires ont augmenté et que les infrastructures de pays comme le Vietnam et le Bangladesh se sont améliorées. Au cours des 10 dernières années, le nombre d’entreprises japonaises opérant au Bangladesh a triplé… »

et à lire ou relireimage.png

*********************************************************************************************************

ESPAGNE

 « barricades enflammées contre tirs de balles en caoutchouc »

La colère gronde en ce moment en Catalogne pour demander la libération de Pablo Hasel, artiste emprisonné ce matin en raison de ses textes contre le roi et le gvt espagnol / la police recule

Quatrième nuit consécutive d’émeutes

Depuis mardi dernier, date à laquelle les premières concentrations ont été enregistrées, plusieurs villes espagnoles ont été le théâtre d’émeutes et de charges policières qui ont provoqué de violents affrontements entre manifestants et d’importants dégâts.

https://www.lavanguardia.com/politica/20210219/6256426/cuarta-noche-consecutiva-disturbios-protestas-encarcelamiento-pablo-hasel.html

 « Plus de 200 artistes ont signé une pétition contre son emprisonnement, affirmant que cela équivaut à une persécution de la liberté d’expression, et des milliers de personnes sont descendues dans la rue mardi dans plusieurs villes catalanes pour montrer leur soutien au rappeur.

Dans la capitale régionale de Barcelone, des foules immenses ont défilé dans les rues de la ville pour réclamer la libération de Hasel. Des affrontements ont également éclaté là-bas, les manifestants lançant divers projectiles sur la police et transformant les bennes à ordures en barricades enflammées tandis que les flics anti-émeute tiraient des balles en caoutchouc pour disperser la foule. »

https://news-24.fr/la-police-espagnole-tire-des-balles-en-caoutchouc-apres-que-la-manifestation-de-barcelone-exigeant-la-liberation-du-rappeur-se-transforme-en-emeutes-videos/

Nouvelles émeutes à Barcelone et Madrid dans les manifestations pour Hasél

« les pavés, les pierres et les bouteilles ont de nouveau explosé et les barricades et les conteneurs ont brûlé. »

https://www.lavanguardia.com/politica/20210218/6251219/disturbios-barcelona-madrid-protestas-pablo-hasel.html

*****************************************************************************************************

FRANCE

Gagnants contre perdants : la crise du Covid-19, terreau d’une grogne sociale

« Les aides de l’Etat perfusent l’économie et retardent les faillites, mais le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, redoute, après la crise sanitaire, une crise sociale potentiellement explosive….image.png

 Et depuis le début de cette étrange crise, le locataire de Bercy présage le pire. A savoir un effondrement de l’économie comparable à la crise de 1929, la référence absolue, le benchmark du chaos : krach boursier, faillites de banques, dépression économique, contraction du commerce mondial, vagues de suicides, explosion de la pauvreté, montée des extrêmes… »

https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/02/14/gagnants-contre-perdants-la-crise-du-covid-19-terreau-d-une-grogne-sociale_6069939_3232.html

Banques alimentaires : la moitié des bénéficiaires ont recours à l’aide depuis moins d’un an

« Plus de la moitié des bénéficiaires (52%) se rendent à l’association d’aide alimentaire au moins une fois par semaine. Les personnes aidées ont en moyenne 48 ans, et 70% sont des femmes. Plus de 80% sont de nationalité française. Par ailleurs, près d’un quart des bénéficiaires ont au minimum le niveau bac. En moyenne, les ressources des bénéficiaires s’élèvent à 839 euros. 80% n’ont pas d’emploi: parmi eux, plus d’un quart (27%) des bénéficiaires sont chômeurs, 17% sont retraités. Plus de 85% d’entre eux ont un logement stable. L’aide alimentaire représente pour ces personnes une économie de 92 euros par mois en moyenne. »

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/banques-alimentaires-la-moitie-des-beneficiaires-aides-depuis-moins-d-un-an-20210215

« Pour la création de collectifs autonomes universitaires »

« au plus proche des réalités merdiques du monde, l’acte de la critique pour être vivant, doit faire coïncider dans un même mouvement, l’observation précise et sans compromission des mécanismes de la société, à la critique en acte, réelle et communicative, de ces mêmes mécanismes. »

https://lundi.am/Appels-aux-etudiants-et-professeurs

*********************************************************************************************************

ALGÉRIE

Des procès à tour de bras

« Selon le Comité national de libération des détenus, une association algérienne de soutien aux prisonniers d’opinion, plusieurs dizaines de personnes sont actuellement emprisonnées pour leur participation au mouvement de protestation. Selon cette structure, dans l’immense majorité des cas, les poursuites font suite à des publications critiques envers l’exécutif sur les réseaux sociaux…

image.png

« Une manifestante algérienne s’adresse aux forces de l’ordre, à Alger, le 25 juin 2019. »

Depuis le début de l’année 2021, les procès de militants liés au Hirak se succèdent à un rythme effréné à travers le pays. Ainsi, le 13 janvier, le tribunal de Timimoun (sud) a condamné à six mois de prison ferme trois d’entre eux, Yasser Kadiri, Khelil Kheyi et Saïd Zegar. Accusés d’offense au président de la République et de diffusion de fausses nouvelles, ils étaient en détention depuis septembre 2020…

 Le 18 janvier, lors d’une journée marquée par de nombreuses comparutions de hirakistes, Dalila Touat, connue comme la porte-parole des chômeurs de Mostaganem (nord-ouest), a écopé de dix-huit mois de détention, assortis d’une amende, pour outrage à corps constitué, diffamations et publications portant atteinte à l’ordre public. »

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/02/16/algerie-que-reste-t-il-du-hirak-deux-ans-apres-la-naissance-de-ce-mouvement-de-contestation_6070076_3212.html

******************************************************************************************************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s