« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui est là » le 3 octobre 2020

 

image.png

************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog 

************************************************************************

ESPAGNE

Grosse manifestation contre le confinement à Vallekas au sud-est de Madrid imposé dans 37 quartiers défavorisés et en solidarité avec des manifestants arrêtés.

image.png

« Vendredi 25, environ 5.000 manifestants, appelés par le biais des réseaux sociaux, ont défilé pacifiquement dans les rues du quartier ouvrier de Vallecas pour dénoncer la répression policière brutale des jeunes qui ayant manifesté contre l’immunité collective la veille. Ils ont crié: «Nous voilà, les antifascistes», «que les policiers quittent nos quartiers», «liberté pour les détenus», «Madrid toujours antifasciste», et «moins de police et plus de travailleurs de la santé». »

https://www.wsws.org/fr/articles/2020/09/29/cves-s29.html

image.png

« Il y a une stigmatisation des quartiers comme Vallecas et tout cela vient de très loin. »

« ils vivent à plusieurs dans une seule petite maison, ils ne peuvent pas télétravailler, à cause de leur type de travail, et ils ne peuvent pas aller en voiture, parce qu’ils n’en ont pas, et ils doivent passer par le métro »

“Hay una estigmatización de barrios como Vallecas y todo esto viene de lejos”

************************************************************************************

Quand les femmes mexicaines demandent la légalisation de l’avortement …

image.png

« Plusieurs centaines de militantes féministes manifestaient lundi dans les rues de Mexico pour réclamer la légalisation de l’avortement dans tout le Mexique, à la veille de la journée mondiale d’action pour l’accès à l’avortement sûr et légal. Majoritairement habillées de noir et le visage masqué, les manifestantes se sont rassemblées dans le centre historique de Mexico où quelques heurts ont éclaté face à un impressionnant dispositif policier qui encadrait ensuite leur parcours dans les rues de la ville. »

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/mexique-marche-pour-reclamer-la-legalisation-de-l-avortement-20200929

Des « black blocs » féministes au Mexique pour dénoncer abus sexuels et féminicides

En 2019, 3 825 Mexicaines ont été assassinées. Mais seuls 976 cas ont été reconnus comme féminicides. Et le fléau ne cesse de croître avec l’épidémie de Covid-19.
************************************************************************************UK  Le moment présent

Plus d’un tiers des employeurs britanniques prévoient de licencier du personnel

« À un mois de la fin du programme de congé du gouvernement, le 31 octobre, 37% des plus de 2000 gestionnaires interrogés par YouGov ont déclaré qu’ils risquaient de licencier du personnel d’ici la fin de l’année. Environ 60% des dirigeants interrogés dans les grandes entreprises de plus de 250 employés ont déclaré que leur entreprise prévoyait de procéder à des licenciements cette année. »

https://www.theguardian.com/business/2020/oct/01/more-than-third-uk-employers-planning-make-staff-redundant-job-losses

**********************************************************

STATES

« Ecologie du feu et apocalypse : la seconde nature de la Californie »

image.png

« Le feu, à l’ère de l’Anthropocène, est devenu l’équivalent physique de la guerre atomique. Au lendemain des incendies du Samedi Noir [Black Saturday] de Victoria, début 2009, des chercheurs australiens ont évalué l’énergie libérée, égale à la détonation de 1500 bombes d’Hiroshima. Une énergie encore plus considérable a fait naître les panaches de pyrocumulus qui, pendant plusieurs semaines, ont dominé le ciel du nord de la Californie. Le brouillard orange et toxique qui a recouvert la baie de San Francisco durant des semaines n’est autre que notre version locale de l’hiver nucléaire. »

***********************************************************************************

« Les gens n’ont pas besoin de permission pour se nourrir »

Les cuisines communautaires de Santiago du Chili au milieu de la pandémie et du soulèvement

image.png

À la suite du soulèvement d’octobre 2019, des millions de Chiliens ont reconceptualisé ce que signifie vivre et se battre. Une nouvelle génération de pionniers est apparue alors que les manifestants apprenaient à se tailler des territoires pour des activités publiques non autorisées et à les défendre contre la police.

Mais les mesures de quarantaine COVID ont suspendu la révolte d’octobre. Après des mois sans manifestations importantes ni activité publique, des manifestations de la faim et des olla comunes (cuisines communautaires) ont émergé dans tout Santiago en réponse aux pénuries alimentaires et à la crise économique du COVID. La police a déployé les mêmes tactiques de dispersion qu’elle a utilisées lors du soulèvement contre les manifestations de la faim et les cuisines communautaires. La violence de la police contre les efforts de secours communautaires a suscité l’indignation du public, en particulier une vidéo montrant un guanaco (camion blindé de canons à eau) roulant sur une table olla comun couverte de nourriture.

Des initiatives de secours autonomes similaires ont proliféré à travers le monde malgré des mesures strictes de verrouillage du gouvernement. Ces initiatives sont nécessaires en raison de la répartition volontairement inégale des ressources entre les territoires et les populations. Pour maintenir cette inégalité au milieu des catastrophes, les institutions gouvernementales s’appuient de plus en plus sur les initiatives de secours autonomes et en tiennent compte pour soutenir ces zones d’abandon . Par exemple, à Milan , des groupes d’anarchistes, de communistes et d’autres tendances révolutionnaires ont formé des brigades de secours autonomes et ont obtenu l’autorisation du gouvernement d’utiliser l’espace public et de renforcer la solidarité entre voisins.

Alors que beaucoup espèrent que les initiatives de secours autonomes pourraient construire de nouveaux terrains pour contester l’État et le capital, les institutions de l’État imposent des formes exceptionnelles de surveillance et de contrôle social afin de délimiter la portée, le potentiel et la fonction de l’aide autonome. Cette tension révèle une question plus profonde à laquelle il faut répondre au milieu des nouveaux soulèvements apparus lors de la pandémie COVID et des catastrophes naturelles plus largement. Dans quel contexte les projets de secours autonomes pourraient-ils servir à contester le territoire plutôt qu’à s’enchevêtrer dans les appareils d’État ?

https://territories.substack.com/p/the-people-dont-need-permission-to

***********************************************************************************

« Critique de la raison révolutionnaire »

Traduction d’un texte de camarades de la revue « Endnotes » paru sur le site « COMMUNIST IN SITU »

image.png

« les marxistes de diverses tendances ont souvent fait appel à ce précédent d’une manière ou d’une autre pour justifier une focalisation non pas sur l’avenir spéculatif, mais sur le “vrai” présent. Dans le milieu largement “d’ultra-gauche” de Endnotes, un passage de l’idéologie de Marx fonctionne souvent comme une sorte de mantra : “le communisme n’est pas pour nous un état de choses qui doit être établi, un idéal auquel la réalité [devra] s’adapter. Nous appelons communisme le mouvement réel qui abolit l’état actuel des choses” « 

********************************************************************************

FRANCE

«Nous n’avons jamais vécu une situation pareille depuis la Deuxième Guerre mondiale »

Explosion du nombre de nouveaux précaires pendant le confinement

Le Secours populaire a enregistré une explosion des demandes d’aide alimentaire pendant le confinement, où près d’un requérant sur deux était un nouveau venu, selon le dernier baromètre de l’association publié mercredi 30 septembre….

Parmi ces demandeurs, 45% étaient jusque-là inconnus de l’association…

«Nous n’avons jamais vécu une situation pareille depuis la Deuxième Guerre mondiale, et il y a urgence pour aider tous ces gens», affirme la responsable associative. «Beaucoup n’avaient jamais demandé d’aide à personne. Et là, non seulement ils n’ont plus de quoi se nourrir, mais ils ne peuvent plus payer leur loyer ni l’électricité».

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/explosion-du-nombre-de-nouveaux-precaires-pendant-le-confinement-20200930

Depuis la fin du confinement, pas une semaine ne se passe sans qu’une annonce de plan social, de restructuration, voire de faillite ne soit officialisée.

image.png

https://www.lefigaro.fr/social/coronavirus-visualisez-les-effets-de-la-crise-sur-l-emploi-en-france-20201001

*****************************************************************

EGYPTE

 « Sur le plan économique, la paupérisation croissante de la population se confirme après une période de relative amélioration, entre 2016 et 2019. Cette dernière année, le taux de pauvreté repart à la hausse pour atteindre des records, avec plus d’un tiers de la population vivant désormais avec moins de 1,53 dollar par jour »

https://www.lorientlejour.com/article/1233502/en-egypte-une-reprise-de-la-contestation-dans-plusieurs-grandes-villes.html

« Plus que ma main à manger »

« le prix du pain subventionné n’augmente pas, sa taille, elle, diminue…

 « Bientôt, je n’aurais plus que ma main à manger » ironise un Cairote devant une boulangerie. Le mois dernier, les galettes ont diminué d’un cinquième, soit 90 g au lieu des 110 g habituels… C’est le stratagème du gouvernement pour alléger la facture. On estime que plus de 70 % des 102 millions d’Égyptiens achètent du pain subventionné, dix fois moins cher que le pain dit  pour touristes »

https://www.ouest-france.fr/monde/egypte/en-egypte-le-prix-du-pain-subventionne-n-augmente-pas-sa-taille-elle-diminue-6989202

pour rappel, des émeutes dites « du pain » avaient eu lieu en mars 2017 voir article sur dndf https://dndf.org/?p=15700

image.png

La destruction de quartiers populaires soulève la colère en Egypte

« Le réveil de la rue egyptienne a commencé à faire parler dans la presse du monde arabe ce dimanche, quand comme l’a constaté la chaîne Al Jazeera des milliers de personnes ont pris part à des manifestations dans une quinzaine de villes  et de quartiers du Caire….cette mobilisation est d’ores et déjà notable, en ce qu’elle a réussi très vite à s’étendre dans plusieurs régions de l’Egypte, dans des villages où elles expriment une colère généralisée contre le régime militaire de Abdel-Fattah Al-Sissi….

Ce qui est marquant dans ce réveil égyptien c’est qu’il part de revendications très locales et concrètes. Comme l’écrit toujours dans Al Araby-Al Jadid l’éditoraliste en exil Wael Qandil, les premières fissures dans “le silence et la léthargie imposées au peuple par la dictature Al Sissi” sont apparues quand le général-président a envoyé l’armée dans des villages et quartiers populaires des grandes villes pour y démolir des centaines de maisons (et même des mosquées) construites illégalement.  Face à cette “menace immédiate, vitale” de perdre leurs foyers, les habitants de ces quartiers se sont élevés contre les militaires et ont été rejoints par d’autres, toujours plus nombreux….

Abdel-Fattah Al Sissi, ajoute Al Jazeera, a également déclenché la colère à Alexandrie quand il a décidé d’allouer à l’armée des dizaines d’hectares de terres reconnues d’utilité publiques, une largesse qui menace directement, nous dit-on, un hôpital connu pour opérer gratuitement les tumeurs cancéreuses.

C’est comme ça que commencent les révolutions“, le mot est à nouveau lâché par l’éditorialiste Wael Qandil qui constate que “le régime lui-même réagit bel et bien comme s’il était face à une menace d’ordre révolutionnaire“. La réalité, conclut l’éditorialiste réfugié à Londres, c’est que “tout le monde attend cette nouvelle révolution en Egypte, tout le monde sait qu’elle finira par arriver… reste à savoir sous quelle forme“,  cette fois, ou la prochaine… »

https://www.franceculture.fr/emissions/revue-de-presse-internationale/la-revue-de-presse-internationale-emission-du-mercredi-23-septembre-2020

image.png

A Gizeh, des blindés furent même contraints de prendre la fuite face à la détermination des manifestants.

« De nombreux défilés se sont élancés, dans plusieurs quartiers du Caire et ailleurs dans le pays. À Gizeh, ils ont réussi de s’emparer d’un véhicule blindé, et dans un village de la Moyenne-Égypte, ils ont jeté une voiture de police dans un canal. Plus de cent soixante-dix personnes auraient été arrêtées.»

Par ailleurs, “la place Tahrir au Caire [épicentre de la révolution de 2011] a été investie par des blindés ce lundi 21 septembre, après que des gens avaient manifesté par milliers, du Caire à Alexandrie, de Minya à Sohag et Assouan.”

https://www.courrierinternational.com/article/tension-des-manifestations-repetition-en-egypte-la-place-tahir-sous-surveillance

***********************************************************************************

 AFRIQUE DU SUD

Les jours d’après…

Le taux de chômage officiel en Afrique du Sud est tombé à 23,3% au deuxième trimestre, mais si l’on tient compte des sans-emploi ayant abandonné les recherches, il est presque deux fois supérieur, a annoncé mardi le bureau des statistiques (StatSA)…

image.png

Si l’on intègre le nombre de personnes sans emploi mais ayant cessé de chercher du travail, le taux de chômage est passé à 42% de la population active, après avoir atteint 39,7% au premier trimestre, explique le bureau des statistiques.

https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Afrique-du-sud-baisse-en-trompe-l-oeil-du-taux-de-chomage-trimestriel–31378639/

********************************************************************************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s