Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 11 janvier 2020

image.png
**********************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog
************************************************************************************
********************************************************************************
MOYEN-ORIENT

Mort du général iranien Soleimani : « Les conséquences sont terrifiantes pour la région »

image.png

 

« C’est un coup de poignard pour le mouvement de contestation chiite qui s’opposait depuis trois mois aux autorités irakiennes et à l’Iran. Ce mouvement ne va plus pouvoir s’opposer au camp chiite pro-iranien, car il risquerait d’être accusé d’être inféodé aux Américains.

Les États-Unis n’ont pas anticipé que tuer Soleimani va pousser l’Irak vers le chaos, en détruisant le mouvement qui voulait dépasser les clivages confessionnels, qui voulait remettre en cause la Constitution de 2005, la classe politique qui en est issue et son parrain iranien. Au contraire, chaque irakien va être renvoyé à sa communauté, à sa confession religieuse.

Tous les chiites vont resserrer les rangs autour de l’Iran. Cela a déjà commencé. »

https://www.ouest-france.fr/monde/iran/entretien-mort-du-general-iranien-soleimani-les-consequences-sont-terrifiantes-pour-la-region-6676490?fbclid=IwAR14nQVzjarQLRfK8ejfJJHuX_GVZDVikcXmktgqO-obxKiUTOHFAzh5ML0

En Irak, des milliers de manifestants contre l’ingérence de l’Iran et des Etats-Unis

Le mouvement, inédit parce que spontané, a été émaillé par des violences et réprimé par les forces de l’ordre. Il y a eu environ 460 morts – presque tous des manifestants – et plus de 25 000 blessés, dont beaucoup resteront handicapés à vie…..

Mais alors que les regards du monde entier se tournent vers l’Irak, épicentre de la crise entre Washington et Téhéran, les Irakiens en colère entendent bien reprendre la main en renvoyant dos à dos Américains et Iraniens…..

Ils réclament surtout une amélioration des conditions de vie dans le deuxième pays producteur de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), où un jeune sur quatre est au chômage et un habitant sur cinq vit sous le seuil de pauvreté.

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/01/10/en-irak-des-milliers-de-manifestants-contre-l-ingerence-de-l-iran-et-des-etats-unis_6025454_3210.html

Et à lire ou relire les épisodes 1 et 2 ( en attendant la conclusion) sur https://ddt21.noblogs.org/

« Irak, de l’émeute à l’impossible réforme. 2018-2019. »

******************************************************************************

A la radio : « Révolutions, contre-révolutions et guerres de l’Algérie à l’Iran et de Syrie au Yémen (2011-2019) »

image.png

 

L’émission (1 heure 40 minutes) comporte :

Une définition des caractéristiques communes de l’espace allant de l’Algérie à l’Iran et de la Syrie au Yémen, aux racines des soulèvements de cette région : héritage colonial ou semi-colonial, sous-industrialisation, prédominance du capitalisme d’Etat et rentier (hydrocarbures, construction, tourisme), dépendance aux importations, à l’envoi d’argent des diasporas et aux institutions internationales (FMI), chômage et travail informel massifs, fortes inégalités ;

Une description du cycle révolutionnaire et contre-révolutionnaire en Egypte (2011-2013) et de ses composantes : prolétariat urbain, prolétariat industriel, classes moyennes, commandement militaire, président et ses proches, classe politique, capitalistes de connivence, capitalistes indépendants ;

Une analyse du rôle contre-révolutionnaire des impérialismes régionaux et internationaux depuis 2011 ;

Une critique du conspirationnisme d’Etat et de gauche « anti-impérialiste » et des lectures orientalistes des soulèvements et des conflits, vus sous un prisme confessionnaliste, ethniciste, romantique révolutionnaire, sécuritaire ou encore islamophobes ;

Une analyse des positions de l’extrême-droite soralienne et des rouges-bruns vis-à-vis des soulèvements ;

Une évaluation critique des réalisations du PYD au Rojava ;

Une discussion des luttes et des problèmes écologiques (correctif à ce sujet), des gauches et des perspectives politiques dans cette région du monde ;

Une analyse des causes de l’échec des modernisations de rattrapage « socialistes » des années 1960-1970 en Égypte, en Syrie, en Irak et en Algérie ;

Une description des modalités d’intégration au capitalisme mondial des pays de cette région du monde ;

Une analyse de Daech comme un État de milices rebelles islamistes armées plutôt que comme fasciste, et de l’islamisme comme mouvement d’opposition néo-conservateur, interclassiste, hégémonique face à un nationalisme arabe en crise de légitimité, et promoteur d’un dépassement illusoire des difficultés socio-économiques au travers d’un capitalisme pieux, donc « vertueux », « moral » et charitable ;

Une conclusion sous forme d’un bilan des révolutions et des contre-révolutions, avec des perspectives au sujet de l’évolution politique future de cette région.

http://sortirducapitalisme.fr/emissions/304-revolutions-contre-revolutions-et-guerres-de-l-algerie-a-l-iran-et-de-syrie-au-yemen-2011-2019

*************************************************************************************
FRANCE
 
Tout est dit !!

«Quand tu casses tu obtiens des choses, même petites. On ne voudrait pas en arriver là»

image.png

 

Sous le ballon de la CGT-RATP, Rémi, Pascal et Rachid sont à l’arrêt, stickers du syndicat sur le manteau….

Face au gouvernement, toujours impassible, ils redoutent un durcissement de la contestation. «On l’a vu l’année dernière avec les gilets jaunes, quand tu casses tu obtiens des choses, même petites. On ne voudrait pas en arriver là», estiment-ils.

https://www.liberation.fr/direct/element/quand-tu-casses-tu-obtiens-des-choses-meme-petites-on-ne-voudrait-pas-en-arriver-la_107552/

Manif du 9 janvier à Paris

« Dans le cortège parisien, le défilé RATP-SNCF, issue de la coordination du même nom entre grévistes syndiqués et non-syndiqués, a fait une apparition très combative…

Le cortège RATP-SNCF en tête de manifestation a réuni jusqu’à un millier de grévistes dans la manifestation parisienne ce 9 janvier. Celui-ci réunissait des grévistes de la RATP et de la SNCF, toutes catégories confondues, syndiqués et non-syndiqués….

La coordination RATP-SNCF est un regroupement de grévistes en région parisienne, syndiqués ou non syndiqués, qui s’organisent à la base pour contrôler le mouvement. En l’absence de tout plan des directions syndicales durant les vacances, la coordination a initié des journées de manifestation et d’action qui ont permis de dynamiser la grève »

https://www.revolutionpermanente.fr/A-Paris-grosse-determination-du-cortege-RATP-SNCF-en-tete-de-manifestation-malgre-la-forte

image.png

 « Comment et pourquoi le cortège de tête s’est fait massacrer ? »

Publié le 11 janvier 2020

« Jeudi 9 janvier, nous étions un certain nombre en tête de cortège a avoir été supris par la manière dont les flics ont facilement scindé le cortège au niveau de Saint Lazare. Quelques tentatives d’explications. »

https://paris-luttes.info/comment-et-pourquoi-le-cortege-de-13278

Suivi de la manif retraites/GJ du 11 janvier

https://paris-luttes.info/suivi-de-la-manfi-retraites-gj-du-13283

 

image.png

« Les grévistes de la première heure veulent «un relais», sous peine de plier »

(Médiapart)

 

« En assemblée générale, on se laisse porter par les discours galvanisants et chacun lève la main pour reconduire la grève, mais pour quelle stratégie ? Nous sommes au final une infime minorité à faire grève en continu dans le pays »

« …Nous ne voulons pas durcir, nous ne voulons pas de problèmes, mais il nous reste quoi comme solution ? »

https://www.google.com/search?q=Les+gr%C3%A9vistes+de+la+premi%C3%A8re+heure+veulent+%C2%ABun+relais%C2%BB%2C+sous+peine+de+plier&oq=Les+gr%C3%A9vistes+de+la+premi%C3%A8re+heure+veulent+%C2%ABun+relais%C2%BB%2C+sous+peine+de+plier&aqs=chrome..69i57j69i64l3.1833j0j8&sourceid=chrome&ie=UTF-8

A la raffinerie de Feyzin, l’opposition prudente des grévistes à la réforme des retraites

« Il n’y a pas de blocage »

A l’entrée du site Total de la banlieue lyonnaise, aucun piquet de grève n’est installé. Une habituelle fumée blanche s’échappe des cheminées, signe que l’exploitation d’hydrocarbures se poursuit. « Contrairement à ce que disent le gouvernement et certains journalistes, il n’y a pas de blocage dans les raffineries »

https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/01/08/a-la-raffinerie-de-feyzin-l-opposition-prudente-des-grevistes-a-la-reforme-des-retraites_6025228_823448.html

Sur le mvt gréviste en France

« Le mouvement contre les retraites est pris dans une contradiction depuis son début : le fait qu’il soit porté par les syndicats de la fonction publique (les seuls à pouvoir encore faire grève) qui défendent les régimes spéciaux de leurs adhérents et luttent contre le projet dans son ensemble de ce point de vue-là contribue à rendre crédible le discours gouvernemental sur les corporatismes, et à effacer l’enjeu principal, qui est bien le régime général, alors que le gouvernement cède petit à petit sur certains régimes spéciaux, qu’il sera toujours temps d’aligner plus tard. Le rythme ultra-classique de la grève modèle 1995, imposé par la base, se déroule dans un isolement complet des syndicats de la fonction publique par rapport au reste du monde du travail. La grève des transports n’est au bout du compte qu’un problème logistique, les entreprises et les salariés se sont organisées en mois de 15 jours pour pouvoir continuer à bosser. A Paris, le blocage le plus effectif ne bloque plus grand-chose, dans la mesure où les gens sont près à se lever une ou deux heures plus tôt pour aller bosser. Là aussi, les mieux lotis s’en sortent le mieux : il faut galérer pour aller sur un chantier, là où les petits cadres télétravaillent en survêt de la maison. Il faut bien le dire : ce mouvement est parti pour échouer, comme en 2016, comme en 2018, comme tous les mouvements menés par les syndicats depuis au moins 10 ans, quelle que soit la combativité de la base, cette base étant désormais socialement trop étroite pour impacter la société dans son ensemble. Le reste de la société, justement, semble assister sans hostilité, avec tristesse même, à la fin des mouvements sociaux qui avaient jusqu’ici en France joué le rôle de régulateur social, et s’apprête à contre-cœur, mais avec le sentiment de l’inéluctable, à entrer dans une période purement libérale, dans laquelle on se sait pas encore comment on va bien pouvoir continuer à se bagarrer. »

« On est aujourd’hui quelques-uns à penser que poser la grève générale comme « arme des travailleurs » sans considération de l’état actuel de la structuration de la force de travail est une erreur théorique qui conduit à des erreurs politiques. Pour le dire clairement, je ne crois pas que quoi que ce soit doive être maintenu comme un principe hors de toute effectivité, ça s’appelle du normativisme. S’il n’y a plus de grève générale, si la classe ouvrière n’apparaît plus comme un bloc uni et homogène, le problème qui se pose n’est pas de savoir comment faire pour qu’il y ait la grève QUAND MÊME et que la classe soit unie QUAND MÊME, mais celle de savoir pourquoi c’est comme ça, si c’est accidentel ou structurel, et en tirer les conclusions qui s’imposent afin de pouvoir agir dans cette réalité-là, au lieu de sans cesse poser des normes répondant à une autre réalité, qui n’existe plus. »

AC le 7 janvier

commentaires et réponses d’AC sur https://www.facebook.com/alain.cornedieu.9/posts/2509430885941576?from_close_friend=1&notif_id=1578393184379710&notif_t=close_friend_activity

 

image.png

« CES FORCES QUI COMPOSENT ET RECOMPOSENT LES LUTTES AUTOUR DES RETRAITES »

[Temps Critiques]

« La question des retraites pose celle du travail plus que celle de l’État-providence. C’est une des différences essentielles avec le mouvement de 1995. Le mouvement actuel contre la réforme des retraites n’est pas, comme le pense Laurent Jeanpierre (Libération du 12 décembre 2019) une attaque contre le néo-libéralisme en sauvegarde d’un État qui, de toute évidence, a maintenu des services publics tout en les rendant indéfendables de par leur restructuration. Le « Tous ensemble » ne peut donc plus se réfugier autour de la défense du service public et de l’État-providence quand, comme en 1995 c’était tout le système de protection sociale qui était remis en cause. C’est là que la défense des régimes spéciaux apparaît particulièrement décalée alors qu’il est question des conditions de vie en général comme l’ont bien porté les Gilets jaunes et comme ils continuent à le porter dans les « interpros » et dans la rue. »

https://lundi.am/Ces-forces-qui-composent-et-recomposent-les-luttes-autour-des-retraites

Au micro de RTL ce mardi matin, le Premier ministre Edouard Philippe a fait plusieurs commentaires sur la réforme des retraites…..

Évoquant une autre «situation illégale», celle d’agents de la SNCF ou de la RATP «qui souhaiteraient se placer en arrêt maladie pour faire grève», il a dit avoir «demandé à la SNCF et à la RATP d’accélérer et d’accroître leurs contrôles» sur ces arrêts.

https://www.liberation.fr/direct/element/reforme-des-retraites-edouard-philippe-declare-netre-ferme-sur-aucune-modalite-concernant-lage-pivot_107400/

************************************************************************************

CHINE

« RED DUST – La transition vers le capitalisme en Chine » INTRODUCTION

image.png

 

dndf commence aujourd’hui la traduction et la publication en français et sous forme de feuilleton, du passionnant numéro spécial de la revue CHUANG qui analyse l’historique de la transition de la Chine vers son intégration mondiale dans le capitalisme moderne. Ce premier article est l’introduction du texte dont on peut trouver la version en anglais ICI. En tapant “CHUANG” dans le moteur de recherche en haut à droite, vous aurez accès à tout ce que dndf a publié d’eux en français depuis le premier numéro de cette revue.

http://dndf.org/?p=18257

« RED DUST 1° partie »

Les rives du Pacifique –  Les conditions internationales – 1890-1970

image.png

 

http://dndf.org/?p=18266

*******************************************************************************

HONG KONG

« WATER IS COMING »

Retour de Hong Kong

« Des amis nous ont envoyé cet article après avoir voyagé à Hong Kong en septembre dernier. Alors que le mouvement ne faiblit pas (environ un million de personnes manifestaient encore le 1er janvier), cet article revient sur quelques points qui donnent à réféchir. Il ne s’agit pas d’une chronologie mais d’une tentative pour voir ce que le mouvement éclaire en dehors des aspects les plus connus. On y trouvera également de nombreux éléments de réponse aux différents articles d’Alain Brossat sur Hong Kong publiés sur lundimatin.

Si tout va bien, cet article devrait être complété plus tard par un autre, qui éclairera davantage le rôle et la place de la Chine dans le conflit en cours et plus largement…..

image.png

 

Parce que la contradiction n’est pas binaire, parce que la dialectique n’est pas une affaire simple, nous avons rencontré et trouvé des voix qui luttaient à la fois contre les hégémonies occidentale et chinoise. Les entretiens et les sites auxquels nous renvoyons en début de cette partie en donnent une image assez claire : qu’il s’agisse de la place des domestiquesdes travailleurs migrantsdes prostitués ou encore la lutte contre les deux impérialismes (par ici et ), il faut vraiment faire des efforts pour ne voir dans ce mouvement que des drapeaux américains et des manifestants naïfs. Une première objection pourrait être : oui, mais ces tendances sont ultra-minoritaires. Certes, sans doute, mais qui ne l’est pas, dans le camp révolutionnaire ? Et surtout, à quoi bon s’intéresser à un mouvement si ce n’est pour en garder qu’une image simple et préfabriquée par les grands médias ? »

https://lundi.am/Water-is-coming

*******************************************************************************

UKRAINE

De l’uniformisation des conditions d’exploitation !

un nouveau projet de loi sur le travail

image.png

Ses dispositions actuelles porteraient gravement atteinte aux droits fondamentaux des travailleurs, permettant des licenciements abusifs; contrats de travail individuels à court terme et contrats de zéro heure; les heures supplémentaires sont devenues la norme, elles sont payées au cinquième des taux actuels et les heures normales de travail devraient dépasser huit heures par jour; suppression de certaines garanties sociales et réduction de la protection des mères de jeunes enfants, ce qui facilite encore plus leur licenciement; la possibilité de transférer un employé vers un autre lieu de travail sans son consentement; interdiction de la négociation collective; et l’exclusion des syndicats du lieu de travail.

http://www.industriall-union.org/draft-labour-law-in-ukraine-restricts-union-activities

***********************************************************************************

INDE

grève de 24 heures

Les incidents les plus graves ont eu lieu à Calcutta, dans l’Etat du Bengale occidental, où la police a tiré en l’air à balles réelles pour disperser des manifestants qui incendiaient des véhicules et jetaient des pierres, a déclaré une source policière à l’AFP.

https://www.lepoint.fr/monde/greve-en-inde-incidents-entre-manifestants-et-forces-de-l-ordre-08-01-2020-2356787_24.php

image.png

Une grève de 24 heures a perturbé une grande partie de l’ Inde alors que des travailleurs sont descendus dans la rue dans plusieurs grandes villes pour protester contre l’aggravation du ralentissement économique du pays.

Mercredi, au moins 10 syndicats ont appelé leurs employés à manifester contre ce qu’ils ont qualifié de politique «anti-populaire» du gouvernement nationaliste hindou de Narendra Modi

La grève a eu lieu un jour après que les statistiques officielles prévoyaient une croissance de 5% pour cette année, la plus lente en 11 ans. Les syndicats demandent la fin des contrats de travail à court terme, des salaires plus élevés et l’arrêt de la privatisation des entreprises publiques.

À Calcutta, des manifestants ont mis le feu à des véhicules, dont une camionnette de police, et ont saccagé des biens et des bus du gouvernement. La police a riposté avec une matraque et a tiré des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc…..

 La morosité face au chômage chronique augmente depuis bien avant que Modi ne soit réélu pour un deuxième mandat en mai dernier . Les chiffres de l’année dernière ont montré le chômage le plus élevé en 45 ans…

https://www.theguardian.com/world/2020/jan/08/india-towns-and-cities-grind-to-halt-as-workers-stage-24-hour-strike

**********************************************************************************

EGYPTE

La contraction du secteur privé non pétrolier égyptien a ralenti en décembre pour la première fois en trois mois, suggérant une atténuation d’un ralentissement qui a commencé en août, a révélé une enquête lundi….

image.png

 

«Cela dit, les vents contraires demeurent sur le front extérieur, les nouvelles commandes à l’exportation chutant au rythme le plus élevé depuis plus de trois ans.»

Les pertes d’emplois ont été enregistrées à leur rythme le plus rapide depuis mai.

http://english.ahram.org.eg/NewsContent/3/12/358965/Business/Economy/Contraction-in-Egypts-nonoil-private-sector-activi.aspx

*****************************************************************

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s