« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 16 novembre 2019

image.png
HONG KONG Novembre 2019
**********************************************************************************
« Pour nous, les luttes ne sont pas un environnement douillet, une toile de fond destinée à mettre nos idées en valeur, elles sont le problème. Et si nous n’y sommes jamais complètement chez nous, même quand nous y participons, c’est que dans cette société il n’y a pas de place pour le communisme. Les questions que nous posons aux luttes telles qu’elles sont, nous les posons du point de vue du dépassement et de la rupture, du point de vue de ce qui craque, du point de vue des tensions et des déchirements, et ça n’est jamais confortable. » Carbureblog
************************************************************************************

Des manifestations en Iran contre la hausse des prix à la pompe

« des gens ont attaqué un dépôt d’essence dans la ville et ont essayé d’y mettre le feu »

image.png

Le gouvernement iranien a annoncé vendredi une hausse d’au moins 50 % du prix de l’essence, suscitant une vague de mécontentement.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/11/16/des-manifestations-en-iran-contre-la-hausse-des-prix-a-la-pompe_6019401_3210.html

« Sur le transport urbain, les prix vont augmenter de 20 à 30 % mais sur le transport interurbain, il n’y aura pas d’effet car le prix du gasoil n’a pas augmenté et c’est seulement l’essence qui a augmenté. »

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20191115-gouvernement-iran-rationne-essence-contrebande-sanctions

************************************************************************
« Bolivie : Un soulèvement populaire exploité par l’ultra-droite »
 
image.png

 Ce 11 novembre 2019, Raùl Zibechi (journaliste et essayiste, spécialiste des mouvements sociaux sud-américains) écrivait ce texte pour le site desinformemonos, que nous avons décidé de traduire et de publier. Ce billet d’humeur, malgré qu’il porte en lui une certaine teneur démocratiste, ou du moins « légitimiste », avec ses appels à un « peuple » indéfini, nous permet de comprendre la conjoncture politique qui a mené au soulèvement bolivien de ces dernières semaines, et ce avec une clarté providentielle. La récupération du soulèvement bolivien par une droite dure et réactionnaire, relativement populaire au sein des classes moyennes boliviennes, et représentant le patronat agro-industriel du pays, s’explique avant tout par le musèlement (opéré par le gouvernement Morales) des organisations indigènes sur le territoire national. Aujourd’hui, le prolétariat et les peuples autochtones risquent de subir la politique d’un « mouvement civique » ayant pris le pouvoir avec l’appui de l’armée, et ne les représentant évidemment pas. Ils luttent, partout, et alors que la guerre est civile des drapeaux se dressent dans les rues d’El Alto : ils sont multicolores, ce sont des wiphalas. Les indigènes n’ont pas dit leur dernier mot.

https://agitationautonome.com/2019/11/13/bolivie-un-soulevement-populaire-exploite-par-lultra-droite/?fbclid=IwAR25YYN7esDvN_-dD7O2FGyaI-tOpNqxV5Jt0Qpo52aFnuq4sNejc2KpnIc

***********************************************************************************
FRANCE
 

A propos de la dernière manifestation contre l’islamophobie

image.png

Fil publié sur la page twitter d’AC le 12 novembre

La gauche demande quand même aux « musulmans » une sacrée dose de patience, à exiger d’eux qu’ils continuent à se réclamer d’une République qui ne veut manifestement pas d’eux, et le prouve encore à l’occasion de cette manifestation conspuée de toutes parts. Jusqu’à quand ?

Mais en réalité, la République et le Capital adorent les « musulmans » : 1) comme boucs émissaires 2) comme force de travail précaire, et qui doit le rester. Pour le reste, toutes les « Marseillaises » du monde ne sont qu’hypocrisie.

Et maintenant, le comble, on demande aux « musulmans » d’aimer la laïcité, qui aujourd’hui est le principal outil idéologique du véritable racisme d’Etat qui s’abat sur eux.

Parce que le vrai racisme d’Etat se manifeste par des lois, et pas par des propos racistes de ministres : et la laïcité est au fondement idéologique de ces lois.

Par conséquent, dénoncer d’un côté le racisme d’Etat et se réclamer de l’autre de la laïcité, c’est demander de maintenir intacts les outils de l’oppression à ceux qui la subissent directement.

Pas plus que la laïcité, on ne voit pas pourquoi les Français « musulmans » aimeraient la République : ce nom même de « Français musulmans » est celui sous lequel la République leur imposait le couvre-feu durant la guerre d’Algérie.

Dans ce contexte, la promotion des « valeurs républicaines » auprès des « musulmans » fait surtout état de la capacité de neutralisation des antagonismes de la gauche : on chante la Marseillaise main dans la main, et chacun retourne chez soi. Mais c’est où ça au juste, « chez soi » ?

Et qu’est-ce que c’est que cette manifestation contre l’islamophobie où tout manifestation d’être effectivement musulman est d’emblée aseptisée sous des flots de Javel laïque et républicaine ?

Toutes ces Marseillaises et ces revendications de laïcité au sein d’une manifestation contre l’islamophobie montrent ceci : la France, y compris et peut-être surtout à gauche, ne peut pas parler du racisme français tel qu’il existe, et qu’il est nécessaire à l’Etat et au capital.

La racisation des prolétaires issus des ex-colonies françaises est semblable à celle des Noirs américains : elle ne cessera jamais. Il n’y aura pas « d’intégration républicaine » des racisés, parce que la République et le capital les ont fait tels et les garderont tels.

La question n’est pas pour les racisés celle de leur acceptation par la France : ce n’est qu’en tant que dominés que la France les « acceptera ». La question est pour eux de se donner des armes pour résister et lutter contre cet Etat et cette République, et contre le capital.

Qu’on le veuille ou non, une lutte autonome des racisés devra aborder en son sein la question religieuse : mais c’est sous ses propres termes qu’elle devra le faire,  et non sous les injonctions laïcardes et/ou unifiantes de la gauche républicaine et/ou marxisante.

 

**********************************************************************************
A Hongkong, la police ouvre le feu contre des manifestants
image.png

« Un habitant de Sai Wan Ho a déclaré que les contestataires tentaient de bloquer une route en jetant des poubelles quand la police s’est précipitée sur les lieux. « Ils ne se sont pas affrontés, la police a accouru et a directement fait feu. Il y a eu trois bruits, ‘pan, pan, pan’ »

https://www.france24.com/fr/20191111-hong-kong-police-tire-manifestants-blesse

 

  Une vidéo, partagée massivement sur les réseaux sociaux, montre un policier tirant à balles réelles, lundi, dans le quartier de Sai Wan Ho.  

« Vous avez tiré trois coups de feu ! », un policier a répondu : « Trois ce n’est pas assez ! »

https://www.facebook.com/CupidProducer/videos/1145251132339068/?t=0

L’horizon indépassable du démocratisme !!!!!

« réouverture de l’autoroute pour promettre…… les élections »

« Lors d’une conférence de presse à trois heures du matin, des manifestants de l’Université chinoise de Hong Kong, l’un des principaux champs de bataille de la semaine dernière, ont annoncé la réouverture de l’autoroute de Tolo, une artère de circulation importante en dehors de l’école.

Les manifestants ont annoncé qu’ils donneraient au gouvernement jusqu’à 18 heures vendredi (10H00 GMT) pour promettre que les élections du district local prévues pour le 24 novembre se poursuivraient. »

https://www.theguardian.com/world/2019/nov/15/hong-kong-protesters-lift-highway-blockade-on-proviso-elections-proceed

image.png

 

Toutes les universités ont progressivement annoncé lundi matin la suspension des cours pour la journée. Le nouveau site du Lycée français international de Hongkong, à Tseung Kwan Ho, a également fermé ses portes. Les transports publics étaient fortement affectés, certaines lignes de train fermées, après que les rails ont été encombrés de débris ou à la suite d’actes de vandalisme dans les stations de métro. Des affrontements ont également eu lieu à l’université chinoise de Hongkong, à Shatin. A l’université de Hongkong, située sur l’île, la station de métro a été incendiée. Ailleurs des actes de vandalisme en tout genre ont eu lieu, graffitis, barrages, ouverture des lances à eau anti-incendie dans les stations de métro…

« À l’heure du déjeuner, des centaines de manifestants en tenue de bureau sont descendus dans les rues du centre, le quartier des affaires le plus prestigieux de la ville, pour la troisième journée consécutive. Des briques étaient éparpillées sur les voies de communication normalement passantes et encombrées de trafic alors que des cols blancs criaient des slogans. Certaines affichent des pancartes: « Ne tirez pas sur nos jeunes! » »

https://www.theguardian.com/world/2019/nov/13/hong-kong-student-protesters-bows-arrows-petrol-bombs-universities

************************************************************

UK

La Haute Cour du Royaume-Uni interdit la grève de 110 000 postiers du Royal Mail

Le mois dernier, 110 000 membres du Syndicat des travailleurs de la communication (CWU) ont voté à une majorité de 97% sur un taux de participation de 76% pour se mobiliser contre les attaques du Royal Mail Group (RMG) sur leurs conditions de sécurité et leurs conditions de travail……

Le Sunday Times a averti que  » le syndicalisme militant s’accélère à un moment crucial, tant sur le plan politique qu’économique. Pour la première fois depuis l’hiver du mécontentement, en 1978-1979, lorsque la Grande-Bretagne a été prise de grèves, les syndicats se préparent à une action industrielle de masse. Elle arrive au moment où les électeurs se rendent aux urnes et où la nation se débat avec Brexit.

« Les troubles se propagent, en particulier dans les anciennes entreprises publiques. »

Le Sun, qui appartient également à Rupert Murdoch, note que les grèves sont actuellement « au sixième plus bas niveau depuis le début des enregistrements en 1891″.

https://www.wsws.org/en/articles/2019/11/14/cour-n14.html

 
***************************************************************************
STATES
 

«Ce [contrat] n’est bon que pour… voyons, personne à part Ford et l’International [UAW]. »

image.png

 

Les Travailleurs unis de l’automobile (UAW) ont annoncé la ratification de l’accord national chez Ford dans une déclaration publiée sur son site web tard vendredi soir. Selon le décompte officiel, le contrat a été adopté avec une marge de 56-44……

« Le vote se termine vendredi sur l’accord de liquidation avec Ford négocié par United Auto Workers. Le contrat maintient le système de rémunération à deux niveaux détesté, introduit de nouvelles technologies pour surveiller les travailleurs et ouvre la voie à une utilisation plus large de travailleurs à temps partiel surexploités sous la fausse revendication d’un «parcours» vers des États à temps plein. »….

Une caractéristique importante du vote est le taux généralisé d’abstention dans les principales installations. Chez Dearborn Truck, où l’on croit généralement que l’UAW a bourré le bulletin de vote en 2015 pour assurer le passage du dernier contrat Ford, le taux d’abstention était de près de 50%. À l’Assemblée de Chicago, le taux d’abstention était encore plus élevé……

Le prochain contrat pour l’UAW est le contrat chez Fiat Chrysler. Les pourparlers finaux doivent commencer lundi, et un accord de principe devrait intervenir peu de temps après.

https://www.wsws.org/en/articles/2019/11/16/auto-n16.html

 
*************************************************************************
FRANCE
 

Philippe Martinez : « On peut éviter la grève du 5 décembre si le gouvernement agit »

https://www.bfmtv.com/economie/le-mouvement-de-greve-du-5-decembre-va-etre-tres-fort-previent-philippe-martinez-1805127.html

 

Rétropédalage

Philippe Martinez, au micro de Sud Radio. À la question de savoir s’il est encore possible d’éviter cette grève, il répond : «évidemment». «Il suffit de dire: « on remet les compteurs à zéro et on améliore le système actuel »», plaide-t-il

https://www.sudradio.fr/societe/philippe-martinez-on-peut-eviter-la-greve-du-5-decembre-si-le-gouvernement-agit/

« Retraites : il est «évidemment» encore possible d’éviter la grève du 5 décembre, clame la CGT

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez assure qu’il renoncera à la grève si le gouvernement se contente «d’améliorer» le système actuel. »

https://www.lefigaro.fr/social/retraites-il-est-evidemment-encore-possible-d-eviter-la-greve-du-5-decembre-clame-la-cgt-20191113

 

 « Si on avait été vraiment ‘enfoncés’ au niveau de l’Élysée, personne ne pouvait nous secourir. »

 
image.png
 
***********************************************************************

TURQUIE

GRÈVE SAUVAGE

« Les travailleurs de l’assainissement de la municipalité de Maltepe à Istanbul, où le Parti républicain du peuple (CHP), parti de l’opposition, a remporté la mairie lors des élections locales du 31 mars, ont lancé une grève illimitée sauvage le mois dernier. Les travailleurs ont déclaré que les dispositions de leur convention collective n’étaient pas appliquées et ont dénoncé les licenciements imposés par l’administration municipale.

Quelque 500 travailleurs, membres de la Confédération des syndicats révolutionnaires (DİSK) favorable à l’opposition, se sont mis en grève en réaction à la mise à pied de quatre travailleurs en octobre. Ils ont organisé un sit-in sur leur lieu de travail. Le maire de Maltepe, Ali Kılıç (CHP), a répondu en appelant la police pour attaquer les travailleurs à l’aide de gaz lacrymogène et de matraques. Trois travailleurs ont été arrêtés.

L’attaque de la police a eu lieu juste un jour après une violente attaque de la part d’une métallurgiste licenciée à Eskişehir.

Le PCH a fondé sa décision de licenciement sur un décret publié par le gouvernement du Parti de la justice et du développement (AKP) du président Recep Tayyip Erdoğan lors de l’état d’urgence imposé après le coup d’État manqué de 2016. »

http://www.labourunity.org/wildcat-strike-by-sanitation-workers-against-chp-administration-in-maltepe-turkey/

 
**************************************************************************
VIETNAM
 

« Comprendre les manifestations des travailleurs dans les entreprises chinoises au Vietnam »

 Lorsque les coûts de main-d’œuvre ont commencé à augmenter en Chine au début des années 2010, de nombreux fabricants chinois et étrangers, en particulier dans les industries du vêtement et de la chaussure, ont cherché à s’établir dans des pays de l’Asie du Sud-Est tels que le Vietnam, dans l’espoir de reproduire le modèle à faible coût et à forte intensité de main-d’œuvre. modèle de production qui leur avait rapporté d’énormes profits au cours des deux dernières décennies ou plus. Comme en Chine, cependant, les travailleurs vietnamiens ont souvent réagi à l’exploitation de la direction par des grèves et des manifestations collectives……

image.png

 

nous pouvons constater que cette année encore, les entreprises à capitaux chinois ont connu leur part de controverses et de militantisme syndical. Mais — et c’est un gros problème — ces problèmes sont présents dans de nombreuses entreprises , quelle que soit leur nationalité. Les bas salaires, les longues heures de travail et les mauvaises conditions de travail sont des caractéristiques communes dans un certain nombre d’industries, quel que soit le propriétaire de chaque entreprise. Et les travailleurs se mettent en grève dans de nombreuses entreprises. Celles-ci sont concentrées dans des entreprises à capitaux étrangers, mais pas spécialement dans des entreprises chinoises; les rapports suggèrent que davantage de grèves se produisent dans les entreprises coréennes et taïwanaises.

Il existe certainement un sentiment anti-chinois fort et de longue date au Vietnam. En 2014, les tensions sur la mer de Chine méridionale ont entraîné des émeutes dans les usines à travers le pays . En 2018, un projet de création de trois zones économiques spéciales, interprété par de nombreux citoyens comme une vente du pays à la Chine par le gouvernement, a été marqué par de nombreuses manifestations et grèves dans les rues . Et on s’inquiète de la présence de travailleurs chinois sans papiers , en particulier de travailleurs de la construction, sur des projets de construction appartenant à des Chinois au Vietnam. Cependant, il existe peu de preuves permettant de penser que les conditions de travail et les droits des travailleurs sont nettement différents des entreprises chinoises aux entreprises étrangères. »

https://clb.org.hk/content/understanding-worker-protests-chinese-enterprises-vietnam

******************************************************************************
 

« Capital, plus-value, meurent avec la bourgeoisie » 

– A Quito (Équateur) durant les émeutes contre les réformes austéritaires du FMI, octobre 2019

https://twitter.com/agars_son/status/1182374875467517956/photo/1

image.png
*********************************************************************************

« Votre normalité m’a rendu malade » 

[ # ChileProtests nov. 2019]

image.png
 

CHILI

« le président conservateur Sebastian Pinera a annoncé dans un message à la nation depuis le palais de La Moneda le rappel de policiers retraités pour appuyer les forces de l’ordre……

Conséquence de la persistance de cette vague de contestation sans précédent dans un pays loué jusque-là pour sa stabilité en Amérique latine, la monnaie chilienne a chuté mardi à un plus bas historique (-3,1%), un dollar s’échangeant à 783 pesos à la clôture des marchés.

Le précédent record à la baisse remontait au 10 octobre 2002 »

https://www.ouest-france.fr/monde/chili/au-chili-la-mobilisation-reste-forte-et-pese-sur-l-economie-6605575

« Selon l’Institut national des droits humains (INDH), un organisme public indépendant, 197 personnes ont subi des blessures oculaires, « surtout de tirs de plombs, mais aussi d’autres armes, comme les bombes lacrymogène » depuis le début de la contestation le 18 octobre.

Un chiffre qui dépasse de loin le nombre de cas similaires survenus pendant la crise des « gilets jaunes » en France — 24 selon le décompte d’un journaliste indépendant — ou des manifestations massives à Hong Kong, soulignent l’ordre des médecins chiliens et plusieurs organisations locales de défense des droits humains. »

https://actu.orange.fr/monde/au-chili-les-innombrables-eborgnes-de-la-mobilisation-sociale-CNT000001liSeJ/photos/el-estudiante-chileno-carlos-vivanco-de-18-anos-perdio-la-vision-total-de-su-ojo-izquierdo-el-11-de-noviembre-de-2019-8445d576c54643fca6c70a53d235bbf2.html

 

**********************************************************************************
LIBAN
 

« Nous sommes désormais au cœur de la crise »

Les prix de certains aliments, à l’instar de la viande et des légumes, ont augmenté respectivement de 7% et 27% au cours des quatre derniers jours

https://actu.orange.fr/monde/craignant-les-penuries-les-libanais-fondent-sur-les-produits-de-base-CNT000001lcoAg/photos/un-libanais-fait-ses-courses-dans-une-grande-surface-de-la-capitale-beyrouth-le-9-novembre-2019-5c8a18f97e9abe36ddd09b8d6fa9e898.html

« Y-a-t-il une révolution sans leader ? » s’est emporté le chef de l’Etat.

Un mort par balle sur une route bloquée par des manifestants

Un homme a été tué par balle dans la nuit de mardi à mercredi au sud de Beyrouth alors que les contestataires coupaient plusieurs routes à travers le Liban, après des déclarations du président Michel Aoun qui ont attisé leur colère.

https://www.ouest-france.fr/monde/liban/liban-un-mort-par-balle-sur-une-route-bloquee-par-des-manifestants-6605583

*****************************************************************************

ALGÉRIE

«Une phase d’austérité sévère dans le très moyen terme»

image.png

 

Nous nous dirigeons vers une «phase d’austérité sévère dans le très moyen terme, c’est-à-dire dans une année et demie ou deux ans», avertit l’économiste Youcef Benabdellah en plaidant pour l’urgence d’aller vers des réformes sérieuses.

https://www.elwatan.com/edition/economie/youcef-benabdellah-economiste-une-phase-dausterite-severe-dans-le-tres-moyen-terme-13-11-2019

*********************************************************************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s