« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 20 avril 2019

image.png

Celui-là vient d’Algérie.

*******************************************************************

ALGÉRIE

Souriez, vous êtes humiliées

 Dénonciations de traitements “dégradants” contre des femmes au commissariat de Baraki

Des militantes du Mouvement social et démocratique (MDS) et de l’association Rassemblement Jeunesse Action (RAJ), interpellées samedi 13 avril 2019  à la Grande-Poste puis relâchées dimanche à 01H00 du matin, ont été obligées de se dénuder pour subir une fouille au commissariat de Baraki où elles étaient retenues, a affirmé l’une d’elles au HuffPost Algérie.

https://www.tsa-algerie.com/des-manifestantes-deshabillees-dans-un-commissariat-a-alger/

Publié par le site des Éditions de l’Asymétrie sur l’expérience autogestionnaire en Algérie

La rente, l’Etat et la révolte : VenezuelAlgérie ?

image.png

Quel parallèle peut-on faire entre les pouvoirs vénézuéliens et algériens alors que ces deux régimes « pétroprétoriens », aux trajectoires historiques bien différentes, traversent chacun une crise majeure ? Avant de se prêter modestement à cette comparaison, signalons qu’elle a déjà fait l’objet de recherches et d’analyses.

Tout d’abord ce parallèle a été ébauché par Marc St-Upery sur son blog sur Mediapart, qui constitue avec le site barril.info , deux sources absolument primordiales pour comprendre ce qui se passe au Venezuela sans les habituelles oeillères campistes et autres sinistres redites « anti-imperialistes ».

Nous reproduisons la note de St-Upery  : « L’idée que l’État maduriste est « dominé par les mafias » est un leitmotiv des hauts fonctionnaires bolivariens ayant rompu avec le régime. Voir Marc Saint-Upéry, « Ce que disent d’ex-ministres et fonctionnaires de Chávez du régime de Maduro », Mediapart, 19 mai 2018, J’emprunte le terme « militaro-affairiste » à Omar Benderra (« Un été à Alger : cocaïne, charlatanisme et choléra », Algeria-Watch, ) dans le souci de pointer la potentielle fécondité heuristique d’une comparaison terme à terme – à même de dégager les ressemblances et les différences pertinentes – avec d’autres systèmes à base largement prétorienne et rentière, comme le régime algérien. Pour une bonne description de l’évolution récente de ce dernier et de son caractère, précisément, « militaro-affairiste » et clanique, voir Habib Souaïdia, « Le séisme politique au sein de la “coupole” des décideurs algériens de l’été 2018 », Algeria-Watch, ). Voir aussi le débat entre François Gèze, Omar Benderra et Habib Souaïdia sur YouTube .

Par ailleurs une journée d’étude du CNRS, organisée par Fatiha Talahite et Paula Vásquez Lezama, qui s’est tenue le 2 mai 2018, s’intitulait «  Rente pétrolière, crise de l’État et inégalités en Algérie et au Vénézuela ». On peut voir les vidéos des différentes et éclairantes interventions sur internet.

Nous reproduisons ici la présentation de cette journée d’étude

https://editionsasymetrie.org/autogestion/category/actualite/

image.png

« la force et l’avenir du mouvement (Hirak) est dans l’organisation autonome : comité d’usines et d’entreprises, comité de quartiers, comité de femmes et comité d’université. » c’est à peu près ça la traduction !

https://www.facebook.com/groups/553123631396639/?ref=group_header

******************************************************************************

SOUDAN

«Oh les filles, restez persévérantes. Cette révolution est la révolution des filles. »

image.png

 Photo murale réalisée par l’artiste soudanaise Alaa Satir sur l’un des murs entourant le sit-in près du quartier général de l’armée au Soudan.

« Vous êtes nos invités sous notre protection. »

« Il y a une tentative de dispersion du sit-in depuis le quartier général de l’armée, ils tentent de supprimer les barricades », a déclaré la SPA dans un communiqué à l’AFP

Des témoins ont déclaré que des soldats enlevaient les barricades érigées par les manifestants à titre de mesure de sécurité.

Selon des témoins, l’armée aurait placé une banderole sur l’un des murs de leur bâtiment, face aux manifestants.

« Nos frères et sœurs, ne vous approchez pas. Vous êtes nos invités sous notre protection. Mais maintenant, la loi d’urgence nous régit tous », a déclaré la bannière. »

http://english.ahram.org.eg/NewsContent/2/8/330061/World/Region/Sudan-protest-leaders-report-attempt-to-disperse-s.aspx

********************************************************************************

ARGENTINE

«  l’inflation a atteint 54,7 % au cours des douze derniers mois, a annoncé mardi 16 avril la banque centrale

L’économie argentine reste en récession, après une baisse du PIB de 2,5 % en 2018. Le chômage est supérieur à 9 % et la pauvreté est en hausse, touchant 32 % de la population des grands centres urbainsLa production industrielle a chuté de 50 %. Des centaines de petites et moyennes entreprises, ainsi que des succursales de multinationales ont fermé leurs portes et licencient. »

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/04/17/l-argentine-gele-le-taux-de-change-du-peso-pour-stopper-l-inflation_5451266_3210.html

image.png

Une bannière où se lit « des impôts plus faibles ou notre maison va être mises aux enchères » accrochée devant la Banque centrale du pays à Buenos Aires, le 27 mars 2019

 

********************************************************************************

Entre guerre et pauvreté, l’Ukraine se vide

L’installation à Lviv du sous-traitant automobile japonais Fujikura constituait une rare bonne nouvelle pour une Ukraine en quête éperdue d’investissements étrangers et d’emplois

L’Ukraine, avec ses salaires bas et sa main-d’œuvre de bonne réputation, s’est à l’époque imposée sur la Tunisie……

un détail imprévu est apparu : il s’est avéré délicat de pourvoir les 2 000 postes d’ouvriers nécessaires au bon fonctionnement de l’usine, malgré un salaire à 9 000 hryvnias (300 euros) pour les postes les moins qualifiés, comparable au salaire moyen ukrainien. En cause, l’exode massif des jeunes Ukrainiens, partis par centaines de milliers travailler dans la Pologne voisine et ailleurs en Europe« Les gens qui nous intéressent sont précisément les mêmes que ceux qui émigrent, jeunes et peu qualifiés »

Les estimations chiffrées du phénomène sont hasardeuses. Avec une population qui s’établit officiellement à 44 millions d’habitants (en comptant la Crimée annexée et le Donbass, dont le contrôle échappe en partie à Kiev), l’Ukraine n’a pas conduit de recensement depuis 2001. Mais la plupart des observateurs estiment que 3 à 6 millions d’Ukrainiens travaillent à l’étranger, de façon permanente ou en effectuant des allers-retours. Selon le ministre des affaires étrangères, 100 000 personnes quitteraient chaque mois le pays.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/04/18/entre-guerre-et-pauvrete-l-ukraine-se-vide_5451968_3210.html

*****************************************************************************

« un moment délicat »

« Le commerce mondial subit le plus gros effondrement depuis la grande récession

L’effondrement récent du commerce mondial est le pire depuis la crise financière et aussi marqué que lors de la récession du début des années 2000, selon les nouveaux chiffres du gouvernement néerlandais.

Le Telegraph décrit la perte soudaine de l’élan commercial équivalent aux mois qui ont suivi l’implosion de la bulle Internet en 2001, année où le volume des échanges a diminué de 2,2%. Le mouvement actuel est la chute la plus importante depuis la crise financière de 2007-2008 lorsque le commerce mondial a chuté, enregistrant une chute de 12,7%.

Le Fonds monétaire international a averti la semaine dernière qu’il s’agissait d’un « moment délicat » pour l’économie mondiale, de nombreux pays connaissant actuellement un ralentissement sévère. »

https://www.zerohedge.com/news/2019-04-16/world-trade-suffers-biggest-collapse-financial-crisis

*********************************************************************************

«Moi, je pense que tous les syndicats reviendront à la table de la concertation, je ne suis pas inquiète»

image.png

 La ministre de la Santé, Agnès Buzyn a dit aujourd’hui qu’elle n’était pas «inquiète» au sujet de la capacité du gouvernement à mener la prochaine réforme potentielle explosive des retraites

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/agnes-buzyn-pas-inquiete-pour-l-avenir-de-la-reforme-des-retraites-20190419

 

Enfoncer les portes ouvertes :

 l’innovation capitaliste profite aux couches supérieures de l’encadrement/salariat dans leur rôle coercitif, mais pas aux ouvriers ou aux employés.

https://www.lesechos.fr/economie-france/social/linnovation-favorise-moins-les-ouvriers-et-les-employes-que-les-cadres-1008704

 
A PROPOS DES GILETS JAUNES

carbureblog

« La crise des GJ en résumé : l’Etat doit prouver à la bourgeoisie qu’il n’est pas question d’augmenter le coût du travail, ni de freiner la circulation des marchandises et des capitaux. Comment obtenir ça ET la paix sociale ? La solution (provisoire) est la répression. »

 
image.png

« éléments épars de guerre civile »

« environ 10 000 interpellations, 6 000 gardes à vue et 2 000 déferrements ; plus de 200 blessé·e·s graves à la tête, 22 éborgné·e·s et 5 mains arrachées (un bilan minimal et à mettre à jour sans cesse, mais qui dépasse déjà de loin ce à quoi on a pu assister depuis plusieurs décennies). Nous pouvons donc avancer l’hypothèse qu’à la lutte de classe, le néolibéralisme actuel préfère la guerre civile – signe ultérieur, si encore il en fallait un, de l’accentuation de la crise en cours [1] ! »

https://paris-luttes.info/gilets-jaunes-cinq-mois-apres-11995

 

LES GILETS JAUNES BLESSÉS PAR LA POLICE SONT BIEN FICHÉS PAR LE GOUVERNEMENT !

C’est confirmé ce mercredi 17 avril par le Canard Enchainé, document à l’appui : le gouvernement a bien donné l’ordre de ficher les Gilets Jaunes blessés par la police lors des manifestations.

La consigne a été très officiellement envoyée aux hôpitaux : consigner la liste des personnes blessées en manifestation, avec leurs identités, dans un fichier spécial, d’habitude réservé aux situations de terrorisme.

image.png

À la Réunion, trois éborgnés par des LBD 40 racontent la vie après…

Vidéo

Cédric, Jacky et Ritchie ne se connaissent pas.

Fin novembre 2018, sur l’Île de la Réunion, de violents affrontements opposent Gilets Jaunes et forces de l’ordre. Cédric, Jacky et Ritchie perdent l’œil gauche.

https://lundi.am/Les-yeux-perdus-de-l-ile-Bourbon

***********************************************************************************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s