« Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce » le 9 juin 2018 

CHILI

« nous ne sommes pas un objet de consommation »

 chili femmes

Des dizaines de milliers de femmes ont défilé dans les villes chiliennes, mercredi 6 juin, pour sensibiliser le pays au machisme de la société. Le mouvement, parti des universités fin avril, investit désormais la rue.

Mercredi, dans les défilés de la capitale, Catalina expliquait à l’AFP être venue défiler torse nu « pour démontrer que nous sommes libres de disposer de notre corps et que nous ne sommes pas un objet de consommation ».

https://www.youtube.com/watch?v=cc8yPxhSHiU

Depuis, une vingtaine de facultés du pays sont le théâtre de manifestations revendiquant une éducation non sexiste et la fin des stéréotypes rabaissant les femmes. « Cette mobilisation a explosé au visage de tout le monde, parce qu’il y a beaucoup de ressentiment, beaucoup de choses accumulées », a expliqué Araceli Farias, vice-présidente de la Fédération des étudiantes de l’Université catholique de Santiago.

http://mashable.france24.com/monde/20180607-universites-rue-mobilisation-feministe-chili

******************************************************************************

JORDANIE

 un mouvement des classes moyennes 

 » les gens me ressemblent, sont bien habillés, ne sont pas des voyous qui veulent tout casser! »

abandon du projet de loi fiscale qui a déclenché ce mouvement de contestation inédit dans le Royaume hachémite. Celui-ci prévoyait une augmentation de 5 % à 25 % des impôts en les élargissant aux personnes ayant un revenu annuel supérieur à 8 000 dinars (9 700 euros).

Cette loi s’inscrit dans un ensemble de mesures convenues avec le Fonds monétaire international en 2016 en contrepartie d’une ligne de crédit de 723 millions de dollars (613 millions d’euros) accordée à la Jordanie pour maintenir son économie à flot. Mais ce tour de vis a été vécu comme une déclaration de guerre, notamment par la classe moyenne, qui formait une bonne partie des manifestants descendus dans la rue à Amman. 

https://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2018/06/08/la-contestation-prend-un-tour-politique-en-jordanie_5311600_3218.html

le roi Abdullah remplace son Premier ministre pour tenter de désamorcer la colère du public.

Extraits en traduc google

Certains ont célébré le changement de leadership et ont dit qu’ils attendraient de voir si les mesures arrêteraient les hausses de prix qui, selon eux, frappent les pauvres.

« Je me sens personnellement optimiste et nous avons commencé à ressentir le début du changement », a déclaré Murad Yaghan à Reuters lors d’une manifestation tard dans la nuit, alors que les gens autour de lui scandaient contre la politique économique du gouvernement. « Nous continuerons la pression publique. »

Mercredi, des panneaux ont été accrochés à l’extérieur des magasins fermés en disant: « Je participe à la grève », mais la vie dans la capitale a continué comme d’habitude. Les syndicats de médecins, d’ingénieurs et d’avocats étaient les principaux acteurs de la grève.

http://www.middleeasteye.net/news/jordan-unions-strike-after-new-pm-appointed-1540637510

Avocats en robe, enseignantes venues en groupe, médecins avec leurs enfants… Ils étaient plus d’un millier rassemblés devant le siège des syndicats à Amman, sous une chaleur écrasante, clôturant la grève qui s’est tenue de 09H00 (06H00 GMT) à 14H00 (11H00 GMT).

« C’est la première fois de ma vie que je participe à des manifestations et je suis surprise de voir que les gens me ressemblent, sont bien habillés, ne sont pas des voyous qui veulent tout casser! », explique en riant Linda, 35 ans, professeure d’anglais dans un lycée privé de la capitale.

http://www.lepoint.fr/monde/journee-de-greve-en-jordanie-la-rue-ne-decolere-pas-06-06-2018-2224669_24.php

Cela a mis en colère une classe moyenne professionnelle déjà désenchantée et des petites et moyennes entreprises qui forment l’épine dorsale d’un secteur privé dynamique, qui pensaient faire les frais de la hausse des impôts dans un pays où sévissait la corruption. Une grève générale de leurs syndicats a déclenché les manifestations.

Après un arrangement du FMI qui a apporté une certaine stabilité budgétaire, la Jordanie a convenu en 2016 d’un programme triennal plus ambitieux de réformes structurelles à retardement. L’objectif est de réduire la dette publique à 77% du PIB d’ici à 2021, contre 95% aujourd’hui.

La dette est causée au moins en partie par les politiques fiscales expansionnistes des gouvernements successifs, qui voulaient créer des emplois et augmenter les salaires du secteur public pour assurer la stabilité après les manifestations du «printemps arabe» dans la région en 2011.

« Le gouvernement n’a pas pu mesurer exactement l’impact de ces mesures sur les gens, il a sous-estimé la pression économique subie par la classe moyenne dans les grandes villes ces deux dernières années », a déclaré un ancien ministre sous couvert d’anonymat.

http://english.ahram.org.eg/NewsContent/2/8/301935/World/Region/Jordan-to-push-IMF-to-slow-reforms-after-protests-.aspx

Beaucoup sont descendus dans les rues pour protester, mais d’autres ont gardé leur colère pour eux. Le chaos syrien est tout proche de la Jordanie et le destin tragique de la Syrie dissuade beaucoup de Jordaniens d’exprimer leurs véritables sentiments vis-à-vis du pouvoir en place.

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20180604-jordanie-manifestations-loi-fiscale-gouvernement-fmi

La Jordanie a de nouveau été le théâtre de manifestations cette nuit : il s’agit des plus importantes en cinq anscontre la hausse des prix et les impôts, dans un pays lourdement endetté qui s’est engagé à mener des réformes.

3ème nuit consécutive de manifestations en Jordanie . Mobilisation principalement socio-économique: nouvel impôt sur le revenu sévère dans le cadre du plan conçu par le FMI + hausse des prix du carburant et de l’électricité. Répartis d’Amman à Irbid, Jarash, Zarqa et Maan

https://twitter.com/twitter/statuses/1003155861739655168

la police a affirmé que des manifestants avaient « attaqué » des membres des forces de l’ordre et « essayé de s’en prendre à des biens publics et privés ». Elle a averti qu’elle aurait recours à la force, si nécessaire, pour éviter tout trouble à l’ordre public.

http://www.francesoir.fr/actualites-societe-lifestyle/jordanie-nouvelles-protestations-nocturnes-contre-un-projet-de-lo

Les autorités ont cessé de subventionner le pain en janvier dernier. Les prix des galettes ont fortement augmenté, certaines ont même doublé. Les prix des carburants montent en flèche en Jordanie : +6% en avril, +2% en février. Amman est la ville la plus chère du monde arabe, d’après le rapport du groupe de recherche The Economist publié cette semaine et pourtant, les salaires ne sont pas très élevés. Près de 15% des Jordaniens vivent sous le seuil de pauvreté.

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20180530-greve-jordanie-hausses-impots-mouvement-social

********************************************************************************

CHINE  : LE 5 JUIN 1989

chime tienamen

extrait

« Autour de la place Tianfu, des bus ont brûlé, des voitures de police ont été incendiées. Les émeutes de Chengdu, vous n’êtes pas au courant ? »

Dans les reportages et les souvenirs de 1989, la couverture médiatique internationale s’est presque exclusivement concentrée sur les événements de Beijing. Malgré les rapports de témoins oculaires et certaines publications universitaires, on oublie donc facilement que ce qui s’est passé il y a 27 ans était en fait un mouvement social national, avec  » des protestations massives (….) engloutissant des villes et des villages à travers la Chine «  (Unger 1991) – jusqu’à 63 selon certaines sources, d’Urumqi à l’extrême Ouest à Changchun dans le Nord-Est et Guangzhou dans le Sud. Et, comme le chauffeur de taxi me l’a fait remarquer, certains des affrontements les plus violents se sont produits à Chengdu.

http://dndf.org/?p=16920#more-16920

******************************************************************************

EGYPTE

Augmentation du prix de l’eau potable de 46,5 %

-

Egyptian residents of the Nile Delta town of Borg Al-Borollos, 300 kms north of Cairo, crowd around to fill jerry cans with potable water from a truck visiting their neighbourhood, 18 July 2007. A historical potable water shortage in this area has forced inhabitants and local government to resort to water distribution and storage methods, outdated in modern life. AFP PHOTO/CRIS BOURONCLE / AFP PHOTO / CRIS BOURONCLE

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi a approuvé des mesures visant à augmenter les factures d’eau potable jusqu’à 46,5%, a annoncé samedi le journal officiel, la deuxième hausse en moins d’un an.

http://english.ahram.org.eg/NewsContent/3/12/301644/Business/Economy/Egypt-raises-piped-drinking-water-charges-by-up-to.aspx

Deux lois portant sur les salaires et les pensions de quelque 14,5 millions d’Egyptiens ont été approuvées par le Parlement lundi, dans le cadre d’un programme de dépenses sociales annoncé dimanche par le ministre des Finances, visant à alléger les mesures d’austérité de l’Etat.

Le paquet précède les mesures d’austérité anticipées, avec une décision attendue du gouvernement d’augmenter les prix du carburant et de l’électricité à l’horizon et la flambée des prix généraux des matières premières qui devrait suivre.

Les dépenses sociales supplémentaires comprennent également des exonérations fiscales, a déclaré le ministre des Finances Amr al-Garhy dans une interview télévisée dimanche soir. Il a ajouté que le programme de subventions alimentaires connaîtra une augmentation minime, après avoir été considérablement élargi dans le budget pour l’exercice financier se terminant en juillet.

C’est la troisième année consécutive dans laquelle le gouvernement a annoncé un paquet de dépenses sociales en conjonction avec des mesures d’austérité. Contrairement au grand paquet de l’année dernière, cependant, l’accent n’est pas mis sur l’augmentation des subventions alimentaires et des transferts monétaires. Au lieu de cela, il vise les salaires de la classe moyenne. Les analystes à qui Mada Masr a parlé soutiennent que cette concentration représente une prise de conscience par le gouvernement que la poussée attendue du taux d’inflation entraîné par les mesures d’austérité atteindra la classe moyenne.

« L’impact attendu des mesures [d’austérité] à venir est important. En conséquence, le gouvernement doit inclure une nouvelle catégorie sociale dans sa politique de protection sociale et pas seulement la classe la plus pauvre », a déclaré Omar al-Shenety, directeur général de la banque d’investissement Multiples Group au Caire et à Dubaï. .

« Le gouvernement se rend compte maintenant qu’il doit compenser les classes moyennes et moyennes inférieures de quelque façon que ce soit« , a ajouté Shenety. « Pour ce faire, il faut des mécanismes faciles, ce qui a été fait avec la récente décision d’augmenter les exonérations fiscales et les crédits, les primes et les retraites. »

Shenety a expliqué que des programmes de transferts monétaires comme Takaful (Solidarité) et Karama (Dignité) sont actuellement en place pour cibler les segments de la société à faible revenu.

Environ cinq millions d’employés et de travailleurs du gouvernement bénéficieront des nouvelles primes, 9,5 millions de personnes bénéficieront de pensions et 20 millions de personnes bénéficieront de crédits d’impôt, selon les déclarations des responsables du ministère des Finances.

https://www.madamasr.com/en/2018/06/05/feature/economy/as-egyptians-brace-for-further-increases-in-living-costs-government-announces-social-spending-package/

A lire ou relire au sujet de ces fameuses classes moyennes

Notes sur les classes moyennes et l’interclassisme

https://carbureblog.com/2016/11/21/notes-sur-les-classes-moyennes-et-linterclassisme/

Et aussi le  feuilleton « Le ménage à trois de la lutte des classes »  consacré à la classe moyenne dans la lutte des classes sur le blog « hic salta-communisation » http://www.hicsalta-communisation.com/

***************************************************************************

UK

 « L’EXPLOITATION CAPITALISTE, c’est aussi la PAUVRETÉ qu’elle produit »

126909864

Extraits en traduc google

Le fossé entre les revenus des jeunes et des personnes âgées a augmenté de 50% au cours des 20 dernières années

Le nombre de jeunes de 21 à 30 ans travaillant dans des emplois précaires et souvent mal payés a explosé, selon le rapport. Au cours de cette période de 20 ans, le nombre de jeunes travaillant dans le secteur de l’aide sociale privée a augmenté de 104%, tandis que dans les hôtels et les restaurants, il est de 80%. L’écart salarial entre les générations a augmenté en termes réels, passant de 3 140 livres en 1998 à 5 884 livres en 2017 pour une personne travaillant 40 heures par semaine.

………….l’étude a révélé qu’un quart des jeunes travailleurs avaient peine à gagner assez pour payer les frais de subsistance, alors qu’un sur cinq avait sauté un repas.

https://www.theguardian.com/politics/2018/jun/04/growing-gulf-between-pay-of-younger-and-older-people-says-tuc

Les salaires de 10 millions de travailleurs à bas salaires ont stagné pendant deux décennies et feront face à des pressions pour une décennie à venir, selon une évaluation sombre du futur marché de l’emploi de la Grande-Bretagne. ( ceux qui gagnent entre 10 000 et 15 000 £,) SOIT UN PEU PLUS DE 17000 euros

Le rapport du CSJ indique que 20% des 33 millions de travailleurs britanniques gagnent 15 000 livres par an ou moins, et que 50% ne gagnent pas plus de 23 200 livres.

https://www.theguardian.com/money/2018/jun/02/low-paid-face-decade-wage-squeeze

A propos de l’article « Le nombre total de grèves au Royaume-Uni tombe au plus bas niveau depuis 1893 »

Discussions in english, naturly

https://libcom.org/forums/news/uk-worker-strike-total-falls-lowest-level-1893-31052018

*********************************************************************************

INDE

Raids policier

inde raid

Extraits en traduc google

Tuticorin: Onze jours après que la police du Tamil Nadu ait ouvert le feu sur des manifestants cherchant à fermer une fonderie de cuivre appartenant à Vedanta, à Londres, tuant 13 personnes, les habitants soupçonnés d’être impliqués dans les manifestations sont la cible d’une vague d’arrestations.

Plus de 10 personnes ont été arrêtées par la police lors de raids au cours des quatre derniers jours dans et autour de la ville portuaire de Tuticorin, selon l’avocat E Athisayakumar, qui travaille avec d’autres avocats locaux pour libérer les personnes détenues. La police a confirmé que des arrestations avaient lieu.

https://english.manoramaonline.com/news/nation/2018/06/04/tuticorin-firing-sterlite-protest.html

******************************************************************************

GRÈCE

Encore sur le nationalisme grec et la Macédoine

Des milliers de Grecs sont descendus dans la rue ce soir  ( 6 juin) dans les principales villes du nord du pays, contre les projets du gouvernement pour résoudre la question du nom de la Macédoine. Quelque 2000 personnes se sont rassemblées à Pella, centre historique de la Macédoine antique et ville de naissance d’Alexandre le Grand, a constaté un correspondant de l’AFP sur place, soit environ deux fois moins qu’espéré par les organisateurs.

………………..

Samedi 2 juin, des milliers de partisans du parti d’opposition de droite de Macédoine VMRO-DPMNE sont descendus dans les rues de Skopje pour protester contre les plans visant à changer le nom de leur pays. En Grèce, en début d’année, des dizaines de milliers de personnes avaient manifesté pour des raisons diamétralement opposées à Thessalonique, capitale de la région Macédoine, et des centaines de milliers à Athènes.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/06/06/97001-20180606FILWWW00364-grece-manifestations-contre-les-projets-de-futur-nom-de-la-macedoine.php

et à lire ou relire http://dndf.org/?p=16614

**********************************************************************************

Marx: prolonger la journée de travail – plus-value absolue.

Selon l’OCDE:

Travailleurs qui travaillent plus de 60 heures par semaine, 2015.

Turquie: 23,3%
Corée du Sud: 22,6%
Indonésie: 14,3%
Inde: 13,6%
Grèce: 11,2%
Japon: 9,2%
Chine: 5,8%
Royaume-Uni: 5,2%
France: 4,9%
Brésil: 4,4%
Russie: 3,9%
Espagne: 3,9%
États-Unis : 3,8%
Allemagne: 3,3%

*************************************************************************************

BELGIQUE

Grève sauvage sur le rail

La circulation des trains de la SNCB connait des perturbations vendredi matin, avec plusieurs suppressions de convois, en raison d’un mouvement de mécontentement spontané de plusieurs conducteurs qui devaient prendre leur service au départ du dépôt de Welkenraedt.

Du côté de la CGSP Cheminots en région liégeoise, on indique que le syndicat socialiste n’a « rien à voir dans cette action »

Le mécontentement est lié, comme le soupçonnait également la SNCB, à un dossier « passé mercredi en sous-commission paritaire », en vue d’une revalorisation du poste de conducteur de train au sein de l’entreprise. Si cette revalorisation va de pair avec une revue du salaire à la hausse, une augmentation de la productivité est également prévue, ce qui serait la source du désaccord de la part de certains conducteurs.

http://www.lalibre.be/actu/belgique/une-action-spontanee-de-conducteurs-de-la-sncb-entraine-des-perturbations-sur-le-rail-5b1a2ad25532a2968864bc7b

La grève sauvage à Welkenraedt pourrait s’étendre, mais le syndicaliste CGSP répond que « c’est très difficile à dire…Ça pourrait partir à tout moment, n’importe où. »

https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_greve-sauvage-a-la-sncb?id=9939626

******************************************************************************

Sabotage des trains pendant la grève du rail au Sri Lanka.

Extraits en traduc google

dommages intentionnels causés aux locomotives par le personnel des Services techniques.

câbles de signalisation endommagés

Etc…..

……. tous les travailleurs occasionnels, assignés et contractuels du ministère des Chemins de fer ont reçu l’ordre de se présenter immédiatement au travail et que tout employé qui enfreint l’ordre et ne se présente pas au travail doit être considéré comme ayant quitté son poste.

La principale revendication était que le salaire de base de tous les travailleurs soit augmenté de 12%.

http://www.sundaytimes.lk/article/1043777/railways-complaints-to-cid-over-sabotage-by-striking-workers

Le Comité syndical des services techniques ferroviaires (RTSTUC) a réfuté les allégations selon lesquelles il avait saboté les opérations ferroviaires. « C’est nous qui identifions les défauts techniques et les corrigeons. Maintenant, sans nous, lorsqu’ils ne peuvent pas identifier les problèmes techniques, ils nous reprochent que nous avons saboté les services ferroviaires. Nous travaillons avec ces trains et nous ne ferons jamais rien pour endommager ces machines qui nous permettent de gagner notre vieAprès tout, une fois la grève terminée, nous devons retourner travailler, alors pourquoi devrions-nous endommager ces moteurs ? »  a déclaré  le secrétaire de la RTSTUC, Kamal Pieris,.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

https://www.lankanewspapers.com/2018/05/31/striking-rail-unions-say-no-sabotage/

************************************************************************************

NICARAGUA

Au moins six morts lors d’une manifestation de l’opposition

 nica fusil

Crédit photo : compte Twitter @Rayzpda

Un prêtre rapporte dans la presse locale qu’un jeune manifestant a été exécuté par les forces de l’ordre devant une église : il était déjà en état d’arrestation lorsqu’une policière lui a tiré une balle dans la poitrine.

http://www.rfi.fr/ameriques/20180603-nicaragua-moins-six-morts-lors-une-manifestation-opposition

Six morts, dont un Américain de 48 ans, plusieurs blessés, des arrestations et des dégâts matériels: la violence s’est poursuivie hier au Nicaragua, où la ville de Masaya, près de la capitale Managua, a connu de nouveaux et violents affrontements entre manifestants et police anti-émeute, a constaté une équipe de l’AFP.

Samedi ( 2 juin), Masaya s’est transformé en champ de bataille dès les premières heures, quand les forces de l’ordre aidées de groupes de civils – apparemment mobilisés en milice par le pouvoir sandiniste – ont tenté de dégager les rues de la ville, l’une des principales du pays avec quelque 100.000 habitants.

La ville résonnait des coups de feu, des tirs de grenades lacrymogènes et des détonations des mortiers artisanaux, a constaté l’AFP, tandis que la population prévenait que plusieurs snipers étaient positionnés depuis le siège de la police locale, proche du parc en centre-ville.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/06/03/97001-20180603FILWWW00011-nicaragua-six-morts-dans-des-affrontements.php

La situation en date du 5 juin 2018

Nous publions ci-dessous deux articles – écrits le 5 et le 6 juin – que nous a fait parvenir Oscar René Vargas. Le 6 juin, dans un message, il nous indiquait que «70% des routes du pays étaient barrées, contrôlées par la population opposée au gouvernement Ortega-Murillo». Les citoyens et citoyennes mobilisés depuis le 18 avril 2018 s’auto-dénomment «les bleus et les blancs», les «auto-convoqué·e·s», «la résistance» ou simplement les «paysans» dans les zones rurales.

Selon la presse du Nicaragua, le 7 juin 2018, au moins quatre personnes ont été tuées par des tirs: trois à Chinandega et une à Masaya. Selon l’Association nicaraguayenne pour les droits de l’homme et son secrétaire, Alvaro Leiva, «la majorité des personnes assassinées l’ont été par des tirs au thorax ou à la tête, ce qui laisse voir qu’ils sont le fait de policiers, de militaires et de personnes entraînées»

https://alencontre.org/ameriques/amelat/nicaragua/nicaragua-la-situation-en-date-du-5-juin-2018.html

****************************************************************************

ARGENTINE

le gouvernement annonce des coupes budgétaires, la grogne monte

Extraits

Le gouvernement argentin a annoncé vendredi qu’il allait réduire le train de vie de l’Etat, alors que des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à Buenos Aires contre la politique de rigueur menée sous la pression du Fonds monétaire international (FMI).

La réduction des subventions accordés par l’Etat aux factures de gaz, d’électricité, d’eau, et aux transports ont considérablement entamé le pouvoir d’achat de millions d’Argentins

Fabian Navarro, un chômeur de 43 ans, est venu de La Matanza, une banlieue défavorisée de Buenos Aires, pour dire «non à l’augmentation des factures» des services essentiels. Safacture d’électricité est passée de 100 à 600 pesos (de 6 à 20 euros) en deux ans et il ne parvient pas à trouver un emploi salarié.

http://www.liberation.fr/futurs/2018/06/01/argentine-le-gouvernement-annonce-des-coupes-budgetaires-la-grogne-monte_1656120

*****************************************************************************

FRANCE

« au service de quelque chose de plus grand » : le Capital peut être ?

« On a besoin de corps intermédiaires », a insisté Muriel Pénicaud, mais qu’il s’agisse du patronat ou des syndicats, ils sont « comme l’Etat, comme les régions », « au service de quelque chose de plus grand ». 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/06/04/97001-20180604FILWWW00043-penicaud-le-gouvernement-ne-joue-pas-contre-les-syndicats.php

*************************************************************************************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s